Des gardiens de prison radicalisés serrent la main à leurs « frères » détenus, pas à leurs collègues féminines

A Arles, la pratique d’un islam radical par deux surveillants de prison inquiète, alors que les deux hommes refusent de serrer la main à leurs collègues féminines et se rapprochent des détenus musulmans.

On connaissait déjà le problème des détenus qui se radicalisent en prison, voilà qu’il va falloir traiter de celui des gardiens. A Arles, le Syndicat pénitentiaire des surveillants (SPS) est très inquiet à cause des pratiques religieuses de deux surveillants de la Maison Continuer la lecture de Des gardiens de prison radicalisés serrent la main à leurs « frères » détenus, pas à leurs collègues féminines

Un surveillant retenu en otage par trois détenus à la prison de Réau en Seine-et-Marne

Un surveillant était retenu en otage samedi après-midi par trois détenus dans le quartier des longues peines du centre pénitentiaire de Réau (Seine-et-Marne), a-t-on appris de sources concordantes.

« Toutes les mesures ont été prises pour régler au plus vite la situation », a déclaré à l’AFP la préfecture de Seine-et-Marne, en indiquant que le Raid, l’unité d’intervention d’élite de la police, avait été appelé sur place.

Source

Toulon (83) : selon le FN une salle de prière salafiste est hébergée dans un HLM de la ville

« Est-ce que oui ou non une salle de prière salafiste est hébergée dans un HLM de la ville? » En clôture du conseil municipal hier matin, Amaury Navarranne (FN) a posé une question pimentant les débats jusqu’alors bien calmes.

Selon les éléments avancés par le Front national, Toulon Habitat Méditerranée a loué un local de la Beaucaire à une association qui en a fait une mosquée salafiste. […]

Var Matin

« Racisme anti-blanc, apologie du terrorisme : traquons la racaille ! »

Voir les tweets du renard du Net

Le Renard du Net a recensé près de 850 tweets en moins de 2 mois : racisme anti-blanc, francophobie, apologie du terrorisme… Traquons ensemble la racaille qui sévit en toute impunité sur Twitter !#TousUnisContreLaHaine

Le Renard du Net : Le Renard du Net traque, puis il croque…

On entend de plus en plus parler du « Renard du Net », notamment dans la twittosphère… Quel est votre but ?

Mon but est de veiller sur la twittosphère, afin de repérer les candidats potentiels au terrorisme, mais aussi de traquer ceux qui diffusent des propos discriminatoires et francophobes sur Twitter en toute impunité. Leur haine viscérale envers les « sales petits Français » sur notre propre sol est inadmissible et révèle, par ailleurs, l’échec de la politique d’intégration de ces individus – pour la plupart, eux aussi, français.

Nous souhaitons ainsi interpeller les associations « antiracistes » qui sont en inadéquation avec ce que vivent quotidiennement les Français.

Le Renard traque, puis il croque.

A qui vous adressez-vous vraiment ?

Continuer la lecture de « Racisme anti-blanc, apologie du terrorisme : traquons la racaille ! »

« L’islam est un corps étranger en Allemagne » déclare l’AfD qui veut interdire les minarets

Avant son congrès, qui se tient ce week-end à Stuttgart, l’Alternative für Deutschland (AfD), la nouvelle extrême droite allemande, a déclenché une vague d’indignation en Allemagne après avoir présenté son programme électoral.

Après avoir requis la fin de la monnaie unique, après avoir réclamé la fermeture des frontières, la nouvelle extrême droite allemande a désigné son nouvel ennemi: l’islam. […]

La religion musulmane y est décrite comme non compatible avec les principes fondateurs de l’Allemagne. L’AfD propose d’interdire la construction de mosquées financées à l’étranger, d’interdire les minarets, d’interdire le voile intégral… «L’islam est en soi une idéologie politique qui n’est pas compatible avec la loi fondamentale» de l’Allemagne, a déclaré Beatrix von Storch, la porte-parole de la ligne la plus dure du parti. «L’islam est un corps étranger en Allemagne» […]

Le Figaro

Nantes: le propriétaire de la Porsche incendiée est … électricien.

Cet électricien de 30 ans, passionné de voitures, se confie au Figaro. Il veut « écrire au préfet et au procureur de la République » pour réclamer des comptes.

À Nantes,

«J’étais au mauvais endroit, au moment.» Pascal (1), le propriétaire de la Porsche incendiée à Nantes en marge de la nouvelle manifestation contre la loi Travail, est aujourd’hui «consterné». Ce jeudi, cet habitant d’une petite ville de la Loire-Atlantique avait profité de ses vacances pour venir immatriculer une fourgonnette à la préfecture. Il était venu, pour cela, au volant de la voiture qui a fait le tour des réseaux sociaux. «Je suis juste un passionné de Porsche depuis que je suis gamin… C’est la troisième que j’ai depuis mes 28 ans», raconte-t-il au Figaro. «Sur Twitter, j’ai vu que les gens disaient que c’était une voiture de patron, alors que je ne suis qu’ouvrier!». D’autres internautes ont pris sa défense sous le hashtag #JeSuisPorsche.

Cet électricien de 30 ans s’était ainsi fait plaisir il y a trois mois en se payant cette «magnifique Porsche 911 type 996 Carrera 4S» de 2002, un modèle dont la cote varie «entre 35 et 42.000 €». «Ce sont des voitures extraordinaires, qui apportent beaucoup de plaisir… On les sort d’ailleurs très rarement», explique-t-il. Jeudi, Pascal a ainsi eu la très mauvaise idée de la conduire. «Je ne savais pas qu’il y avait une manifestation! Quand j’ai pris mon ticket d’horodateur, j’ai d’ailleurs croisé un policier: à aucun moment, il ne m’a dit que j’étais sur le parcours des manifestants», soupire-t-il. «Quand j’en ai vu d’autres qui étaient postés sur les balcons, je pensais que c’était dû aux attentats ou à un truc comme ça.»

Des gens «qui n’ont pas de cerveau» Continuer la lecture de Nantes: le propriétaire de la Porsche incendiée est … électricien.

Un incendie criminel ravage une salle de prière musulmane à Ajaccio

Peu avant 4 h 30 du matin, un incendie a ravagé la salle de prière musulmane – en d’autres termes, la mosquée – située dans le quartier de Mazzavia, à Ajaccio. La piste criminelle est clairement privilégiée par le préfet qui a déclaré à France Info : « Les faits démontrent à l’évidence qu’on n’est pas sur une hypothèse accidentelle. » L’édifice se trouve « accolé à l’ancien foyer Sonacotra, derrière le stade Ange-Casanova » du Gazelec Ajaccio, préciseCorse Matin, qui diffuse les premières images du bâtiment ravagé par les flammes.


Une salle de prière musulmane détruite par les… par corse-matin