10 ans de prison pour le buraliste du Tarn qui avait tué un cambrioleur

Peine alourdie pour Luc Fournié. Le buraliste du Tarn qui avait tué un cambrioleur de 17 ans a été condamné vendredi en appel à Toulouse à 10 ans de prison, soit trois ans de plus qu’en première instance, par la cour d’assises de Haute-Garonne.

La décision, prononcée après 5 heures 30 de délibéré, a entraîné une vague d’émotion et de colère chez la famille de Luc Fournié, alors que des pleurs résonnaient du côté des proches de la victime. L’accusé, qui comparaissait libre, a semblé assommé.

Mise en place d’un « stratagème » par Luc Fournié
Dans son verdict, la cour a écarté la légitime défense, jugeant qu’il y avait une « totale disproportion » dans la riposte de Luc Fournié, avec notamment la mise en place, au cours des jours précédents, d’un « stratagème afin de pouvoir tirer sur tout intrus qui entrerait ». Continuer la lecture de 10 ans de prison pour le buraliste du Tarn qui avait tué un cambrioleur

Paris : Petit à petit, le bidonville rom fait son retour Porte de Clignancourt

Une vingtaine de cabanes ont de nouveau été construites le long des rails en contrebas du boulevard Ney. Sur le même site évacué par la police en février dernier…

Il est moins visible du boulevard Ney (18e) qui surplombe la petite ceinture. Mais un bidonville se forme de nouveau, petit à petit, le long des rails près de la Porte des Poissonniers, Continuer la lecture de Paris : Petit à petit, le bidonville rom fait son retour Porte de Clignancourt

Migrants: la frontière Maroc-Espagne forcée

Près de 400 migrants originaires d’Afrique subsaharienne ont forcé vendredi à l’aube la haute barrière entourant l’enclave espagnole de Ceuta au Maroc, selon la préfecture locale.
Les migrants ont réussi à forcer les portes en deux points de la barrière de six mètres de haut entourant l’enclave, un assaut au cours duquel deux gardes civils et trois migrants ont été légèrement blessés, a précisé un porte-parole de la préfecture.

Selon le ministre de l’Intérieur Juan Ignacio Zoido, en déplacement à Bruxelles, près 20% d’entre eux n’étaient pas encore localisés en début de matinée. Le secrétaire d’État à la Sécurité, José Antonio Nieto, a d’ailleurs annoncé un déplacement dans l’enclave à la mi-journée.
La Croix-Rouge affirme avoir soigné 103 migrants, dont 25 ont été transférés à l’hôpital pour des blessures sans gravité lors de l’assaut, essentiellement des points de suture.

(…) Le Figaro

Secours populaire : « Stop à la récupération politique »

NDLR: Article du Républicain Lorrain qui confirme les accusations portées par le FN. La décision de ne pas soutenir le secours populaire dans certaines circonstances se justifie. L’argent du contribuable n’a pas à servir des intérêts politiques et idéologique déguisés

Lire le communiqué de presse de Fabien Engelmann, Maire FN de Hayange en reaction à la tribune de Marie-François Thull : Politisation du Secours Populaire de Hayange : Nous avions raison depuis le début !


La présidente de la fédération mosellane du Secours populaire, Marie-Françoise Thull, s’insurge contre les tentatives de récupération politique des actions de l’association, notamment de la part du Parti Communiste.

(…). « Quand je constate les tentatives de récupération politique de notre association et de ses actions, par des gens qui veulent se donner une image de « solidaires », je suis sidérée », s’offusque-t-elle.

Indépendance

Directement ciblé, le Parti communiste. « Ils vont jusqu’à reprendre notre logo tel quel, pour le mettre sur des tracts du parti. Et nous, on se bat contre ça. S’ils veulent faire des dons, comme d’autres formations, comme n’importe qui, très bien. Mais ça, non, ce n’est pas possible. Nous faisons appel à la solidarité de façon indépendante, nous aidons toutes les personnes dans le besoin sans aucune distinction. Ce type de comportement ne favorise pas notre travail dans des conditions sereines. »

Cette mise au point a été faite en marge de l’annonce de la 40e campagne des Pères Noël verts. Continuer la lecture de Secours populaire : « Stop à la récupération politique »

Quand François Fillon promettait à Alger d’augmenter les visas pour les Algériens

François Fillon et son homologue le Premier ministre algérien Belkhadem, 22 juillet 2008

François Fillon et son homologue le Premier ministre algérien Belkhadem, 22 juillet 2008

Lu dans Le Nouvel Observateur du 22 juin 2008 « En visite en Algérie, Fillon signe un accord sans précédent »  :

« Abdelaziz Belkhadem (Premier ministre algérien), qui n’a pas évoqué le dossier pour l’heure, a plaidé pour « une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays », une référence à la question des visas, qui nourrit la frustration des Algériens.
Ces derniers, confrontés à de grandes difficultés pour obtenir un visa à destination de la France, dénoncent une politique de quotas qui ne dit pas son nom.
« Nous avons beaucoup, beaucoup ouvert notre pays. Nous sommes dans une perspective d’augmentation de l’accueil des Algériens en France », a assuré François Fillon, précisant que la France avait octroyé 126.000 visas en 2006 contre 50.000 en 1995. »

Lu dans Agence France Presse dépêche du 21/6/2008 :

« AFP— Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem [islamiste notoire], a interpellé samedi à Alger son homologue français François Fillon, en visite à Alger, sur « la nécessité d’une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays« .(…)   La France, régulièrement critiquée par l’Algérie au sujet de la circulation des personnes, fait valoir la progression du nombre de visas, désormais octroyés au rythme d’environ 170.000 par an, contre 57.000 en 1997″ [sous Lionel Jospin!]

Le 7 juillet 2011 – Invité dans l’émission Bourdin&Co sur Continuer la lecture de Quand François Fillon promettait à Alger d’augmenter les visas pour les Algériens

Transfert d’argent vers le pays d’origine par les immigrés: la France perd 10 milliards par an

Etude d’Eurostat

Transfert d’argent des particuliers vers des pays non européens:
France= 7,5 milliards
Allemagne= 2 milliards

La France perd 10 milliards d’euros par an c’est 2 fois plus que les anglais et 3 fois plus que l’Allemagne.
Quand des ouvriers français de souche ne peuvent pas être propriétaire chez eux en France, les travailleurs immigrés ou les français de papiers ayant la double nationalité le sont dans leur pays d’origine.

Ces fraudes massives à l‘Assurance maladie

Un couple d’infirmiers libéraux de Besançon est soupçonné d’avoir commis une escroquerie estimée à 2 730 486 d’euros sur cinq ans d’après les calculs des enquêteurs, a dévoilé LCI. Les deux infirmiers ont multiplié les actes médicaux fictifs sur leurs patients. Ils touchaient ensuite des remboursements de la Caisse primaire d’Assurance maladie du Doubs.

Ce cas est loin d’être le seul recensé. Un infirmier libéral de l’Ain avait été accusé d’avoir escroqué l’Assurance maladie à hauteur de plus de 880 000 euros en octobre 2016. Il surfacturait des actes et en inventait d’autres. Le même mois, une pharmacienne lyonnaise a été mise en examen pour falsification d’ordonnances et fausses facturations pour plus de deux millions d’euros.

Ce qui fait des professionnels de la santé les premiers fraudeurs de l’Assurance maladie. Le plus souvent ils facturent des visites à domicile fictives en tiers payant et remplissent et signent les feuilles de soins à la place de l’assuré.

Une fraude estimée à 231,5 millions d’euros en 2015 Continuer la lecture de Ces fraudes massives à l‘Assurance maladie

Pour quelques hectares de plus, la bétonisation du paysage français

En regardant ce documentaire vous découvrirez entre autre la mafia LRPS soumise à l’hégémonie de la grande distribution et au brigandage de la FNSEA. Tout ce petit monde  tue à petit feu notre environnement et notre modèle de développement.

L’argument qui consiste à dire qu’un supermarché crée de l’emploi est une fumisterie. Cela fait 40 ans que l’on construit des grandes surface et jamais la France n’ a eu autant de chômeur. Pourquoi?. parce que le modèle économique et financier de la grande distribution est construit sur la contrition des coûts. ce qui signifie que l’on détruit plus d’emploi enduit que l’on en créer.

Il est même prouvé que proportionnellement l’agriculture crée plus de travail que l’extension folle des grandes surfaces ou de l’industrie agro-alimentaire.

En ce qui concerne ce film documentaire, nous regrettons cependant que le réaliateur n’ait pas choisi d’aborder la question des logements, de la démographie et de l’immigration qui ont un impact urbanistique de plus en plus néfaste sur notre quotidien.


 

Diffusé sur France 5, le 6 décembre 2016, Pour quelques hectares de plus est un documentaire réalisé par Nicolas Vescovacci.

En France, chaque année, 60 000 hectares de terres agricoles seraient engloutis sous le béton de parkings, de centres commerciaux et de zones industrielles. Le chiffre avancé par Nicolas Vescovacci impressionne. Le titre de sa remarquable enquête, paraphrasant le western de Sergio Leone Et pour quelques dollars de plus, ne doit rien au hasard  : c’est bien d’argent qu’il s’agit derrière cette mutation profonde de notre paysage.

Ici, le face-à-face entre les chasseurs de prime et les criminels est remplacé par celui qui oppose les militants écologistes et les petits agriculteurs d’un côté, les élus locaux, les promoteurs immobiliers et les groupes industriels de l’autre.

[…]

Seules les « fermes usines » adossées à des puissants groupes financiers, à l’image de la porcherie du Poitou qui s’apprête à accueillir en Vendée 23 000 têtes de bétail, prospèrent, avec le soutien de l’État. En France, l’agriculture intensive a encore de beaux jours devant elle.

Lire l’intégralité de l’article sur la-croix.com

 

Puy-de-Dôme : une bonne partie des migrants venus de Calais s’est évaporée

Il y a un plus d’un mois, près d’une centaine de migrants ont été accueillis dans le département dans le cadre du démantèlement de la lande de Calais. Béatrice Steffan, secrétaire générale de la préfecture du Puy-de-Dôme revient sur cet accompagnement.

Dans la nuit du 25 au 26 octobre, 49 et 44 migrants sont arrivés respectivement à Clermont-Ferrand et Pessat-Villeneuve. Mercredi 23 novembre, 29 ont été accueillis dans un troisième Centre d’accueil et d’orientation (CAO), à Loubeyrat. 16 autres ont rejoint celui de Clermont-Ferrand. Secrétaire générale de la préfecture, Béatrice Steffan revient sur ce premier mois.

Un mois après le démantèlement de la jungle de Calais, où en est-on Continuer la lecture de Puy-de-Dôme : une bonne partie des migrants venus de Calais s’est évaporée

Marion Maréchal Le Pen: Nous sommes en train de constater l’apparition de mini-califats ».

Reportage en question si vous ne l’avez toujours pas vu:

Cancale (35) : déploiement d’ « énergie hospitalière » pour les migrants

Un collectif d’habitants actifs et solidaires s’est créé lors de l’installation d’un premier CAO temporaire, au printemps, à l’issue d’une réunion publique en mairie l’hiver dernier, qui avait été houleuse: une conseillère régionale frontiste s’était opposée à l’accueil des migrants et avait été huée par une partie de l’assemblée.

Aujourd’hui, ce collectif « regroupe une centaine de bénévoles », rapporte André – à l’origine avec David de cette initiative (qui ne souhaitent pas donner leurs noms) –, encore épaté du succès rencontré par cette initiative qui intègre aussi des interprètes, dont cinq arabophones. « Parmi ces bénévoles, il y a beaucoup de retraités mais aussi quelques lycéens ou encore des actifs qui aident le samedi », dit David. Jacqueline, qui vient de Saint-Malo, salue « la modestie, la générosité et la discrétion » de ces bénévoles.

Pour autant, l’accueil des migrants ne plaît pas à tout le monde. « Je ne vois pas ce qu’ils font là, ce ne sont pas des Syriens, leur pays n’est pas en guerre », déclare une habitante, qui estime que leur présence lèse les Français. […]

Le Monde

La CIA appelée au secours par l’antiterrorisme français

Submergée par les données informatiques liées au terrorisme, la DGSI vient de signer un contrat déléguant leur traitement à une société américaine, créée par la CIA. Une décision nécessaire dans un souci d’efficacité mais qui donne des informations secrètes aux services de renseignements américains et pose une question de souveraineté nationale.

La guerre contre le terrorisme se mène aussi sur Internet. Or, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ne dispose pas des moyens technologiques pour traiter l’afflux de données informatiques liées ou échangées entre les djihadistes. Fin novembre, après plusieurs mois de négociations, le service policier de renseignement français a signé un contrat avec la firme américaine Palantir. Cette société, basée en Californie, va désormais analyser le Big Data en matière de terrorisme pour le compte de la DGSI. Concrètement, la très puissante technologie de Palantir et ses experts, qui ont formé des agents français à leurs outils, vont extraire, recouper et décrypter les précieuses données informatiques permettant d’identifier et de remonter des réseaux terroristes.

Cette nouvelle coopération franco-américaine (dûment tarifée), n’est pas sans soulever d’épineuses questions : la dépendance de la France vis à vis des États-Unis et les informations sensibles ainsi offertes aux services américains. Continuer la lecture de La CIA appelée au secours par l’antiterrorisme français

Les « rebelles syriens » empêchent des civils de quitter Alep-Est

Le Figaro
(…) Au cours des deux dernières semaines, le Front Fatah al-Cham et les kataëb Abou Amara ont apparemment enlevé et tué un nombre inconnu de civils qui avaient demandé de quitter leur quartier afin d’épargner la vie de la population», a ajouté le représentant de l’ONU. Il s’est dit également inquiet au sujet d’éventuelles «représailles» des forces loyalistes contre des civils soupçonnés d’avoir soutenu l’opposition. «Des centaines d’hommes auraient disparu après être passés dans les zones gouvernementales d’Alep», selon Robert Coville. (…)



Des groupes armés de l’opposition syrienne empêchent des civils de quitter Alep-Est, allant même jusqu’à tirer sur les habitants qui fuient les combats, a déclaré vendredi un porte-parole de l’ONU.

« Certains civils qui tentent de s’enfuir sont apparemment bloqués par des groupes armés de l’opposition (…) notamment le front Fateh al-Cham », ex-Front al-Nosra (Al-Qaïda en Syrie), a indiqué lors d’une conférence de presse le porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, Rupert Colville.

source: courrier international

Marine Le Pen: Le programme de Fillon sur la santé me donne la nausée

Quelques tweets extraits du discours de Marine Le Pen lors de la convention sur la santé.

Saint-Etienne (42) : Un professeur agressé dans un couloir de l’université Jean-Monnet

L’information a été donnée dans un communiqué du syndicat enseignant SNPREES-FO 42 : « Un collègue de l’UJM (Université Jean Monnet), enseignant sur le site Tréfilerie, a été victime d’une agression physique ». Les services de police ont confirmé l’information, ont pris une plainte et spécifié qu’une enquête était en cours.

Le service de communication de l’université n’a pas donné de réaction jusque-là, mais ce jeudi soir, une réunion se tenait sur ce sujet, et l’on devrait en connaître les conclusions ce vendredi. Selon le communiqué de SNPREES-FO 42, « L’agression a été soudaine et particulièrement brutale jeudi 1er décembre en fin d’après-midi, alors qu’il était sorti d’un cours pour demander à un groupe de personnes dans le couloir adjacent à sa salle de cesser de faire du bruit, ce qui perturbait le déroulement de son cours. À peine sa demande formulée, notre collègue a immédiatement été agressé… ».

Le Progrès

Alsace : saint Nicolas interdit de visite dans deux écoles maternelles !

Extrait d’un article de l’Observatoire de la Christianophobie

Non, saint Nicolas ne passera pas, cette année, dans les écoles maternelles les Coccinelles et les Pâquerettes à Huningue. La décision vient des deux chefs d’établissement et contrarie fortement Jean-Marc Deichtmann, maire de Huningue, et Clarisse Guerné, adjointe au maire chargée affaires scolaires et périscolaires. Aussi, les deux élus ont-ils adressé un courrier aux deux directrices d’école, dans lequel ils expriment leur incompréhension. « Nous venons d’apprendre par des parents d’élèves très en colère que vous aviez décidé, sans les avertir, de ne pas faire venir saint Nicolas, patron des écoliers, “par respect de la laïcité”. Nous sommes pour le moins surpris et déçus par cette décision qui ne concerne que les deux écoles maternelles de Huningue ! En effet, toutes les écoles des villes et villages des alentours continuent de fêter cette tradition qu’est la Saint-Nicolas. Votre hiérarchie nous a confirmé que la demande ne venait nullement d’elle ». Et les deux élus d’argumenter que « comme toutes les fêtes traditionnelles, la Saint-Nicolas crée un lien social précieux, particulièrement en ce moment où celui-ci est très difficile à tisser. En la supprimant, vous stigmatisez une partie de la population qui n’a, pour la grande majorité, rien demandé. Votre rôle, plutôt que de donner raison à des expressions sectaires de la laïcité, n’est-il pas d’accompagner par des explications les très rares personnes choquées par cette tradition afin de faciliter leur intégration ? ». Sollicitées par nos soins, les deux enseignantes n’ont pas souhaité s’exprimer.

Source : L’Alsace, 8 décembre

Pays Bas: Un terroriste présumé arrêté avec des armes

Pays-BasUn Néerlandais de 30 ans a été interpellé mercredi à Rotterdam. Il est «soupçonné d’avoir préparé un crime terroriste».

La police a saisi une kalachnikov AK-47, deux chargeurs pleins, quatre boîtes de «pièces illégales de feu d’artifices», un tableau représentant un drapeau utilisé par le groupe Etat islamique (EI), des téléphones portables et la somme de 1600 euros en liquide, a annoncé vendredi le parquet national néerlandais dans un communiqué.

C’est sur la base d’une information des services de renseignements néerlandais (AIVD) qu’une enquête du parquet a été lancée et que les forces spéciales (DSI) ont procédé à son arrestation, a expliqué à l’AFP le porte-parole du parquet, Wim de Bruin. «Il est soupçonné d’avoir préparé un crime terroriste, mais nous n’avons pas d’information sur les détails», a déclaré M. Bruin.

270 Néerlandais partis faire le djihad

Continuer la lecture de Pays Bas: Un terroriste présumé arrêté avec des armes