À Avignon, des partisans fanatiques d’Erdogan ont pris pour cible un kiosque qui affichait la première page du magazine LePoint .

Il faut se souvenir que nous n’étions pas nombreux à dénoncer Erdogan quand il a pris le pouvoir. À l’époque toute la presse française, ses journalistes et les laquets du pouvoir, présentaient l’islamiste turc comme un réformiste et un musulman modéré.
Encore une fois nous avions tord d’avoir raison avant la caste médiatico-politique… il nous en a couté quelques insultes.

Université de Grenoble : plus d’un million d’euros de dégâts après l’occupation des locaux

Mais pourquoi ne fait-on pas payer Mélenchon et ses amis  qui ont organisé et soutenu ces occupations?


Après plusieurs semaines d’occupation des locaux de l’université de Grenoble, pour protester contre la loi Vidal, les étudiants ont quitté les lieux jeudi 24 mai en laissant derrière eux de nombreuses dégradations. Une facture qui pourrait s’élever à plus d’un million d’euros, selon la présidence de l’université.

Tags sur les murs, dans les amphithéâtres, chaises renversées, matériel informatique volé, système sécurité incendie cassé, toiture végétalisée détruite, Joris Benelle, directeur de l’université Grenoble-Alpes, ne s’attendait pas à ça.

Interrogé par Le Dauphiné Libéré, il fait part de son « sentiment de sidération, d’écœurement, de dégoût. Quand on voit ça, on ne peut pas dire autre chose, c’est incroyable. Les gens sont sans voix quand ils rentrent« . Selon lui, « une ouverture en septembre est complètement illusoire. Je pense qu’il nous faudra attendre janvier 2019 pour pouvoir réutiliser le bâtiment ». Continuer la lecture de Université de Grenoble : plus d’un million d’euros de dégâts après l’occupation des locaux

Suède : trois migrants syriens et palestiniens jugés pour avoir attaqué une synagogue au cocktail Molotov

Il y a une quantité non négligeable de faits divers impliquant des « migrants » qui sortent des radars de la presse nationale…. surtout quand il s’agit de faits qui se déroulent à l’étranger.

Ce genre de procès aurait dû faire la Une des journaux. Mais évidement ça donnerait une mauvaise image de l’immigration et irait à l’encontre de la propagande immigrationiste que les médias mainstream nous infligent 24 heures sur 24.

Continuer la lecture de Suède : trois migrants syriens et palestiniens jugés pour avoir attaqué une synagogue au cocktail Molotov

Marseille : deux hommes abattus à la kalachnikov

Deux hommes ont été abattus à la kalachnikov tôt ce matin dans le 16e arrondissement de Marseille. Il s’agirait d’un nouveau règlement de comptes.

Ce nouveau crime intervient deux jours après le déplacement du ministre de l’Intérieur. Gérard Collomb qui s’était rendu dans le quartier de la Busserine à Marseille avait déclaré : « dans tous les quartiers nous ferons régner l’état de droit ».

Les victimes sont deux hommes âgés de 30 ans. Ils ont été abattus à Continuer la lecture de Marseille : deux hommes abattus à la kalachnikov

Éric Zemmour : « On détruit un peuple avec l’immigration et on détruit une Nation avec le multiculturalisme »

Nous le disons depuis plus de 10 ans mais il est bon de le répéter. Zemmour est là pour ça.

Lille : un père lynché devant ses enfants par une vingtaine de « jeunes » pour s’être opposé à un rodéo, une femme tabassée, d’autres familles volées ou agressées

On en sait plus sur les graves événements de dimanche, aux Bois-Blancs, plaine des Vachers. Parce que des habitants se sont opposés à un violent rodéo, une vingtaine de jeunes ont débarqué au milieu des familles. Ils ont frappé à tout-va et volé des téléphones portables. Un père de famille a été roué de coups.

Stéphane (prénom modifié) a assisté à un déferlement de violences, dimanche. La scène se passe plaine des Vachers. Vers 19 h, du monde profite encore de cette chaude journée. Une quiétude rompue par l’irruption d’une moto-cross pilotée par un jeune.

« Il passait au milieu des enfants. Un père s’est interposé et s’est pris aussitôt une droite au visage. Sa femme est venue l’aider : elle a reçu deux coups de poing en pleine figure. » Une dizaine de témoins se lèvent pour calmer l’excité. Celui-ci les menace et s’en va. Continuer la lecture de Lille : un père lynché devant ses enfants par une vingtaine de « jeunes » pour s’être opposé à un rodéo, une femme tabassée, d’autres familles volées ou agressées

Pascal Perrineau, politologue : « En Italie dans les années 2000 il y avait 1 million d’étrangers. Aujourd’hui c’est entre 5 et 6 millions. »

70% des Français disent s’opposer au port du voile à l’université. Les moins hostile sont les proches de France insoumise

(…)

Ainsi, si l’on en croit les résultats de notre baromètre Ifop-Fiducial pour CNews et Sud Radio, pas moins de 7 Français sur 10 (71 %) se disent opposés au port du voile, ou du foulard islamique, dans les salles de cours des universités. Seuls 7 % y sont favorables et 22 % se montrent indifférents à la question. À titre de comparaison, ils étaient 78 % à s’y opposer en août 2013 lorsque nos confrères du Figaro avaient réalisé un sondage similaire.

Si l’on analyse en détails les données du baromètre, on s’aperçoit, sans surprises, que les partisans du Front national sont le plus farouchement opposés (89 %) au port du voile à la fac. Viennent ensuite les sympathisants du parti LR (87 %), ceux de la majorité présidentielle (76 %), puis des socialistes (54 %).

Notons par ailleurs que les sondés se revendiquant proches de la France insoumise y sont favorables à 22 %. Un chiffe que certains – à tort ou à raison – ne manqueront pas d’analyser comme une forme de complaisance de l’extrême gauche vis-à-vis de l’islam politique.

Enfin, concernant le débat autour de la personnalité de Maryam Continuer la lecture de 70% des Français disent s’opposer au port du voile à l’université. Les moins hostile sont les proches de France insoumise

Albi (81) : Ouverture du procès de la buraliste qui exigeait que sa cliente retire son voile. La LICRA aux côtés des islamistes du CCIF.

Une Albigeoise vêtue d’un jibeb n’a pas pu retirer un colis dans un bureau de tabac. Elle a porté plainte pour discrimination religieuse. La gérante de l’établissement argue que les clients doivent se découvrir pour «motifs de sécurité».

(…)

Rien n’y fait. Un autre client retire finalement le colis à sa place, après un quart d’heure de palabres. Mais Anaïs R. ne compte pas en rester là. Elle porte plainte dans la foulée pour «discrimination en raison de la religion et refus d’un bien ou d’un service dans un lieu accueillant du public ou pour en interdire l’accès». Avec le soutien du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), elle prend un avocat. Le Licra et le Mrap se sont portés parties civiles.

Il agresse un policier avec une barre à mine à Toulouse : un migrant à la fois majeur et mineur relâché avant d’être de nouveau incarcéré

L’examen osseux censé déterminer l’âge d’un mineur étranger isolé n’est pas une science exacte. Dernièrement, la cour d’appel a tenu à le rappeler en annulant une procédure et la condamnation à 2 ans de prison ferme prononcée par le tribunal correctionnel contre un jeune majeur de 18 ans qui se disait mineur et poursuivi pour des violences contre un policier de la BAC, début février, lors d’un cambriolage. L’avocat du prévenu, Me Eric Zapata, a fait appel de cette condamnation et avait obtenu, la semaine dernière, mercredi 16 mai, la remise en liberté de son client. Dans son arrêt, la cour d’appel avait estimé qu’un examen osseux n’avait pas valeur Continuer la lecture de Il agresse un policier avec une barre à mine à Toulouse : un migrant à la fois majeur et mineur relâché avant d’être de nouveau incarcéré

Sujet de France 2 et de BFMTV sur l’ISSEP, la nouvelle école de Marion Maréchal Le Pen à Lyon

Sujet du journal de 20h de France 2 sur l’ISSEP, la nouvelle école de Sciences Politiques de Marion Maréchal Le Pen à Lyon. Les frais d’inscription à l’Institut de Sciences Sociales Economiques et Politiques s’élèvent à 5 500€/an.

On constatera la mauvaise fois des équipes de France2 qui ne réalise jamais ce genre de reportage sur d’autres école autant engagée… mais à gauche cette fois.

 

Stephan Arnaud : «L’ISSEP reviendra sur des fondamentaux et donnera des armes aux élites de demain pour ne plus être sur une grille de lecture de gauche mais conservatrice, avec des valeurs.»

Parmi les enseignants figurent des pro-Brexit et pro-Trump.
– BFM TV, 23 mai 2018, 23h03

Revue de presse et commentaires sur l'actualité