Après l’annonce par Kim Jong-un de la fin des essais nucléaires, les médias américains reconnaissent une victoire majeure de Trump.

Romain Esposito (porte parole de Génération Identitaire) : On a repris le contrôle de la frontière pour montrer aux pouvoirs publics qu’avec de la détermination, ils peuvent le faire

Europe 1 : « depuis un an, les Hautes-Alpes connaissent un afflux exponentiel de migrants »

Depuis un an, les Hautes-Alpes connaissent un afflux exponentiel de migrants, essentiellement d’Afrique de l’Ouest. Selon la préfecture, 315 personnes en situation irrégulière ont été refoulées vers l’Italie en 2016 et 1.900 en 2017. Reconnaissant que la pression migratoire reste « forte » à la frontière franco-italienne, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, s’est inquiété vendredi soir à l’Assemblée de la poursuite de la coopération franco-italienne avec la montée des populismes en Europe. […]

Europe 1

Réactions d’élus et de journalistes à l’action des identitaires au col de l’échelle: « Une bande de connards », « nausée », « délit de saloperie », « milice », « pot de pus »

On n’a pas entendu Mélenchon, les élus ni même les médias s’exprimer avec autant de véhémence contre les musulmans qui prient dans les rues, contre les gauchistes qui occupent les facs et les dégradent, les islamoracailles qui violent, tuent, agressent des flics et des pompiers ni même contre les islamistes qui tuent nos compatriotes….

Rappels à toute fin utile:

.Franchir une frontière sans autorisation est illégal.

.Maîtriser ses frontières est légitime pour prétendre assurer la sécurité de son peuple.

.La majorité des migrants clandestins ne sont pas des réfugiés.

Les identitaire ont donc fait ce que n’importe quel gouvernement devrait faire.

Les indignations de la gauche socialiste et mélenchoniste comme celles des médias prouvent une seule chose : Ils sont contre la souveraineté de l’État et sont prêts à toutes les trahisons pour faciliter la submersion migratoire.

Quelques réactions des indignés hémiplégiques

Continuer la lecture de Réactions d’élus et de journalistes à l’action des identitaires au col de l’échelle: « Une bande de connards », « nausée », « délit de saloperie », « milice », « pot de pus »

Jean-Luc Mélenchon dénonce à l’Assemblée nationale l’action au col de l’Echelle « qui prétend régler les problèmes de la frontière »

Mélenchon trouve problématique des identitaires qui défendent nos frontières sans violence, mais trouve normal que des gauchistes racialisent, cassent, menacent, agressent, violentent….

Loi immigration : LR et FN réclament l’expulsion des fichés S, la rapporteuse LREM s’y oppose

Les députés LR et FN ont réclamé samedi l’expulsion de « tout étranger qui constitue une menace pour l’ordre public », dont les fichés S, déclenchant de vifs échanges notamment avec la majorité à l’Assemblée. Au sixième jour des débats, prolongés, sur le projet de loi asile et immigration, les élus de droite et du FN, encore en nombre, ont plaidé, comme Éric Ciotti (LR), une « nécessaire lucidité (…) à l’égard de ceux qui, accueillis sur le territoire national, y représentent néanmoins une menace ». Il a défendu « un principe de précaution pour mieux protéger notre nation », Valérie Boyer jugeant « totalement incompréhensible » de ne pas expulser des personnes condamnées pour des crimes.

[…] La rapporteuse Élise Fajgeles (LREM) s’est opposée aux diverses propositions d’« expulsions automatiques ». […]

Le Point

Hautes-Alpes : une centaine de militants lancent actuellement une opération « anti-migrants » au col de l’Échelle (MàJ : barrière, hélicoptères…)

Une centaine de militants du mouvement « Génération identitaire » ont lancé ce samedi matin une opération dans la Vallée de la Clarée, à la frontière franco-italienne, dans les Hautes-Alpes.

Les militants, en majorité des Français, mais également des Italiens, des Hongrois, des Danois, des Autrichiens, des Anglais et des Allemands sont en train de grimper en raquette le col de l’Échelle (1 762 m) enneigé pour « contrôler la frontière ».

« Nous dénonçons un manque de courage des pouvoirs publics. Avec un peu de volonté, on peut contrôler les migrations. Nous allons prendre possession du col et veiller à ce qu’aucun clandestin ne puisse entrer en France. Nous allons expliquer aux migrants que ce qui n’est pas humain c’est de leur faire croire que traverser la Méditerranée ou grimper le col enneigé n’est pas dangereux.Ils ne vont pas trouver l’Eldorado, c’est immoral. Ceux qui en payent les frais, ce sont les Français », explique Romain Espino, porte parole du mouvement.

Continuer la lecture de Hautes-Alpes : une centaine de militants lancent actuellement une opération « anti-migrants » au col de l’Échelle (MàJ : barrière, hélicoptères…)

L’UE va faire venir directement au moins 50 000 migrants d’Afrique et du Proche-Orient d’ici l’automne 2019

Dans le cadre d’un nouveau programme de réinstallation de l’UE, l’Allemagne va accueillir plus de 10 000 réfugiés d’Afrique du Nord et du Proche-Orient. Comme l’a confié Dimitris Avramopoulos, commissaire aux réfugiés de l’UE, aux journaux du groupe Funke, le gouvernement fédéral a donné son accord cette semaine. Selon les mots du commissaire européen, « le gouvernement allemand répond de nouveau présent quand il est question de solidarité internationale ».

La Commission européenne avait mis en place à l’été 2017 le « Programme de réinstallation » pour ouvrir à des réfugiés Continuer la lecture de L’UE va faire venir directement au moins 50 000 migrants d’Afrique et du Proche-Orient d’ici l’automne 2019

Strasbourg (67) : une jeune femme sauvagement agressée par un migrant soudanais, elle a été abusée sexuellement et étranglée jusqu’à perdre connaissance

Une jeune femme a été sauvagement agressée en pleine rue mardi soir à Strasbourg alors qu’elle rentrait chez elle. Un homme l’a étranglée jusqu’à lui faire perdre connaissance et a procédé sur elle à des attouchements. Il a été incarcéré.

(…) Alors qu’elle marchait en tongs, elle a été déséquilibrée par un individu qui lui a fait un croche-pied. L’homme s’est jeté sur elle et a commencé à la serrer au cou. Avec son autre main, il lui a touché la poitrine et le sexe par-dessus les vêtements.

La jeune femme a réussi à se libérer de son étreinte. Elle s’est mise à courir mais son agresseur l’a rattrapée. Il l’a fait chuter une Continuer la lecture de Strasbourg (67) : une jeune femme sauvagement agressée par un migrant soudanais, elle a été abusée sexuellement et étranglée jusqu’à perdre connaissance

Rejet d’un amendement qui visait à mettre fin au statut de réfugié lorsque la personne représente une menace pour la sûreté de l’État

Une jeune femme a été sauvagement agressée en pleine rue mardi soir à Strasbourg alors qu’elle rentrait chez elle. Un homme l’a étranglée jusqu’à lui faire perdre connaissance et a procédé sur elle à des attouchements. Il a été incarcéré. (…) Alors qu’elle marchait en tongs, elle a été déséquilibrée par un individu qui lui a fait un croche-pied. L’homme s’est jeté sur elle et a commencé à la serrer au cou. Avec son autre main, il lui a touché la poitrine et le sexe par-dessus les vêtements. La jeune femme a réussi à se libérer de son étreinte. Elle s’est mise à courir mais son agresseur l’a rattrapée. Il l’a fait chuter une deuxième fois. L’individu, couché sur elle, a repris ses manœuvres de strangulation et ses attouchements, tentant de glisser sa main dans le pantalon de la victime. Il l’a serrée si fort à la gorge qu’elle a perdu connaissance. Un témoin qui passait au même moment dans le secteur a mis l’agresseur en fuite. (…) Les policiers ont rapidement interpellé un suspect dans les environs. Le demandeur d’asile soudanais âgé de 25 ans a nié les faits, bien qu’il ait été formellement reconnu tant par la victime que par le témoin. DNA.fr

La rumeur a été largement diffusée grâce à un média d’extrême-gauche. Il sont plus au moins revenus sur leur info :

Désiré*, présent depuis neuf jours, rapporte les détails de l’accident : « On s’échappait par les toits, à l’arrière du bâtiment, pour descendre dans une petite rue à côté. Les gars de la BAC [Brigade anti-criminalité] étaient à nos trousses. Un camarade a voulu enjamber le parapet pour se laisser glisser le long du mur. Un baqueux lui a chopé la cheville. Ç’a l’a déséquilibré, et le camarade est tombé du haut du toit, en plein sur le nez. On a voulu le réanimer. Il ne bougeait pas. Du sang sortait de ses oreilles… » Désiré* et ses camarades ont aussitôt appelé les pompiers, « en courant ». Emmené par les pompiers, dans un état Continuer la lecture de Une jeune femme a été sauvagement agressée en pleine rue mardi soir à Strasbourg alors qu’elle rentrait chez elle. Un homme l’a étranglée jusqu’à lui faire perdre connaissance et a procédé sur elle à des attouchements. Il a été incarcéré. (…) Alors qu’elle marchait en tongs, elle a été déséquilibrée par un individu qui lui a fait un croche-pied. L’homme s’est jeté sur elle et a commencé à la serrer au cou. Avec son autre main, il lui a touché la poitrine et le sexe par-dessus les vêtements. La jeune femme a réussi à se libérer de son étreinte. Elle s’est mise à courir mais son agresseur l’a rattrapée. Il l’a fait chuter une deuxième fois. L’individu, couché sur elle, a repris ses manœuvres de strangulation et ses attouchements, tentant de glisser sa main dans le pantalon de la victime. Il l’a serrée si fort à la gorge qu’elle a perdu connaissance. Un témoin qui passait au même moment dans le secteur a mis l’agresseur en fuite. (…) Les policiers ont rapidement interpellé un suspect dans les environs. Le demandeur d’asile soudanais âgé de 25 ans a nié les faits, bien qu’il ait été formellement reconnu tant par la victime que par le témoin. DNA.fr

Asile: l’Assemblée vote l’extension de la « réunification familiale ». Les mineurs réfugiés pourront faire venir leurs « frères et sœurs », et non plus seulement leurs parents

L’Assemblée a adopté jeudi matin l’article du projet de loi « asile et immigration » qui étend la « réunification familiale » pour les mineurs reconnus réfugiés, très contesté par la droite et le FN, l’ensemble de l’opposition dénonçant aussi la tenue des débats.

Après une soirée électrique la veille, plusieurs élus ont appelé à la « sérénité ». Mais les tensions étaient encore latentes, des députés LR revenant à la charge sur un « plan caché de 40.000 régularisations » de sans-papiers.

« Il est beaucoup trop tôt pour s’énerver », a observé la vice-présidente de l’Assemblée Annie Genevard (LR) au perchoir. Continuer la lecture de Asile: l’Assemblée vote l’extension de la « réunification familiale ». Les mineurs réfugiés pourront faire venir leurs « frères et sœurs », et non plus seulement leurs parents

20 avril 1968, à Birmingham, l’homme politique britannique Enoch Powell tient son discours « Rivers of blood »,

« Nous devons être fous, littéralement fous à lier dans ce pays, pour autoriser chaque année l’entrée de 50.000 personnes, qui seront à l’origine de la future augmentation de la population d’origine immigrée. J’ai l’impression de regarder ce pays construire frénétiquement son propre bûcher funéraire.  » Enoch Powell – 20 avril 1968

Voir nos articles de 2011

revoir le documentaire avec sous-titres en français

1/4

2/4

3/4

4/4

Revue de presse et commentaires sur l'actualité