Marine Le Pen : « l’affaire alexandre Benalla est une affaire d’État »

« La démocratie se mesure à la façon dont on traite ses opposants. Quand on les ruine ou on les passe à tabac se sont des signe pour le moins inquiétants. »

Oyonnax (01) : le vicaire de la paroisse agressé à coups de béquille par une bande de « jeunes » le soir de la finale de la Coupe du Monde

Le vicaire de la paroisse d’Oyonnax a été frappé alors qu’il venait en aide à des fêtards pris pour cible par un groupe dimanche soir dans le centre-ville d’Oyonnax.

Vers 22 h 30, le ton monte sur l’une des terrasses de la commune. Plusieurs « gamins » insultent des clients de l’établissement, selon des témoignages recueillis par Le Progrès. Le vicaire de la paroisse d’Oyonnax, âgé d’une trentaine d’années, tente alors de les raisonner et leur demande de se calmer.

Des conseils que le groupe de jeunes gens n’apprécie pas. Le Continuer la lecture de Oyonnax (01) : le vicaire de la paroisse agressé à coups de béquille par une bande de « jeunes » le soir de la finale de la Coupe du Monde

VIDEO – Benalla a menacé des journalistes lors des vacances des Macron à La Mongie à Noël 2017

Dans la longue liste des incidents attribués à l’ancien chef de cabinet adjoint d’Emmanuel Macron à l’Elysée, Alexandre Benalla, un nouvel élément a été porté à la connaissance par un journaliste de BFM ce lundi 23 juillet. Selon lui, Alexandre Benalla l’a menacé lorsdu séjour du Président de la République et de son épouse fin décembre 2017 à La Mongie dans les Hautes-Pyrénées.

Selon les déclarations du journaliste de BFM TV, Alexandre Benalla lui aurait refusé d’approcher le restaurant où le Président de la République dînait avec son épouse et des amis et lui aurait alors dit, ainsi qu’à son caméraman :

Je sais où vous habitez à Paris et avec qui, je vais vous suivre maintenant

Le journaliste a révélé cette information ce lundi 23 juillet sur l’antenne de BFM.

Alexandre Benalla était habilité « secret défense »

De mieux en mieux…


Alexandre Benalla avait été habilité au titre du secret de la défense nationale, après enquête menée par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). L’information a été confirmée au Point par le service de renseignements, leader dans la lutte antiterroriste en France. C’est la hiérarchie d’Alexande Benalla qui a effectué cette demande auprès de la DGSI. L’enquête a été particulièrement poussée – bien que la DGSI précise que les investigations sont les mêmes pour tous – dans la mesure où Alexandre Benalla est d’ascendance étrangère, avec un père originaire du Maghreb. L’habilitation est nécessaire, mais pas suffisante, pour avoir accès à des données protégées.

Le Point

Benalla avait les clés de la villa du Touquet de Brigitte et Emmanuel Macron

Jusqu’où allait la proximité entre Emmanuel Macron et Alexandre Benalla ? C’est une question à laquelle devra répondre le président de la République, alors que s’enchaînent les révélations sur son ancien collaborateur. Depuis les révélations du Monde sur sa présence lors des manifestations du 1er mai, Alexandre Benalla apparaît de plus en plus comme un émissaire de l’ombre d’Emmanuel Macron et surtout un proche parmi les proches.

(…)

L’Opinion confirme ce lundi 23 juillet qu’Emmanuel Macron plaçait une grande confiance en son collaborateur, allant jusqu’à lui confier les clés de la villa du Touquet, dont sa femme est propriétaire. Une résidence secondaire et familiale qui tient de l’intime et dans Continuer la lecture de Benalla avait les clés de la villa du Touquet de Brigitte et Emmanuel Macron

Benalla pilotait un projet de refonte des services secrets « à la française » pour l’Élysée

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Alexandre Benalla travaillait activement à une fusion des différents services qui s’occupent de la sécurité du Président: gendarmes et policiers, à l’intérieur et à l’extérieur du Palais. Il avait notamment identifié des incohérences dans les moyens de communication utilisés par ces agents qui ne pouvaient pas tous communiquer entre eux à cause de matériels différents. Son idée, approuvée par le Président, était de rendre plus efficace cette protection en harmonisant les méthodes des différents services. Ce projet, bien avancé, avait fait l’objet de plusieurs réunions de haut rang au Palais. Les premières annonces étaient prévues en septembre.

Marine Le Pen balance l’information de fdesouche sur les liens entre Makao, l’ex-garde du corps de Macron, et Jawad Bendaoud, le logeur de Daesh

Marine Le Pen : « Est-ce-que Macron a souhaité nommer Benalla sous-préfet pour qu’il prenne la tête d’une police politique privée? »

Bravo. C’est la seule question qui compte dans cette affaire. Les claques dans la gueule de deux ou trois gauchistes c’est négligeable par rapport au fond du problème.

Benalla, brutal retour aux affres de l’ère Mitterrand-Hollande

Grave, car symptomatique : l’affaire de l’élyséenne mouche du coche Benalla trahit une grave ignorance de ce qu’est la sécurité ; de comment on l’obtient et la maintient, par une cruciale sélection des hommes et prévision de toute chausse-trape possible. Or, là, choisissant d’abord, laissant batifoler ensuite, un zigoto qui est clairement à la sécurité ce que M. Hanouna est à France Culture, la présidence Macron a tout faux.

Côté terrorisme, le quinquennat Macron avait cependant pas mal commencé. Un Président saisissant vite et bien les enjeux, un appareil resserré et proactif. D’où plus de détection de terroristes avant l’acte. Rassurés, nos partenaires internationaux en sécurité voyaient la France sortie de l’impuissance de la triade Hollande-Taubira-Cazeneuve.

Restait la sécurité intérieure, ni M. Collomb ni Mme Belloubet n’étant exactement de ces cruciaux généraux de terrain qui optimisent le plan du chef dans la bataille, tel Lannes et sa géniale progression en échelle à Austerlitz. Mais bon, avis général favorable.

Avis décisif, insistons, car à l’ère des chocs stratégiques brutaux, le champ terreur-crime-fraudes-trafics est affaire d’échanges rapides et pointus, entre gens de confiance. Or, début juillet – avant même l’épisode Benalla -, une rafale de loupés judiciaires et policiers replonge la France dans les affres sécuritaires de l’ère Mitterrand-Hollande. Continuer la lecture de Benalla, brutal retour aux affres de l’ère Mitterrand-Hollande

Affaire Benalla: Altercation entre Christophe Castaner et Marine Le Pen dans les couloirs de l’assemblée

Castaner et macron sont des socialopes donc… des maffieux.
En effet


Une vive altercation entre Marine Le Pen et Christophe Castaner a éclaté ce samedi soir dans les couloirs de l’Assemblée, où la présidente du FN a interpellé le secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement notamment pour son absence dans l’hémicycle, sous fond de tensions autour de l’affaire Benalla. Une séquence captée en intégralité par les caméras de BFMTV.

Victoire de l’équipe de France : À peine 24% pense que les relations entre les Français non-issus de l’immigration et ceux qui le sont.

Un sondage exclusif Ifop pour Atlantico montre que l’euphorie sportive des Bleus ne semble pas contaminer l’optimisme ni la perception d’un véritable vivre-ensemble pour les Français. Ils ne sont que 24% à penser que la Coupe du Monde va améliorer les relations entre les Français non-issus de l’immigration et ceux qui le sont.




Atlantico / IFOP

Pour Marine Le Pen l’affaire Benalla se transforme « en affaire Macron »

Selon Le Point, Alexandre Benalla dirigeait une deuxième équipe de sécurité chargée de protéger la vie privée du chef de l’État. Pour se prémunir contre toute attaque armée et contre les atteintes à sa vie privée, Emmanuel Macron avait en effet confié à Alexandre Benalla la mission de constituer au sein du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR) composé de policiers du Service de la protection et de gendarmes issus du GIGN, une équipe chargée de protéger ses sorties privées au restaurant, au Touquet et lors de tous ses déplacements non officiels ainsi que ceux de la première dame. Il était d’ailleurs prévu qu’Alexandre Benalla dirige le dispositif de sécurité du couple présidentiel lors de ses vacances au fort de Brégançon.
En clair Macron se constitue une police privée.

Continuer la lecture de Pour Marine Le Pen l’affaire Benalla se transforme « en affaire Macron »

Nicolas Bay s’interroge sur les soutiens de Benalla au sommet de l’Etat : «Les policiers n’ont pas pu détourner les bandes pouvant le mettre en cause sans avoir reçu d’ordres»

Nicolas Bay : «Alexandre Benalla a bénéficié manifestement de soutiens et de protections au plus haut niveau de l’Etat avec des officiers de police qui ont été amenés à détourner des bandes vidéos qui pouvaient le mettre en cause, et ils n’ont pas pu faire ça sans avoir reçu des ordres. Donc, la question c’est de savoir quel a été le rôle du Ministre de l’Intérieur Gérard Collomb qui a eu connaissance des faits le 2 mai, du Secrétaire Général de l’Elysée, du Directeur de Cabinet d’Emmanuel Macron, et, soyons clairs, qu’a fait Emmanuel Macron lui-même et qu’a-t-il fait alors qu’il avait parfaitement connaissance des faits et de leur gravité ?»

Journaliste : «Pourquoi, selon vous, la Présidence cherche à le protéger ?»

Nicolas Bay : «M. Benalla est un proche, et même un très proche, d’Emmanuel Macron, et par ailleurs il donne le sentiment d’agir, et Continuer la lecture de Nicolas Bay s’interroge sur les soutiens de Benalla au sommet de l’Etat : «Les policiers n’ont pas pu détourner les bandes pouvant le mettre en cause sans avoir reçu d’ordres»

Alexandre Benalla avait outrepassé ses fonctions l’été dernier en notifiant une garde à vue. Témoignage.

Encore un fois, tous les présidents ont eu des barbouzes à leur service. Pas de quoi fouetter un chat. Ce qui est plus grave dans l’affaire Benalla c’est que cette racaille marocaine socialiste bénéficie de la président de privilèges exorbitants…. et ça c’est franchement très, très suspect.

Alexandre Benalla avait outrepassé ses fonctions l’été dernier en notifiant une garde à vue. Un photographe témoigne : «Il m’a dit “Je vais vous placer en garde à vue, je vais vous faire coffrer pour 48 heures !”».

Revue de presse et commentaires sur l'actualité