Pantin : 9 000 € d’amende si vous ouvrez une bouche à incendie

Les arabes et les africains que le ps et l’ump ont fait entrer en masse gaspillent l’eau que vous payez et mettent en péril la vie des gens en cas d’incendie… Aucune sanction n’a pour l’instant été prise. En revanche si vous êtes français de souche et que occupez le toit d’une mosquée en chantier pour demander un référendum sur l’immigration vous risquez de la prison ferme….. tout va bien….


Le maire de Pantin a pris vendredi un arrêté municipal interdisant l’ouverture des bouches à incendie pour en faire jaillir l’eau et se mouiller. Le phénomène, potentiellement dangereux, a gagné tout le département en cette période de canicule. Dans son arrêté, la ville de Pantin annonce qu’une « amende forfaitaire de 9 000 € (soit le prix de 2000 m3 d’eau) sera appliquée » aux contrevenants, qui devront aussi s’acquitter des frais de réparation en cas de dégradation. De son côté, le maire PC d’Aubervilliers, Pascal Beaudet, a appelé au « civisme », énumérant les « inondations, coupures d’eau dans les appartements, la circulation impossible des voitures et bus », « risques d’électrocution, accidents… ».

4916427_96755cd4-21a6-11e5-8c28-001517810e22-1_545x460_autocrop

Les bouches incendie reconverties en jeux d’eau (MàJ : 15 millions de litres d’eau/heure gaspillés)

300 interventions des pompiers et de Véolia en région parisienne dans la seule journée de vendredi. Si ce phénomène continue on assistera à des manques d’eau dans certains quartiers. 15 millions de litres d’eau par heure sont ainsi gaspillés.

4gDtpR4

Ouverture des bouches à incendie : attention danger !

Suite à l’accident grave d’un enfant survenu le 2 juillet après l’ouverture d’une bouche à incendie, la Ville rappelle l’extrême dangerosité de ce type de jeu et en appelle au civisme de tous.

La bataille d’eau géante peut se terminer très mal et peut avoir des conséquences dramatiques… Jeudi 2 juillet avenue Jean Jaurès, un garçon de 8 ans a été blessé à la tête après avoir été violemment projeté en l’air par le puissant geyser d’eau. De nombreux dommages ont également été constatés avec notamment des inondations de parking et de commerces. Ce «phénomène de mode» touche de nombreuses villes du 93.

Le trafic du tunnel sous la Manche perturbé en raison d’intrusions de migrants

Le trafic dans le tunnel sous la Manche a été très perturbé pendant au moins deux heures vendredi 3 juillet au soir, en raison de nombreuses tentatives d’intrusions de migrants sur le site sécurisé du tunnel, a-t-on appris de sources concordantes.

« Depuis 22 h 30, environ 150 migrants ont tenté de s’introduire sur les quais d’embarquement », a déclaré à l’AFP un porte-parole de la préfecture du Pas-de-Calais, qui a indiqué qu’il y avait eu une interruption du trafic. Le trafic a repris vers 0 h 45, a constaté un correspondant de l’AFP.

« On doit vérifier, on regarde chaque wagon, chaque navette », avait déclaré auparavant le porte-parole de la préfecture, expliquant que cela pouvait prendre du temps. « Les migrants présents dans le Calaisis en ce moment cherchent par tous les moyens à traverser la Manche. Nous subissons des tentatives d’intrusion tous les soirs », a déclaré à l’AFP un porte-parole d’Eurotunnel. « Nous adaptons notre système de transport pour assurer le meilleur niveau de sécurité et faire tourner nos trains », a-t-il ajouté. (…)

Le Monde

« Complément d’enquête » : Patrick Pelloux ou les petits arrangements avec la réalité

La martyrologie avec Charlie Hebdo commence à devenir indécente. D’autant qu’il y aurait beaucoup à dire sur la responsabilité idéologique que portent les morts et les survivants de Charlie Hebdo dans la situation que nous connaissons.


Quand France Culture se transforme en propagandiste de l’immigration

Source: OJIM

 

Si quelques innocents avaient encore des doutes sur les engagements sociétaux et politiques du groupe Radio France, ces doutes seront tombés vendredi 3 juillet. Ce sont en effet près de 5 heures d’émission sur les « migrants » que propose la chaine de service public. Depuis « les Matins » de Marc Voinchet jusqu’au magazine de la rédaction du soir, le « migrant », véritable modèle sociétal, est le héros du jour.

Un tel débat pourrait au moins soulever quelques questions utiles : qui sont ces migrants ? Quelle est la proportion de réfugiés économiques n’ayant rien à voir avec le statut de réfugiés ? Quels sont les chiffres en Europe et en France ? Quels sont les coûts induits de l’immigration en termes de santé, de sécurité, d’éducation ? Quelles sont les filières des passeurs et leurs bénéfices ? Quelles sont les souffrances des accueillants ? Quelle est la proportion de ceux qui n’obtiennent pas le statut de réfugiés et restent clandestinement en France ? Doit on parler de migrants ou d’envahisseurs ?

Aucune de ces questions ne sera pourtant posée. Et pour cause : l’émission du matin, totalement univoque, s’appelle « Paroles de migrants » et les invités sont tous des partisans inconditionnels de l’immigration. À commencer par Patrick Weil « spécialiste » des mouvements de population et hostile à toute régulation. Une « sociologue » sera aussi interrogée. Mais c’est une élève de Patrick Weil et une militante excitée du Gisti (Groupe d’information et de soutien des immigrés). Brice Couturier éditorialiste de France Culture soulignant les limites d’une politique d’immigration incontrôlée sera remis vertement en place par Patrick Weil qui « connaît son dossier ».

Le vocabulaire est empathique : « la communauté des migrants » est en « grande détresse », « il faudra bien que ces gens-là aient un jour un toit et qui sait des papiers », ils Lire la suite

Vers un nouveau front islamiste dans les Balkans occidentaux ? (1/3)

Cette longue analyse a pour auteur Alexis Troude, chargé de cours de géographie à l’Université de St Quentin-Versailles et directeur du Département d’études balkaniques à l’Académie internationale de géopolitique. Ses thèmes de recherche sont la géostratégie, les frontières, l’identité et les régions, leur géoéconomie, l’histoire des Balkans, et plus généralement tout ce qui touche les territoires européens.

♦ Comme l’a fait l’auteur lui-même, nous découperons cette longue étude en trois parties qui feront pour chacune l’objet d’un article séparé.

Première partie : Le radicalisme islamiste européen est né en Bosnie.
Deuxième partie : Al Qaïda tisse ses mailles au cœur de l’Europe du sud-est.
Troisième partie : L’expansionnisme albanais : stratégie de la tension dans tous les Balkans occidentaux.


Première partie

Le radicalisme islamiste européen est né en Bosnie

L’islamisme radical revient en force dans tous les Balkans occidentaux. Après des coups de fusils sur un commissariat au Monténégro et l’attaque par un commando d’anciens djihadistes des guerres bosniaques dans la partie serbe de la Bosnie-Herzégovine en avril, c’est un véritable acte de guerre qui s’est déroulé le 9 mai dernier en Macédoine. Dans la ville de Kumanovo, pendant plus de vingt heures, une trentaine de terroristes se sont acharnés sur un commissariat, mais aussi contre un quartier en tirant au mortier, faisant plus de vingt morts.

Cela intervient au moment où la population est secouée par des revendications sociales, mais aussi où les albanophones, touchés par la crise économique et se plaignant du manque de représentativité, en veulent au gouvernement central. C’est dans ce vide politique que les djihadistes se sont engouffrés ; or plus de la moitié d’entre eux sont des Albanais venus des pays frontaliers de la Macédoine et trois s’étaient déjà fait connaître au début des années 2000 dans un mouvement terroriste, l’ANA, se battant pour la Grande Albanie.

Pour saisir les enjeux profonds de ce soudain regain de violence, il nous faut tracer les lignes de perspective de l’islamisme radical dans les Balkans. Pour ce faire, nous allons plonger dans les ressorts de l’instrumentalisation des mouvements djihadistes par certaines puissances dans cette région depuis plus de vingt ans.

Aux origines du fondamentalisme islamiste européen

Pour saisir la problématique de l’islamisation progressive de la Bosnie-Herzégovine, nous devons remonter à l’époque de la Yougoslavie communiste, où, à l’instar de Staline en URSS, le dirigeant Tito accorde un statut particulier à la religion musulmane. Dès les années 1960, les partisans d’une nationalisation de la religion musulmane sont soutenus par le régime communiste. Tito crée en 1968 une nation « musulmane » en Bosnie-Herzégovine, cas unique en Europe d’une nation basée sur une confession religieuse. Très vite, des intellectuels musulmans de Bosnie imposent le concept de peuple bochniaque, qui regrouperait les musulmans de Bosnie, de Serbie et du Monténégro. En 1976, le dirigeant slovène Stane Dolanc estimait que le mouvement pour une conscience nationale des musulmans de Bosnie était bien avancé et que la Ligue des Communistes avait désormais le devoir « d’aider objectivement ce processus de différenciation » car « l’Église (musulmane) a, elle aussi, la perspective d’en tirer un avantage » (1). Adil Zulfikarpašić défendait l’identité « bochniaque », sorte de creuset des Musulmans de Bosnie-Herzégovine : cette terminologie sera reprise à partir des années 1990 et désigne aujourd’hui les musulmans de Bosnie-Herzégovine.

Les plus grandes personnalités politiques bochniaques actuelles avaient il y trente ans des Lire la suite

La GPA autorisée en France

Peut-on inscrire à l’état civil français les enfants nés à l’étranger de gestation pour autrui (GPA) ? La Cour de cassation s’est exprimée: elle valide l’inscription des enfants à l’état civil.

Décision de la Cour de cassation

Le 19 juin dernier, la Cour de cassation avait rendu un avis favorable à l’inscription à l’état civil des enfants nés d’une mère porteuse à l’étranger, sous réserve d’un test de filiation. La décision définitive a été rendue ce vendredi 3 juillet.

La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) avait précédemment admis que la France avait le droit d’interdire la GPA sur son sol. Cependant, avançant « l’intérêt supérieur de l’enfant », la CEDH estimait que la GPA ne pouvait porter atteinte « à l’identité » des bébés nés de mères porteuses à l’étranger, en refusant de les reconnaître.

Sur RTL en juin dernier, la philosophe Sylviane Agacinski n’avait pas mâché ses mots pour décrire la situation : « Si on transcrit à l’Etat civil, on ne peut pas faire tenir 30 secondes l’interdiction de la GPA en France (…) Si on renonce à dire qu’une personne n’est pas une chose, pas un animal, ne peut être donnée, vendue, louée et on ne peut pas acheter ses liens de filiation (…) une chose indigne ne s’encadre pas. On n’encadre pas l’esclavage ».

Christiane Taubira tente de se défendre Lire la suite

L’Elysée rejette la demande d’asile de Julian Assange

Dans un bref communiqué envoyé vendredi 3 juillet par l’Elysée, la présidence de la République a présenté une fin de non-recevoir à la demande de Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks :

« La France a bien reçu la lettre de M. Assange. Un examen approfondi fait apparaître que compte tenu des éléments juridiques et de la situation matérielle de M. Assange, la France ne peut pas donner suite à sa demande. La situation de M. Assange ne présente pas de danger immédiat. Il fait en outre l’objet d’un mandat d’arrêt européen. » (…)

Il y a dix jours, WikiLeaks avait révélé, en partenariat avec Libération et Mediapart, que trois présidents de la République avaient été mis sur écoute par la NSA américaine.(…)

Source

Taubira refuse la mise sur écoutes des prisons

La garde des Sceaux s’est opposée à ce que le service du renseignement pénitentiaire puisse procéder à la sonorisation des parloirs et des cellules.

Paradoxe suprême de la loi sur le renseignement adoptée le 24 juin : un usage potentiellement généralisé des interceptions pour traquer et prévenir le terrorisme, mais pas dans les prisons, là même où Chérif Kouachi achève de se radicaliser… Christiane Taubira, la garde des Sceaux, s’est opposée à ce que le service du renseignement pénitentiaire puisse procéder à la sonorisation des parloirs et des cellules.

(…) Le Point

Dictature UERSS: Martin Schulz veut un «gouvernement de technocrates» pour la Grèce et en finir avec l’ère Tsipras

Rappel: martin Shulz était le candidat soutenu par la gauche française. il est lui-même socialope.


Le président du Parlement européen espère la victoire du « oui » et l’arrivée au pouvoir d’un « gouvernement de technocrates ».<br />
Le président du Parlement européen Martin Schulz. © Martin Bureau<br />

«  De nouvelles élections seraient impératives, si le peuple grec vote pour le programme de réformes et donc en faveur du maintien dans la zone euro et que Tsipras, de façon logique, démissionne  », a déclaré Martin Schulz dans une interview au quotidien des affaires Handelsblatt.

La continuité pendant la période menant aux élections devrait être assurée par «  un gouvernement de technocrates, pour que nous puissions continuer à négocier  », a-t-il ajouté.

«  Si ce gouvernement de transition trouve un accord raisonnable avec les créanciers, alors ce serait la fin de l’ère Syriza. Ensuite, la Grèce a à nouveau une chance  », selon M. Schulz.

Le président du Parlement européen fait par ailleurs le procès en irresponsabilité du gouvernement de gauche radicale mené par Syriza. Le Premier ministre Alexis Tsipras est «  imprévisible et manipule les gens en Grèce, cela a presque un caractère démagogique  », a invectivé Martin Schulz.

«  Ma confiance dans la volonté de négocier du gouvernement grec a atteint à l’heure actuelle un plus bas absolu  », a-t-il ajouté. Lire la suite

Calais : une étude pointe les risques d’un dispositif humanitaire «trop généreux»

(…) Les deux auteurs du rapport, Jean Aribaud et Jérôme Vignon, commencent par décrire la situation à Calais, où vivent actuellement 2500 à 3000 migrants dans des conditions déplorables. «Ce sont, pour la plupart, des jeunes hommes de 20 à 35 ans, souvent pourvus de diplômes ou exerçant des professions d’entrepreneurs et de commerçants», écrivent l’ancien préfet de la région Nord-Pas-de-Calais et le président de l’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale. «Il semble que le projet de se rendre au Royaume-Uni n’ait été que rarement conçu au départ», poursuivent-ils.

Ce qui leur fait dire que «leurs décisions sont réversibles et que des alternatives crédibles au passage au Royaume-Uni conservent tout leur sens». Mais les auteurs ne s’engagent pas pour autant dans un plaidoyer pour une politique plus généreuse : «La garantie des besoins vitaux ne doit pas se contenter d’accompagner ce flux [migratoire], au risque de l’amplifier.» Quelques lignes plus loin, ils évoquent même la «question sensible de « l’appel d’air » […] que pourrait créer sur Calais un dispositif humanitaire trop généreux consistant en une mise à l’abri, fût-elle précaire». Et de conclure que «l’accès à un toit, même très sommaire, est un point fondamental». Cependant il ne saurait être, selon les auteurs, un «préalable» mais «un objectif au terme d’un processus maîtrisé. Aujourd’hui, les conditions n’en sont pas réunies».

Jacques Sapir : référendum en Grèce, le retour de la démocratie en Europe

Source : FigaroVox
Selon l’économiste Jacques Sapir, la Grèce a été victime d’un coup de force de la part de l’eurogroupe. Son appel au peuple est la seule réponse digne face à la tyrannie européenne.

Dans une tribune publiée dans le FigaroVox, Jacques Sapir démonte la propagande européenne qui fait porter la responsabilité de la rupture des négociations sur la dette grecque et souligne l’importance de la décision de Tsipiras de recourir au référendum.

Ce qui se joue désormais n’est plus seulement la question du devenir économique de la Grèce. C’est la question de l’Union européenne, et de la tyrannie de la Commission et du Conseil, qui est ouvertement posée.

il démontre comment la question de la dette grecque est en fait le Cheval de Troie des institutions européennes pour faire passer un message politique : la soumission des peuples à la technostructure européenne.
l’entretien est efficacement complété par l’interview qu’il a accordé à Ruth Elkrief sur BFM TV, visible ci-dessous.

Cazeneuve : «Le meilleur rempart contre le terrorisme, ce sont les musulmans de France»

« Le meilleur rempart contre le terrorisme, ce sont les musulmans de France »: venu célébrer mercredi la rupture du jeûne du ramadan à la Grande Mosquée de Paris, le ministre de l’Intérieur a exhorté les musulmans à combattre l’islam radical, moins d’une semaine après l’attentat de Saint-Quentin-Fallavier (Isère).

« Le meilleur rempart contre le terrorisme, ce sont les musulmans de France eux-mêmes et la République rassemblée dans toutes ses compétences (…), rassemblant tous ces enfants d’où qu’ils viennent, autour de ses valeurs », a déclaré Bernard Cazeneuve dans le patio de la Lire la suite

Record de 137.000 clandestins en Méditerranée depuis début 2015

Un nombre record de 137.000 migrants ont traversé la Méditerranée dans des conditions périlleuses au cours du premier semestre 2015, la plupart du temps pour fuir des conflits, soit une hausse de 83% par rapport au premier semestre 2014, ont indiqué mercredi les Nations unies.

La situation devrait empirer avec l’été, quand les passeurs clandestins redoublent d’activité: le nombre de migrants en Méditerranée était passé en 2014 de 75.000 au premier semestre à 219.000 à la fin de l’année, selon l’agence des Nations unies pour les réfugiés.

A la merci des passeurs, la plupart des migrants font cette traversée sur des embarcations de fortune.

« L’Europe est confrontée à une crise des réfugiés par voie maritime qui atteint des Lire la suite