Aucun lien entre immigration et délinquance ?

(…) A l’aide du journaliste John Paul Lepers, Gilles Cayatte et Christophe Nick s’attaquent à déconstruire un préjugé selon lequel immigration et délinquance en France seraient liées. Pourtant d’après vous, les immigrés sont bien sur-représentés dans la délinquance. Que nous disent réellement les chiffres ? (…)
540983(…) Mais plus, on ne s’intéresse même pas aux chiffres des étrangers écroués selon l’étude du ministère de l’Intérieur accessible si facilement en ligne. Si les étrangers représentent près de 18% des détenus en milieu carcéral tel que les chiffres du ministère de l’Intérieur le montrent et y sont donc sur-représentés, on ne connaît pas ce que représente en réalité la place de l‘immigration dans la population carcérale, car il faudrait s’intéresser de savoir combien de personnes qui sont incarcérés sont nées à l‘étranger qui sont aujourd’hui françaises. Un critère absent des statistiques.
Les chiffres d’une enquête relayée par la revue Sciences humaines (Sciences Humaines -Les Grands Dossiers n°18 France 2010, les grands défis Mars-avril-mai 2010) prenant en compte les détenus français selon la nationalité du père montrent que

dans « 51 % des cas, le père d’un détenu est né hors de France », ce qui ramène une certaine réalité crue. (…)

(…) La criminalité dont nous parlons est celle qui rend la vie insupportable à la population : cambriolages, vols de toutes sortes, agressions, vols avec violence sans armes à feu, etc. Dans ces cas de figure, 7 de ces crimes sur 10 sont commis par des gens qui directement (la 1ère génération arrivée sur le territoire français, clandestins ou avec permis de séjour) ou indirectement (la seconde génération) sont issues d’une forme ou une autre d’immigration.

Dans toute la France rurale ou suburbaine, soit 70 à 80% du territoire, Lire la suite

Le candidat Hollande a réglé 700 000 euros à la société des proches de Kader Arif

La société du frère de Kader Arif, visée par une enquête préliminaire, a travaillé pour le candidat Hollande pendant la primaire et la campagne présidentielle de 2012 pour environ 700 000 euros, d’après des factures consultées par Mediapart. La collaboration a été brutalement interrompue à un mois du premier tour. En compensation, le PS aurait versé un « dédommagement » à l’entreprise. (…)

Source

De l’identité…

Texte de Renaud Camus pour Boulevard Voltaire

À quelques jours du congrès du Front national, la presse remplaciste, c’est-à-dire la presse (car il n’y en a pour ainsi dire pas d’autre), parle unanimement de nos amis identitaires comme constituant au sein du FN une sorte de lobby — le mot apparaît fréquemment (lobby identitaire, ce n’est pas du tout une expression suspecte, idéologiquement : au contraire). Les mêmes, d’autre part, sont couramment dépeints comme étant situés à la droite du FN : ce qui, vu des Inrockuptibles, du Figaro ou du Monde, est évidemment très très très à droite.

Je crois ce tableau complètement erroné, et même absurde. D’abord les identitaires sont beaucoup plus qu’un lobby. Et surtout leurs convictions sont beaucoup trop répandues dans le corps social, à défaut du corps politique, pour qu’elles et eux puissent être cantonnés sans ridicule et sans mésinterprétation sérieuse à la droite de la droite. Ce n’est d’ailleurs pas les désobliger, j’espère, que d’observer que leurs idées (qui pour l’essentiel sont les miennes) dépassent très largement leur présence et leur force objectives, numériquement. Disons, pour tourner les choses autrement, et avec la grande sympathie que j’ai pour eux, que l’identité est une chose trop importante pour être laissée aux seuls identitaires.

C’est d’autant plus vrai que la question de l’identité ne peut plus être posée sans que surgisse aussitôt celle de la survie. S’agissant de l’Europe comme de la France, « le pronostic vital est engagé », comme disent si drôlement les journalistes remplacistes (il n’y en a pour ainsi dire pas d’autres). Ma conviction est qu’il y a dans tous les partis des identitaires, c’est-à-dire des hommes et des femmes qui ne peuvent pas se résigner à voir mourir si bêtement, si salement, une des plus hautes civilisations que la terre ait portées. Or, jusqu’à présent, ce grand refus n’affleure pas politiquement. La peur, l’hébétude, l’endoctrinement sans relâche l’empêchent de se manifester. On voit, à sa place, s’agiter creusement un théâtre d’ombres : parti remplaciste de gauche, socialiste ; parti remplaciste de droite, partagé entre l’hyperremplacisme de conviction d’un Alain Juppé et le remplacisme opportuniste de Nicolas Sarkozy, qui passera dans l’autre camp comme il l’a déjà fait, au moins en paroles, s’il se convainc qu’il y a pour lui plus à y gagner — c’est-à-dire le pouvoir, le pouvoir d’assister bras ballants, comme un Hollande avec effets de menton, au changement de peuple.

Fasse le ciel à présent que le remplacisme anti-identitaire (c’est un pléonasme) ne Lire la suite

Cynisme et communautarisme: La petite phrase de Sarkozy sur Dati fait polémique (vidéo)

Ce type est un désastre. Il avoue qu’il a choisi ses ministres femmes pour l’image et non pour leurs compétences. Il a fait un casting comme un producteur télé à la recherche de candidat pour une télé réalité. Ses ministres ont été mise au gouvernement pour leur couleurs de peu et leurs rengaines.Sarkozy est l’archétype du post-moderniste aliéné par l’exemple américain. Rien dans son approche politique n’est français.
Le pire est évidement les raccourcis communautaires et racialistes pour répondre au dogme de la diversité … là on atteint de sommet de l’inconséquence intellectuelle. On pourrait lui faire remarquer qu’il a oublié Fadela Amara et son frère Hassein Amara , cambrioleur et tueur et étranger en situation irrégulière. ais aussi son gouvernement d’ouverture avec la pédophile Mitterand, l’opportuniste Besson, et l’incompétent Kouchner… pendant ses mandats Sarkozy a été à la hauteur de sa réputation, et il l’est toujours, minable et stupide.

Le Point Relire : Jamal Dati arrêté pour agression sexuelle et violences

——

« J’avais voulu Rachida Dati comme garde des Sceaux parce que je m’étais dit que Rachida Dati, avec père et mère algérien et marocain, pour parler de la politique pénale, ça avait du sens. » Voilà une phrase de Nicolas Sarkozy qui a déjà commencé à faire parler d’elle. A peine prononcée par l’ex-chef de l’Etat lors de son meeting à Boulogne-Billancourt mardi soir en réponse à une question de militant, la sortie était déjà twittée. Notamment SOS Racisme


Sarkozy sur Dati : avec des parents «algérien… par liberation

 

Le maire PS d’Aubervilliers assimile la délinquance à la guerre des boutons et incite les victimes à partir (vidéo)

Même dans des sujets de propagande, les manipulateurs ne peuvent parvenir à filtrer totalement le réel…..

Dresde : des milliers de personnes réunies pour dénoncer l’islamisation de l’Occident (+ vidéo)

Étonnante manifestation à Dresde (1). Plus de 5500 personnes recensées par la police, ont défilé lundi 24 sous la bannière PEGIDA « Patriotische Europäer gegen Islamisierung des Abendlandes » qui signifie (Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident)
(1) Dresde est une ville d’Allemagne de l’est qui fut pratiquement rasée par les alliés en 1945

575334teilnehmerderpegidademonstrationaufdemtheaterplatzin1403721h

Après l’argent russe du FN, le sapin russe de Notre-Dame de Paris

Les journalistes de la caste s’offusquent, s’indignent. L’objet de leur courroux ?: le prêt d’une banque russe au FN et le financement du sapin de noël de Notre-Dame de Paris par Moscou. Selon eux il s’agirait d’un affront à notre souveraineté.
Nos petits collabos sont moins vigilants quand il s’agit de l’argent du qatar, des émirats, ou des États-unis!

——–

Il y a quelque temps, le clergé parisien a fait un appel au don à ses fidèles : il n’était pas en mesure d’offrir aux Parisiens le traditionnel sapin de Noël du parvis de Notre-Dame, financé chaque année avec les commerçants du quartier.

Le devis était de 80.000 euros, le double du prix habituel, une somme inaccessible.

Le recteur-archiprêtre de la cathédrale, Monseigneur Jacquin, a donc pris contact avec diverses ambassades « pour les sensibiliser » et ce sont les Russes qui ont été les plus réactifs. Moscou a donc offert ce sapin aux Parisiens, au nom d’un « merveilleux symbole de l’unité, de la fraternité et de la compréhension mutuelle entre les peuples chrétiens », a expliqué Igor Tkatch, le représentant du gouvernement de Moscou à Paris.
b3ei_gqcmaamm5t

Pour Noël prochain, le contact est déjà pris avec les ambassades d’Ukraine et d’Autriche.

Monseigneur Jacquin a plaidé pour des relations bilatérales dissociées du champ politique, Igor Tkatch et Alexandre Orlov (ambassadeur de Russie en France) ont affirmé que la générosité russe devait uniquement être vue comme un « cadeau », alors que les relations sont très tendues entre nos deux pays, à l’heure où François Hollande refuse d’honorer un contrat signé.

Sans considération politique, le fait que la Russie offre ce sapin de Noël peut être vu comme un beau symbole pour les chrétiens, et malgré tout tristement vécu par de nombreux Français…

Ceux qui auraient préféré que la mairie de Paris ne cède pas gratuitement l’emplacement de la place Vendôme pour l’installation d’un plug anal géant, ne se serve pas des impôts des Français pour installer une exposition de propagande pour l’aide médicale d’État (AME) devant l’hôtel de ville, ne lègue pas tant de subventions à des associations qui militent pour la destruction de la famille… Et qu’elle utilise cet argent pour offrir aux Parisiens ce sapin de Noël, comme pour leur montrer qu’elle n’avait pas oublié les racines de la France.

Mais c’est la Russie qui l’a fait.

Par ailleurs, d’autres Français auraient sans doute aimé que la classe politique, qui passe son temps à vénérer la « démocratie » comme pour mieux cacher ses ambitions totalitaires, s’offusque que des banques françaises refusent de prêter de l’argent à un parti politique soutenu par de très nombreux Français – le Front national – plutôt que de s’offusquer de voir ce dernier emprunter à l’étranger pour pouvoir continuer à porter leur voix.

Car, là encore, en effet, c’est la Russie qui a répondu.

Ce que ces Français retiendront, c’est que la Russie est le pays qui aura permis que perdure Lire la suite