Islamogauchisme: Participation des verts; du PCF, du NPA, de la CGT à un meeting contre l’islamophobie avec L’UOIF (proche des frères musulmans) et les indigènes de la république.

Organisations appelant au meeting qui se tiendra le vendredi 6 mars à la Bourse du Travail de St Denis, mélange les islamiste de l’UOIF, le parti politique islamophile et francophobe des indigènes de la République et l’ensemble de l’extrême gauche Française.:

– ATTAC

– UOIF (Union des Organisations Islamiques de France)

sKs0O30- CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France)

– PIR (Parti des Indigènes de la République)

– CGT Educ’action Créteil

– PCF (Parti Communiste Français)

– Ensemble (FdG)

– EELV (Europe Ecologie Les Verts)

– FCP (Force Citoyenne Populaire)

– NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) (« sur la base de l’appel contre l’union sacrée »)

– Association culturelles les Oranges

– Association Falsafa (Angers)

– ARLDFM (Association pour la reconnaissance des droits et libertés aux femmes musulmanes)

– ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France)

– Capab (Collectif Antifasciste Paris Banlieues)

– CEAL Collectif enseignant pour l’abrogation de la loi de 2004

– Cedetim

– CFPE (Collectif Féministes Pour l’Egalité)

– Compagnie Erinna – Grèce/Résistances !

– Droit Solidarité

– Femmes Plurielles

– FFR (Filles et Fils de la République) Créteil

– Fondation Frantz Fanon

– FTCR (Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives)

– FUIQP (Front Uni des Quartiers Populaires)

– IJAN (International Jewish anti-Zionist Network)

– Les Indivisibles

– MTE (Mamans Toutes Egales) Lire la suite

Immigration : le parlement européen choisit Cecile Kyenge, ancienne immigrée clandestine (+rappels)

Article de Fdesouche

4kJpe7TLe Parlement européen a confié à Cécile Kyenge le rôle de co-rapporteur (avec le Maltais Roberta Metsola) sur « l’initiative stratégique concernant la situation en Méditerranée et la nécessité d’une approche globale de l’immigration dans l’UE ».

Ansa.it

——–

RAPPELS  : Cecile Kyenge est l’emblème et la figure de proue du Grand Remplacement en Italie et en Europe

  • Cécile Kyenge a reconnu avoir pénétré illégalement sur le territoire italien lors de son arrivée (lire).
  • Elle est issue d’une famille de 38 enfants nés des quatre femmes de son père (wikipedia)
  • Elle se définit comme « une femme noire et fière de l’être » (lire)
  • Elle demande la suppression de la notion d’immigrant clandestin (lire)
  • Pour Cécile Kyenge : «L’Italie est un pays métis» (relire) et «multi-ethnique» (relire)
  • Cecile Kyenge veut plus d’Africains en Italie et en Europe (relire)
  • Pour Cecile Kyenge, « l’Europe doit ouvrir davantage ses frontières » (relire)
  • Selon elle, « l’Europe a évité le déclin démographique grâce à l’immigration ». (relire)
  • Elle veut « un président noir en Italie« . Elle en « rêve tous les jours » (relire)
  • Elle demande une loi européenne interdisant les partis qu’elle estime ‘racistes’(relire)
  • En Italie, elle a fait intensément campagne pour que les enfants d’immigrants deviennent citoyens italiens dès la naissance. (relire)
  • Elle veut éradiquer l’idée « qu’il n’y a pas d’Italiens noirs » (relire)

Essonne : plusieurs départs de feux dans l’église de Maisse

Damned, Valls est trop occupé à faire la tournée des mosquées!

—–

Les gendarmes étaient présents ce mercredi matin dans l’église de Maisse (Essonne). Les enquêteurs de la brigade de recherche d’Evry se penchent sur plusieurs départs de feux perpétrés dans l’enceinte de l’édifice religieux. Les faits auraient été commis entre 10 heures mardi et 9 h 15 ce mercredi.

4574521_gplouviez-3836870241239485435_545x460_autocropA première vue, peu de dégâts, mais peu de doute sur la piste criminelle. Le ou les incendiaires ont-ils également dérobé des objets ? C’est ce que tentait de vérifier ce mercredi matin le curé de la paroisse chargé de faire l’inventaire.

Source

Entrées clandestines en Europe: +153%

Petite appel: Il faut ajouter à ces chiffres l’immigration légale. En France selon le gouvernement elle représente prés de 220 000 immigrés.

Mars 2011: Marine Le Pen est la seule à se rendre sur l’île italienne de Lampedusa, pour dire aux migrants qui accostent que l’Europe n’a « pas la capacité de les accueillir ». À l’époque toute la classe politique et médiatique l’avaient vilipendée.

——

La dernière publication trimestrielle de l’agence européenne de contrôle des frontières décrit une situation catastrophique.

INFOGRAPHIE – La dernière publication trimestrielle de l’agence européenne de contrôle des frontières décrit une situation catastrophique.
AucZW5r-1Entrées clandestines en Europe: + 180 %! Du jamais-vu, avec plus de 274.000 illégaux en un an. Contre un peu plus de 100 000 en 2013. «C’est une énorme progression» assure Ewa Moncure, porte-parole de l’agence Frontex. Et encore ne s’agit-il que des étrangers détectés par les gardes frontières. Dans son édition de mercredi Le Figaro a décortiqué le tout dernier rapport de l’agence Frontex, sorte de police européenne qui supervise les frontières extérieures de l’Union. Ce rapport «Q3» (Q pour «Quarter» ou troisième trimestre 2014), permet de reconstituer, sur douze mois glissants, les évolutions des flux migratoires, directement impactés par les crises internationales, comme la guerre en Syrie et en Irak.

On y découvre que, de juillet à septembre 2014, avec plus de 110.000 passages, par terre et surtout par mer, recensés en trois mois, il est entré en Europe quasiment trois fois plus de clandestins que durant le pire trimestre du printemps arabe de 2011, qui, sous Lire la suite

Manuel Valls: « Le populisme et le jihadisme se nourrissent l’un l’autre »

Mais dis moi Manolito c’est pas trop dans l’esprit du 11ça …. On avait dit pas d’amalgame manolito… pas d’amalgame!

——–

« La montée des populismes, de l’extrême droite en Europe et dans notre pays s’alimente bien-sûr aussi de la monté du jhadisme, du terrorisme et de l’islamisme radical. Au fond ces deux extrémismes se nourrissent l’un l’autre et représentent un danger majeur pour notre démocratie », a déclaré mardi Manuel Valls à Strasbourg lors d’un déplacement consacré à l’islam de France.

Après avoir rencontré les représentants de l’Université de Strasbourg qui forme les personnels religieux, dont les imams, ainsi que des responsables de la politique de la ville, à la « place des religions dans l’État laïc », le Premier ministre expliqué que la seule réponse était la république.


Manuel Valls: « Le populisme et le jihadisme se… par BFMTV

Titres de séjour: après les mariages blancs, voici la vente de « bébés papiers »

Pour obtenir un accès au territoire ou, plus encore, tenter d’obtenir des titres de séjours ou même la nationalité, certains n’hésitent pas à utiliser des bébés voire à les concevoir. Ce n’est pas vraiment neuf, mais le phénomène aurait, semble-t-il, tendance à s’amplifier.

Pour tenter d’obtenir frauduleusement des titres de séjour ou même la nationalité belge, il y a les mariages blancs, les mariages gris, les cohabitations légales blanches ou de complaisance.

Mais à côté de cela, il y a des méthodes bien plus heurtantes : ce que l’on appelle les Lire la suite

Communautarisme et clientélisme PS à Cergy : un élu socialiste balance

Lu sur Fdesouche

Pierre Bouchacourt, militant socialiste depuis 1986, a occupé diverses responsabilités de cadre du parti socialiste dans le Val d’Oise et a été élu municipal entre 2001 et 2014.
Collaborateur d’élu(e)s durant près de 20 ans dans des villes populaires d’Ile-de-France et auprès d’élus nationaux, il travaille aujourd’hui dans le secteur privé.

Je me souviens de l’époque où une partie de mon temps était consacrée à trouver des chaises ou des salles pour une fête confessionnelle, à se mobiliser pour rendre possible l’installation d’abattoirs halal, à faire réparer le bout de trottoir devant le pavillon du président de telle ou telle communauté, à trouver du travail à leurs enfants… A travailler avec les communautés, non pas les unes avec les autres pour donner du sens à la citoyenneté, pour essayer de dépasser les identités secondaires et ce quelles que soient les difficultés économiques et sociales, mais avec chacune d’entre elles, l’une après l’autre, indépendamment l’une de l’autre.

mWQccVh

Comme d’autres, j’ai bien essayé de lutter, mais décidément pas assez et nous étions bien peu nombreux. Bien des élus locaux, passé un discours républicain de forme, se sont engouffrés dans le clientélisme communautaire, à coups de subvention, à coups de passe-droit, à coups d’entorse à la laïcité.

Je repense au maire de la commune dont j’étais l’adjoint. Un homme cultivé, passé par une grande école de la République, plusieurs fois directeur de cabinet de ministres, très à cheval sur les principes républicains, premier à dénoncer le communautarisme, mais qui, comme beaucoup d’autres, n’a pas résisté dans sa gestion municipale au quotidien. Il a même eu comme principale fierté lors de son dernier mandat d’inaugurer en grande pompe une mosquée « où toutes les nationalités seraient représentées pour faire vivre un islam de la tolérance ».

Je repense avec malaise à ces courriers demandant sans honte de l’argent à l’organisation de la conférence islamique pour aider au financement de l’édifice alors que l’édile assurait, à qui voulait bien l’entendre, que « sa mosquée pour un islam de la tolérance ne bénéficie d’aucun autre financement que de celui des musulmans de l’agglomération ».

(…)  J’ai vu tout ça émerger, se transformer, j’ai vu les revendications évoluer, se radicaliser, les croyants sincères heureux de pouvoir prier dans leur nouvelle mosquée se faire doubler par des fondamentalistes, les tracts distribués dans la « mosquée pour un Lire la suite

Les clochers de France, un patrimoine menacé

Démolition, transformation ou vente ? Les 45 000 églises de France sont-elles un patrimoine en danger ? Faute d’un entretien régulier, de nombreuses églises des XIXe et XXe siècles sont menacées.

Que serait la France sans ses clochers ? « Cela fait partie de l’ADN de nos paysages. C’est l’image de notre pays », réagit le député Frédéric Lefebvre qui vient de lancer la pétition « SOS pour nos églises » sur le site internet change.org.

Les 45 000 églises de France seraient-elles devenues un patrimoine en danger ? A moins d’un miracle, la tendance n’incite pas à l’optimisme. L’entretien des 40 000 édifices datant d’avant la loi de 1905 de séparation de l’Eglise et de l’Etat à la charge des communes devient de plus en plus problématique, faute de moyens financiers. La difficulté pour l’Eglise étant la même pour les 5 000 édifices construits après 1905.

« En 2013, sept églises ont été démolies, rappelle Maxime Cumenel, le directeur général de l’Observatoire du patrimoine religieux. En 2014, il y en a seulement eu deux ou trois… Une année d’élections municipales, ce n’est jamais bon de détruire une église. Mais en 2015, les maires vont se rattraper ».

(…) Le Progrès

Un conseiller municipal PS pilote le Campus islamique turc de Strasbourg

Extraits d’un article de Libération du 7 octobre 2013 de Bernadette Sauvaget « La Turquie investit dans l’islam made in France »

« Saban Kiper, l’une des chevilles ouvrières du chantier, figure des milieux musulmans de Strasbourg et conseiller municipal socialiste. » « Pour le moment, c’est un chantier. Mais c’est surtout l’un des projets les plus ambitieux de la communauté musulmane en France. Enfin, celle d’origine turque. Pour une quinzaine de millions d’euros au bas mot, un campus franco-turc va voir le jour dès l’an prochain dans le quartier de Hautepierre à Strasbourg (…)L’ampleur et l’ambition du projet qui comprend aussi un internat ont un peu pris tout le monde de court. Et rend perplexe jusque dans les couloirs du ministère de l’Intérieur, chargé des cultes. Au départ, en 2010, il s’agissait seulement de former des imams issus des jeunes générations »  » Les autorités turques, elles, n’ont pas attendu la bénédiction de Paris pour avancer leurs pions. Depuis 2010, l’association (française) qui pilote le chantier a déjà acquis quatre immeubles (de plus de 10 000 m2 de surface) à Lire la suite

« Si tout le monde peut être Français, le communautarisme est inévitable »

Interview de Jean Yves Le Gallou

Le mot « Français » est souvent complété d’une appartenance communautaire… Que veut-il dire ?

Il existe deux sens très différents au mot « Français » aujourd’hui.

Un sens administratif, d’abord : être Français, c’est avoir une carte d’identité française.

Un sens historique et culturel, ensuite, pour les Français de civilisation européenne et d’expression française.

De ces deux définitions découlent une série de confusions devenues récemment caricaturales avec l’expression « djihadistes français ». Cette appellation est juridiquement vraie mais elle n’a aucun sens si l’on considère la définition culturelle et historique du mot « Français ».

Quelle évolution du Code de la nationalité a permis un tel fossé entre différents « Français » ?

Depuis 1803 (Première République !), la base de la nationalité est la filiation et, donc, le droit du sang : un expatrié a, par exemple, des enfants français.

Mais cette règle a été progressivement déviée par l’ajout d’éléments de droit du sol : un enfant né en France de parents étrangers peut devenir automatiquement français entre 13 et 18 ans, et un enfant né en France de parents eux-mêmes nés en France est automatiquement français… S’ajoutent à cela des naturalisations de masse sans sélection. Résultat : on fabrique chaque année autour de 150.000 « Français » dont beaucoup ne sont absolument pas assimilés.

Il y avait eu un grand débat en 1986 autour de la suppression de ces éléments de droit du sol. Le slogan du FN était : « Être Français, cela s’hérite ou se mérite », mais ce point de vue était aussi défendu par le RPR et l’UDF !

Malheureusement, cette même année, de nombreuses manifestations étaient organisées contre la loi Devaquet qui voulait réformer l’Université et, à cette occasion, un jeune manifestant d’origine immigrée, Malik Oussekine, était mort… Victime d’une campagne de sidération médiatique, le gouvernement Chirac avait alors abandonné sa loi sur l’Université et la réforme de la nationalité.

Il créait à la place la Commission de la nationalité qui a théorisé la conception « citoyenne » de la nationalité contre la volonté du peuple qui avait soutenu à 55 % des partis opposés à celle-ci.

Comment en est-on arrivé à parler de « Français de souche » ?

En 1987, la conception de la nationalité française dite « citoyenne » est donc adoptée.

En clair, tout le monde peut être français s’il réside en France et adhère à un minimum de Lire la suite

Langues étrangères à l’école: Certains cours s’apparenteraient à des « catéchismes islamiques

Lire: Question écrite de Marion Maréchal-Le Pen à  Mme la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche sur le dispositif ELCO.

Un rapport confidentiel remet en cause l’enseignement des langues et cultures d’origine dispensé en primaire. Certains cours s’apparenteraient à des « catéchismes islamiques ».

L’école française doit reprendre en main l’enseignement des langues étrangères! C’est la conclusion sans appel de la dernière étude du Haut Conseil à l’intégration (HCI). Le document de 17 pages que le JDD a pu consulter a été remis aux services du Premier ministre au deuxième semestre 2013. Il vient compléter les travaux du groupe de travail sur « Les défis de l’intégration à l’école ». L’étude, restée totalement confidentielle, s’intéresse à un dispositif ancien, celui des enseignements de langue et culture d’origine (Elco). Il concerne 92.500 élèves dont 87.000 dans le primaire, selon les derniers chiffres du ministère de l’Éducation nationale.

Une population scolaire en progression de 16 % au cours des cinq dernières années, selon l’enquête du HCI, notamment en arabe (57.145) et turc (16.555). 

Ces cours de langue et de culture étrangères sont dispensés aux enfants dont l’un des deux parents au moins est né dans le pays d’origine. Dans la grande majorité des cas, cet apprentissage s’effectue en dehors du temps scolaire mais à l’intérieur de l’école et sous son contrôle. Il est confié à des ressortissants étrangers placés sous l’autorité de l’académie mais payés et formés par leurs ambassades.

« Les Elco peuvent conduire au communautarisme »

« Susceptibles de renforcer les références communautaires, les Elco peuvent conduire au communautarisme. Certains interlocuteurs craignent même que les Elco deviennent des ‘catéchismes islamiques' », écrivent les rapporteurs.

Les auteurs se sont en effet étonnés du contenu du guide de l’enseignant édité en 2010 par le ministère de l’Éducation turc et en usage auprès de certains enseignants de langue et culture d’origine.

« Ainsi le chapitre V de cet ouvrage intitulé « Foi, islam et morale » insiste sur l’importance de croire en Allah, un des principes de la foi, et sur la nécessaire acquisition par les élèves d’une bonne connaissance de la vie du prophète Mahomet dont l’importance doit être mise en valeur. » Assez loin de la laïcité, française ou turque.

Dans les années 1970, lorsqu’ils ont été créés sous l’impulsion de Lionel Stoléru, les Elco avaient un objectif précis : maintenir chez les enfants des Lire la suite