Marine Le Pen prône la fin de la scolarisation gratuite « des clandestins » (Màj: V.Debord de LR choquée)

Contrairement à ce que dit le journal Le Monde Marine Le pen ne propose pas la fin de la scolarité gratuite pour les étrangers, mais la fin de la scolarisation gratuite pour les clandestins.
Ce sont deux notions différentes.

Tous les étrangers ne sont pas clandestins. Le Monde est encore une fois surpris en flagrant délit de mensonge et de propagande

Article de RTL plus juste et objectif

Marine Le Pen siffle « la fin de la récréation ». La présidente du Front national prône en effet la fin de la gratuité de l’éducation des « les clandestins » se trouvant en situation irrégulière.

Pour justifier sa position, la députée européenne évoque « la solidarité nationale », qui « doit s’exprimer à l’égard des Français ».

« Si vous venez dans notre pays, ne vous attendez pas à ce que vous soyez pris en charge, à être soignés, que vos enfants soient éduqués gratuitement, maintenant c’est terminé », a-t-elle déclaré jeudi 8 décembre, lors d’un de ses petits-déjeuners.

Et de poursuivre : « Sans compter les dispositifs qui permettent à des gens de toucher des minimums vieillesse avec le seul critère d’arriver en France, d’avoir 65 ans, sans avoir jamais ni travaillé ni cotisé en France, et on arrive à délivrer, je sais plus, 750 euros par personne, 1.500 euros pour un couple » alors qu’il y a, selon elle, « en bas de chez vous, des agriculteurs qui vivent avec 300 euros ou 400 euros par mois de retraite

Vivre ensemble : Ces quartiers où les femmes sont indésirables

Les journalistes de France 2 tentent de nous faire croire que ce phénomène est nouveau. C’est faux. À chaque fois que les musulmans sont devenus majoritaire sur un territoire ils ont imposé leur mode de vie. Et en France ça fait trente ans que cela dure.

J’ai travaillé pendant presque 10 ans à la fin des années 90 et au début des années 2000 dans des quartiers. La femme n’avait pas sa place dans les rues. Et elle ne l’a toujours pas.

Cette situation a une explication. Elle n’est pas sociale ni économique, elle est culturelle, religieuse et identitaire. Nous ne pouvons rien contre cela.  Ce qui signifie que plus il y aura d’immigrés sur notre sol et plus nous prenons le risque que la métastase s’étende sans que jamais nous ne puissions l’arrêter.

L’absence des femmes dans les rues, le port du hidjab ou du simple voile, les prières de rue, les actes terroristes, l’antisémitisme, la francophobie ne sont que des symptômes d’un mal que l’on appelle l’islamisation de la France.

Et cette islamisation est consubstantielle à l’immigration que la gauche et la droite ont organisé.

Les réponses que peuvent apporter nos hommes politiques ou nos média sont vieilles de 40 ans. Elles nous valaient il y a encore deux ans d’être traités de fascistes. Invoquer par exemple la laïcité n’y changera rien. Invoquer même l’assimilation n’y changera rien. Nous avons beaucoup de retard… nous sommes passés dans un autre monde… et il sera d’une violence terrible.

Fillon avec l’imam anti-chrétiens de Stains : la photo est bien réelle

(…) Mercredi, le frontiste Damien Rieu, qui travaille dans l’équipe de Marion Maréchal-Le Pen, a relayé sur Twitter deux photos: l’une montrant François Fillon poser avec le recteur de la mosquée de Stains, Salih Farhoud. L’autre, montrant ce même recteur avec une arme dans les mains.

L’équipe de Fillon plaide l’intox
Sur Twitter, certains défendent l’ex-Premier ministre en assurant que la photo est, là-encore, une intox. Contacté par BuzzFeed News, l’un des attachés de presse de François Fillon est catégorique, sous couvert d’anonymat:
«Il s’agit d’un photomontage. Comme pour celui le présentant avec Marion Maréchal-Le Pen. Il y en a plusieurs qui circulent. Mais ce qui est certain, c’est qu’il n’a jamais rencontré cette personne.» (…)

Une vidéo dément la version de l’équipe Fillon
En réalité, cette photo n’est pas truquée et contrairement aux affirmations de l’équipe de François Fillon, ce dernier a bien rencontré Salih Farhoud, président du centre culturel franco-égyptien et gérant de la mosquée de Stains (qui se fait aussi appeler Salih Attia). Joint par BuzzFeed News, ce dernier livre quelques détails:
«La rencontre a eu lieu en 2014 à la mosquée de Drancy. C’est mon ami, l’imam Hassen Chalghoumi, qui m’avait invité avec François Fillon.» (…)

Des propos anti-chrétiens tenus en 2014

Continuer la lecture de Fillon avec l’imam anti-chrétiens de Stains : la photo est bien réelle

Toulouse: La police veut identifier cet homme

La brigade criminelle et de répression des atteintes aux personnes de la sûreté départementale de la Haute-Garonne cherche tous les éléments utiles pour identifier un suspect, photographié dans le réseau de métro à Toulouse. Ces clichés ont été pris l’été dernier, début juillet.

Les personnes qui pensent pouvoir aider les enquêteurs doivent prendre contact avec les policiers de la sûreté départementale, Hôtel de police, boulevard de l’Embouchure à Toulouse.

Les enquêteurs en charge des investigations sont joignables aux heures de bureau au 05.61.12.74.22, 05.67.20.69.45 ou 05.61.12.75.71.

Philippot défend la fin de l’école gratuite pour les enfants clandestins pour « sauver la Sécu »

Le titre de BFM original est: Philippot défend la fin de l’école gratuite pour les enfants étrangers pour « sauver la Sécu ».
J’ai décidé de le changer car BFM cherche à mentir. Le Fn ne veut pas en finir avec la scolarisation des enfants étrangers mais avec celle des enfants clandestins.

Florian Philippot a répondu jeudi sur BFMTV à la polémique déclenchée par les derniers propos de Marine Le Pen. La présidente du Front national et candidate à la présidentielle a déclaré devant la pressevouloir mettre fin à la gratuité de l’accès à l’école pour les enfants d’étrangers en situation irrégulière et demander une contribution pour assurer la scolarité des enfants immigrés en situation régulière dont les parents n’ont pas d’activité professionnelle.

« François Fillon veut détruire la Sécurité sociale, nous on veut faire l’inverse »

Continuer la lecture de Philippot défend la fin de l’école gratuite pour les enfants clandestins pour « sauver la Sécu »

Michèle Alliot-Marie candidate à la présidence de la République

En retrait du parti Les Républicains, Michèle Alliot-Marie se déclare officiellement ce jeudi candidate à l’élection présidentielle de 2017.

Gaulliste revendiquée, l’ancienne ministre promeut une « vision à long terme » pour le pays et valorise le rôle d’un Etat stratège et protecteur des Français. Regrettant les choix libéraux de François Fillon, Michèle Alliot-Marie assure « ne pas nuire » à la droite avec sa candidature. La députée européenne continuera son tour de France dans les prochaines semaines avant de dévoiler son projet à partir de la fin janvier 2017.

Comment jugez-vous le succès de la primaire à droite ?

Les primaires ne sont pas dans l’esprit de nos institutions. Le candidat issu d’un parti ne peut incarner l’unité nationale. Cette primaire [à droite] a été un succès quantitatif, mais je regrette que cela ait davantage porté sur des personnes que sur des projets pour changer la vie quotidienne des Français. Le petit bout de la lorgnette, avec un chiffre par ci, un chiffre par là, ne fait pas une politique. Il faut une vision à long terme, un projet cohérent et à la hauteur des enjeux.

Comment voyez-vous le vainqueur de cette primaire, François Fillon ?

Je connais François Fillon depuis très longtemps. Je suis d’accord avec lui sur les domaines régaliens inspirés du gaullisme. Je suis cependant surprise par ses choix libéraux, que certains qualifient d’ultralibéraux. On ne peut marginaliser le rôle de l’Etat au nom d’une théorie libérale. […]

Aujourd’hui, le gaullisme n’est-il pas devenu une nostalgie ? Continuer la lecture de Michèle Alliot-Marie candidate à la présidence de la République

Éric Zemmour : « Valls cherche à ressusciter un clivage droite-gauche qu’il a nié »

« On se serait cru à la mairie d’Evry dans une publicité Benetton défraîchie », raille Éric Zemmour en évoquant la déclaration de candidature de Manuel Valls à la présidentielle, le 5 décembre. « Un slogan à coucher dehors et un candidat à contre-emploi. Un Manuel Valls rassembleur et réconciliateur, et une fonction de prélat bénisseur qui lui allait comme des lunettes roses à un canard », poursuit le journaliste.

Il note que Manuel Valls a « bâti sa carrière médiatique et politique sur la transgression par rapport à son camp », avant d’ajouter : « Et le voilà désormais qui veut le réunir derrière son panache black-blanc-beur ! ». Continuer la lecture de Éric Zemmour : « Valls cherche à ressusciter un clivage droite-gauche qu’il a nié »

Danemark : assassinat d’un policier par un « déséquilibré »

Un policier danois est mort aujourd’hui, au lendemain de l’attaque d’un « déséquilibré » qui lui avait tiré dessus sans mobile apparent, a annoncé la police.

Ce maître-chien de 43 ans avait été touché à la tête alors qu’il venait prendre son service hier matin au commissariat d’Albertslund, une commune défavorisée à l’ouest de la capitale. […]

Le tireur présumé, un homme de 26 ans décrit par le responsable de l’enquête comme « déséquilibré », avait été arrêté dans l’heure qui avait suivi le drame. Continuer la lecture de Danemark : assassinat d’un policier par un « déséquilibré »

Ça craque au FN ! ( Edito d’Yves Thréard Europe1)

NDLR. Je l’ai dit, je suis pour l’avortement. Mais je suis contre le principe qui consiste à faire taire tout ceux qui défendent des arguments de bon sens. La question de l’avortement n’a aucune raison d’être tabou.
Et si la proposition de Marion Maréchal Le Pen, qui consiste à ne plus rembourser à 100% le deuxième avortement, est d’un point de vue stratégique maladroite; elle n’est en rien stupide ou scandaleuse.

Quand on sait que des millions de nos compatriotes négligent des soins en raison d’un manque d’argent, c’est même une position de bon sens. Un avortement ne concerne que certaines femmes dans une certaine tranche d’âge. Ce n’est le plus souvent pas un acte de « soin ». Je trouve plus problématique sur le plan sanitaire l’arrêt des remboursements que  propose Fillon, que la dégréssivité du remboursement ( ou le non remboursement) d’un énième avortement.
Si l’objectif visé est de faire baisser le nombre des avortements (200 000 par an. La majorité des femmes concernées sont des européennes de souche) on doit proposer aux femmes des alternatives et donc réfléchir à une autre politique familiale avec pourquoi pas l’instauration d’un salaire de mère isolée.
L’indignation systématique que soulève la question de l’avortement ou celle de la peine de mort devrait nous faire réfléchir sur les réflexe médiatico-pavlovien qui nous conditionnent.


rappel campagne de 2012

Allemagne: Le violeur de l’université était un migrant irakien

Ils l’ont attrapé, le violeur de l’université. La police et le ministère public de Bochum [Rhénanie-du-Nord-Westphalie] ont convoqué mardi [6 novembre] une conférence de presse. Pour annoncer l’arrestation d’un homme qui aurait commis les deux viols à l’Université de Bochum.

À la mi-novembre, une étudiante chinoise de 27 ans avait été emmenée de force dans les fourrés et violée. En août, une étudiante avait été violée dans le même quartier. Cette victime avait été si grièvement blessée que la police avait fait intervenir la brigade criminelle.

« Nous ne pouvons pas exclure que le coupable voulait tuer sa victime« , nous avait déclaré le procureur Andreas Bachmann.

Après le crime de Bochum, une « information consulaire » avait mis en garde toutes les Chinoises contre les agressions. Continuer la lecture de Allemagne: Le violeur de l’université était un migrant irakien

Un mois après l’élection de Donald Trump, Wall Street vole de record en record

Le vaste programme de relance budgétaire annoncé par le président élu et les baisses massives d’impôts promises ravissent les marchés. Le plafond de verre qui planait sur Wall Street a volé en éclats.

Il y a pratiquement un mois, le milliardaire entré en politique, Donald Trump sortait vainqueur de la course à la présidence des États-Unis, déjouant ainsi tous les pronostics. Depuis, contre toutes les attentes, Wall Street ne cesse de grimper. Mardi, la Bourse de New York a encore terminé à un sommet historique: l’emblématique Dow Jones, a battu un record de clôture à plus de 19.250 points. En un mois, l’indice phare de la Bourse de New York a gagné près de 5,5% et avance ainsi de plus de 10% depuis le début de l’année.

L’élection de Donald Trump a bouleversé la donne sur les marchés. Les Continuer la lecture de Un mois après l’élection de Donald Trump, Wall Street vole de record en record

Georges FENECH interroge Jean-Marie Le Guen sur ses liens présumés avec le Qatar.

Quand on sait que Sarkozy, Fillon se font payer des conférences par le Qtar et que l’on cse rapelle la politique que LR a mené en faveur de cette pétromonarchie, c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

Rappel: Comment le Qatar s’est « offert » Nicolas Sarkozy

Un livre explosif sur les relations consternantes entre le Qatar et Sarkozy

Paris 18e : fronde des enseignants et parents contre une expérimentation de « mixité sociale »

Pour lutter contre la ghettoïsation, une expérimentation vise à rapprocher deux collèges d’un même quartier à la rentrée prochaine. Mais le projet se heurte aux réticences des enseignants et parents d’élèves de l’établissement le plus favorisé…

« C’est toujours la même hypocrisie. Tout le monde veut la mixité, mais personne ne veut le faire », peste un élu parisien. « C’est une chance à saisir ! Si on ne donne pas l’exemple dans le 18e, on ne le fera jamais », insiste de son côté Jérôme Decuq, président du collectif de parents Apprendre ensemble, qui milite pour la mixité sociale dans le quartier.

La dernière enquête internationale Pisa l’a confirmé ce mardi 6 décembre : la France reste tristement championne des inégalités scolaires. Pas étonnant lorsqu’on sait que sur le terrain, la route vers la mixité sociale est semée d’embûches. Le ministère de l’Education nationale en fait l’amère expérience dans le 18e arrondissement de Paris. Répondant à la volonté de lutter contre la ghettoïsation, la mairie et l’académie avaient identifié deux établissements du quartier pour mener une expérimentation à la rentrée 2017 . Continuer la lecture de Paris 18e : fronde des enseignants et parents contre une expérimentation de « mixité sociale »

Allemagne : le parti d’Angela Merkel veut revenir sur la double nationalité

L’Union chrétienne-démocrate (CDU) a décidé mercredi en congrès de revenir sur l’octroi automatique de la double nationalité aux enfants nés de parents étrangers en Allemagne.

Les délégués du parti de la chancelière Angela Merkel, réunis en congrès à Essen (ouest), sont allés à l’encontre de la recommandation de la direction de la CDU, en particulier du ministre de l’Intérieur, Thomas de Maizière.

Ce vote est de nature à fragiliser Angela Merkel au sein de son parti. Le principe de la double nationalité, qui concerne essentiellement les enfants d’origine turque, avait fait l’objet d’un compromis avec les sociaux-démocrates du SPD, partenaires minoritaires de la coalition gouvernementale.

Continuer la lecture de Allemagne : le parti d’Angela Merkel veut revenir sur la double nationalité

Autisme: Une centaine de députés proposent une résolution anti-psychanalyse

Bravo. Soutien total.  Cette supercherie que la gauche culturelle des années 60 nous a imposé, doit cesser.

En savoir plus sur cette pseudo-science


La psychanalyse de nouveau mise en cause. Le gouvernement est invité à « condamner et interdire les pratiques psychanalytiques sous toutes leurs formes » dans la prise en charge de l’autisme, selon une proposition de « résolution », présentée jeudi à l’Assemblée nationale et qui fait déjà bondir ceux qui défendent la psychanalyse, « inefficace » selon ce texte.

Cette proposition de « résolution », signée par près d’une centaine de députés principalement LR dont Daniel Fasquelle, Laurent Wauquiez, Bernard Debré, Bernard Accoyer et Nathalie Kosciusko-Morizet, mais aussi Thomas Thevenoud (ex-PS), n’a pas la valeur contraignante d’une loi. Elle s’adresse au gouvernement afin de l’encourager à une meilleure prise en charge des autistes.

En dépit des avancées, 80 % des enfants atteints du trouble du Continuer la lecture de Autisme: Une centaine de députés proposent une résolution anti-psychanalyse