Économie, Écologie...,  Fil Info,  Politique

Emploi : en un an la France a perdu 63.800 postes

L’emploi salarié dans les secteurs marchands a baissé de 0,3 % au troisième trimestre selon l’Insee. Les deux-tiers de cette baisse sont imputables à l’intérim. L’industrie est la plus touchée.

Eu égard à la multiplication des plans sociaux, et à la remontée du taux de chômage au fil des mois, rien de surprenant à ce que les premières estimations publiées mardi par l’Insee indiquent qu’au troisième trimestre l’emploi salarié dans les secteurs marchands non agricoles a diminué de 0,3 %. 50.400 postes (22.400 au trimestre précédent) ont été supprimés au cours de cette période.

Le recul du troisième trimestre tient pour une large part à une forte baisse (-6,6 %, soit 32.800 postes en moins) de l’emploi intérimaire, qui a accentué le repli constaté au deuxième trimestre après être resté quasiment stable au premier trimestre. En un an, l’intérim a perdu 73.600 postes, soit 12,5 % de ses effectifs. Hors intérim, l’emploi salarié n’aurait reculé que de 0,1 % au troisième trimestre avec 17.600 emplois détruits.

Sur un an, toutes catégories confondues, la France a donc perdu 63.800 postes. L’industrie paye le tribut le plus lourd avec la disparition de 28.400 postes. Ce secteur est suivi de près par celui du tertiaire qui a perdu 25.600 emplois sur les douze derniers mois. Seule la construction limite la casse avec 9.900 postes en moins par rapport au troisième trimestre 2011.

Source