Économie, Écologie...

3.090 milliards d’euros, la dette virtuelle de la France

Intéressant calcul de la Cour des comptes qui a évalué les engagements hors bilan de la France, c’est-à-dire l’ensemble des sommes que l’Etat s’est engagé à payer dans le futur. On arrive à la somme astronomique de 3.090 milliards d’euros.
On trouve en première position les retraites des fonctionnaires (1.679 milliards) bien sûr, les « garanties financières accordées par l’État aux agents économiques » (978 milliards), les engagements envers les différents fonds de sauvetage de la zone euro (187 milliards, de l’argent prêté à la Grèce, au Portugal, qu’on ne reverra donc pas)…
Cette dette virtuelle représente 152% du PIB et, même si elle est d’une nature différente, on peut cependant l’additionner à la dette publique réelle, celle pour laquelle des emprunts ont été émis, et qui s’élève à 1.833 milliards d’euros. On arrive à un total de 4.923 milliards d’euros, soit 246% du PIB !
On aimerait d’ailleurs en savoir plus mais on ne dispose que de cet article du Figaro, basé sur cette intervention au Sénat, mais a priori il n’existe pas de rapport de la Cour des comptes. C’était la petite nouvelle du jour.
Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE