74% des Français jugent l’islam intolérant: « Les musulmans doivent entendre cet avertissement »

Le philosophe Abdennour Bidar, spécialiste de l’islam et de la laïcité réagit au sondage réalisé par Ipsos pour Le Monde, le Cevipof et la Fondation Jean Jaurès sur les nouvelles fractures de la société française; sondage qui livre des résultats sans appel sur la perception qu’ont les Français de l’islam.

74% des personnes interrogées estiment en effet que l’islam est une religion « intolérante » et qu’il n’est pas compatible avec les valeurs de la société française. Chiffre plus radical encore, huit Français sur dix jugent que la religion musulmane cherche « à imposer son mode de fonctionnement aux autres ». Enfin, plus de la moitié des Français pensent que les musulmans sont « en majorité » (10%) ou « en partie » (44%) « intégristes », sans que l’on sache ce qu’ils entendent par ce qualificatif.

Ces proportions varient certes en fonction de l’âge et de l’appartenance politique des sondés, mais, signe de leur enracinement dans l’imaginaire collectif, elles restent largement majoritaires dans toutes les catégories. Ainsi 65% des gens de gauche et 68% des moins de 35 ans partagent l’idée que l’islam n’est pas une religion tolérante, tandis que 61% des premiers, et 66% des seconds pensent qu’il n’est pas compatible avec les valeurs de la société française.

Que vous inspirent les résultats du sondage?

(…)

Une fois admis tous ces éléments, j’entends quand même derrière ces réponses une inquiétude objective, qu’il ne faut pas ignorer. C’est un avertissement à l’islam ; l’idée que l’islam a un problème avec lui-même et qu’il a du mal à se régénérer. Il est urgent que les musulmans s’interrogent de façon critique sur leur religion et sur leur communication. Qu’ils se demandent clairement: « Comment se fait-il que, même en faisant la part des choses, les gens soient aussi réactifs par rapport à ce qu’on est? ».

Source : Le Monde