Robert Ménard: 88 % de noms extra-européens dans certaines écoles de Béziers

Polémique. Après avoir annoncé qu’il a effectué un recensement des écoliers musulmans dans sa ville de Béziers, Robert Ménard a suscité une vive polémique. Pour répondre à ses détracteurs, Robert Ménard a choisi de se confier à Valeursactuelles.com. Confession.

VA. Comment êtes-vous arrivé au chiffre de 64,6% d’élèves musulmans à Béziers ?

Très simplement. Il existe dans toutes les mairies de France un listing des élèves des écoles maternelles et primaires. A la faveur de réunions sur la rentrée scolaire, j’ai vu passer ce listing. J’ai eu la curiosité de le parcourir. Le nombre considérable de noms à consonance non-européenne m’a surpris. Durant toute la campagne électorale de 2014, j’avais affirmé sur la foi d’informations parcellaires, qu’il devait y avoir 30 % d’enfants musulmans dans les écoles de Béziers. Ce que je découvrais avec ce listing m’a incité à faire un calcul rapide. Je ne prétends pas à l’exactitude. Mais à peu de choses près, c’est ce que j’ai trouvé, avec des pointes à 88 % dans certaines écoles. Du reste, il suffit à n’importe qui de faire la sortie de ces écoles pour se faire une opinion. Sans listing et sans calculette…

Je suis certain que de nombreux autres maires font la même chose que moi. Mais eux ne le disent pas. Je ne suis pas un politicien professionnel. Je n’ai pas de carrière à ménager. Je ne supporte plus ce sas de décompression entre les institutionnels, « ceux qui savent », et le peuple. En haut lieu, on sait. Et les Français n’en ont pas le droit ?

(…) Valeurs Actuelles