Aéroport de Roissy : des fichés « S » avaient accès à la piste

Rien de nouveau. Philippe De Villier sous les insulltes des média et de la gauche, publiait en 2006 « Les Mosquées de Roissy ». Un livre dans lequel il révélait, preuves à l’appuie, que des islamistes étaient parvenus à infiltrer les services de sécurité des grands aéroports et à prendre le contrôle de zones entières où transitent bagages et passagers.

Extrait de la quatrième de couverture:

Ce noyautage discret qui inquiète les services de renseignements – apparemment plus que la classe politique – prolonge le prosélytisme qui sévit depuis des années dans l’enseignement et dans de nombreuses cités, où prospèrent censure politicoreligieuse et coutumes d’un autre âge (polygamie, excision … ), faisant peu à peu reculer les valeurs de la République. L’islamisation avance sans bruit mais avec un indéniable esprit de conquête.

Ce livre a été dénoncé par l’ensemble de la presse. Voilà comment le journal Libération le présentait

FhqmuF8


 

Selon nos informations, plusieurs employés d’Air France faisant l’objet d’une fiche « S » disposaient d’un badge pour accéder à des endroits sensibles de l’aéroport. Leur agrément leur a été retiré.

Mercredi 19 novembre, deux perquisitions administratives ont été menées à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, au sein des sociétés Air France Cargo et Fedex. Dans les locaux de la compagnie aérienne, les enquêteurs, qui ont fouillé un millier de casiers, ont découvert que plusieurs employés, fichés « S » pour des soupçons de radicalisation islamistes, disposaient comme les autres d’un badge d’accès à la piste.

(…) M6infos