Agriculture : chronique d’un déclin français

Ils font la fierté de nos terroirs, et pourtant, la profession d’agriculteur va mal en France. Entre les difficultés économiques et les critiques de plus en plus virulentes dont ils font l’objet, il ne fait pas bon travailler dans une ferme. La profession est aujourd’hui l’une des plus exposées au suicide. Face à la montée de l’ »agribashing » , plusieurs agriculteurs ont décidé d’agir. Certains défendent leur métier sur les réseaux sociaux et tentent de rétablir le dialogue avec les Français.