Alain Delon « comprend, approuve et pousse » la montée du FN

Dans une interview au quotidien « Le Matin », l’acteur français revient sur la poussée des droites extrêmes en France et en Suisse. Un succès dû, selon lui, au ras-le-bol des électeurs.

6988890230_1a7bcc7d38_b

Jounal Suisse Le Matin :

 

« Dimanche, Genève a vu une percée du MCG. En France on constate celle du Front national. Vous êtes franco-suisse, que vous inspire cette droite extrême?

Alain Delon :

Je ne vais pas critiquer les gens en place, c’est trop facile. Je voudrais simplement vous dire que la poussée du MCG comme celle du Front national, c’est tout à fait édifiant. Edifiant parce que les gens en ont marre qu’on leur parle comme on le fait. Ils veulent de l’action, ils veulent autre chose. Ils ont connu une France différente sous de Gaulle ou même Mitterrand. Voilà pourquoi le Front national, comme le MCG à Genève, prend une place très importante et ça, je l’approuve, je le pousse et le comprends parfaitement bien ».

Le FN « a les Français avec lui »

Interrogé ensuite sur la possibilité que ces partis d’extrême droite arrivent au pouvoir, Alain Delon y croit. « Ils en seront capables s’ils arrivent à avoir derrière eux un électorat solide. (…) Depuis des années, Le Pen père et fille se battent, mais ils se battent un peu seuls. Là, pour la première fois, ils ne sont plus seuls. Ils ont les Français avec eux. C’est important. »

Source : Le Matin