Albi : 70 tombes profanées dans un cimetière catholique

Et le cimetière en contient à peine 300… C’est la deuxième profanation annoncée aujourd’hui et personne ne s’émeut ou condamne, aucun responsable religieux ou politique ne s’indigne.

« Une enquête a été ouverte à Albi après la découverte ce matin de dégradations de soixante-dix tombes d’un petit cimetière attenant à une église catholique, a-t-on appris de source policière.

Soixante-dix croix ont été renversées et posées au sol, 16 d’entre elles ont été brisées, et des objets funéraires ont été vandalisés dans ce cimetière du quartier de Fonlabour qui ne compte que 300 concessions à l’ouest de la ville. La profanation n’a pas été signée ni revendiquée, a indiqué le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP), le commissaire Pierre-Marc Panazio, à une correspondante de l’AFP.

Les dégradations ont été découvertes ce matin par des agents des services municipaux. Aucune dégradation n’a été constatée sur l’église attenante ».
Le Salon Beige