Une alerte à la bombe sème la pagaille à l’aéroport de Nice, un homme interpellé

Le chaos a duré deux heures, vendredi 18 mai, à l’aéroport de Nice-Côte d’Azur, le plus fréquenté de province. Un chaos provoqué par l’appel malveillant reçu, peu après 15 h, pour signaler la présence d’une bombe dans le Terminal 2 de l’aéroport niçois.

Terminal évacué, parkings fermés

En raison du risque élevé de menace terroriste, qui plus est dans une ville meurtrie par un attentat, le 14 juillet 2016, les autorités ont pris la décision de fermer et d’évacuer les lieux, ainsi que les parkings. Quelque 2 000 personnes ont été conduites vers la sortie et quatorze vols ont dû être retardés.


Le terminal 2 a été inspecté par les forces de l’ordre, avec le concours d’un chien spécialisé dans la détection d’explosifs, rapporte Nice-Matin. L’aéroport a pu rouvrir peu avant 17 h 30.

Un suspect « au profil inquiétant »

Un suspect a interpellé deux heures plus tard par la police aux frontières.

« C’est un homme au profil inquiétant, connu de la justice pour des violences », a indiqué le commissaire Jean Gazan au quotidien régional. Placé en garde à vue, l’homme a ensuite été interné.

Une plainte a été déposée par l’aéroport de Nice, qui s’est constitué partie civile.

Source