Alexandre Orlov, ancien ambassadeur de Russie en France : « La France n’a pas été assez vigilante dans l’accueil des réfugiés tchétchènes »

Alexandre Orlov, ancien ambassadeur de Russie en France, a estimé au micro d’Europe 1 que les autorités françaises ont été trop indulgentes envers les réfugiés tchétchènes auxquels l’asile était accordé trop facilement.

Alors que l’enquête se poursuit sur l’attaque au couteau perpétrée samedi soir à Paris par un Tchétchène naturalisé Français, au cours de laquelle un homme est mort, Alexandre Orlov, ancien ambassadeur de Russie en France de 2008 à 2017 a estimé sur Europe 1 que les autorités françaises ont parfois fait preuve de trop d’indulgence dans l’accueil de réfugiés tchétchènes.

« Quand j’étais encore ambassadeur, Je trouvais que les autorités donnaient à ces familles [tchétchènes] l’asile trop facilement. Elles disaient qu’elles étaient persécutées politiquement en Tchétchénie. On voit les conséquences », a expliqué l’ancien diplomate. « Moi je pense qu’il faut être plus strict plus sévère quand on accorde l’asile politique à qui que ce soit ». « Il y a parmi les familles des gens qui ont des passés un peu douteux », ajoute Alexandre Orlov estimant que la France a manqué de vigilance dans l’accueil des réfugiés tchétchènes.