Attaque contre le bus du Borussia Dortmund: la piste islamiste privilégiée (suspect arrêté)

12 avril

Après les explosions visant un bus de l’équipe de football du Borussia Dortmund, le Parquet allemand n’exclut aucune piste. Mais la police allemande examine surtout la piste islamiste excluant celle d’extrême gauche. Deux suspects « islamistes » ont été identifiés, dont un a été interpellé, annonce le Parquet.
RTBF


c’est la piste islamiste qui est privilégiée car dans un document qui a été retrouvé près du lieu de l’attentat on pouvait lire, d’après plusieurs medias allemands : « Au nom d’Allah, le clément, le miséricordieux ». Ce document faisait référence à l’attentat contre le marché de Noël à Berlin en décembre et critiquait aussi la participation de l’Allemagne avec des vols d’observation de la coalition contre l’organisation Etat islamique. Enfin le document annonce que désormais, des personnalités comme des sportifs, des acteurs, etc., seraient visées, jusqu’à ce que cette participation allemande à la coalition cesse.

Une autre piste d’extrême-gauche ?

Deuxième revendication entre-temps sur Internet hier soir, celle d’un groupe d’extrême-gauche antifasciste. Une deuxième piste qui brouille encore un peu plus l’enquête et qui également fournit de nombreuses questions.

On en saura peut-être un peu plus à 14 heures, lors d’une conférence de presse du parquet fédéral.

source


 

22h40 : des explosifs « puissants » utilisés
Selon la police allemande, les trois explosifs utilisés contre le bus du Borussia Dortmund étaient « puissants » et auraient été cachés dans une haie à proximité d’un parking, près de l’hôtel où séjournaient les joueurs.

Une porte-parole de la police, interrogée par l’AFP, s’est refusée à commenter des spéculations de médias allemands faisant état d’un explosif actionné à distance et pointant la responsabilité possible de hooligans.

(…) Le figaro

Une explosion a eu lieu à proximité du bus de l’équipe de football du Borussia Dortmund, en Allemagne, alors que doit avoir lieu ce soir le match aller de quart de finale de Ligue des champions face à Monaco.

Selon la police, une personne a été blessée. D’après le journal allemand Bild , il s’agirait de Marc Bartra, le défenseur central espagnol du Borussia Dortmund. Il serait parti directement à l’hôpital. La tenue du match serait désormais menacé.

(…) Le Figaro