Allemagne: Le violeur de l’université était un migrant irakien

Ils l’ont attrapé, le violeur de l’université. La police et le ministère public de Bochum [Rhénanie-du-Nord-Westphalie] ont convoqué mardi [6 novembre] une conférence de presse. Pour annoncer l’arrestation d’un homme qui aurait commis les deux viols à l’Université de Bochum.

À la mi-novembre, une étudiante chinoise de 27 ans avait été emmenée de force dans les fourrés et violée. En août, une étudiante avait été violée dans le même quartier. Cette victime avait été si grièvement blessée que la police avait fait intervenir la brigade criminelle.

« Nous ne pouvons pas exclure que le coupable voulait tuer sa victime« , nous avait déclaré le procureur Andreas Bachmann.

Après le crime de Bochum, une « information consulaire » avait mis en garde toutes les Chinoises contre les agressions.

Grâce aux indications des victimes, les experts avaient pu réaliser un portrait-robot des deux auteurs. Une comparaison des traces ADN avait conduit à une certitude. Il s’agissait d’un seul et même homme.

La Chinoise l’avait décrit comme un étranger venant d’un pays arabe; elle avait émis le soupçon qu’il pouvait s’agir d’un demandeur d’asile.

D’après nos informations, il s’agirait bien en effet d’un demandeur d’asile, un Irakien de 31 ans, qui vit dans un foyer pour réfugiés.

(Traduction Fdesouche)

Source

D'autres articles: