Quand Anne Hidalgo donne à une place le nom d’ Artur London, le communiste « bourreau des déviatonnistes »