Laïcité,  Politique

Anne Hidalgo ( PS) préfère les mosquées aux églises orthodoxes russe.

La première adjointe au maire de Paris, Anne Hidalgo, a affirmé mercredi que la position de la Ville était « constante » sur le dossier de l’Eglise russe orthodoxe qui doit être construite face au pont de l’Alma (7e). Un projet auquel le maire de Paris s’oppose depuis le début.

C’est bien un problème de forme, pas de fond. La position de la mairie sur le sujet est constante.

« C’est un projet qui n’est pas du tout esthétique, qui ressemble à une forme de caricature », a déclaré mercredi matin Anne Hidalgo, lors d’une visite sur l’île aux Cygnes (15e), au sujet de la construction polémique d’une église orthodoxe à Paris.

 

En revanche la Mairie de Paris ne trouve rien à dire sur les prières de rue dans Paris, et participe au financement d’un centre culturel islamique qui n’est rien d’autre qu’une mosquée déguisée.

Celui-ci comprendra, outre un gigantesque pôle culturel, deux salles de prière de 1000 m2 chacune, soit au total 4500 m2, répartis en deux bâtiments habillés de métal, au 55, rue Polonceau et 56, rue Stephenson. Le bâtiment devrait être sorti de terre à l’horizon 2012. Avec 22 M€ engagés par la Ville pour l’espace culturel (le pôle cultuel étant financé par des fonds privés) […] Et restera à n’en pas douter l’une des réalisations les plus ambitieuses de Bertrand Delanoë.

Le Parisien

 

Lu sur Fdesouche