Après Herzog et Azibert, Sarkozy devrait être bientôt entendu

L’avocat de Nicolas Sarkozy Thierry Herzog et le magistrat Gilbert Azibert ont été placés en garde vue, lundi 30 juin au matin, à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) de la police judiciaire, selon les informations du Monde. M. Azibert a été interpellé à l’aube à son domicile bordelais. Un autre haut magistrat, Patrick Sassoust, avocat général à la chambre criminelle de la Cour de cassation a également été placé en garde à vue, lundi.

Les trois hommes devaient être interrogés dans le cadre de l’enquête pour « trafic d’influence » et « violation du secret de l’instruction » menée par les juges d’instruction Patricia Simon et Claire Thépaut, du pôle financier du tribunal de grande instance de Paris. Selon plusieurs sources, M. Sarkozy lui-même devrait être à son tour convoqué dans les locaux de l’OCLCIFF, à Nanterre, dans les jours qui viennent.

Comme l’avait révélé Le Monde le 8 mars, les enquêteurs pensent avoir mis au jour un « réseau » d’informateurs, au sein de la police et de la justice, susceptible de renseigner les proches de l’ancien président de la République dans les procédures judiciaires pouvant le menacer.

Lire la suite