Arnaud Montebourg se décommande d’un débat chez des dissidents de La France insoumise

Montebourg c’est courage fuyons

C’était une venue à laquelle peu de monde s’attendait : Arnaud Montebourg était annoncé samedi 16 novembre à Paris, à l’université d’automne de République souveraine. Ce petit mouvement politique a été lancé par Djordje Kuzmanovic, ancien « orateur » de La France insoumise qui a quitté le mouvement populiste il y a un an. L’ancien ministre de l’économie de François Hollande s’est décommandé, mardi 5 novembre, pour « éviter l’utilisation de son nom dans des polémiques inutiles ».
(…)
Les amis de Kuzmanovic avaient invité du beau monde pour parler souveraineté industrielle de la France. C’est un des sujets de prédilection d’Arnaud Montebourg et il devait en débattre, lui avait-on présenté, avec les économistes Jean-Michel Quatrepoint et Laurent Izard tout comme le polytechnicien, Jean-Charles Hourcade. Mais sur l’invitation parvenue plus tard y sont aussi annoncés Jacques Sapir, économiste souverainiste, prorusse, dont les thèses ont séduit le Front national ; l’essayiste Coralie Delaume ; le philosophe spécialiste de la laïcité Henri Peña-Ruiz ou encore l’ancienne journaliste à Charlie Hebdo Zineb El Rhazoui. Un panel qui montre la volonté de République souveraine d’incarner une gauche se voulant républicaine, et souverainiste. Mais à l’affichage peut être un peu trop patriote au goût de l’ancien socialiste.
Le Monde