Arret sur Image : “je ne suis pas un homme et je ne suis pas blanc” dit le barbu blanc libanais (Maj: Daniel Schneidermann s’offusque de la réaction de la fachosphère)

Réaction de Daniel Schneidermann

(…)« Mais qu’est-ce qu’ils leur ont fait, les bisexuels, les pansexuels, les transexuels, les non-binaires ? Qu’est-ce qu’ils leur ont fait, pour s’attirer tant de haine, tant de sarcasmes ? Tout le week-end, la fachosphère s’est déchainée sur Twitter contre l’invité de notre émission, Arnaud Gauthier-Fawas. Tout le week-end, Twitter s’est délecté à se repasser en boucle le « sketch », « je ne sais pas ce qui vous fait dire que je suis un homme, mais je ne suis pas un homme ».
(…)
Vous y voyez un caprice de gosses de riches d’une époque où l’on n’a plus ni faim ni froid ? Peut-être. Et alors ? Vous préféreriez le froid, et les cartes d’alimentation ? En quoi vous-même, les binaires, les sûr.e.s de vous, les bien dans vos braguettes, en quoi vous sentez-vous menacés ? Pourquoi cette panique ? Est-ce simplement la peur des toilettes neutres ?

(…)

Arrêt sur images


Ce taré s’appelle Aranaud Gauthier-Fawas. Il est le représentant un peu caricatural de l’inter-LGB, un courant qui a de plus en plus d’influence. Il suffit de voir le concert de l’Elysée le soir de la fête de la musique pour s’en convaincre. Sachez aussi que des associations LGBT financées par vos impôts entrent dans les écoles pour mettre dans le crâne de nos enfants la théorie du genre et une multitudes de sophisme sur les “racisés”.