Archives de catégorie : Fil Info

Rediff: Le vrai visage de Manuel Valls, d’Emmanuel Ratier : un boycott médiatique révélateur

Premieré publication le 24 MAI 2014

Cet ouvrage n’a pas reçu l’accueil des medias qu’il méritait, qui s’en étonnera ?

C’est un livre qui dévoile non seulement les mensonges de Manuel Valls sur sa famille mais, surtout, et plus intéressant, même si cela n’a pas vraiment été dit jusqu’à ce jour,  met à jour son parcours, son itinéraire, les magouilles électorales (ce que l’on pourrait appeler « trafic d’influence »), son mépris pour le peuple…

r-MANUEL-VALLS-large570Imaginez un livre qui dévoile le dixième de tout cela sur Marine Le Pen, son auteur courrait les plateaux, les émissions de radio, on ne verrait que lui dans les débats et émissions politiques… D’ailleurs, c’est ce qui s’était passé  quand Caroline Fourest et Fiametta Venner avaient écrit leur livre sur Marine Le Pen, plein de diffamations qui ont valu à ses auteurs une condamnation en justice. Fourest avait bénéficié d’une publicité gratuite éhontée, on n’avait vu qu’elle sur les plateaux pendant plusieurs semaines.

Quant à Emmanuel Ratier…  A part TV Libertés, Radio courtoisie et les sites de réinformation sur le net… Silence radio.

Nous ne nous en étonnons pas, il y a beau temps que nous savons comment fonctionne la presse aux ordres, largement subventionnée, Continuer la lecture de Rediff: Le vrai visage de Manuel Valls, d’Emmanuel Ratier : un boycott médiatique révélateur

Le gouvernement grec échoue à faire élire le président au premier tour

Le Parlement grec a échoué, mercredi 17 décembre au soir, à rassembler deux cents voix sur trois cents sur le nom du candidat à la présidence de la République proposé par le gouvernement, Stavros Dimas. L’ex-commissaire européen et cadre de la droite st le seul candidat à ce poste.

Le gouvernement de coalition, droite et socialiste, qui dispose de 155 députés, n’a pas atteint à l’issue de ce premier tour les 165 voix espérées officieusement, réalisant même le minimum attendu par les observateurs. Deux autres tours sont prévus, les 23 et 29 décembre, mais s’ils se révèlent infructueux, des législatives anticipées devraient être convoquées, un scrutin à haut risque pour la coalition gouvernementale, le parti de la gauche radicale Syriza étant favori des sondages.

L’élection est observée avec attention à Bruxelles et dans les principales capitales européennes, où le programme de la Syriza suscite réserves et inquiétudes. Un vote contre le candidat du gouvernement ouvrirait la porte à « une aventure politique qui pourrait s’avérer fatale à l’évolution européenne du pays », a dramatisé le premier ministre conservateur, Antonis Samaras, quelques heures avant le scrutin.

Aramon (30) : une famille braquée et séquestrée chez elle

On attend le discours indigné de Bernard Cazeneuve… Ah, mais on me dit que les victimes ne sont ni juives, ni musulmanes. Dommages pour elles….. Bernard Cazeneuve fait demi-tour.

———-

Une famille a été braquée et séquestrée pendant près d’une heure, dans une maison d’Aramon, samedi soir. Un braquage à domicile dans les règles, qui n’a donné lieu ni à des arrestations, ni à des hospitalisations. Même si les victimes sont sorties très choquées de l’agression. Et même si les gendarmes ont déclenché un gros dispositif d’enquête pour retrouver au plus vite les coupables. (…)

Source

Aymeric Chauprade : Les Français ne veulent pas disparaître par submersion, par substitution, par islamisation

La mère de toutes les batailles, ce sont donc ces combats pour l’identité, pour la famille, car si l’économie, si le verbe avoir sont essentiels ils ne seraient l’être d’avantage que l’identité, que le verbe être.

Les français sont le produit de 1 500 ans d’histoire et ils ne veulent pas disparaître par submersion, par substitution, par islamisation.

Interventions des chefs de partis alliés au FN en Europe.

Interventions des chefs de partis alliés en Europe (samedi 29 novembre 2014)
– Geert Wilders, député et président du Parti de la Liberté PVV des Pays-Bas
– Andreï Issayev, vice-président de la Duma de la Fédération de Russie et membre du parti Russie Unie
– Heinz-Christian Strache, député et président du FPÖ autrichien
– Matteo Salvini, député européen et président de la Ligue du Nord
– Philip Claeys, vice-président du Vlaams Belang, Flandres
– Krasimir Karakachanov, député et président du VMRO de Bulgarie
– Jiří Janeček, ancien député et président du parti OK STRANA de la République tchèque

Le FN veut renationaliser les autoroutes

Florian Philippot, vice-président du FN, a dénoncé aujourd’hui la suspension de l’écotaxe, « un nouvel écran de fumée qui masque la création d’une nouvelle taxe sur les sociétés d’autoroute », qu’il propose de « re-nationaliser progressivement ».

« Supprimer l’écotaxe: oui ; en créer une autre: non ! » lance M. Philippot dans un communiqué publié après l’achèvement de l’examen en première lecture du projet de loi sur la transition énergétique à l’Assemblée nationale.

« Le Front National, qui s’oppose à toute nouvelle taxe, propose une re-nationalisation progressive des sociétés d’autoroute, autofinancé par le rendement des péages », affirme-t-il. « Le problème du financement des infrastructures routières ne sera résolu que lorsque l’Etat aura modifié en profondeur le modèle économique des sociétés d’autoroute. Depuis la privatisation scandaleuse de ces sociétés, l’Etat s’est privé d’une manne financière immense », estime-t-il. « Aujourd’hui, faute de pouvoir compter sur les sociétés d’autoroute davantage soucieuses de préserver leurs marges, leurs bénéfices et les dividendes de leurs actionnaires, l’Etat est appelé à l’aide alors qu’il s’est lui-même privé de moyens par une politique stupide d’austérité, qui a contracté l’activité et aggravé la dette et les déficits », déplore-t-il.

La ministre de l’Ecologie Ségolène Royal a annoncé jeudi la suspension sine die de l’écotaxe et indiqué que sa priorité était « le prélèvement du profit des autoroutes ».

Soirée agitée dans le quartier du Mirail

Le début de soirée et la nuit de vendredi à samedi ont été agités pour les policiers, dans le quartier du Mirail à Toulouse. Aux alentours de 21 h 45, une patrouille a procédé à l’interception d’un véhicule dont le conducteur s’amusait à faire du rodéo dans les rues. L’interpellation s’est déroulée dans le secteur de la Reynerie. Mais un second véhicule est arrivé à ce moment-là. Sa conductrice et le passager se sont mis à invectiver les policiers et à inciter les personnes présentes dans la rue à empêcher l’interpellation. Un attroupement s’est formé autour des policiers qui n’ont eu d’autre choix que de recourir au flash-ball et à des grenades lacrymogènes afin de disperser leurs assaillants. Au total, deux personnes ont été interpellées et placées en garde à vue au commissariat central. L’une d’entre elles y était toujours hier soir.

Une école visitée

Un peu plus tard dans la nuit, l’alarme de l’école Bastide, rue du Recteur-Dottin dans le secteur de Bellefontaine s’est déclenchée. Un ou plusieurs individus venaient de tenter de pénétrer par effraction dans l’établissement. Sur place, les policiers n’ont trouvé personne mais ont constaté des dégradations sur les vitres. On ignorait hier si ces dégradations étaient liées à la tentative d’effraction.

Lyon : un homme reçoit plusieurs coups de couteaux à la gorge

Un homme a été grièvement blessé à l’arme blanche samedi, dans le cinquième arrondissement de , selon une information du Progrès.

Âgée de 49 ans, la victime, dont le pronostic vital est engagé, a reçu plusieurs coups de couteau au niveau de la gorge et de l’abdomen, aux alentours de 12h30.

 Un homme de 24 ans, suspecté d’être son agresseur, a été interpellé et placé en garde à vue.

Les raisons de son geste doivent être éclaircies par l’ confiée à la sûreté départementale du Rhône.