Archives de catégorie : Économie, Écologie…

Putain qu’il est nul ce Trump…. il fait baisser le chômage, augmente les salaires, baisse les impôts, signe des accords favorables aux ouvriers mexicains et américains, n’a engagé aucune guerre…. et en plus son pays devient les plus compétitifs du monde…
Qu’il est nul!


Les États-Unis ont l’économie la plus compétitive et la plus innovante du monde, révèle mercredi un classement dressé par le Forum économique mondial (WEF) après un changement de méthodologie, qui a relégué la Suisse de la première à la 4ème place. Pour l’édition 2018 de son Rapport sur la compétitivité mondiale, le WEF, qui réunit chaque année en janvier l’élite économique et politique dans la station de ski huppée de Davos (est de la Suisse), a utilisé «une toute nouvelle méthodologie afin de bien saisir la dynamique de l’économie mondiale en ces temps de quatrième révolution industrielle». L’organisation a mesuré la compétitivité de 140 économies par le biais de 98 indicateurs répartis en 12 piliers, notamment les institutions, les infrastructures, la stabilité macroéconomique et la capacité d’innovation.

Les atouts américains: un marché du travail dynamique, une capacité d’innovation unique

«Tous ces facteurs combinés, les États-Unis réalisent la meilleure performance globale avec un score de 85,6 (sur 100), devant Continuer la lecture de

France: oiseaux, chauves-souris et saumons en très fort déclin

On  a construit à n’en plus finir, les paysans sont devenus les esclaves de l’agro-alimentaire et des banques, les consommateurs se sont précipités dans les hypermarchés, on a transformé le voyage aristocratique en tourisme de masse,  on est passé en 40 ans de 40 millions  de français à plus de 65 millions grâce à l’immigration extra-européenne…


Selon le bilan 2018 de l’Office national des forêts, 180 000 espèces sont en danger, notamment en raison de l’usage de pesticides et de l’artificialisation des sols.

Trois mois après la publication d’une étude choc par le CNRS et le Muséum d’histoire naturelle, le bilan 2018 de l’Observatoire national de la biodiversité (ONB), publié lundi 18 juin, le confirme : les populations d’oiseaux connaissent un déclin vertigineux.
Ce projet participatif, piloté par l’Agence française pour la biodiversité (AFB), qui agrège les données sur le vivant récoltées par des dizaines d’organismes en métropole et outre-mer, montre notamment une baisse des espèces d’oiseaux agricoles de 30 % entre 1989 et 2017. (…)

Les oiseaux ne sont pas les seuls menacés. Le rapport de l’ONB met Continuer la lecture de France: oiseaux, chauves-souris et saumons en très fort déclin

Colère et indignation des apiculteurs, mobilisés contre la disparition des abeilles

Il y a quelques années Philippe De Villier publiait un livre : « Quand les abeilles meurent…» (ed. Albin Michel). Il fut insulté, traité de « farfelu » par la gauche et, même, traîné devant les tribunaux allemands.


À la sortie de l’hiver, le constat est sans appel : les abeilles sont frappées par «une mortalité catastrophique», alertent les professionnels du miel. Ils manifestent ce jeudi pour demander un «plan Marshall» pour sauver les abeilles françaises.

Année noire pour l’apiculture. Pour alerter l’opinion publique et les politiques sur la situation dramatique des abeilles, les professionnels se sont donné rendez-vous Place des Invalides à Paris, mais aussi en régions à Laon, Strasbourg, La Rochelle, Périgueux, Quimper, Rennes, Tours et Lyon. «Ce même jour, dans d’autres départements comme le Puy-de-Dôme, les Côtes-d’Armor, le Morbihan ou la Loire-Atlantique, les apiculteurs seront reçus en délégation par les préfets», annonce l’Union Nationale de l’Apiculture Française (UNAF).


La Bretagne, par exemple, où 20.000 colonies d’abeilles sont mortes cet hiver, est particulièrement touchée. Mais «c’est quasi-général» à travers la France, assure Gilles Lanio, président de l’UNAF. «Le ministre de l’agriculture est dans un déni de réalité. J’alerte depuis plusieurs mois sur la casse que les apiculteurs vont connaître cette année… La réalité est Continuer la lecture de Colère et indignation des apiculteurs, mobilisés contre la disparition des abeilles

Les oiseaux des campagnes disparaissent à une vitesse vertigineuse

Les oiseaux vivant en milieu agricole disparaissent à une « vitesse vertigineuse » en France, avec des populations qui se sont en moyenne réduites d’un tiers en 15 ans, alertent mardi le CNRS et le Museum d’histoire naturelle.

Les populations vivant en milieu agricole cultivé ont nettement diminué et cette tendance s’est encore intensifiée en 2016 et 2017, montrent les relévés faits depuis 1989 par le « Suivi Temporel des Oiseaux Communs » (STOC), qui, au sein du Muséum, surveille aussi la situation dans les villes et les forêts.

Pour le Muséum et le CNRS, ce déclin dans les campagnes « atteint un niveau proche de la catastrophe écologique ».

« On ne prend pas de grands risques en disant que les pratiques agricoles sont bien à l’origine de cette accélération du déclin », a dit à l’AFP Grégoire Loïs, directeur-adjoint de Viginature, qui chapeaute le STOC, car les oiseaux ne déclinent pas au même rythme dans d’autres milieux.

« Il y a un déclin léger sur le reste du territoire, mais rien à voir en termes d’amplitude » avec les zones agricoles, ajoute-t-il.

En zones agricoles, des espèces comme l’alouette des champs, la fauvette grisette ou le bruant ortolan, ont perdu en moyenne un individu sur trois en quinze ans. Continuer la lecture de Les oiseaux des campagnes disparaissent à une vitesse vertigineuse

Philippe Dessertine sur Trump: «Sa réforme fiscale est vraiment très importante en termes de baisse de la #fiscalité pour les entreprises. Les Etats-Unis deviennent très attractifs.»

Si Trump s’amuse à baisser le dollar, et que de façon mécanique l’euro morte, l’europe explose.

Grâce à la réforme fiscale de Trump, Disney offre une prime de 1 000$ à 125 000 employés et JPMorgan crée 4 000 emplois

Rappel:
WALMART, 1ER EMPLOYEUR PRIVÉ US, ANNONCE AUGMENTER SON SALAIRE MINIMUM GRÂCE À LA RÉFORME FISCALE DE TRUMP (MAJ)
ETATS-UNIS : GRÂCE À LA RÉFORME FISCALE DE TRUMP, APPLE VA PAYER 38 MILLIARDS D’IMPÔTS SUR SES BÉNÉFICES À L’ÉTRANGER


«Grâce à la réforme fiscale de Donald Trump, JP Morgan investit 20Mds$ sur 5 ans, créera 4 000 emploisaugmentera de 10% le salaire des 22 000 employés les moins bien payés et améliorera leur couverture santé. Les clients en profitent aussi car l’enveloppe des prêts va augmenter pour les petites entreprises et les ménages les plus fragiles

«De nombreuses entreprises ont annoncé ces dernières semaines des augmentations de salaire et des investissements massifs compte tenu du contexte plus favorable créé par la réforme fiscale.

Même chose chez Disney où plus de 125 000 employés vont recevoir une prime de 1 000$. Disney va aussi lancer un programme d’éducation et de formation à destination de ses salariés pour 50M$.

Le FMI salue la réforme fiscale de Donald Trump

Le Fonds monétaire international (FMI) a relevé ce lundi sa prévision de croissance mondiale pour 2018 anticipant un impact positif à court terme de la réforme fiscale américaine et un rythme de croissance plus soutenu des économies avancées.

Après une hausse de 3,7% en 2017, le produit intérieur brut (PIB) mondial devrait progresser de 3,9% cette année et au même rythme en 2019, soit une amélioration de 0,2 point par rapport aux précédentes prévisions d’octobre.

Pour les États-Unis, où l’administration Trump a adopté juste avant Noël une vaste réforme des impôts, le FMI table sur une croissance de 2,5% cette année, soit une hausse de 0,6 point de pourcentage comparé à ses prévisions d’automne et de 2,7% l’an prochain (+0,4%).

« La révision reflète le rythme de croissance mondiale plus rapide et l’impact attendu des changements de politique fiscale aux États-Unis », a résumé le FMI dans un rapport de conjoncture mondiale.

Vers une hausse des investissements

Continuer la lecture de Le FMI salue la réforme fiscale de Donald Trump

Etats-Unis : grâce à la réforme fiscale de Trump, Apple va payer 38 milliards d’impôts sur ses bénéfices à l’étranger

Si Trump est fou comme le prétendent certains, je veux que nous sortions tous les malades mentaux des hôpitaux psy pour former une assemblée et un gouvernement de tarés en France


Voilà qui ne devrait pas ravir l’Union européenne. Apple va payer 38 milliards de dollars d’impôts sur ses bénéfices réalisés à l’étranger, en raison de la récente réforme fiscale votée aux Etats-Unis, a-t-il annoncé mercredi. « Un paiement de cette ampleur serait le plus important de ce type jamais fait », a souligné l’entreprise américaine dans un communiqué, précisant être d’ores et déjà le premier contribuable américain.

Avant la réforme, ces bénéfices échappaient totalement à l’impôt tant qu’ils restaient « parqués » à l’étranger et se retrouvaient Continuer la lecture de Etats-Unis : grâce à la réforme fiscale de Trump, Apple va payer 38 milliards d’impôts sur ses bénéfices à l’étranger

La dette américaine à deux ans est maintenant plus rémunératrice que les dividendes du S&P 500 (CAC40 US)

Après la crise financière de 2008, celle de 2018 risque d’être savoureuse. Planquez-vous!


Quand les placements sans risque rapportent plus que les actions, il est à craindre une correction sur les Bourses de valeurs.

A la chasse au rendement, les actions pourraient bientôt ne plus être des cibles de premier choix. L’agence Bloomberg faisait remarquer hier que pour la première fois depuis la crise de 2008, le rendement des titres de dette à deux ans des Etats-Unis surpassait le rendement des dividendes du S&P 500.
detteUS vs S&P 500

(…) A partir de quel niveau cet écart de rémunération ne peut plus être ignoré ?

Pour le moment, explique à Bloomberg le stratégiste Jim Paulsen chez Leuthold Weeden Capital Management qui s’attend à une correction de la Bourse cette année, « les gens sont scotchés avec un marché qui va en sens unique. C’est dur [de changer son fusil d’épaule] quand chaque jour que tu attends, les actions vont encore plus haut. » Mais du jour où les réallocations commenceront, le mouvement sera violent, « là vous verrez de vrais flux. » (…) Continuer la lecture de La dette américaine à deux ans est maintenant plus rémunératrice que les dividendes du S&P 500 (CAC40 US)

Vienne (38): du détergent déversé dans une cuve de yaourt d’une usine Yoplait

La prochaine grosse menace?: des terroristes infiltrés dans nos usines… deux ou trois fichés S chez Véolia pourraient intoxiquer une ville entière.

Dans cette affaire comme dans d’autres ( comme AZF par exemple) l’hypothèse de l’empoisonnement a été écartée avant même que l’enquête ne débute,  et pourtant voici quelques liens qui nous donnent à réfléchir:
L’Etat Islamique invite ses loups solitaires à empoisonner la nourriture
Italie : un djihadiste marocain voulait empoisonner le réseau d’eau potable à Rome
Espagne : Arrestation d’un islamiste soupçonné d’avoir voulu empoisonner le réseau d’eau
Grèce: les supermarchés retirent tous les produits potentiellement empoisonnés par des éco-terroristes
Nouvelle-Zélande : Des « écoterroristes » menacent d’empoisonner du lait pour bébé


Plusieurs bidons de détergent vides ont été retrouvés au pied d’une cuve de yahourt à l’usine Yoplait de Vienne, dans l’Isère.

Le parquet de Vienne (Isère) a ouvert une enquête après la découverte de plusieurs bidons de détergent vides au pied d’une cuve de yaourt d’une usine Yoplait située au nord de la ville, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Vienne.

Cette ouverture d’enquête fait suite à une plainte pour « dégradation volontaire » déposée mardi par la direction de l’usine. Cette dernière avait été alertée par un employé qui avait constaté une odeur suspecte dans l’une des cuves de la production.

Le yahourt « n’est pas sorti de l’usine »
Selon les premiers éléments de l’enquête, qui a été confiée à la direction de la police judiciaire de Lyon, plusieurs bidons de Continuer la lecture de Vienne (38): du détergent déversé dans une cuve de yaourt d’une usine Yoplait

Vidéo d’un ours polaire mourant de faim à cause du réchauffement climatique

Un photographe du National Geographic a filmé la lente agonie de l’animal pour nous sensibiliser aux conséquences du réchauffement.

« Voici à quoi ressemble la famine. Les muscles s’atrophient. Plus d’énergie. C’est une mort lente et douloureuse. Quand les scientifiques disent que les ours polaires disparaîtront au cours des 100 prochaines années, je pense à la population mondiale de 25.000 ours qui meurent de cette manière. (…) La simple vérité est la suivante: si la Terre continue à se réchauffer, nous perdrons des ours et des écosystèmes polaires entiers. Ce gros mâle n’était pas vieux et il est certainement mort dans les heures ou les jours qui ont suivi ce moment. Mais il y a des solutions. Nous devons réduire notre empreinte carbone, manger de nourriture saine, arrêter de couper nos forêts et commencer par mettre la Terre à l’honneur« , explique le photographe Paul Nicklen en légende de la vidéo, précisant que l’équipe de tournage était en pleurs en filmant cette séquence.

Les marchés ne font plus confiance à Patrick Drahi, patron d’Altice. La chute d’un géant des télécoms ?

Nous vous l’avions dit. La fortune de Drahi s’est construite sur la dette. Drahi fait de la cavalerie financière et du ponzi; si demain il tombe ce sont des milliers de salariés qui en paieront le prix.


«Mais que se passe-t-il chez Altice ? Le géant du câble, du téléphone et des médias a perdu 60% de sa valeur en bourse depuis le mois de juin, 43% en quelques jours seulement. Les marchés ne font plus confiance au patron Patrick Drahi. Après lui avoir beaucoup prêté d’argent, la dette du groupe est de 50 milliards d’euros.»

Ecologie: Demain, tous crétins ?

Notre dépendance à la chimie a augmenté de 300% en 50 ans…. il serait temps de changer de mode de vie et de consommation. Nous devons revenir à des pratiques localistes et en finir avec la démographie exponentielle.
Nous devons pour réfléchir à notre quotidien lire et relire les penseurs réactionnaires, antimodernes et écolos du 19ème et 20 ème siècle…. tout est là sous nos yeux et nous ne voulons pas voir.

Attention: le documentaire qui suit laisse penser que les autistes sont intellectuellement déficients. C’est plus compliqué que cela. Certains présentent au contraire des facultés cognitives supérieures à la moyenne, c’est notamment le cas des autistes de haut niveau et des asperger.


Et si l’humanité était en train de basculer vraiment dans l’imbécillité, comme l’imaginait en 2006 la cruelle fiction de Mike Judge « Idiocracy » ? Depuis vingt ans, les scientifiques constatent avec inquiétude que les capacités intellectuelles ne cessent de diminuer à l’échelle mondiale. Une baisse du QI a été observée dans plusieurs pays occidentaux.

À cela s’ajoute une explosion des cas d’autisme et des troubles du comportement. En cause : les perturbateurs endocriniens, ces molécules chimiques qui bouleversent le fonctionnement de la thyroïde, essentielle au développement cérébral du fœtus. Présentes dans les pesticides, les cosmétiques, les mousses de canapé ou encore les plastiques, ces particules ont envahi notre quotidien : nous baignons dans une véritable soupe chimique.

Marine Le Pen: le processus pour retrouver nos souverainetés peut s’étaler sur 5ans.