Archives de catégorie : Média-mensonge et propagande

« Islam, religion de paix…éternelle » : la une de Charlie Hebdo

Indignation tardive et hypocrite. Charlie Hebdo a mis trente ans à se rendre compte que l’islam était dangereux. Pire, ils faisaient partie de ceux qui criaient au fascisme quand on osait faire un constat lucide sur la situation de l’immigration en France et en Europe.  Ils se sont réveillés un peu tard. Et ils l’ont payé au prix fort.

En France, comme partout ailleurs en Europe c’est le gauchisme promût par  Charlie Hebdo qui a rendu l’islamisation de la France possible. On ne peut pas être immigrationiste, multiculturaliste, europeiste libéral libertaire et venir pleurnicher sur les conséquences des causes que l’on chérit.

Une fois cela dit: Bravo pour cette Une qui ne s’embarrasse pas des amalgames.

Total soutien.

Attentats : Alain Marsaud dénonce le refus des médias de parler d’islamisme et quitte le plateau de BFMTV. Bernard de La Villardière le soutient.

Attentats en Espagne : Alain Marsaud dénonçait hier sur BFM TV le refus des médias de parler d’islamisme. Furieux de la réponse des journalistes et plus particulièrement de celle de leur invité Anthony Bellanger (journaliste sur France Inter) qui a pris leur défense, il a alors quitté le plateau. Alain Marsaud est un ancien magistrat, chef du service central de lutte antiterroriste au parquet de Paris.

Le journaliste de M6 Bernard de La Villardière, qui dénonce régulièrement l’islamisme dans ses reportages, a soutenu Alain Marsaud sur twitter : « #BFMTV #Islamisme #soumission tout mon soutien à Alain Marsaud qui a quitté le plateau en plein direct. »

Elisabeth Lévy : « Macron nous rappelle qu’entre le sublime et le ridicule, la frontière est ténue »

 Le dernier numéro de Causeur s’intitule: «Tout va très bien, Madame la Marquise». Un titre bien évidemment ironique. Après une très longue année d’élection présidentielle, les Français n’ont-ils pas droit à un peu d’optimisme?

Elisabeth LÉVY.- Un nouveau droit de l’homme, le droit à l’optimisme! Si vous voulez vraiment inventer de nouveaux droits, à tout prendre, je préférerais le droit à la vérité, ou à la lucidité. Permettez-moi de vous rappeler que la chanson «Tout va très bien Madame la Marquise», qui date de 1935, est devenue le symbole de l’inconscience d’un monde qui danse sur un volcan. Cela dit, Gramsci parlait d’optimisme de la volonté – qu’il voulait allier au pessimisme de la raison: aujourd’hui, on sent plutôt une farouche (et un peu déraisonnable) volonté d’optimisme. Et cette humeur, contrairement à ce que pensent beaucoup, n’est pas une fabrication des médias, même si ceux-ci sont plutôt indulgents: par exemple, quand Macron fait du Chevènement en critiquant l’Europe et en rappelant la nécessité de protéger, ils applaudissent alors que, d’habitude, ce genre de propos leur semble être l’abomination de la désolation. Ni les affaires, qui obligent opportunément le pouvoir à en rabattre sur le côté «je lave plus blanc», ni les éructations mélenchonistes, ni l’arrogance des hipsters façon Castaner qui constituent la garde rapprochée de Macron, ni l’arnaque de «la société civile» qui cache une reprise en main de grande ampleur par les experts et les hauts fonctionnaires sous la haute surveillance d’une cohorte d’inspecteurs des Finances, ni la valse-hésitation sur la fiscalité ne Continuer la lecture de Elisabeth Lévy : « Macron nous rappelle qu’entre le sublime et le ridicule, la frontière est ténue »

L’insoumise Raquel Garrido devient chroniqueuse sur C8, chaîne télé de Vincent Bolloré

Philippe Murray nommait ce genre de spécimen: les rebellocrates. Des fonctionnaires de l’indignation qui le matin fulminent contre le capitalisme et le soir venu  se jettent dans le lit du premier patron du CAC 40 qui leur fait les yeux doux.

Que l’infâme chaviste Raquel Garrido  devienne une chroniqueuse télé n’est pas une première. L’immigrationiste islamophile Clémentine Autain, devenue députée de la France Insoumise, a été longtemps aussi sollicitée par les média. Cependant on ne manquera pas de se poser une question: Si un cadre de la France insoumise peut devenir chroniqueur dans une émission politique, pourquoi n’en serait-il pas de même pour  un membre du FN?.


Raquel Garrido est l’un des visages de La France insoumise. Durant la campagne présidentielle, c’est elle qui portait la parole du candidat Jean-Luc Mélenchon. L’année prochaine, l’avocate de profession incarnera un autre visage, celui de la télévision. Et pas n’importe laquelle : C8, chaîne du groupe Canal et appartenant donc à Vincent Bolloré.

Raquel Garrido sera dès la saison prochaine chroniqueuse de l’équipe de Les Terriens du dimanche, la nouvelle émission de Thierry Ardisson diffusée – comme son nom l’indique – le dimanche sur C8, à 19h. Continuer la lecture de L’insoumise Raquel Garrido devient chroniqueuse sur C8, chaîne télé de Vincent Bolloré

Maintenant, la République en marche veut devenir un média

Radio France, BFM, Libé, Le Monde, RMC… ne leur suffisent plus, il leur faut leur propre Pravda.


La République en marche (LREM) veut se créer sa propre équipe de journalistes. Le mouvement veut «se constituer comme un média» en développant sa propre production de contenus pour relayer ses messages sur le terrain, y compris «là où les médias ne vont pas», a indiqué vendredi une porte-parole du mouvement.

LREM, qui réunit samedi à Paris sa première «convention» pour déterminer ses grands chantiers à venir, compte recruter des rédacteurs et des vidéastes pour faire connaître les initiatives et les messages de ses adhérents sur le terrain. «Nous voulons associer davantage la presse quotidienne régionale. Mais nous voulons aussi développer des contenus, de manière décentralisée. Si les médias n’y vont pas, on ira.»

Un modèle de communication calqué sur celui de Macron

«Nous voulons aussi nous adresser à des médias un peu plus sociétaux, pour casser la lecture uniquement politique des partis», a-t-elle poursuivi. «C’est à nous de monter sur des thématiques, nous avons un champ d’expression qui touche la vie des gens. Les syndicats, le gouvernement vont s’écharper, or c’est loin de la vie des gens. Nous montrerons cette dynamique de l’engagement citoyen.»

 

Au sommet de l’État, Emmanuel Macron privilégie déjà une communication directe avec les Français, via les réseaux sociaux. Il n’a donné qu’une seule interview depuis son investiture, dans huit journaux européens simultanément, sur l’Europe, et supprimé l’habituelle interview télévisée du 14 Juillet.

La République en marche revendique 373 000 adhérents, dont 100 Continuer la lecture de Maintenant, la République en marche veut devenir un média

Bistro Libertés avec Olivier Maulin : Macron, paysans et Hanouna

Au sommaire :
Macron : En Marche vers les réformes ?
Au second tour des Législatives, Emmanuel Macron a obtenu les pleins pouvoirs pour mener ses réformes. Au programme : la moralisation de la vie publique, les réformes du Code du travail et du CICE. Faute de pouvoir peser au sein du Palais-Bourbon, les opposants à la politique du Chef de l’Etat lui promettent un 3è tour social…dans la rue. Est-ce suffisant pour effrayer durablement le locataire de l’Elysée ?

Paysans : la mort est dans le pré. Continuer la lecture de Bistro Libertés avec Olivier Maulin : Macron, paysans et Hanouna

I-Média : Mercato Médiatique Purge idéologique

Mercato Médiatique Purge idéologique

Grand mercato estival dans le PAF, les radios et télévisions remanient leurs équipes. Contrairement aux habitudes, le critère des audiences n’est pas utilisé. Cette année, les journalistes sont virés pour : « incompatibilité idéologique ».
Patrick Cohen, le pape de France Inter, fera sa rentrée sur les ondes d’Europe 1. En cadeau,il amène dans ses jupons Daphné Burki, l’animatrice bobo de La Nouvelle Edition sur Canal Plus.
Sort inverse pour Natacha Polony : malgré les très bonnes audiences, Europe 1 a mis fin au contrat de la journaliste qui animait une revue de presse éditorialisée. Un coup dur de plus pour la directrice du comité Orwell après l’arrêt de son émission Polonium.

Le Zapping d’I-Média Continuer la lecture de I-Média : Mercato Médiatique Purge idéologique

Un syndicat accuse la rédaction en chef de l’AFP d’avoir « étouffé » des informations sur Macron

COMMUNIQUÉ DU SNJ-CGT DE L’AFP

L’affaire Richard Ferrand, sortie par Le Canard Enchaîné dans son édition du 24 mai, aurait pu être révélée par l’AFP. Des journalistes de l’Agence étaient en effet en possession des informations, mais la rédaction en chef France n’a pas jugé le sujet digne d’intérêt.

Qu’un possible scoop sur une affaire politico-financière impliquant le numéro deux du nouveau parti au pouvoir ne soit pas jugé intéressant, voilà qui est troublant. Surtout après les affaires Fillon et Le Roux qui ont émaillé la campagne présidentielle, et alors que le nouveau président Emmanuel Macron affirme vouloir moraliser la vie politique.

Généralement, un média met les bouchées doubles pour enquêter sur ce type d’informations quand elles se présentent. Pas à l’AFP, où les courriels de journalistes adressés à la rédaction-en-chef France soit sont restés sans réponse, soit ont reçu une réponse peu encourageante.

Faute d’avoir pu donner l’affaire Ferrand en premier, ces mêmes Continuer la lecture de Un syndicat accuse la rédaction en chef de l’AFP d’avoir « étouffé » des informations sur Macron