Archives de catégorie : Média-mensonge et propagande

Lyon: Marion Maréchal dévoile le nom de son école qui veut concurrencer Sciences Po

L’ex-députée du Front national Marion Maréchal a officiellement lancé mardi son projet d’école de sciences politiques à Lyon, qui portera notamment parmi ses valeurs « l’enracinement dans son identité culturelle ».

L’établissement, qui ouvrira en septembre dans le nouveau quartier de la Confluence, est baptisé Issep, pour Institut de sciences sociales, économiques et politiques. Se plaçant ainsi sur le même terrain que les Instituts d’études politiques (IEP), et notamment Sciences Po Lyon.

Marion Maréchal assurera la direction générale de l’école. Le conseil scientifique sera co-piloté par Patrick Louis et Jacques de Guillebon.

Un proche de De Villiers dans le conseil scientifique

Le premier est professeur d’économie et de géopolitique à l’Ecole de management de l’Université Lyon 3 et, par ailleurs, secrétaire général du Mouvement pour la France (MPF) de Philippe de Villiers. Le second, un quadragénaire, dirige la rédaction d’un jeune mensuel baptisé L’Incorrect, lancé en septembre par des proches de Marion Maréchal. Ses dernières Unes donnent une idée de sa ligne éditoriale : « Quitter 68 », « 100 % conservateur », ou l’homme occidental « présumé coupable ».

« L’objectif de l’institut est de former des décideurs économiques et politiques polyvalents et cultivés qui puissent mettre leurs ambitions au service de projets utiles à la société », précise le communiqué.

« Enracinement dans son identité »

Continuer la lecture de Lyon: Marion Maréchal dévoile le nom de son école qui veut concurrencer Sciences Po

Une ancienne présentatrice de la télévision allemande explique la manipulation des débats télévisés

Eva Herman, 60 ans, ancienne présentatrice du journal TV de la chaine allemande ARD nous explique très clairement  et très précisément comment un débat de télévision est organisé en Allemagne. Ces réalités sont évidemment transposables en France…..
Le 9 octobre 2007 a eu lieu l’un des plus grands scandales médiatiques en Allemagne: la présentatrice et speakerine du journal télévisé d’ARD de l’époque, Eva Herman, a été expulsée en direct de l’émission ZDF par Johannes B. Kerner. Que s’était-il passé? Selon Herman rien d’autre que le fait qu’elle avait exprimé publiquement son opinion. Eva Herman a dit littéralement: « L’idéal pour les bébés, c’est qu’ils soient auprès de leur maman et non pas, comme le dicte le dogme politique, séparés très tôt et gardés dans des crèches par de quelconques personnes étrangères. »
Cet incident est devenu l’un des symboles les plus importants de la liberté d’expression mourante en Allemagne. Après ce cas, beaucoup de gens se sont demandé ce qui est délibérément planifié à l’avance dans les débats télévisés allemands et ce qui arrive encore par hasard. Eva Herman en parle dans l’article suivant. Elle permet au spectateur de jeter un regard dans les coulisses de la télévision. Et elle fournit des réponses convaincantes à des questions controversées sur les chauffeurs de salle – c’est-à-dire des personnes qui applaudissent et que le public imite – rémunérés ou non, sur les manipulations dans les coulisses, sur les centres de formation politique pour les présentateurs ou sur les «plans secrets concernant des débats télévisés».

Bonjour mesdames et messieurs. Il y a actuellement beaucoup de discussions sur les plans secrets concernant les débats télévisés en langue allemande. Sur les chauffeurs de salle payés, sur la manipulation dans les coulisses. Les présentateurs des chaînes Continuer la lecture de Une ancienne présentatrice de la télévision allemande explique la manipulation des débats télévisés

La directrice des contenus sur Facebook : « Nous n’autorisons pas les critiques à l’égard des politiques d’immigration et les arguments qui consistent à restreindre ces politiques »

Voir sur ce sujet Imedia

INTERVIEW – Monika Bickert, directrice de la politique des contenus sur Facebook, détaille les moyens mis en place par le réseau social pour assurer une meilleure modération de contenus partagés.

(…)

Le niveau 2 prend en compte les « affirmations d’infériorité physique, d’apparence, mentale et morale », mais aussi les « expressions de mépris comme ‘je déteste’, ‘je n’aime pas’ ou ‘x est ce qu’il y a de pire’ et de dégoût ».

Le niveau 3 concerne « les appels visant à exclure ou à isoler une personne ou un groupe de personnes. Nous n’autorisons pas les critiques à l’égard des politiques d’immigrations et les arguments qui consistent à restreindre ces politiques ».

Facebook donne aussi des détails sur les équipes en charge de la modération. « 7.500 modérateurs travaillent pour nous dans le monde entier. Nous en avons aussi en France, ce qui permet de mieux cerner les mots et la culture du pays pour adapter notre politique de modération des contenus », conclut Monika Bickert.

(…) RTL

L’islamiste Marwan Muhammad annonce le lancement d’une consultation des musulmans dans le journal Le Monde : il veut bâtir un nouveau CFCM incluant les salafistes

L’ancien directeur du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) annonce dans une tribune au « Monde » sa volonté d’organiser une consultation des Français musulmans pour penser de nouvelles institutions cultuelles.

(…) D’où l’idée de lancer une consultation qui « définira les bases de ce que pourrait être l’organisation des communautés musulmanes » et de « poser les fondations d’une relation constructive et franche avec l’Etat, basée sur l’égalité de traitement de tous les citoyens et sur l’indépendance réciproque du politique et du religieux, conformément au principe de laïcité ». Marwan Muhammad souhaite que la future organisation « inclue toutes les sensibilités » – des soufis aux salafistes – représentées parmi les quelque 5 millions de musulmans estimés en France, et en particulier des femmes et des jeunes.

L’Express

Agression de Ménard : les sbires de Macron main dans la main avec ceux de Mélenchon

Article de Résistance Républicaine

Comme c’est bizarre il n’y avait pas de services de police ou de gendarmerie pour assurer la sécurité…
La  journalope de service : Robert Ménard n’est pas le bienvenu en Nord Gironde

Grotesque, ce qui est dangereux pour la République ce n’est pas l’agression de Robert Ménard à l’appel du ps et des lrem représentant 45 % des électeurs, mais sa venue.

La bécasse ne s’exprime pas sur le média communiste L’Humanté mais sur France 3, Télé d’Etat donc aux Continuer la lecture de Agression de Ménard : les sbires de Macron main dans la main avec ceux de Mélenchon

Alexis Corbière se féléicite du succés de la fête à Macron en publiant une photo de… la coupe du monde.

Contacté par franceinfo dimanche, Alexis Corbière reconnaît une « erreur », et indique avoir « pris au premier degré une blague » que lui aurait fait un ami « lors de la soirée festive qui fêtait cette belle manif ». Le député a supprimé son tweet dans la matinée. Il a dans la foulée publié un nouveau message, n’incluant cette fois que des photos prises la veille.

Source

Zemmour : « J’ai compris pourquoi il avait choisi edwy plenel : face à lui, Emmanuel Macron sera toujours le plus sympathique,

Marche Blanche pour Mireille Knoll : la manipulation honteuse du journal le Monde

Le plus grands pourvoyeurs de Fake news sont les média mainstream. Ici Le Monde fait un titre mensonger car les journalistes savent que 90% des gens ne lisent que le titre.

Le FN n’a jamais refusé de participer à la marche blanche, il en a été exclu par le CRIF, alors que la famille ne s’était même pas exprimée.

Plan contre la “cyberhaine” : l’inquiétant zèle antiraciste d’Edouard Philippe

Le Premier ministre Edouard Philippe a présenté ce lundi un plan de lutte contre la «cyber haine». Retour sur ce dispositif qui, en plus d’occulter la réalité, risque de se révéler aussi liberticide qu’inefficace.

Il fallait un écrin spécial pour annoncer ce nouveau plan « contre le racisme et l’antisémitisme ». Edouard Philippe a choisi les marches du musée de l’histoire de l’immigration. Un choix qui laisse craindre le pire en termes de raccourci, d’aveuglement et de communication politique. La judiciarisation déjà bien entamée de toute critique de l’immigration, systématiquement et illégitimement assimilée à du racisme, risque d’empirer encore un peu.

Le Premier ministre est là pour annoncer une lutte « plus efficace » sur la toile contre ce fléau. Huit ministres sont à ses côtés pour annoncer la couleur : le gouvernement va « se battre » pour qu’une nouvelle législation européenne renforce le régime de responsabilités des opérateurs sur internet. En attendant, il modifiera « sans attendre » la loi française.

Trois annonces étonnantes

Parmi la série de mesures annoncées par le chef du gouvernement, trois sont particulièrement étonnantes. D’abord, l’idée de déléguer à des personnes condamnées à des travaux d’intérêt général la modération et le signalement de propos « haineux ». « Vous ne pouvez pas dire ça », expliquera donc le condamné à celui qu’il estimera coupable de « dérapage ». Si ce projet de loi n’était pas extrêmement sérieux, on pourrait rire de bon cœur.

Ensuite, l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la Continuer la lecture de Plan contre la “cyberhaine” : l’inquiétant zèle antiraciste d’Edouard Philippe

« Le scandale de pédophilie de Telford fait le miel de la fachosphère » (Nouvel Obs)

Ce qui est bien avec les gens de gauche c’est qu’on est jamais déçu par leur connerie. La seule chose qu’ils trouvent à dire sur les viols de Telford c’est: ça fait la jeu de l’extrêêêmheuuu drouatttheuuu


Pour le Nouvel Obs, l’affaire du réseau de pédophiles de Telford, révélée par une enquête du « Sunday Mirror » la semaine dernière, « a réactivé bien des préjugés et des fantasmes ».

L’affaire cochait toutes les cases pour embraser la fachosphère, et ça n’a pas loupé. […]

Selon le journal britannique, jusqu’à un millier d’enfants, dont les plus jeunes âgés de 11 ans, auraient été victimes d’agressions et de viols, parfois collectifs, depuis les années 1980 à Telford, une ville de 170.000 habitants du centre de l’Angleterre, et la police aurait échoué à démanteler le réseau de pédophiles. Retour sur les faits, et sur la récupération politique de cette affaire, en France et outre-Atlantique.

Selon le « Sunday Mirror », le nombre de victimes de ce réseau de Continuer la lecture de « Le scandale de pédophilie de Telford fait le miel de la fachosphère » (Nouvel Obs)

Le parti médiatique existe, je l’ai rencontré. L’audiovisuel est peuplé de clones journalistiques

Quand on parle de parti médiatique, on se réfère à l’audiovisuel qui manipule en prétendant l’informer, 80 % de la population. Ce parti existe.
Les rédactions des radios et télévisions sont constituées de journalistes ayant la même sensibilité à plus de 80 % et les autres se taisent. Ils sortent d’écoles syndicalisées au niveau très disparate mais à l’endoctrinement uniforme. Il suffit d être dans le moule pour devenir journaliste. La compétence et la culture sont des critères moins décisifs.

La carte de presse ne prouve plus rien depuis longtemps dans la plupart des cas.

Ce n’est plus un certificat de compétence professionnelle. On peut ne rien savoir sur rien, devenir journaliste et être propulsé spécialiste selon les besoins du paracétamol ou du Kosovo.
Ces journalistes clonés qui, dans les chaînes d’infos en continu, se multiplient à une vitesse aussi effrénée que la profession se féminise, pensent tous la même chose. Leur modèle c’est en gros Libération, Le Monde, un zeste d’Obs et une pointe de Canard Enchaîné. De temps en temps un éditorialiste de droite est là pour donner le change.
Ces journalistes pensent avoir la noble tâche non pas d’informer Continuer la lecture de Le parti médiatique existe, je l’ai rencontré. L’audiovisuel est peuplé de clones journalistiques

Gaël Brustier quitte « Le Média », un nouveau départ qui tourne au grand déballage

La Télé chaviste mélenchonienne c’est Dallas sans le pétrole…


huffingtonpost.fr

Ça commence à faire beaucoup. Alors que les départs de la rédaction du « Média » se sont multipliés ces dernières semaines, c’est au tour du politologue Gaël Brustier de quitter la webtélé lancée par des proches de Jean-Luc Mélenchon.

« Les équipes sont formidables. Le management est discutable et le travail doit être considéré (…) je ne confie pas mon effort à celui qui accepte ma chute de la falaise », écrit ce mercredi 14 mars sur Twitter celui qui intervenait sur la chaîne pour réaliser des interviews et des décryptages.

Fin de l’histoire? Pas vraiment. Sophia Chikirou, fondatrice du « Média » et ex-directrice de la communication de Jean-Luc Mélenchon, n’a guère apprécié le tweet du politologue. « La semaine dernière, tu disais encore vouloir te consacrer davantage au nouveau site et écrire des papiers. Franchement, ta façon de faire est déconcertante », a-t-elle tweeté.

Dans un second message, la directrice du « Média » révèle les Continuer la lecture de Gaël Brustier quitte « Le Média », un nouveau départ qui tourne au grand déballage

Le Média : deux journalistes, Catherine Kirpach et Léa Ducré, quittent à leur tour la webtélé proche des Insoumis

Ce samedi, on apprenait via une enquête du journal Le Monde que les journalistes Catherine Kirpach et Léa Ducré avaient officialisé en interne leur départ. Ancienne de LCI, Catherine Kirpach était l’une des journalistes les plus capées du « Média » et la plus à l’aise dans l’exercice de présentation du journal télévisé. Celle-ci avait cosigné le communiqué de la rédaction se désolidarisant des accusations d’Aude Rossigneux à l’égard de la direction du « Média ». En déplacement à l’étranger au début de la polémique, Léa Ducré ne figurait pas parmi les signataires.

Sollicitée par Le HuffPost pour commenter ou démentir ces désaffections, la cofondatrice et directrice générale du « Média », Sophia Chikirou, n’a pas souhaité réagir à l’heure où nous publions ces lignes. Mais le départ de Léa Ducré nous a été confirmés par une source interne de la webtélé alternative, qui relativise certaines démissions tout en reconnaissant un contexte « compliqué pour tout le monde ».

« Une communication mal orchestrée » Continuer la lecture de Le Média : deux journalistes, Catherine Kirpach et Léa Ducré, quittent à leur tour la webtélé proche des Insoumis

I-Média : Bernard de La Villardière au tribunal de la bien pensance

TPMP : Bernard de la Villardière au tribunal de la bien-pensance
Bernard de la Villardière au tribunal de la bien-pensance. Les chroniqueurs de l’émission « Touche Pas A Mon Poste » se sont improvisés juges et ont condamné l’animateur de l’émission « Enquête Exclusive » pour « islamophobie ».
Le zapping d’I-Média Continuer la lecture de I-Média : Bernard de La Villardière au tribunal de la bien pensance