Archives de catégorie : Média-mensonge et propagande

Propagande de l’oligarchie: Non, le djihadiste type n’est pas Français de souche

Les média-menteurs au service de la caste ne cessent de répéter en boucle que 80% des djihadistes français sont issus de familles athées, laissant entendre qu’ils appartiendraient tous à des familles françaises de souche.
Tant de crasse dans des cerveaux humains ne s’est jamais vu. Évidement ces allégations sont basés sur des chiffres totalement biaisés.
Ce que nos propagandistes ne disent pas, c’est que ces djihadistes sont leurs progénitures. Multiculturalistes, communautaristes, francophobes, immigrationistes, ils n’ont eu de cesse de dénigrer la France et d’organiser une société multi-conflictuelle. Aujourd’hui ils fuient leurs responsabilités face à l’islamisation qu’ils ont provoqué. L’Histoire les jugera.

Lire pour compléter:
http://www.fdesouche.com/521669-djihadisme-les-familles-musulmanes-ne-font-pas-appel-a-dounia-bouzar

Le Centre de Prévention des Dérives Sectaires liées à l’Islam (CPDSI ) a communiqué ce matin ses chiffres sur le profil type des candidats au djihad. Le constat est sans appel : la majorité des candidats sont des Français de souche, souvent athée. Cependant, ces chiffres sont à relativiser.

Le Centre de Prévention s’est basé, pour son étude, sur les 160 familles qui ont composé le numéro d’alerte anti-djihad mis en place par le ministère de l’Intérieur. Le profil type est à l’inverse des idées reçues: 80% des candidats au djihad parmi les 160 familles se déclarent athées. Tout aussi surprenant, 67% d’entre-eux font partie des classes moyennes. Les milieux populaires ne sont représentés que par 16% des candidats.

Des jeunes qui n’ont pas de problèmes psychologiques

63% des candidats repérés par le numéro anti-djihad ont entre 15 et 21 ans. Dans 91% des cas, internet a été le moyen de recrutements pour ces apprentis djihadistes. Le Centre de Prévention contre l’islam a également précisé que la relation à l’islam est «à géométrie variable selon les rabatteurs et les réseaux». Si certains sont donc totalement endoctrinés par l’islam radical, d’autres, au contraire, ne le sont pas. Il n’y a donc pas de «règle» définie.

Des chiffres incomplets

Ces chiffres, cependant, sont uniquement basés sur les 160 familles qui ont averti le numéro vert anti-djihad. Ce sont donc des familles qui sont inquiètes et s’étonnent des nouveaux objectifs et instincts meurtriers de leurs enfants. Cependant, l’Etude ne prend pas en compte ces candidats déjà, élevés dans un islam radical ou radicalisé par la cellule familiale ou amicale (lire notre article «des banlieues au djihad»).

Valeurs Actuelles

Immigration : Les mensonges de France Info sur le regroupement familial. (vidéo)

Dans l’émission iMédia, diffusée sur Tv Liberté, jean-Yves Le Gallou démontre et démonte les mensonges de France Info sur l’immigration.


Imigration- intox de France Info par prechi-precha

En savoir plus sur TV Liberté

Propagande Racialiste : L’équipe allemande marque des buts grâce au multiculturalisme

Selon les critères racialistes de nos bien-pensant staliniens, que doit-on penser de l’équipe d’Argentine qui ne comprend aucun immigré mais qui se retrouve en finale ?

BÉNÉFICES DU « MULTIKULTI : Le patron de la Nationalmannschaft tire les bénéfices du « multikulti », ce métissage culturel qui prévaut dans la composition de la sélection. Depuis la Coupe du monde de 2010, le technicien s’appuie sur les jeunes Mesut Özil, d’origine turque, et Sami Khedira, né d’un père tunisien et buteur contre le Brésil.

(…)

Le Monde

Mondial : « Les Allemands ont ouvert leur foot à la diversité » (RMC)

Sur RMC, on croit savoir que l’équipe d’Allemagne serait performante grâce à la diversité.

« Cette idée de la France ‘black blanc beur’, c’est quelque chose qui les a beaucoup marqués pour révolutionner leur football. »

«Le patriotisme sportif, une réponse cinglante à tous les nationalistes»

Ils ont aussi montré aux nostalgiques qui avaient agité tout au long de la semaine le souvenir de la demi-finale de 1982 histoire de réveiller des esprits belliqueux, que le terrain n’est plus un théâtre guerrier. Que la compétition restait un jeu au-delà des enjeux.

Et aux esprits étroits qui font leur miel des grands affrontements internationaux, cette équipe métissée, multicolore, que détestent tant Eric Zemmour et Ivan Rioufol, a montré la force et la richesse que l’on pouvait tirer de la diversité.

Elle a montré que le patriotisme sportif, parfois transnational, pouvait apporter une réponse cinglante à tous les nationalistes.

Libération

Bernard Lugan censuré par l’Elysée

Rappel: Bernard Lugan est l’un des plus grands spécialistes de l’histoire africaine. 1972 à 1983, il enseigne à l’Université nationale du Rwanda, pays dans lequel il mène également des fouilles archéologiques. De 1984 à 2009, il est maître de conférences à l’université de Lyon III, où il assure différents cours autour de l’histoire de l’Afrique et de la francophonie. Il dispense également pendant cette période des conférences à l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN) ainsi qu’à l’École de guerre au sein du module « Histoire et géostratégie de la francophonie ». En 2009, il publie une histoire universelle de l’Afrique sous le titre Histoire de l’Afrique, des origines à nos jours. En novembre 2003, Bernard Lugan témoigne en tant qu’expert appelé par les avocats de la défense des génocidaires présumés au Tribunal pénal international pour le Rwanda siégeant à Arusha (Tanzanie)15

La gauche ne peut cependant tolérer qu’il soit politiquement de tendance monarchiste et qu’il fut longtemps engagé dans l’Action française.

Communiqué de Bernard Lugan :

« Le 24 juin 2014, à la demande des Armées, je devais présenter « L’interaction religieuse, culturelle, historique et géopolitique entre les cinq pays de l’Afrique du Nord et ceux de la bande sahélo-tchadienne » aux Attachés de Défense français en poste dans la quinzaine de pays concernés, plus le Nigeria. Le but de cette intervention très spécialisée était de donner à nos AD une nécessaire vision globale ainsi que des clés de lecture dépassant les frontières de leurs affectations respectives.
Quelques jours avant la date prévue, un ordre comminatoire téléphoné depuis l’Elysée contraignit les organisateurs à décommander la prestation bénévole qui m’avait été demandée dans l’urgence et pour laquelle, compte tenu de l’actualité et des enjeux, j’avais annulé des engagements prévus de longue date.

Alors que la complexité des situations locales et régionales nécessite une connaissance de plus en plus « pointue », non idéologique et basée sur le réel, la présidence de la République, avec un sectarisme d’un autre temps, a donc privé les Attachés de Défense français d’une expertise à la fois internationalement reconnue et nécessaire à la bonne compréhension des zones dans lesquelles ils servent…

J’ai attendu des explications. Comme elles ne sont pas venues j’ai donc décidé de publier ce communiqué afin que le public sache que des héritiers de la « section des piques » gravitent dans l’entourage immédiat du chef de l’Etat d’où ils lancent les « colonnes infernales » de la pensée sur les esprits libres.

Le prochain numéro de l’Afrique Réelle que les abonnés recevront au début du mois d’août contiendra le texte de mon intervention censurée qui sera naturellement amputé des éléments confidentiels que je réservais à l’auditoire spécifique auquel elle était destinée. Les « tchékistes » de l’Elysée le découvriront en primeur puisque la présidence de la République est abonnée à l’Afrique Réelle et qu’elle reçoit mes communiqués… »

Site de Bernard Lugan

Média Complices : les questions très embarrassantes de Jean-Pierre Elkabbach à Sarkozy enflamment Twitter.

Jean-Pierre Elkabbach (Europe 1), qui interviewait déjà Valéry Giscard d’Estaing lorsqu’il était à l’Elysée, a donné sa pleine mesure mercredi, lors de son interview de Nicolas Sarkozy aux côtés de Gilles Bouleau (TF1).


EXCLUSIF – Nicolas Sarkozy : « Je suis… par Europe1fr

Une fois de plus, ses questions ont été plus embarrassantes pour la profession de journaliste que pour l’interviewé. Voici l’intégralité de ses interventions :

  • « Comment vous réagissez au principe et à la longueur de la garde à vue ? Elle a été exceptionnelle : quinze-seize heures avec les policiers. Vous étiez sans avocat. Quelle est votre réaction ? »
  • « Donc il faut bien expliquer aux Français qu’il y a eu d’abord les seize heures avec les policiers, et à partir d’une 1, 2 heures du matin, pendant deux heures, une interrogation par deux juges… »
  • « Est-ce que vous pensez que les chefs d’accusation contre vous étaient déjà anticipés ? Qu’elles avaient décidé avant de vous voir ? »
  • « Là, on assiste à la revanche des “petits pois”… [terme employé par Nicolas Sarkozy pour qualifier les magistrats et que vient de rappeler Gilles Bouleau, ndlr] »
  • « Ce soir est-ce que vous demandez, est-ce que vous réclamez de nouvelles juges, moins militantes selon vous ? »

Continuer la lecture de Média Complices : les questions très embarrassantes de Jean-Pierre Elkabbach à Sarkozy enflamment Twitter.

Propagande : Violence pour la Manif Pour tous. Des scènes de joie et des débordements légers pour les supporters de l’Algérie.

À droite les titres concernant les manifestations contre le mariage homosexuel. À gauche les titres concernant les émeutes des supporters de l’équipe de foot d’Algérie.

BrKvSbuIgAAS5Yz