Archives de catégorie : Média-mensonge et propagande

Le diable s’habille-t-il en Soral ?

Texte de P.Bilger

Je bats ma coulpe d’emblée : j’ai envie d’aller voir et écouter de près ceux que le web et les médias qualifient de sulfureux, voire de scandaleux.

alain-soral-technique-de-drague_500x292Alain Soral entre encore plus que Dieudonné, son ami, dans cette catégorie. Il est globalement détesté mais je doute fort, comme il n’est jamais – ou très rarement – invité par les médias officiels, convenus et convenables, que ses propos et ses écrits soient connus dans le détail ou même vaguement. Je pressens que la haine de Soral est devenue l’élégance, l’ornement humaniste incontournable comme on dit. Il faut absolument contourner cet homme, ce qu’il pense, ce qu’il profère ou ose exprimer, ce qu’il est.

Cette stratégie d’évitement est relevée comme peu efficace par la nouvelle synthèse des préfets qui, constatant qu’il a réuni 800 personnes dans une salle des quartiers nord de Marseille, « s’étonnent de la capacité de rassemblement d’un polémiste comme Alain Soral » (Le Canard enchaîné).

J’ai été moi-même atteint par l’obligation de cette hostilité radicale, qui ne me venait pas de ma connaissance de Soral mais de tout ce que j’avais entendu et lu sur lui. C’était une évidence qu’il était le diable et que, tout naturellement, comme BHL l’a fait, il convenait de s’en éloigner dès qu’il apparaissait. On ne dialogue pas avec la peste, on la fuit !

Pourtant, à la suite de mes multiples interventions au sujet de Dieudonné pour dénoncer l’étouffement administratif et réclamer une action judiciaire plus spontanée, vigilante et réactive, le nom de Soral est naturellement et souvent apparu dans le contexte et ma curiosité, je l’avoue, a été piquée.

Autour de moi, des intelligences critiques en lesquelles j’ai toujours eu confiance m’ont recommandé sinon de le lire du moins de cesser de me nourrir de la rumeur négative de la meute pour m’attacher un peu plus à lui-même.

C’est ainsi que j’ai parcouru une longue relation à la fois intellectuelle et politique le concernant dans la revue « Faits et documents » du 24 décembre 2013.

Son association « Egalité et Réconciliation », sous l’égide de « Gauche du travail et Droite Continuer la lecture de Le diable s’habille-t-il en Soral ?

JOURNALISTES : QUATRIÈME POUVOIR OU CINQUIÈME COLONNE ?

Edito de Steeve Briois.

Tout le monde aura constaté ces dernières semaines l’excitation de plus en plus violente de certains journalistes. Des divers plateaux et émissions de Canal Plus (Grand et Petit Journal en tête) jusqu’au service public – comme l’hallucinante interview de Marine Le Pen Mercredi sur France Inter – l’arrogance et le déferlement de propos fielleux, vindicatifs et partisans choquent jour après jour nos compatriotes.

Et pour cause. Je vous préviens tout de suite que cet édito ne sera pas un pamphlet contre la profession, que j’aurai l’occasion justement de défendre. Mais il faut bien admettre que la massification des médias durant la deuxième partie du XXème siècle et l’arrivée de techniques qui ont amélioré leur réactivité et leur célérité ont sans doute amené les choses à prendre une tournure particulière.

Dans la République Française, les journalistes ont maintenant une omnipotence, une omniscience et une omniprésence certaines, ce qui a pu encourager la naissance d’un sentiment assez particulier, entre intouchabilité, impunité et persuasion d’exercer une mission sacrée et quasi-divine. La presse en ligne et les chaînes d’info en continue ont considérablement changé la donne, l’audimat et le flux tendu permanent imposant à la fois frénésie et recherche du buzz.

Contester la déontologie d’un journaliste est devenu aux yeux de la profession un franchissement du mince rubicon qui mène au fascisme. Et pourtant, ça devient salutaire et je m’en explique.

Relever les dérives déontologiques de ce qui, il faut bien le dire, est devenu une corporation, est nécessairement salutaire pour la dite corporation.

Quand un journaliste se conduit en militant politique, vous agresse ou vous conchie ouvertement sous le simple prétexte que vous êtes au FN, il est tout à fait normal de l’inviter à la neutralité la plus élémentaire. Journaliste d’opinion, c’est possible : encore faut-il être prêt à débattre et voir ses pratiques remises en cause. Quand un journaliste se noie dans son arrogance et son narcissisme, il n’y a pas de raison de s’interdire de lui recommander de ne pas vous vomir directement dessus.

L’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille, et c’est un exemple parlant puisqu’elle est reconnue comme la meilleure école de formation des journalistes en Europe, effectue à chaque présidentielle un sondage interne pour connaître les intentions de vote de ses étudiants. En 2012, c’était sans appel : sur 100 étudiants interrogés, 87% attribuaient leur suffrage à la gauche et les 13% se partageaient vaguement la droite. 0% pour Marine Le Pen… Est-il besoin de le préciser : personne n’a envie de débourser 4000 euros par an pour se former et n’avoir ensuite aucune chance de trouver une pige ou finir banni à vie du corps médiatique. Se pose alors l’éternelle question de l’œuf ou la poule…est-ce que l’école n’accueille que des élèves à forte sensibilité gauchisante ou bien est-ce la formation qui leur inculque cette sensibilité ? Le mystère reste entier.

Ce qui est hallucinant dans toute cette histoire, c’est l’absolue tolérance pour la manière Continuer la lecture de JOURNALISTES : QUATRIÈME POUVOIR OU CINQUIÈME COLONNE ?

Théorie du genre : «Notre rôle est d’exercer une vigilance d’intellectuels sur la manière dont ce débat se déroule»

Tribune de Sandra Boehringer (maître de conférence), Estelle Ferrarese (professeur de théorie sociale et politique) et Jean-Pascal Gay (maître de conférences) de l’Université de Strasbourg sur le genre .

Il ne nous appartient pas à nous chercheurs de nous substituer à la libre discussion démocratique. Ce qui, en revanche, est notre rôle est d’exercer une vigilance d’intellectuels sur la manière dont ce débat se déroule.

Et ici, nous devons le dire, les termes que les adversaires de la prétendue «théorie du genre » tentent d’imposer aujourd’hui ne sont pas seulement mensongers, ils empêchent en réalité un débat démocratique à la hauteur de ce que la société est en droit d’attendre sur des sujets aussi importants que l’égalité. […]

Pourquoi alors de telles inquiétudes ? L’outil du genre n’est pas nouveau. Depuis plus de vingt ans en France, des chercheurs et des enseignants travaillent avec cet outil conceptuel dans des domaines aussi variés que sont l’histoire, la sociologie, la biologie, la médecine, l’anthropologie, la psychologie, la littérature (entre autres).

L’ensemble de ces recherches reçoit le soutien académique et financier du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et du CNRS, et ces travaux sont également favorisés par l’Union Européenne. […]

Le Monde

France : Les investissements directs étrangers ont chuté de 77 % en 2013

Les nouveaux investissements directs étrangers (IDE) en France ont chuté de 77 % en 2013, pour tomber à 5,7 milliards de dollars, soit 4,1 milliards d’euros, selon les données publiées mardi 28 janvier par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced).

1d05Ces chiffres, qui raviront les tenants de la thèse du déclin français, sont d’autant plus inquiétants qu’en moyenne, les IDE, ces mouvements internationaux de capitaux réalisés en vue de créer, développer ou maintenir une filiale à l’étranger, ont crû de 11 % sur l’ensemble de la planète, pour s’établir à 1 461 milliards de dollars. « Ils ont enfin retrouvé leur niveau d’avant-crise », souligne les experts de la Cnuced.

Sans surprise, les États-Unis restent la première destination des IDE (159 milliards de dollars), désormais talonnés de près par la Chine (127 milliards), tandis que la Russie arrive en troisième position (94 milliards).

Tableau contrasté Continuer la lecture de France : Les investissements directs étrangers ont chuté de 77 % en 2013

Marine Le Pen sur France Inter : « l’État demande à des petites villes ou aux campagnes de faire de la place pour les demandeurs d’asile », la preuve !

Face aux journalistes de France Inter qui souhaitaient la faire passer pour une menteuse, Marine Le Pen s’est engagée à mettre sur son site les documents qui prouvent que les métropoles cherchent à se délester de leur trop plein d’immigrés vers les campagnes. Voici les documents que l’on retrouve sur le site du FN


M. Le Pen : « Les excès du recours à l… par franceinter

Découvrez la circulaire du 5 avril 2013 qui démontre la réalité de ses propos :

cliquer pour agrandir
cliquer pour agrandir

Extrait 2

cliquer pour agrandir
cliquer pour agrandir

Extrait 3

cliquer pour agrandir
cliquer pour agrandir

La circulaire du 5 avril 2013 fait suite au rapport sénatorial de Roger Karoutchi (UMP) du 30 octobre 2013 qui expose que :

« Alors que l’Ile-de-France continue de représenter, en 2012 et au premier semestre 2013, plus de 36 % du total des demandes d’asile présentées sur le territoire national, votre rapporteur spécial estime donc qu’il est absolument nécessaire d’assurer une meilleure répartition de cette charge sur l’ensemble du territoire. »

Pour voir le rapport, cliquez-ici.

Déjà en 2010, le gouvernement de Nicolas Sarkozy, via Eric Besson, diffusait une circulaire reprenant les mêmes orientations :

Pour voir la circulaire, cliquez-ici.

 

Ripouxblic de coquins : Les députés demandent d’effacer le redressement fiscal de Mediapart

Non seulement les socialistes effacent une grosse partie de la dette abyssale du journal communiste l’Humanité, non seulement ils mettent en place une TVA au rabais (2,1%) pour la presse écrite et quelques sites en ligne, mais en plus ils annulent un redressement fiscal à un site appartenant au gauchiste stalinien Plenel qui, il y a quelques années, a mis à genoux le journal Le Monde…. (à voir et à lire sur ce sujet le livre de Péan et Cohen : La face caché du Monde, vous en saurez davantage sur ces bandits qui ont flingué le journal du soir)

j’imagine ce que peuvent se dire un artisan ou un directeur de PME traqués par le fisc en apprenant ce genre de favoritisme de caste….. toutes ces fripouilles sont à vomir.

———————-

Les députés ont demandé mercredi au gouvernement d’effacer le redressement fiscal du site d’informations Mediapart à l’occasion de l’examen en commission de la proposition de loi baissant à 2,1% le taux de TVA sur la presse en ligne, selon une source parlementaire.

Edwy Plenel, directeur de médiapart, et François Hollande
Edwy Plenel, directeur de médiapart, et François Hollande

 

Ce texte, déposé par le groupe socialiste et adopté à l’unanimité mercredi en commission, prévoit une entrée en vigueur rétroactive au 1er février.

Le gouvernement a déclaré l’urgence (une seule lecture par chambre) sur cette proposition de loi qui passera en séance le 4 février. […]

Morandini

Nouvelle propagande des média-menteurs et du gouvernement: « La Theorie du Genre ?… une rumeur ».

Quoi de plus efficace pour cacher la vérité que de prétendre que celle-ci est une rumeur. Julie Gayet l’a bien compris : il y a un an, elle menaçait de procès toute personne qui relayait la rumeur selon laquelle elle entretenait une relation avec François Hollande. Or nous savons aujourd’hui que la « rumeur » cachait une vérité.

Cette méthode est efficace. Elle permet de gagner du temps et d’imposer son autorité. Aujourd’hui le gouvernement et les média-menteur ont choisi d’en user pour désamorcer la bombe de l’endoctrinement que subissent nos mioches. Après avoir vanté les mérites de la théorie du genre, ils tentent aujourd’hui de nous faire croire que celle-ci ne serait pas enseignée à l’école. Mieux même, certains vont jusqu’à dire que cette théorie n’existe pas, alors qu’il y a encore quelques mois ils prétendaient le contraire. Exemple :

En 2011, Najat Vallaud-Belkacem déclarait ceci au journal 2O Minutes

En quoi la «théorie du genre» peut-elle aider à changer la société?

La théorie du genre, qui explique «l’identité sexuelle» des individus autant par le contexte socio-culturel que par la biologie, a pour vertu d’aborder la question des inadmissibles inégalités persistantes entre les hommes et les femmes ou encore de l’homosexualité, et de faire œuvre de pédagogie sur ces sujets.

20 minutes

Aujourd’hui Najat Vallaud-Belkacem prétend : « La Théorie du Genre n’existe pas ! »

Nous savons que sous couvert de lutte contre les inégalités, l’UMPS a imposé au sein de l’école la théorie du genre issue des études du même nom. Cette théorie a été mise en place par le ministre de l’éducation nationale Luc Chatel en 2011

chatel(source)

Mais afin de ne pas effrayer les français, déjà fortement divisés après le mariage pour tous, le gouvernement comme les média ont choisi de cacher cette théorie derrière la lutte contre les inégalités et les discriminations.
C’est ce que l’on trouve sur le site du gouvernement dans un texte présentant la loi sur l’égalité Femme/Homme. On peut y lire que la théorie du genre fait partie de la formation des enseignements, mais là encore on la déguise avec des sous-entendus fumeux :

BfJwR1QCQAAv5WXLa tactique du gouvernement pour aborder la théorie du genre a été de créer l’ABC de l’Égalité. Des modules pédagogiques mis en œuvre dans 600 classes et qui visent à lutter contre les stéréotypes. Selon L’Observatoire de la théorie du genre, ces modules proviennent des  études et des rapports commandés par Najat Vallaud Belkacem, Christiane Taubira et Vincent Peillon à des « militants » qui s’inspirent des théoriciens les plus radicaux de la théorie du genre. Et dans la diffusion de cette « théorie », l’Education nationale joue un rôle moteur avec plusieurs dispositifs : Continuer la lecture de Nouvelle propagande des média-menteurs et du gouvernement: « La Theorie du Genre ?… une rumeur ».

Journaliste, cette profession qui a trahi la France

Figurez-vous, ma bonne dame, que 77 % des Français ne croient plus les médias. De source sûre, puisque c’est l’organe principal de diffusion de la pensée unique qui le dit : Le Monde. Comment expliquer pareil désamour, quand nos journalistes font le job avec une conscience toute professionnelle ? Regardez i>Télé et ses 300 manifestants à la Marche pour la vie. Elle, qui vient de mettre en une La passion française qu’est soudain devenue Julie Gayet, et fait poser ses journalistes sur Internet avec des affichettes pro-IVG d’une indigence intellectuelle rare. Jean-Luc Hees qui confesse que, pour stopper l’hémorragie d’auditeurs, France Inter devrait donner la parole à ceux qui pensent autrement. Et aurait sans doute dû traiter la question de la filiation lors de la loi Taubira…

presse-565x250

Bref, on le voit, ils font des efforts. Alors pourquoi tant de haine ? Ben, je sais pas, au hasard, peut-être parce qu’une bonne partie des journalistes ne connaît pas ses sujets, ne recherche plus la vérité, copie-colle des dépêches AFP, enferme les gens dans des stéréotypes autrement plus pernicieux que ceux du genre, ne les représente plus, n’accepte pas la pluralité des opinions et pratique l’excommunication médiatique ? Ou encore, qui sait, parce que 80 % à 90 % de la profession est formatée par une idéologie gauchisante, inculquée notamment à Sciences Po et dans les écoles de journalisme, et perpétuée par l’endogamie, la reproduction sociale et le comportement panurgien des dernières têtes pensantes ?

À ce sujet, la dernière conférence de presse du chef de l’État fut éloquente : un parterre de 600 Continuer la lecture de Journaliste, cette profession qui a trahi la France

Manuel Valls annonce que la censure de Twitter est effective en France (maj)

Effrayant. Nous sommes le seul pays a décidé de censurer Twitter. C’est grave. Il faut bien comprendre que pour censurer des textes ou des messages, il faut tout lire. Pour tout lire il faut mettre sous surveillance tout le monde à l’aide de robots programmés pour traquer les malpensants. Qui juge ce qui est bon et ce qui est mauvais ? Qui dit ce qui est vrai ou faux ?

Évidement la presse anglo-saxonne frissonne d’effroi. Le PS au pouvoir est désespérant.

L’extrême droite c’est eux

dictateurs_taubira-valls-hollande ——————

Lu sur Fdesouche

mise à jour du 28 janvier 2014

Tandis que toute la presse (subventionnée et avec sa niche fiscale) Française s’est tue, un article dans The Guardian du 2 janvier 2014 (wikipédia : The Guardian est un quotidien d’information britannique fondé en 1821. Il fait partie de la « presse de qualité » et a une ligne éditoriale de centre-gauche.) :

France’s censorship demands to Twitter are more dangerous than ‘hate speech’
Les demandes de la France de censure de Twitter sont plus dangereuses que les « messages de haine »

Les demandes de la France de censure de Twitter sont plus dangereuses que les « messages de haine »

À travers l’histoire, il n’existe que peu d’idées à avoir été aussi destructrices que de permettre à des gouvernements de censurer les opinions qu’ils n’aimaient pas.

[…] Nulle part chez les pro-Farago de la censure, l’argument ne tient-il, ou même fugitivement envisage la possibilité que les idées que l’État force à réprimer puissent être les idées qu’ils aiment, plutôt que les idées qu’ils n’aiment pas. Les gens qui veulent que l’Etat punisse l’expression de certaines idées sont tellement convaincus de leur bonté d’âme, de la justesse incontestable de leurs points de vue, qu’ils ne peuvent même pas concevoir que les idées qu’ils aiment pourront, à un moment donné, se retrouver sur la liste des interdictions. […]

C’est ce qui m’étonne et me dérange toujours le plus chez les partisans de la censure : leur incroyable orgueil. Il y a toutes sortes de vues que je défends et pour lesquelles je suis absolument convaincu d’être dans le vrai, et même de nombreuses qui, je crois, ne peuvent raisonnablement pas être contestées.

Mais il n’y a aucune vue que je puisse tenir qui me paraissent si sacré, si objectivement supérieure, que je voudrais que l’État en interdise toute contestation et mette en prison ceux qui expriment de la dissension. Comment des gens peuvent-ils devenir si convaincus de leur propre infaillibilité qu’ils veulent s’arroger le droit le pouvoir de non seulement décréter quelles idées sont mauvaises, mais en plus utiliser la force de coercition de l’État pour faire disparaître ces idées et punir les gens pour les exprimer ?

———————————————–

mise à jour du 26 janvier 2014

Le ministre de l’Intérieur s’est exprimé sur la collaboration de Twitter avec les autorités. Le gel des données et le déréférencement des hashtags illicites est désormais bel et bien acté.

Le gel de données sans aviser les utilisateurs

« Grâce à la concertation conduite avec cet opérateur, des engagements de sa part ont pu Continuer la lecture de Manuel Valls annonce que la censure de Twitter est effective en France (maj)