Archives de catégorie : Politique

Pacte des Migrations : La question taboue des chiffres, le coût de l’immigration « un déficit annuel de 12,2 milliards pour la France »

Derrière le “Pacte des Migrations” de l’ONU, la question taboue du coût et des chiffres de l’immigration

A l’heure de la signature à Marrakech le 10 décembre du pacte “historique” (officiellement “non contraignant”) des pays membres des Nations Unies qui vise en fait à “faciliter” (mot qui revient plus de 60 fois dans le document de 34 pages) la migration, et pas seulement à la réguler, il est important de revenir sur l’aspect financier des mouvements de population en général dans nos pays développés post-coloniaux sommés d’accepter depuis des décennies, et sans sélection aucune, toute la misère du monde.

Souvent passé sous silence et abusivement polémisé lorsqu’il est débattu, ce coût incroyable de l’immigration (légale et illégale) permet de penser que ce n’est pas en termes de bénéfices pécuniaires qu’il convient de comprendre les mesures immigrationnistes auxquelles voudraient nous faire souscrire les Nations Unies, l’Union Européenne et moult lobbies cosmopolitiquement corrects et autres minorités idéologiques tyranniques. D’évidence, si le succès du « projet migratoire » ne se situe pas sur le plan économique, contrairement à une idée reçue que nombre d’experts ont invalidée, c’est qu’il se situe ailleurs.

(…)

Coût de l’immigration : un déficit annuel de 12,2 milliards pour la France

Continuer la lecture de Pacte des Migrations : La question taboue des chiffres, le coût de l’immigration « un déficit annuel de 12,2 milliards pour la France »

Christophe Castaner devant le CFCM : « Nous avons à poursuivre ensemble vers un seul objectif : un Islam qui ait toute sa place en France »

Après avoir signer le pacte mondiale des migrations, le gouvernement explique aux musulmans qu’il est prêt à leur faire toute la place qu’ils veulent.

Soutien à Fiorina, jeune patriote de 20 ans, qui a reçu un projectile et perdu son œil samedi

Il est 14h. La manifestation commence à dégénérer. Elle n’est pas venue pour casser et encore moins affronter la police. La tension monte. Elle demande à Jacob, son petit ami, de partir. Mais toutes les rues sont bloquées par des barrages de policiers. Impossible de quitter l’avenue des Champs Elysées.

Les CRS et policiers en civils se mettent à tirer. Fiorina s’effondre.

Elle vient de recevoir un projectile en pleine tête.

Malgré l’intervention rapide d’un « street medic », et son évacuation vers les urgences ophtalmologiques de l’hôpital Cochin, il est trop tard.

Fiorina a perdu son oeil gauche, pour toujours.

Fiorina aime son pays. Elle était venue défendre son avenir et celui de tous ces Français oubliés et méprisés par Macron. Ce projectile aurait pu arracher l’oeil de n’importe quel gilet jaune. Mais c’est tombé sur elle.

Cette cagnotte est montée avec l’accord de Fiorina et Jacob.

L’intégralité de la somme récoltée leur sera remise.

Une photo avec le chèque sera postée en guise de preuve (comme pour la cagnotte des Rougemont)

Elle servira à accompagner Fiorina dans ses dépenses médicales et de soutien psychologique et à reconstruire sa vie.

Pour faire un don à cette gamine pacifiste victime de la répression policière de Macron et Castaner : https://www.leetchi.com/fr/Cagnotte/45423381/b4fa826f

BHL, Hanouna, Bern et Lhermitte demandent aux Gilets jaunes «de s’arrêter», dans une tribune

Dans une tribune, 175 citoyens dont plusieurs célébrités (artistes, animateurs ou journalistes) appellent les Gilets jaunes à «cesser […] la protestation violente» et le «déni». Il faut «transformer la colère en débat», ajoutent-ils.

175 Français, parmi lesquels le penseur Bernard Henri-Lévy (BHL), les animateurs Cyril Hanouna et Stéphane Bern, l’ex-miss France Sonia Rolland, les comédiens Thierry Lhermitte et Michel Boujenah, le président du Festival de Cannes Pierre Lescure, les journalistes Guillaume Durand, Laurent Bazin ou encore Bruno Masure, ont Continuer la lecture de BHL, Hanouna, Bern et Lhermitte demandent aux Gilets jaunes «de s’arrêter», dans une tribune

Nicolas Bay : «La crise des Gilets Jaunes est aussi liée à l’arrogance de Macron qui pose enlacé avec des voyous aux Antilles et dit aux chômeurs d’aller faire la plonge en traversant la rue»

Nicolas Bay (RN) : « La crise des Gilets Jaunes c’est d’abord une crise fiscale, un pouvoir d’achat en berne, les Français qui paient toujours plus d’impôts mais ont le sentiment d’avoir en contrepartie toujours moins, au bénéfice de certains qui viennent dans notre pays, sont nourris et soignés gratuitement sans avoir à cotiser. (…) Une crise politique, les Français ne se reconnaissent pas dans une Assemblée Nationale qui ne les représente pas. Il faudrait la proportionnelle intégrale et le référendum d’initiative populaire. (…) Une crise liée à l’arrogance d’Emmanuel Macron, le fait qu’il pose enlacé avec des voyous aux Antilles et dise aux jeunes chômeurs de se débrouiller et d’aller faire la plonge en traversant la rue. Tout ça, les Français l’ont en mémoire, les Français qui ont été insultés à l’étranger par Emmanuel Macron qui les traitait de Gaulois réfractaires. »

Montpellier : un policier en civil tabassé devant sa famille par deux clandestins marocains qui se faisaient passer pour des mineurs isolés

Mercredi vers 11h30, le policier âgé de 29 ans en séjour dans la région et qui attendait tranquillement un train dans la nouvelle gare TGV de Montpellier, en compagnie de son épouse et leur bébé, a remarqué le manège suspect de deux individus autour de leurs bagages. Il leur a alors demandé poliment de s’éloigner.

Les deux inconnus ont refusé et ont proféré des insultes en Arabe. L’un d’eux a alors sorti une pince monseigneur d’un sac de sport et en a porté un coup au policier, qui a décliné sa profession en présentant sa carte professionnelle tricolore de la police nationale, ce qui n’a pas calmé les agresseurs.

Ils ont de nouveau porté des coups au policier, qui a finalement Continuer la lecture de Montpellier : un policier en civil tabassé devant sa famille par deux clandestins marocains qui se faisaient passer pour des mineurs isolés

Les gilets jaunes qualifiés de « déchets blancs » de la « France Moche » sur le site de BHL

(…)Qui sont les Gilets Jaunes (GJ) et que veulent-ils ? Épineuses questions car, justement, les premiers concernés n’en savent rien et ne cherchent d’ailleurs pas à répondre ! Coincés entre un Burger King, un Kiabi et un centre Leclerc, tenant les ronds-points de la «France Moche» en se rêvant Sans Culottes, tout juste se perdent-ils, lorsqu’on les interroge, dans le gloubi-boulga incohérent de leurs doléances.

(…) La Règle du Jeu

Le pacte mondial sur les migrations est officiellement adopté à Marrakech

Ce pacte immigrationiste vient de faire tomber le gouvernement belge alors qu’en France il n’a même pas été discuté au parlement et les médias français l’ont savamment occulté. Curieuse démocratie où un président qui n’a pas été élu pour signer ce genre de document peut se permettre de le faire sans même en parler à son peuple.

Ce pacte est grave pour l’avenir du pays. Il va permettre à toutes les associations pro-migrants et la cour européenne de créer des jurisprudences contre toutes personnes, partis politiques, associations qui s’opposeraient à l’immigration et/ou la critiqueraient.
C’est un droit à envahir l’europe. Et encore une fois, seuls les patriotes se sont mobilisés, la gauche a accompagné ou laissé faire….

Le Pacte mondial des Nations unies sur les migrations a été formellement approuvé lundi à Marrakech, après la proclamation orale et le traditionnel coup de marteau, devant quelques 150 pays réunis en conférence intergouvernementale.

« Ce moment est le produit inspiré d’efforts », a déclaré le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, à l’ouverture des débats. « Nous ne devons pas succomber à la peur ou aux faux narratifs » sur la migration, a-t-il insisté. Antonio Guterres a également dénoncé les « nombreux mensonges » propagés sur cet accord. Réaffirmant également que le Pacte ne permettait pas à quelqu’un d’aller où il veut et que le texte n’était pas contraignant.


En lien :

Le Pacte de l’ONU « institue l’idée radicale que l’immigration doit être encouragée et protégée. C’est la dissolution des frontières, et aucun désaccord ne sera toléré »

Pacte de Marrakech : ce que disaient ses partisans avant que le débat ne devienne public

Le pacte de Marrakech prévoit de couper toutes subventions publiques aux médias critiques sur l’immigration et de favoriser les autres

Pacte mondial sur les migrations : des juristes allemands accusent le gouvernement Merkel de « tromperie »

Pacte de l’ONU sur les migrations : vraiment non-contraignant ? « c’est un instrument politique qui donne une orientation »

Gilets Jaunes : Michel Onfray encense un tract qui exige l’immigration choisie et l’abandon du pacte de l’ONU sur les migrations

Le chef de la diplomatie hongroise : « Le Pacte mondial de l’ONU a pour objectif de légaliser l’immigration illégale »

Attaque au couteau à Mulhouse (68) : un jeune homme a poignardé 3 femmes à la gare, il serait un « déséquilibré »

Trois femmes ont été agressées à l’arme blanche dimanche après-midi en gare de Mulhouse. Deux d’entre elles ont été blessées. L’agresseur souffrirait de troubles psychiatriques. Il a été rapidement interpellé.

Une attaque à l’arme blanche a eu lieu dans le hall de la gare de Mulhouse ce dimanche après-midi. Trois femmes ont été agressées par un homme, connu des services de police. Il a d’abord planté un couteau dans le dos d’une voyageuse, qui était accompagnée de sa fille de 10 ans. La mère de famille a été blessée au thorax. Il s’en est pris ensuite à une seconde femme, qui a été touchée à la main. La troisième femme agressée a eu le temps de se dégager. Seuls ses habits ont été déchirés. Elle n’a pas été blessée.

(…) L’homme, un jeune majeur, a pris la fuite avant d’être rapidement interpellé, place de la République, à proximité de la gare. Il a été Continuer la lecture de Attaque au couteau à Mulhouse (68) : un jeune homme a poignardé 3 femmes à la gare, il serait un « déséquilibré »

Pour Marine Le Pen, le pacte sur les migrations de l’ONU est «une nouvelle insulte aux Français les plus pauvres»

En déplacement samedi après-midi à Bruxelles, la présidente du Rassemblement national a fustigé un texte qui transformerait le monde en «un gigantesque squat».

A ses yeux, le texte aura pour conséquence de «transformer en agence de voyages nos consulats et nos douaniers en hôtesse d’accueil». Elle a brandi la menace de voir le monde se transformer «en un gigantesque squat» et de faire «de nos pays des halls de gare, des terrains vagues».

[…] [Les participants] ont, à tour de rôle, salué les pays qui ont refusé d’approuver le document, notamment les Etats-Unis, l’Autriche, la Suisse, la Hongrie, l’Italie, la Pologne, la République tchèque, etc. Continuer la lecture de Pour Marine Le Pen, le pacte sur les migrations de l’ONU est «une nouvelle insulte aux Français les plus pauvres»

Courbevoie (92) : le Pakistanais en voulait au professeur qu’il a égorgé d’avoir dessiné le prophète (maj: sa radicalisation est visible sur facebook)

Dimanche 9 décembre

La femme décapitée sur l’un des montages sur son facebook est Asia Bibi.

Dans l’article ci-dessous :
« à ce stade, nous n’avons pas d’élément de radicalisation mais plutôt le sentiment d’avoir affaire à quelqu’un qui est très religieux, très pieux, très pratiquant », a précisé Mme Denis.

(…)Il en voulait à ce professeur d’anglais de 66 ans, de nationalité irlandaise, d’avoir « fait un dessin qu’il aurait diffusé en cours en 2016 » et qu’il avait considéré comme « insultant pour le Prophète ». Mais « rien ne permet d’accréditer » sa version car « personne ne se souvient d’un tel incident », a précisé la magistrate.

L’homme, sans domicile fixe, n’est « connu d’aucun service de renseignement », n’a « aucun antécédent judiciaire » et, « à ce stade, nous n’avons pas d’élément de radicalisation mais plutôt le sentiment d’avoir affaire à quelqu’un qui est très religieux, très pieux, très pratiquant », a précisé Mme Denis.
(…)
Au total, l’autopsie pratiquée dans la matinée a révélé 23 plaies dont cinq à la tête, trois au cou, six au thorax et plusieurs « lésions de défense » au bras.
(…)

Ouest-France