Archives de catégorie : Politique

L’histoire des juges rouges (vidéo)

Pour compléter notre article: Marine Le Pen souhaite dépolitisé la magistrature !
, on vous propose cette vidéo sur le syndicat de la magistrature. Un syndicat au départ constitué de petit bourgeois d’extrême gauche et qui continue à faire la pluie et le beau temps en France.
Ce montage, réalisé par French Carcan, montre parfaitement l’influence politique qu’a pu avoir, et qu’a toujours, ce syndicat.

Durée: 29mn

Marine Le Pen souhaite dépolitiser la magistrature ! (vidéo)

Marine Le Pen a déclaré dans son discours de Marseille qu’elle supprimerait toute aide sociale aux délinquants récidivistes si elle arrivait au pouvoir.
Ce matin, sur RMC, devant le journaliste Jean jacques Bourdin, Christophe Régnard de l’Union Syndicale des Magistrats a jugé la proposition populiste et nous a servi son discours idéologique. Jean jacques bourdin aurait pu faire remarquer à son invité que l’un des premiers à avoir menacé de supprimer des allocations à des délinquants et des récidivistes, n’était autre que Roland Plaisance, député-maire communiste d’Evreux à la fin des années 80. Il ne s’agit donc pas de la lubie d’un cerveau ultra-répressif droitier. Mais Jean-Jacques Bourdin considère peut-être qu’un syndicaliste n’est rien d’autre qu’un expert libre, indépendant et objectif qu’il ne convient pas de contredire … surtout si ce même syndicaliste est un opposant à la bête immonde.

Et c’est sans doute ce qui explique pourquoi Jean-Jacques Bourdin a oublié d’interroger son syndicaliste-expert sur une autre proposition de Marine Le Pen, celle qui consiste à dépolitiser la magistrature. Car Bourdin, même si il feint de l’ignorer, sait qu’en France les syndicats dominants au sein de la magistrature sont toujours fortement engagés politiquement. Certains, se faisant le relais d’association ou de parti politique de gauche, n’hésitent même plus à « contourner » les lois votées par le parlement français afin d’imposer leur propre vision du monde.

En janvier 2010 Eric Zemmour dénonçait les juges qui avaient libéré une pleine barquette de clandestins débarqués sur une plage corse. L’Union des syndicats de magistrats, le plus gros syndicat de la profession, (celui de Christophe Régnard, l’invité du vigilant Bourdin,) avait réagi violemment en exigeant du Ministre de la Justice des sanctions contre… Éric Zemmour.

Elle est pas belle la magistrature ? Et le journalisme à la sauce Bourdin alors il est pas beau ?.

Regardez ce montage de French Carcan sur la façon dont les syndicats de la magistrature interviennent politiquement sur la question des immigrés clandestins. La tactique des juges: jouer le droit européen contre le droit national.
durée 12mn.


Zemmour, les Kurdes et les juges rouges par FrenchCarcan

Tarik Yildiz : “Ce n’est pas en fermant les yeux sur le racisme anti-blanc qu’on résoudra ce problème”(vidéo)

Tarik Yildiz, 25 ans, diplômé de Science-Po Paris, est actuellement attaché à un laboratoire du CNRS où il se consacre à la rédaction d’une thèse de sociologie politique relative à l’intégration sociale des populations musulmanes en France. Invité du site Enquête et débats il présente son livre “Le racisme anti-blanc. Ne pas en parler : un déni de réalité”, aux éditions du Puits de Roulle (8 €).


Tarik Yildiz sur le racisme anti blanc déni de… par enquete-debat

Frappée et traitée de « sale Blanche » elle attend une décision de justice

Les Bobos Arnaud Montebourg et Audrey Pulvard se sont répandus dans la presse-complice sur leur petite escarmouche avec des supporteurs éméchés du PSG. Ils en ont piteusement profiter pour instrumentaliser politiquement ce fait-divers en accusant Marine Le Pen.
Or ils auraient pu profiter de cette occasion pour s’indigner du racisme anti-blanc comme en a été victime cette jeune qui bizarrement n’a pas fait la une de l’actualité.

(…) L’adolescente de 17 ans avait été rouée de coups par l’équipe adverse au terme de la rencontre amicale au Stade Suzanne-Lenglen à Paris (XVe). (…) C’est Gilbert Collard, le très médiatique avocat, qui défend la joueuse du club de Saint-Germain-en-Laye.
_
Gilbert Collard a par ailleurs saisi le ministre de l’Intérieur afin d’obtenir des explications officielles sur le refus de prise en compte par des policiers du XVe arrondissement de Paris du caractère raciste de plusieurs insultes à l’encontre de la joueuse.

(…) Soudain au coup de sifflet final, une bagarre éclate et Noor, une attaquante de Saint-Germain, est violemment agressée par les Parisiennes. La Ligue a puni les membres de l’équipe Seizième ES. « Huit joueuses ont écopé de six mois de suspension et l’auteur des coups les plus violents a écopé de trois ans de suspension (…) »

Pour le club, le sujet est clos. Pas pour les proches de l’adolescente qui s’était vu prescrire cinq jours d’incapacité de travail. Elle souffrait d’une plaie de 10 cm sur le tibia ou encore d’une contusion à l’épaule et de nombreuses ecchymoses. (…) En plus d’une plainte pour coups et blessures, Gilbert Collard dénonce « des injures à caractère raciste ». « Noor a été traitée de sale Blanche par les filles qui l’ont agressée », a-t-il précisé après avoir rencontré sa jeune cliente.

Source : Le Parisien

Halal: Sarkozy ment… comme toujours !

Quand Marine Le Pen prend le risque de dénoncer l’omniprésence du Halal dans nos assiettes c’est raciste. C’est fasciste. C’est nazi. Ou pour parler comme Guéant c’est National socialiste. Et si vous vous permettez d’insister, le gouvernement comme les média-complices vous garantissent qu’il n’y a pas de problème.

Or, le président du communautarisme et de l’immigration vient justement de déclarer ceci:

« Reconnaissons à chacun le droit de savoir ce qu’il mange, halal ou non. Je souhaite donc l’étiquetage des viandes en fonction de la méthode d’abattage. »

Cela en serait presque risible s’il ne s’agissait pas d’un président de la république en fonction depuis 5 ans après avoir occupé le poste de ministre de l’intérieur pendant 4 ans.
Et si la majorité présidentielle n’avait pas dernièrement refusé une proposition de loi sur l’étiquetage comme nous le rappelle le journal Le Monde:

(…) pour la seconde fois en moins d’un an et demi, les députés UMP ont dû renoncer à débattre de l’étiquetage des viandes abattues en France. Cette fois, c’est une proposition de loi déposée le 21 février par Françoise Hostalier (UMP) qui a fait les frais des réticences du gouvernement : la députée du Nord a retiré son texte, jeudi 1er mars. […]

Interrogé par Mme Hostalier en février 2011, le secrétariat d’Etat au commerce répondait : « Le gouvernement français n’est pas favorable à la mention obligatoire de l’abattage sans étourdissement, (…) qui pourrait stigmatiser des pratiques ayant des fondements relatifs à la liberté religieuse et serait de nature à déstabiliser les marchés de la viande de manière durable. » Le Monde

Il faut aussi se souvenir des déclarations du président de la discrimination positive et de la laïcité ouverte au sujet des révélations faites sur le Halal:

– En visite à Rungis il déclarait que la polémique n’a pas lieu d’être: Viande halal : Sarkozy à Rungis estime que « la polémique n’a pas lieu d’être. Et que l’attitude de Marine Le Pen est pitoyable Viande halal : Sarkozy dénonce l’attitude « pitoyable » du FN

Il serait assez courageux de la part des média de mettre en perspective ce que dit aujourd’hui sarkozy avec l’aveu fait par Brigitte Bardot. Cette dernière soulignait dans une interview que le gouvernement a tout fait pendant 5 ans pour contourner la loi européenne (la réglementation européenne impose l’étourdissement des animaux de consommation avant leur d’abattage) afin de favoriser l’abatage rituel en France, et ce malgré les promesses faites par le candidat sarkozy en…. 2007. La Fondation brigitte Bardot a d’ailleurs porté plainte contre le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux et le ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire, pour n’avoir pas fait retirer les agréments à certains abattoirs.

Cette campagne électorale menée par L’UMPS avec la complicité des média-menteurs est décidément la pire insulte faite au peuple, ainsi qu’à la vérité et à la dignité que nécessiterait le débat politique dans une démocratie.

Mais sommes-nous réellement en démocratie ????

Voir aussi:

– Abattoirs Halal: le gouvernement et les pouvoirs publics sont complices !

Sarkozy à un agriculteur: « Moi chuis pas propriétaire de 40 hectares, ok ? »

Le président de l’immigration et du chômage pense que c’est en parlant comme une racaille qu’il va se faire comprendre du monde paysan.

Mais quelle idée se fait-il de ces gens ?

Imagine-t-on De Gaule, Pompidou, Mitterrand ou même Chirac faire preuve d’autant de mépris ?.

Comment des électeurs peuvent-ils encore accepter un tel rabaissement de la fonction présidentielle ?

Foutez ce pantin dehors dés le premier tour !


Sarkozy malmené également dans une ferme basque par LeNouvelObservateur

L’agricultrice: « Ecoutez, on n’est pas aux 35 heures, hein. »

Nicolas Sarkozy: « Moi non plus. »

L’agriculteur: « Oui, mais on n’a pas le même salaire. »

L’agricultrice: « Nous, on n’a rien. On vivote. »

Nicolas Sarkozy: « Moi, je ne suis pas propriétaire de 40 hectares, hein, ok ? » et il fait un geste de la main en poussant l’éleveur.

L’agricultrice: « Mais vous avez autre chose en banque peut être. »

Silence on coule ! Les crises dont on ne nous parle pas

Les élections présidentielles sont d’abord des élections médiatiques. Elles sont donc scénarisées. Et l’opinion est priée de se prononcer sur un sujet ou deux. En 2012, ce sujet c’est la crise de la dette. Le débat entre les candidats réputés « sérieux » parce que présélectionnés par les médias et les lobbys tourne donc au meccano fiscal. La question est : Sur quels impôts faut-il agir ? L’impôt sur le revenu, la CSG, la TVA ? Mais les problèmes de fond de la France et de l’Europe vont bien au-delà. Le sujet de la fiscalité n’est pas sans intérêt mais il n’est pas à la hauteur des enjeux. Michel Geoffroy évoque ici les crises bien réelles occultées par une campagne présidentielle un peu irréelle : explosion de la délinquance, implosion de l’Etat légitime, sous-emploi durable pour tous, flux migratoires persistants et crise des minorités, Europe soumise au reste du monde.

Les médias valorisent dans leur communication la crise financière sous ses différentes formes : crise des dettes souveraines, notation des Etats, solvabilité des banques, déficits budgétaires, etc. Bien sûr, cette crise est préoccupante et on ne doit pas oublier que la grande dépression des années 1930 provenait justement à l’origine d’une crise liée au surendettement qui avait pris naissance aux Etats-Unis avant de se répandre en Europe via l’Allemagne.

Mais ce biais financier traduit aussi le fait que les journalistes sont des employés de banque comme les autres : car ce sont les grandes institutions financières et les grands groupes qui sont les vrais propriétaires des médias. Les médias traduisent donc prioritairement les préoccupations de ceux qui les emploient.

Cet accent mis sur le volet financier a pour effet collatéral cependant d’occulter ce qui se passe ailleurs et qui est tout aussi inquiétant. En effet, d’autres crises se déroulent tout aussi graves mais qui ne sont pas médiatisées et en tout cas jamais mises en perspective ni en relation. Mais l’histoire est comme l’herbe, on ne la voit pas pousser…

L’explosion de la délinquance ou l’implosion de l’Etat légitime Continuer la lecture de Silence on coule ! Les crises dont on ne nous parle pas

Le Point modifie le titre d’un article en ligne consacré à la venue de Marine Le Pen au Salon de l’agriculture

La Médiacratie s’impose de plus en plus comme une dictature. Tout le monde aura remarqué le traitement médiatique inique réservé à Marine Le Pen, et dans une moindre mesure à Bayrou ou Nicolas Dupont-Aignan. Pas un mensonge, pas une seule manipulation de l’Histoire, pas une seule occultation de la vérité ne nous sera épargné. On pourrait tous les jours en faire la liste, mais cela ne servirait à rien. On espère seulement que les citoyens ne sont plus dupes de ce manège. Et si par malchance une majorité de crétins persiste à croire en cette propagande, c’est qu’ils sont assez mûrs pour le totalitarisme. Nous ne pouvons plus rien pour eux.

Un exemple de manipulation :

Vendredi 2 mars, à l’occasion de la visite de Marine Le Pen au salon de l’agriculture, le journal Le Point nous a fait le démonstration de sa mauvaise foi.
Dans son premier article mis en ligne à 15h00 la journaliste du Point avait titré : « Marine Le Pen ovationnée au Salon de l’agriculture » comme le prouve cette image et l’URL de l’article ( http://www.lepoint.fr/politique/election-presidentielle-2012/marine-le-pen-ovationnee-au-salon-de-l-agriculture-02-03-2012-1437257_324.php:

Or quelques minutes plus tard, considérant sans doute que le titre de cet article donnait un caractère trop positif à la visite de Marine Le Pen au salon de l’agriculture, la rédaction du Point s’est empressée de le modifier : Salon de l’agriculture : « ovations et sifflets pour Marine Le Pen« .

 

La manipulation aurait pu s’arrêter là si quelques internautes goguenards n’avaient pas fait remarqué que nul part dans l’article il était fait mention de ces sifflets. Prise au piège, la rédaction du journal va tout de même décider de s’attaquer au contenu du texte initial en rajoutant un épisode à la visite de Marine Le Pen dont on peut penser qu’il n’a jamais existé, car il aurait été spécifier dés la première mouture de l’article.

Voilà la première version : Continuer la lecture de Le Point modifie le titre d’un article en ligne consacré à la venue de Marine Le Pen au Salon de l’agriculture

PS : Le socialiste André Vallini, accusé de harcèlement moral, conclut une conciliation

Mon hébergeur a reçu des menaces de poursuites judiciaires de la part du cabinet d’avocats du socialiste André Vallini. Je ne suis pas Cahuzac; ni socialiste, ni Franc Maçon, et je n’ai pas la chance de profiter de la manne des impôts pour me payer des avocats, je suis donc contraint de retirer l’article.
Pour en savoir davantage sur la bonté d’âme de Monsieur le sénateur Socialiste et président du conseil départemental de l’Isère, vous pouvez vous reporter à l’article de l’AFP de l’époque; en cliquant sur l’affiche :

cliquer sur l'image
cliquer sur l’image

Mélenchon et sarkozy partagent la même vulgarité et le même mépris pour leurs adversaires.(vidéo)

Souvenez-vous de l’indignation de Mélenchon quand sarkozy avait lancé à un passant un méprisable  » casses toi pauv’con « . Le petit père sans peuple avait exprimé alors tout son dégout face à la violence du président. Or, au fil de la campagne, le rabatteur de voix du PS qui soutient, sans que cela n’émeuve les média, un antisémite assumé, se comporte avec autant de hargne et de vulgarité que le nabot à talonnette.

On comprend que Marine Le Pen ait refusé tout dialogue avec cet histrion de la politique, qui s’est embourgeoisé sous les dorures de la république et empiffré des subsides du PS pendant plus de 30 ans.

Mélenchon dit dégage à un militant:

Mélenchon traite de con un syndicaliste.

Libye : destruction des tombes de soldats chrétiens et juifs (Vidéo)/ Bosnie-Herzégovine: menaces sur les catholiques

C’est surement en signe de reconnaissance envers les soldats anglais et Français qui les ont « libérés », que les nouveaux amis Libyens de BHL, SarKozy et Mélenchon détruisent des tombes de soldats anglais et italiens tombés au combat pendant la deuxième guerre mondiale.

En Bosnie-Herzégovine, c’est plus viril. Après avoir bénéficié du soutien militaire de l’occident lors de la guerre qui opposa différents groupes ethniques de l’ex-Yougoslavie (1), les musulmans de ce pays ont décidé de se livrer à une véritable purge contre les catholiques, comme nous l’apprend radio Vatican dans un article intitulé, L’avenir des catholiques est menacé en Bosnie-Herzégovine

Benoît XVI est préoccupé pour l’avenir des catholiques en Bosnie-Herzégovine. Les statistiques annuelles des curies diocésaines sont alarmantes.

Il y avait 800 000 catholiques en 1991 dans le pays, ils ne sont plus que 440 000. Certaines paroisses ne comptent plus que quelques fidèles très âgés.

[…] Il y a quelques jours, le cardinal Vinko Pulijic, archevêque de Sarajevo, avait dénoncé, selon ses propres termes, le nettoyage ethnique pratiqué contre les catholiques avec l’approbation tacite de la communauté internationale. Interrogé par l’association «ide à l’Église en détresse», le cardinal Puljic avait affirmé que les musulmans dominent tout et qu’ils poussent les catholiques à quitter le pays.

On attend avec impatience les réactions de notre belliciste BHL et de nos européistes, qui déjà à l’époque étaient sur le pont pour guider nos missiles au nom du bien. En ce qui concerne l’église catholique française, elle est trop occupée à organiser des cercles du silence en faveur des sans papier…. mais chut, ne parlons pas trop fort on risque de la réveiller…

(1) Rappelons que, Alija Izetbegović, que BHL nous présentait comme un gentil résistant lors de cette guerre, était membre de l’organisation des « Jeunes Musulmans ». Dans le cadre de cette organisation, Alija Izetbegović avait participé durant la seconde guerre mondiale au recrutement pour la 13e division de montagne de la Waffen SS Handschar.
En 1970, il publie la Déclaration islamique (Islamska deklaracija) dans laquelle il exprime ses vues concernant la relation entre l’État, la religion et la société et qui fut interprété par les autorités yougoslaves comme un appel à l’instauration de la Charia en Bosnie.

voilà ce qu’il y déclarait:

« Il n’y a pas de paix, ni de coexistence entre la religion islamique et les institutions sociales non-islamiques […]. Le mouvement islamique doit et peut prendre le pouvoir dès qu’il est normalement et numériquement fort, à tel point qu’il puisse non seulement détruire le pouvoir non-islamique, mais qu’il soit en mesure d’être le nouveau pouvoir islamique […] »

Syrie : Une libanisation fabriquée

Compte-rendu de mission d’évaluation auprès des protagonistes de la crise syrienne. Rapport rédigé en collaboration, Centre international de recherche et d’études sur le terrorisme et d’aide aux victimes du terrorisme (CIRET-AVT) et Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R), Paris, janvier 2012 (traduit en anglais et en arabe).

Après la Tunisie, l’Egypte, la Libye, le Bahreïn et le Yémen, la Syrie a été touchée par un vaste mouvement de contestation de l’ordre établi.

Mais le « printemps » syrien, expression d’un vrai mouvement populaire et d’une légitime revendication à la libéralisation politique, s’est rapidement transformé, à la fin du printemps, en une crise armée entre une opposition se radicalisant et un régime sécuritaire.

Si elle s’inscrit dans la dynamique des « révolutions » arabes, la situation syrienne s’en distingue toutefois par ses implications internationales.

Ce conflit donne lieu à une préoccupante désinformation et à une falsification des faits qui brouille totalement la réalité de la situation.

Le Centre Français de Recherche sur le Renseignement (CF2R) et le Centre international de recherche et d’étude sur le terrorisme et d’aide aux victimes du terrorisme (CIRET-AVT) ont effectué, en décembre 2011, une mission d’évaluation auprès des protagonistes de la crise syrienne dont ils présentent ici, le compte rendu.

cr2.org