Archives de catégorie : Politique

La langue de bois des bobos de gauche

Voilà en quelques minutes résumée la logorrhée politicienne des zozos socialistes, mélenchonistes, verts….

«Les camps de réfugiés deviendront, à terme, des quartiers de nos villes»

Il se passe sous nos yeux exactement ce que je dis depuis des années.

Contrairement à ce qu’on croit, nous n’allons pas vers une guerre civile. Les Français ne sont pas assez courageux pour cela.

Au contraire nous allons assister à l’émergence d’une société multiculturelle dans laquelle la violence sera une composante banale de notre quotidien. Des favelas se construiront à la périphérie des villes et des villages.  Et  ces zones seront gérées par la religion ou  la maffia en dépit des lois de l’État.

C’est exactement ce qui se passe dans de nombreux pays d’Amérique du sud ou d’Afrique.


Architecte et enseignant à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-Belleville, Cyrille Hanappe s’investit depuis plusieurs années dans les bidonvilles d’Île-de-France et dans les camps de réfugiés du Nord. Il rappelle que, si le bidonville et le camp ont longtemps représenté un impensé, ils s’inscrivent en fait dans la durée. Les camps de réfugiés deviendront, à terme, des quartiers de nos villes.

(…)

La Vie des Idées

Zemmour: Sarkozy c comme un acteur, comme il ne croit en rien il se remplit de tout

Duhamel hante les média de sa connerie crasse depuis… 50 ans. Au début de sa carrière il était médiocre. Des décennies plus tard, il est toujours… médiocre. Il faut dire qu’il a su s’adapter à toutes les époques, Duhamel. Centriste quand il fallait être centriste, socialiste quand il fallait être socialiste. Il est souple Alain. Il se contorsionne. Sous l’aspect d’un vieux Schnock un peu cuistre, Duhamel est un vrai serpent perfide.

 


 

La mairie FN de Hayange (Moselle) veut priver de local le Secours populaire jugé trop pro-migrants (Màj: Philippot explique)

Bravo. Un grand nombre d’associations caritatives sont des courroies de transmission de la gauche. Comme les associations d’éducations populaires certaines association humanitaires sont pilotées par des élus socialistes ou communistes.Il faut rappeler d’ailleurs que le secours populaire est l’émanation d’une organisation communiste, le secours rouge.(1)
La gauche a toujours cherché à se doter d’un réseau culturel et associatif qui puisse lui permettre de faire de la propagande et de mener des actions d’entrisme dans certain milieux. C’est le même principe avec les média subventionnés locaux ou nationaux. Tout ça souvent dans l’illégalité totale.

(1) Cliquer sur l’image pour lire le texte

sec-popualire


1 Octobre 2016

Florian Philippot (Vice-Président du Front National) a expliqué que Fabien Engelmann, maire d’Hayange, a chassé le Secours Populaire de ses locaux parce qu’il les occupait « sans droit ni titre » mais aussi parce qu’il fait de la propagande pour le Front de Gauche, confondant action associative et politique, ce qui est strictement interdit.

Il dénonce une polémique destinée à nuire au FN et exprime son soutien au maire.

29 Septembre 2016

Le Secours populaire ne fait jamais de récolte de dons en porte à porte - DOMINIQUE FAGET / AFP

La municipalité (FN) de Hayange (Moselle) menace d’expulser demain l’antenne locale du Secours populaire qui occupait jusqu’à présent un local municipal à titre gratuit, et à qui elle reproche de mener une « propagande pro-migrants ».

Clientélisme : Quand la mairie de Sevran (EELV) héberge une école salafiste


Quand le maire EELV de Sevran qui fricotte avec les salafiste accusait le FN de faire le jeu de DAESH

Clientélisme : Quand la Mairie de Paris finance une mosquée (Dossier tabou)

On vous invite à regarder l’émission « Dossier Tabou » consacrée à l’Islam. Vous y découvrirez tout ce que l’on dénonce depuis plus de 15 ans dans le dénie général et les insultes.

Il y a six ans déjà riposte laïque dénonçait l’Institut des Cultures d’Islam offert par Delanoë à ses amis musulmans

Un extrait dans lequel on découvre le clientélisme des politique UMPS.

La mère de Laurent Wauquiez accueille des migrants ( mais chut !)

Eliane Wauquiez, maire du Chambon-sur-Lignon, ne veut pas déroger à la tradition d’accueil du village des « Justes ». Mais se fait discrète, pour ne pas contredire son fils. Ce qui a le don d’agacer les habitants.

La famille Wauquiez est au centre d’une polémique sur l’accueil des migrants de Calais. D’un côté, le fils, Laurent Wauquiez, président Continuer la lecture de La mère de Laurent Wauquiez accueille des migrants ( mais chut !)

Sarkozy veut que les Britanniques « votent à nouveau » sur le Brexit

Normal c’est lui qui a enterré le non des français à la constitution européenne,  et c’est également lui avec Merkel qui ont empêché un référendum pour la sortie de l’euro de la Grèce.

Ce type est  europhile, mondialiste et immigrationiste.


Dans un article du Financial Times rapporté par Le Lab d’Europe 1, Nicolas Sarkozy explique quels seront ses premiers actes en tant que président s’il était élu en 2017. Il proposerait un « nouveau traité »européen sur lequel les Britanniques seraient invités à se prononcer. Une « opportunité » pour eux de bien choisir, cette fois-ci…

Dans l’esprit de tous les souverainistes français, Nicolas Sarkozy a déjà un casier judiciaire trop rempli. En 2005, la France votait « non » au référendum sur la Constitution européenne. Deux ans plus tard, la ratification par la France de Sarkozy du Traité de Lisbonne piétinait le résultat de ce vote. Selon des propos de l’ancien président dans la presse britannique, repérés par Le Lab, il aurait dans l’idée de réitérer. Devant des chefs d’entreprise, il a en effet expliqué ce à quoi il consacrerait les premières heures de son quinquennat s’il était élu en 2017.

Un déplacement à Berlin pour y rencontrer Angela Merkel, et lui proposer une première version d’un « nouveau traité » européen.

Continuer la lecture de Sarkozy veut que les Britanniques « votent à nouveau » sur le Brexit

En France, un sans-abri sur dix est diplômé de l’enseignement supérieur

Mais on préfère trouver des places d’hébergements à des clandestins


Selon une étude menée par l’Insee et l’Ined en 2012, et sortie mercredi, 14 % des sans-abri ont étudié dans le supérieur. Parmi eux, 10% sont sortis diplômés.

«Le diplôme ne protège pas systématiquement de la précarité». Contrairement à ce que l’on pourrait penser, faire de grandes études n’est pas un gage de sécurité, face à la précarité. Ce sont les conclusions d’un rapport conduit par l’Insee et l’Ined en 2012, et paru mercredi 28 septembre. Les chercheurs se sont penchés sur la situation de 14.000 sans-abri francophones et âgés de plus de 18 ans. Ils ont découvert que parmi eux, 14% avaient suivi une formation dans l’enseignement supérieur, et que 10% avaient obtenu un diplôme.

Continuer la lecture de En France, un sans-abri sur dix est diplômé de l’enseignement supérieur