Archives de catégorie : Politique

L’ethnicisation des « Blancs », un phénomène qui pose la question de la cohésion sociale en France

Christophe Guilluy nous propose une leçon inédite de géographie sociale. S’appuyant sur sa discipline, il révèle une situation des couches populaires très différente des représentations caricaturales habituelles. Leur évolution dessine une France minée par un séparatisme social et culturel. Derrière le trompe-l’œil d’une société apaisée, s’affirme en fait une crise profonde du « vivre ensemble ». Extrait de son livre « Fracture française »

Le « dérapage » de Valls illustre aussi la relativité des concepts de minorités et de majorités. Le maire d’Évry parle des « Blancs ». Il donne ainsi une existence ethnique à une « minorité invisible », celle qui tend à disparaître des quartiers les plus sensibles. Sur ces territoires, les minorités et majorités deviennent relatives. L’émergence d’un groupe « Blancs » est une nouveauté. Dans un pays traditionnellement hermétique à la racialisation des rapports sociaux, ces propos montrent que l’émergence d’une société multiculturelle et multiethnique tend à imposer mécaniquement aux individus des identités ethniques ; y compris à des groupes ou à des citoyens qui ne s’y réfèrent pas.

Cette ethnicisation de « l’autre » est d’autant plus sensible qu’elle se réalise à un moment où le Continuer la lecture de L’ethnicisation des « Blancs », un phénomène qui pose la question de la cohésion sociale en France

Russie/attentats : un imam menace la France d’actions similaires et félicite ses « frères du Caucase pour cette merveilleuse réussite »

Lu sur Défrancisation

« Ce qui s’est produit à Volgograd en Russie n’est que le début d’une nouvelle série de cauchemars que vivront les états mécréants et injustes en réponse à leur oppression. Le tour de la Belgique et de la France sera pour bientôt, ceci est une promesse et le croyant ne trahit jamais un engagement! »

Tels sont les propos tenus par Ilias Azaouaj sur le réseau social. Le jeune imam de 22 ans, qui se trouverait actuellement en Syrie aux côtés des combattants islamistes, aurait repris les commandes de son compte Facebook en novembre dernier afin d’y proclamer son appartenance à Al-Qaïda. (…)

HollandeDans le nouveau communiqué publié ce dimanche, il félicite les « frères de Caucase pour cette merveilleuse réussite », soulignant qu’ils sont « excellents dans le combat, cela particulièrement en Syrie ».

Ilias Azaouaj met la Belgique et la France en garde: « Votre impuissance sera dévoilée au monde (…) Nous sommes partout et nous suivons la seule méthodologie infaillible qui est la méthodologie d’Allah tandis que vous courrez à votre perte! »

Suite et source : Le Vif.be

Trois morts et deux blessés, ces meurtres de la St sylvestre dont se foutent Mélenchon et ses milices staliniennes d’antifafs.

C’est en voulant venir en aide à une amie en train de se faire voler par une bande de racailles, qu’un  jeune homme âgé de 20 ans est mort poignardé dans les jardins du Trocadéro lors de la nuit du nouvel an . Dans la mêmes soirée, on a également appris la mort d’un garçon de 21 ans à St martin d’Hère, dans la banlieue de Grenoble. La description qui est faite du meurtre  dans les pages du Parisien est digne des pires films d’horreur :

(…)L’homme a été touché par un nombre «relativement important» de coups de couteau «à la tête et au thorax», a précisé le parquet. L’agression a eu lieu à la suite d’«une rixe» dont l’origine reste inconnue, «une dispute qui tourne mal, avec cinq individus». «Quatre d’entre eux tenaient le jeune homme pendant que le cinquième le frappait à coups de couteau», a expliqué le parquet, qui n’a pas souhaité préciser si la victime était accompagnée. source

 

En Alsace, c’est un père de famille de 40 ans qui a été pris à parti par, ce que les média nomment « des jeunes » :

  «Il y a eu des frictions entre jeunes», à la suite de quoi l’homme est intervenu, a raconté le maire. Dans la bousculade qui a suivi, il a été mortellement blessé d’un coup de couteau, selon l’édile. source

Toujours le soir du réveillon, dans le val de Marne, un jeune homme de 26 ans a été retrouvé vers 6 heures du matin, blessé au thorax et à une jambe dans une rue de Saint-Maurice, alors qu’il sortait d’une soirée privée.

Ces français ont été agressés comme d’autres l’ont été tout au long de l’année. Ce sont les victimes de la « France orange mécaniques » que les tartufes de la politique ont l’indécence de nommer « sentiment d’insécurité ».

Qui s’intéresse à ces anonymes devenus des proies pour la racaille que la gauche nous présente comme une chance pour la France ?

Quand Marion Maréchal Le Pen déclare qu’en France on peut mourir pour une cigarette ou une carte bleu, toute la bienpensance s’offusque et dénonce un discours volontairement anxiogène. La peur qu’éprouvent certains français à sortir seuls le soir dans les rues de leur ville ne semble pas émouvoir la gauche. Et quand ils sont attaqués, tués, massacrés, ces français là n’ont droit à aucune compassion, aucune oraison funèbre, aucune manifestation d’indignation. Ceux qui sont tombés hier soir, comme ceux qui tomberont en 2014 sur les lames finement aiguisées des égorgeurs de la nouvelle France, n’auront pas la chance de voir leur honneur défendu sur les plateaux télé.

fds

Pour eux, Mélenchon ne réunit pas ses troupes. Ces français là ne sont pas électoralement rentables. Ils ont le tord de ne pas être antifa, immigrés, ou français issus d’une communauté ethnico-religieuse bénéficiant des faveurs de la gauche. Clément Méric lui, avait le bon profil.

Bien qu’étant l’agresseur du jeune apprenti boulanger qui lui a donné la mort, l’élève de Science po incarne à merveille la victime pour laquelle la gauche est prête à déplacer les foules. Estéban Morillo quand à lui était le salop rêvé.
Pendant plus d’une semaine, ce fait divers aura fait l’actualité, alors que le même jour de la mort de Clément Méric, François, un élève ingénieur, était tué pour une histoire de cigarette par un homme de type Nord-africain… dans un silence complic et assourdissant

La victime n’avait pas le bon CV et celui de son assassin était sans doute trop stigmatisant pour faire la Une des journaux.

 

Les Monty Python en ont assez de l’immigration et des musulmans

De plus en plus d’artistes anglais disent leur exaspération de voir l’Angleterre changer à cause de l’immigration.  l’acteur Michael Palin, l’un des ex-membres des Monty Python, estime dans un entretien donné au Daily Mail que la susceptibilité religieuse en est arrivé à un point tel qu’il serait impossible aujourd’hui de tourner « La Vie de Brian » (tourné en 1979). Et qu’il est encore moins possible de rire des musulmans.

monty-python-and-the-holy-grail-bts

« Nous avons tous vu ce qui est arrivé à Salman Rushdie. Aucun d’entre nous ne veut vivre la même chose. C’est triste mais c’est comme ça. Il y a des gens sans aucun sens de l’humour. Et lourdement armés… »

 

Cette déclaration fait suite à celle d’un autre Monty Python, John Cleese, qui, il y a un an faisait scandale en déclarant  :

« Londres n’est plus une ville anglaise et c’est grâce à ça qu’elle a eu les Jeux Olympiques » selon John Cleese. […] Mr. Cleese, 71 ans, a confié à la télévision australienne que Londres n’a désormais plus de « culture parente », et que dans certains quartiers il est impossible de trouver un Anglais.

[…] « J’ai un ami Californien qui est passé il y a deux mois. Il s’est promené sur King’s Road et m’a dit ‘Et bien, … où sont les Anglais ?’ » […] « J’aime avoir des cultures différentes aux alentours, mais quand la culture parente disparait, vous vous dites, ‘Mais, qu’est-ce qui se passe ?’ » […]

DailyMail

Les Monty python ne sont pas les seuls artistes anglais à s’émouvoir des changements identitaires qui s’opèrent au sein de la perfide albion. Morrissey, l’ancien chanteur des Smiths, qui chantait déjà « Irish blood, English heart », invoquait il y a quelques années l’immigration galopante pour expliquer son refus de venir s’établir à nouveau en Angleterre.

concernant l’immigration, c’est très difficile, car plus l’afflux d’étrangers est en hausse en Angleterre et plus l’identité britannique disparaît.Si vous voyagez en Allemagne, c’est toujours absolument l’Allemagne. Si vous voyagez en Suède, celle-ci a toujours une identité suédoise. Mais si vous voyagez en Angleterre, vous n’aurez aucune idée où vous êtes. Je ne reviendrai jamais vivre à Londres ou même en Angleterre à cause de l’explosion de l’immigration. Dans les rues de Londres on entend toutes sortes d’accents du sud mais pas d’accent britannique. J’ai tourné la page.

(…) » Il admet qu’il va être cloué au pilori pour tenir de tels propos, mais ajoute : « Vous ne pouvez pas dire à tout le monde : « Entrez chez moi, et faites comme chez vous. » »

 

»

Pas la peine de chercher vous ne trouverez pas d’artistes français aussi courageux… sauf Delon et Brigitte Bardot

pour la traduction des parole de la chanson c’est ici

Condamnation du populisme par les évêques de France… et Le Figaro

Lu sur Boulevard Voltaire

Le 11 décembre dernier, le Conseil permanent de la Conférence des évêques de France signait une déclaration intitulée « Les élections municipales : une chance pour le bien commun ». Le journaliste du Figaro Jean-Marie Guénois a résumé ce texte par un titre choc : « La Conférence des évêques de France s’engage contre l’extrême droite ». Un titre choc, peut-être pour lutter contre la tentation chez les gens comme il faut de frayer avec la « bête immonde » et les encourager à rester fidèles aux partis comme il faut, à droite de l’échiquier politique s’entend ? Un titre choc pour résumer un texte qui, convenons-en aussi, ne brille pas par sa clarté…

Ce définitif et saisissant raccourci s’appuie principalement sur une phrase de cette déclaration, sans aucune valeur canonique, rappelons-le au passage. Je la cite : « Nous condamnons les discours populistes répandant la suspicion contre toute représentation politique. » Phrase ambiguë qui offre toutes les interprétations possibles, la preuve en est, aux exégètes bien-pensants. Faisons comme M. Guénois, interprétons – en l’occurrence son interprétation : Nos seigneurs les évêques auraient quasiment excommunié – nommons la « chose » – le Front national (l’extrême droite pour reprendre l’appellation contrôlée) et ses électeurs sont menacés de la même sanction. Si, si, c’est presque écrit, lisez entre les lignes, que diable !

Ne lisons pas entre les lignes mais plutôt mot à mot.

D’abord, qu’est-ce qu’un discours populiste ? Difficile de donner une définition précise, l’expression étant subjective, péjorative même. Serait populiste tout discours qui oppose peuple et élites. Est-ce populiste, alors, que de proclamer, par exemple, que le peuple est souverain dans une nation comme la nôtre, que lui seul peut décider de son destin ? Est-ce populiste, encore, que de dire que notre pays ne peut accueillir toute la misère du monde au risque d’accroître un peu plus la misère ? Populiste ou réaliste ?

J’observe, par ailleurs, que si l’on peut trouver de la suspicion dans le discours du FN, ce n’est pas sur toute représentation politique mais sur certains représentants politiques, ce Continuer la lecture de Condamnation du populisme par les évêques de France… et Le Figaro

Inna Shevchenko (FEMEN) en rigole encore: «Rien ne s’est passé, Éloïse n’a pas été appelée par la police. Cela montre combien l’Église est devenue faible en France…»

Lu sur Fdesouche

Une semaine après qu’une Femen a mimé un avortement en l’église de la Madeleine à Paris, une élue marseillaise s’inquiète publiquement de la nature des revenus des membres de l’association.

Une semaine après avoir «avorté de l’embryon de Jésus» devant l’autel de l’église de la Madeleine, le dos barré de l’inscription «Noël est annulé», Éloïse n’a aucunement été inquiétée. En Allemagne, la Femen qui a perturbé la messe de minuit à la cathédrale de Cologne a été interpellée et risque trois ans de prison.

Mais à Paris, la profanation d’Éloïse, qui, le 20 décembre, voilée de bleu ciel, un morceau de foie de veau en main, «s’est dépoitraillée en se tournant vers la nef», selon le curé de la Madeleine, Bruno Horaist, n’a suscité aucune réaction. Et la plainte aussitôt déposée par le père Horaist n’a «pas eu de suites».

Cofondatrice de la branche française des Femen, Inna Shevchenko en rigole encore: «Rien ne s’est passé, Éloïse n’a pas été appelée par la police. Cela montre combien l’Église est devenue faible en France…» En ce «pays progressiste», se félicite la nouvelle Marianne des timbres-poste, «on n’a jamais été condamnées, car il n’y a pas lieu de condamner notre action, voilà tout».

Éloïse n’a pas été appelée par la police. Cela montre combien l’Église est devenue Continuer la lecture de Inna Shevchenko (FEMEN) en rigole encore: «Rien ne s’est passé, Éloïse n’a pas été appelée par la police. Cela montre combien l’Église est devenue faible en France…»

Jean-François de Sales, Oliver & Tom, des adeptes de la quenelle ?

Le député Franco-Israélien Habib Meyer proposera lors de la rentrée parlementaire une loi pour pénaliser la quenelle popularisée par Dieudonné, et présentée comme un salut nazi inversé.

Autant que s’il veut éliminer toute référence à la quenelle, il a du boulot… il pourrait commencer par ce méchant Jean-François De Sales.

 

6a00d83451619c69e201a3faf029b6970b-piou alors par les héros de la série manga, les apprenti nazis Oliver&Tom

DVDOETOMBOX4_1

Mafia PS/Subvention exceptionnelle du gouvernement de 4 485 000 euros pour la Seine-Saint-Denis

Comment s’appelle le président PS du conseil général de la seine St Denis qui a mis ce département en faillite avec une dette record ?. Ah, oui, Claude Bartolone. C’est l’actuel président de l’Assemblée Nationale.

En Janvier 2011 il faisait déjà du chantage pour que l’État, c’est à dire les contribuables, paye les dépenses sociales d’un département en pointe en matière d’immigration et de grand remplacement.

C’est chose faite, le gouvernement vient d’acheter la paix sociale et effacer les erreurs de gestion du président Bartolone.  Autant dire que les autres départements en difficultés n’auront pas la chance de bénéficier des largesses pécuniaires du PS… tant pis pour eux, ils n’ont pas assez de voitures qui crament, d’écoles incendiées, de flics agressés, et de femmes en burqa… ça viendra, patience.

Journal Officiel du 29 décembre 2013 – Arrêté du 27 décembre 2013

Il est attribué au département de la Seine-Saint-Denis une subvention exceptionnelle de 4 485 000 euros.

 

Début décembre Dominique Voynet, qui a décidé de jeter l’éponge, dévoile les méthodes mafieuses du président Bartolone. Elle déclarait à « Libération », « ne plus se retrouver dans cette vie politique », et faisait allusion à un « parrain de la Seine-Saint-Denis », dont elle ne voulait pas avoir à « baiser la bague » pour s’assurer d’être réélue. Selon les mots de Dominique Voynet, Claude Bartolone se trouverait donc à la tête d’une mafia, pour filer la métaphore, de « gens qu’il a placé, à tous les niveaux de responsabilité » dans le département et « qui lui doivent beaucoup ou qui croient lui devoir beaucoup ».

Voynet : Bartolone est « le parrain de la Seine-Saint-Denis »


Pour Voynet, Bartolone est le parrain de la… par LeNouvelObservateur