Archives de catégorie : Politique

Le référendum sur les fichés S promis par Sarkozy ? « De l’enfumage », dénonce Fillon

Fillon reprend l’idée de Marine Le Pen sur  l’intelligence avec l’ennemi. Bravo, il est plus honnête et malin que Sarkozy


EUROPE 1

François Fillon continue de cogner sur Nicolas Sarkozy. Invité lundi 10 octobre sur Europe 1, l’ancien Premier ministre, candidat à la primaire à droite, s’en est pris à l’ancien président de la République. « On connaît le discours de Nicolas Sarkozy sur le sujet, mais l’efficacité de ce discours, on la connaît moins », a-t-il lancé à propos des déclarations de Nicolas Sarkozy sur les « racailles ».

Il préfère utiliser la disposition de « l’intelligence avec l’ennemi »

Continuer la lecture de Le référendum sur les fichés S promis par Sarkozy ? « De l’enfumage », dénonce Fillon

Déclassement identitaire, islam… au Zénith, Nicolas Sarkozy rejoue la partition de 2012 (video)

Nicolas Sakozy, en meeting au Zénith de Paris, tente de rebondir avec un discours sur le déclassement identitaire.

Il faut oublier. Faire oublier. Bygmalion et ses sommes faramineuses, Patrick Buisson et son ouvrage vengeur, tous ces petits cailloux déposés sur la route de l’ancien président pour le faire trébucher… Il ne se laissera pas malmener ainsi, a-t-il juré à ses proches. Car les gens l’attendent. Mieux, «en faisant sa campagne, les gens ont l’impression de jouer leur peau, affirme Marie-Anne Montchamp. Il est le dernier rempart contre le Front national.» […] Continuer la lecture de Déclassement identitaire, islam… au Zénith, Nicolas Sarkozy rejoue la partition de 2012 (video)

Il mime un égorgement pour célébrer un but: le nouveau geste polémique de Serge Aurier

Le geste du défenseur de la Côte d’Ivoire Serge Aurier, mimant un égorgement pour célébrer contre le Mali (3-1) samedi en qualifications au Mondial-2018, était abondamment commenté dimanche sur les réseaux sociaux.

acharnement-ou-nouvelle-provocation-le-sujet-qui-divise-les_823777_516x343

Autour de la demi-heure de jeu samedi soir à Bouaké, l’arrière droit a centré et provoqué un but contre son camp d’un Malien, donnant l’avantage aux Ivoiriens (2-1). Il l’a alors célébré en se frappant la poitrine du bras droit puis en mimant un égorgement, en direction des tribunes.

Le geste du joueur du Paris SG figurait parmi les sujets les plus commentés sur Twitter en France dimanche en milieu d’après-midi, suscitant sarcasmes, défense du joueur ou messages de défiance à l’égard des médias d’un côté, indignations et réprobations de l’autre.

lire la suite sur l’Indépendant

Patrick Buisson: « Bassesse, outrance, calomnie, trahison, ces quatre qualificatifs s’appliquent parfaitement à Nicolas Sarkozy » (vidéo)

Patrick Buisson, essayiste et ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, était l’invité de BFM Politique, du dimanche 9 octobre 2016. – BFM Politique, présenté par Apolline de Malherbe, sur BFMTV.

Il a estimé que Nicolas Sarkozy « a phagocyté la fonction » présidentielle durant son quinquennat. Son ancien conseiller lui trouvait pourtant des qualités au début. « Cette formidable énergie, cette capacité à faire bouger les lignes, c’est ce qui m’a séduit chez Nicolas Sarkozy« , a-t-il déclaré.

Mais « il est prêt à dire tout ce qui est nécessaire pour être élu et ne rien faire ensuite », a finalement lancé Patrick Buisson.

Continuer la lecture de Patrick Buisson: « Bassesse, outrance, calomnie, trahison, ces quatre qualificatifs s’appliquent parfaitement à Nicolas Sarkozy » (vidéo)

Le fichier des 15.000 radicalisés (FSPRT) comprend 18% de mineurs. Le plus jeune à 11 ans.

Dans la guerre contre le terrorisme, les services de police et de renseignement français ciblent environ 15.000 individus susceptibles de constituer une menace. Alors que l’opinion et la plupart des responsables politiques se focalisent sur les fameuses fiches S, ces personnes sont recensées dans une base de données plus récente et infiniment moins connue : le Fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT). Créé en mars?2015 par un décret confidentiel, il énumère les islamistes radicaux français ou résidents sur notre territoire qui sont signalés et suivis.

500 individus en cours d’évaluation
Parmi ceux-ci, 4.000 constituent « le haut du spectre », dixit un responsable policier, c’est-à-dire les plus susceptibles de passer à l’action, et que les agents de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) suivent de très près, en tant qu’ »objectifs opérationnels ». Un nombre de suspects à peu près équivalent jugés moins dangereux sont surveillés par le Service central du renseignement territorial (SCRT). Le reste des personnes figurant au fichier incombe à la PJ, aux gendarmes et au renseignement parisien.

On estime, par ailleurs, à environ 500 le nombre d’individus en cours d’évaluation et à 2.500 celui des signalés qui ne nécessitent qu’une simple veille. Enfin, un tiers des personnes désignées, considérées comme les moins dangereuses, relèvent de la compétence des préfets et font l’objet d’un traitement parasocial, qui mobilise aussi bien l’Éducation nationale et les associations que l’administration pénitentiaire et les services sociaux.

Voici quelques enseignements à tirer de ces fichiers : Continuer la lecture de Le fichier des 15.000 radicalisés (FSPRT) comprend 18% de mineurs. Le plus jeune à 11 ans.

Allemagne: la police recherche un réfugié syrien soupçonné de préparer un attentat (Màj)

Un Syrien « soupçonné de préparer un attentat à la bombe » outre-Rhin est activement recherché, a communiqué ce samedi la police de l’Etat-région de Saxe. Un avis de recherche concernant un jeune homme de 22 ans vêtu d’un sweat à capuche noir a notamment été diffusé

Depuis la mi-journée, la police de Saxe mène une large opération anti-terroriste à Chemnitz, dans l’Est de l’Allemagne. Lors de la fouille de l’appartement visé, la police n’a trouvé ni suspect ni bombe, mais des traces d’explosifs, a indiqué un porte-parole de la police.

Sur Twitter, les forces de l’ordre ont sommé les personnes aux alentours de ne pas prendre de risques inutiles et de s’abriter, et ont appelé à ce qu’aucune photo ou vidéo de l’intervention ne soient diffusées.