Archives de catégorie : Zique de Prêchi-Prêcha

Zique : Caleb Landry Jones, Amstrong, CREAM, Yael Naim, Olivia Gay&Elodie Soulard, Pearl Jam

Caleb Landry Jones

Louis Armstrong – Basin Street Blues

CREAM : Sunshine Of Your Love

Yael Naim – Daddy

Continuer la lecture de Zique : Caleb Landry Jones, Amstrong, CREAM, Yael Naim, Olivia Gay&Elodie Soulard, Pearl Jam

Zique : Georges Bizet/ Allen Stone / Hayes Carll / Dwight Trible / Yacht / Clio / Scott Walker

« MI PAR D’UDIRE ANCORA »Georges Bizet

Allen Stone – Perfect World

KMAG YOYO

Continuer la lecture de Zique : Georges Bizet/ Allen Stone / Hayes Carll / Dwight Trible / Yacht / Clio / Scott Walker

Zique : Mazzy Star/ Erroll Garner/ AIR / Dusty Springfield/Sébastien Tellier/Ray Baretto / Devo/ Rage Against The Machine/ Jean-Louis Murat

La paylist du Dimanche… ça fait longtemps qu’on n’a pas mis de musique sur ce blog.

Premier morceau en hommage à David Roback, mort le 25 février dernier. C’était le guitariste et un compositeur du groupe Mazzy Star. Très influencé par la country et la musique psychédélique il aura, par son talent et son style; marqué l’histoire du rock alternatif américain pendant toutes les années 90 et 2000.

Erroll Garner Continuer la lecture de Zique : Mazzy Star/ Erroll Garner/ AIR / Dusty Springfield/Sébastien Tellier/Ray Baretto / Devo/ Rage Against The Machine/ Jean-Louis Murat

Coronavirus : Laurent Garnier met en ligne un mix de 7 heures à écouter en temps de confinement

Très bonne initiative. D’ailleurs sachez que sur la chaine Youtube de Jérôme Cortier vous pouvez retrouver des playlistes musicales qui vous permettront de passer un bon moment de télé travail… ou de détente. Précisons que certains playlists sont en cours d’élaboration c’est ici :https://www.youtube.com/channel/UCN1cljHcK6qpEBpayJF9h2g/playlists


Au temps du coronavirus, il n’est pas interdit de danser. Seul.e.s ou presque et surtout pas en club. Le DJ Laurent Garnier nous offre un mix qui donne envie de remuer les hanches à domicile.

Heureusement, il nous reste la musique, comme l’a écrit Laurent Garnier sur Instagram. Le DJ français, connu pour ses mixes au long cours, a pensé à nous changer les idées en ces temps de confinement forcé et de coup d’arrêt drastique de la socialisation physique dûs au coronavirus. Il a posté un mix de 7 heures de musique sur Soundcloud enregistré en novembre dernier à Tokyo.

Apporter en ces temps difficiles « un peu de réconfort » Continuer la lecture de Coronavirus : Laurent Garnier met en ligne un mix de 7 heures à écouter en temps de confinement

Zique : Marquis de Sade

Il y a quelques semaines Philippe Pascal du groupe Marquis de sade est mort. Pour ceux qui sont nés à la fin des années 70, c’est un monument qui s’éteint.  A l’image de Jacno, lui aussi disparu, il a fait souffler sur la scène musicale française le souffle punk du renouveau (avec des derbis aux pieds et un blazer sur le dos).

Le big boss de la pop électro française Etienne Daho leur doit tout.

RIP

 

 

Zique : Philippe Cerboneschi, dit « Zdar », Seasick Steve , Larkin Poe , Nick Waterhouse, Christian-Pierre La Marca, Suzane, Hot Chip,Nick Waterhouse

Hommage à Philippe Cerboneschi, dit « Zdar », membre du duo Cassius, pionnier de la French Touch de l’électro, avec « I Love U So » extrait de l’album  « I Love Techno 2011″.

Vous les avez presque entendus :

Seasick Steve – Can U Cook?

Jules Massenet – Elegie (Christian-Pierre La Marca)

Larkin Poe – Wanted Woman / AC/DC

Suzane • LA FLEMME

Chet Baker – I fall in love too easily

Hot child revient est c’est bien

Hot Chip – Hungry Child

Nick Waterhouse – This Is A Game

Zique : Philip Glass, Radiohead, Björk , Still Corners, Underworld

Philip Glass est le père de la musique minimaliste et répétitive. Avec Max Richter c’est l’un des meilleurs compositeurs de musique classique contemporaine

Philip Glass – String Quartet No. 3 « Mishima »

Alain Chamfort – En Attendant

Radiohead – All I Need

Björk – Pagan Poetry

Underworld Born Slippy

Jacques Higelin est mort

Pffff merde.

L’une de ses chansons que je fredonne au moins une fois par semaine, Champagne. 

avec sa grande complice Brigitte Fontaine

et tout le reste c’est juste parfait:


Il avait fêté ses 75 ans à la Philharmonie de Paris, les 24 et 25 octobre 2015. À l’issue de ces deux concerts exceptionnels débordant d’émotion, les spectateurs avaient senti que, malgré la fatigue et la maladie qui, déjà, l’assaillait, Jacques Higelin n’avait pas envie de quitter la scène. Ses longs concerts, presque interminables – parfois plus de sept heures au Cirque d’hiver, à Paris ! –, étaient d’ailleurs sa marque de fabrique. Le chanteur a fini par tirer sa révérence, ce vendredi 6 avril.

À la fois auteur, compositeur, interprète, comédien, écrivain et poète, Jacques Higelin naît le 18 octobre 1940 à Brou-sur-Chantereine (Seine-et-Marne) au sein d’une famille modeste. Son père est cheminot. Le petit Jacques exprime très tôt le souhait de devenir chanteur. À l’âge de 14 ans, il n’hésite pas à se présenter à une audition du cabaret Les Trois BaudetsPuis il effectue son service militaire en Algérie, alors en guerre, pendant lequel il écrit les Lettres d’amour d’un soldat de vingt ans, paru chez Grasset en 1987.

C’est au cinéma que Jacques Higelin, ancien élève du cours Simon, entame sa carrière en 1959. Il joue dans Le bonheur est pour demain, d’Henri Fabiani. Au début des années 1960, il tourne avec les réalisateurs Yves Robert (Bébert et l’Omnibus) et Roger Leenhardt (Une fille dans la montagne).

Mais c’est bien la musique qui rythme la vie du jeune comédien. « J’entendais ma grand-mère chanter dans le jardin. Elle avait une voix délicieuse. Après le boulot, mon père se mettait au piano et nous accompagnait. […] Je m’endormais au son de l’harmonica de mon papa », raconte-t-il dans Je vis pas ma vie, je la rêve (Fayard). Un père à qui il dédie «  Le Parc Montsouris  », une superbe ritournelle au piano.

Le violoniste de jazz Didier Lockwood décède à 62 ans

Encore une triste nouvelle pour les mélomanes… Didier Lockwood  était le digne héritier de Grappelli.

 


Le célèbre violoniste français de jazz Didier Lockwood est décédé d’une crise cardiaque dimanche à Paris à l’âge de 62 ans, a annoncé son agent à l’AFP. «Son épouse, ses trois filles, sa famille, son agent, ses collaborateurs et sa maison de disques ont la douleur de faire part de la disparition brutale de Didier Lockwood dans sa 63e année», indique le communiqué transmis par son agent. Il avait participé à un concert samedi soir au bal Blomet, une salle de jazz parisienne.

Considéré comme son fils spirituel par l’ancien accompagnateur de Django Reinhardt, Stéphane Grappelli, Didier Lockwood avait partagé une dernière scène début février avec le grand batteur André Ceccarelli. Il était un grand représentant du jazz français à l’international, à travers une carrière rythmée par près de 4.500 concerts et plus de 35 enregistrements.

Né à Calais le 11 février 1956 dans une famille franco-écossaise, fils d’un professeur de musique, il avait débuté l’apprentissage du violon Continuer la lecture de Le violoniste de jazz Didier Lockwood décède à 62 ans