Économie, Écologie...,  Politique,  vidéo

Attali souhaite l’entrée de 300 000 étrangers de plus par an

Le socialiste Jacques Attali, conseillé de tous les présidents depuis Mitterand veut 300 000 travailleurs immigrés supplémentaires par an. Avec le regroupement familial ça fait près d’un million d’immigrés à intégrer. Elle va être sympa la France UMP/PS.

Du Mensonge et de l’enfumage

Les derniers chiffres du gouvernement en matière d’immigration légale pour l’année 2011 s’élèvent à près de 200 000 immigrés dont à peine 10% relèvent d’une immigration de travail (le reste étant une immigration de peuplement). En ce qui concerne l’immigration illégale on ne possède pas de chiffres précis, mais on évalue les flux entre 80 000 et 100 000 clandestins par an, dont 25 000 à 30 000 sont expulsés (dans ces expulsions il y a une majorités de roms. Européens, ils reviennent aussitôt après avoir reçu leur prime de départ). Ces chiffres sont en progression et ça fait 20 ans que ça dure.
Mais Attali, lui, en veut plus. Pour le satisfaire il faudrait monter jusqu’à 600 000 par an.


La raison ? : Les retraites

Attali se base sur un livre de propagande réalisé par Karine Berger et Valérie Rabault, deux économistes du parti socialiste. Selon leur thèse « l’économie française a besoin de 10 millions d’immigrés d’ici à 2040 » soit 3 millions d’immigrés de plus tous les dix ans. Le problème c’est que si l’on suit leur raisonnement d’idéologue nous serons 370 millions avant la fin du siècle !

Depuis les années 70 c’est toujours la même rengaine…. or malgré l’immigration de masse que nous avons subi ces trente dernières années, l’âge de la retraite va passer à 67 ans, c’est donc que le système qui consiste à faire reposer l’avenir de nos retraites sur le travail des immigrés ne fonctionne pas. Pis même, la France a 1 700 milliards d’euros de dette, son industrie est à genoux et sa balance commerciale est déficitaire. Alors qu’on fait rentrer légalement 200 000 personnes et que l’on augmente le nombre de naturalisation afin de maquiller les chiffres, il y a 133 000 personnes qui sont sans domicile fixe en France. 25% des gens qui travaillent touchent 750 euros par mois, dans nos banlieues riches de la diversité vantée par nos « élites » le taux de chômage dépasse le plus souvent les 30%, et au niveau du pays il est entre 10 et 15% …
Voilà le résultat des mensonges que de pseudo-experts comme Attali énoncent devant des journalistes complices depuis 40 ans. Leur premier objectif est d’enfumer le débat politique… il serait donc temps de tourner la page.


Bouygues et l’immigration par o-r-i-o-n

Voir sur prêchi prêcha :
Interview de Malika Sorel: Immigration/intégration, le langage de la vérité (vidéo)

Ce que nous coûte l’immigration irrégulière