Attentat islamiste à Londres: réaction de Marine Le Pen

En visite au Tchad, la présidente du FN a réagi après l’attentat de Londres. “Une nouvelle fois, le terrorisme frappe au cœur de l’Europe, dans une capitale européenne où des victimes sont de jeunes Français. Ceci rappelle cruellement que le terrorisme est une menace quotidienne”, déclare-t-elle au Figaro. “La guerre nous est menée mais nous ne menons pas la guerre. Il faut la déclencher pour pouvoir mettre en sécurité le peuple français”, estime-t-elle.

Elle pointe également du doigt le gouvernement français : “Il ne prend

pas assez sérieusement en considération cette guerre que nous mènent les fondamentalistes islamistes. J’en veux pour preuve qu’une liste d’organisations internationales devrait être immédiatement dressée pour enclencher l’article 411.4 du code pénal qui réprime l’intelligence avec l’ennemi. Or, cette liste n’existe toujours pas”. Selon elle, l’État devrait prendre “une série de décisions”.