Attentat islamiste à Nice: Au volant d’un camion un tunisien (Mohamed Lahouaiej Bouhlel) fonce dans la foule (84 morts)

De nombreux éléments de l’attentat perpétré par le conducteur d’un camion le 14 juillet à Nice ayant fait au moins 84 morts restent flous. Néanmoins, les policiers en savent désormais davantage sur le profil de l’auteur de l’attaque. Selon nos informations, le conducteur du camion qui a fauché des dizaines de personnes à Nice était un Tunisien de 31 ans (et non binational comme indiqué précédemment), connu de la police pour violences avec arme, violences conjugales, menaces et vol mais aucun fait en lien avec le terrorisme. Titulaire d’une carte de résident en France, il était domicilié à Nice où il était marié et père de trois enfants. Par ailleurs, on sait également qu’il avait loué le camion il y a quelques jours.


Un franco tunisien au volant d’un camion a foncé jeudi soir dans la foule pendant le feu d’artifice du 14 juillet, faisant 80 victimes.

La section antiterroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête. « Des armes lourdes » ont été retrouvées à l’intérieur du véhicule, affirme le président de la région niçoise, Christian Estrosi, qui se trouvait sur les lieux. Ces armes étaient finalement toutes factices sauf une, corrige une source policière.

Des papiers d’identité au nom d’un Franco-Tunisien se trouvaient également à l’intérieur du camion. « L’identification du chauffeur du camion est encore en cours », a déclaré à l’AFP une source policière. Sur les papiers d’identité, l’homme est âgé de 31 ans et domicilié à Nice. D’après iTÉLÉ, celui-ci était connu des services de polices pour de petits délits mais pas des renseignements. L’attaque n’a pas été revendiquée mais le président de la République l’assure : « Le caractère terroriste de l’attaque ne peut être nié. »

François Hollande prolonge l’état d’urgence et fait appel à la réserve opérationnelle.