Attentats Paris: Au moins trois migrants parmi les terroristes islamistes (Maj: Abbdulakbak.B arrivé comme réfugié via la Grèce le 3 octobre )

Le journal grec Protothema publie les noms et les billets de traversée des deux terroristes recherchés Ahmed Almuhamed et Mohammed Almuhmed, passés par la Grèce avant de se rendre en Serbie.

Ils sont arrivés en Grèce le 3 octobre, ont rejoint l’île grecque de Leros les 3 et 4 octobre. Le 5 octobre avec leur passeport syrien ils ont pu se rendre au Pirée via Kalymnos et Rhodes.

39 jours plus tard ils sont aux abords du stade de France au moment où un kamikaze se fera exploser.

Protothema.gr


Le journal serbe Blic rapporte qu’un des 8 terroristes auteurs des attentats de Paris serait entré en Europe avec le flux des migrants. Voyageant à l’époque avec un passeport syrien, il est passé par la Grèce, la Serbie, la Croatie, l’Autriche … afin de frapper en France.

suite sur Fdesouche

Nous savons déjà que trois assaillants faisaient partie des hordes de migrants qui ont débarqués en Europe. Et si on demandait des explications à tous les artistes, les journalistes, les curés, les communautaristes et les représentants politique s qui ont sollicité et encouragé cette invasion ?!

CT3Ija1WsAAygEf.jpg-large

Abbdulakbak.B., Syrien né en 1990 serait arrivé sur l’île grecque de Leros le 3 octobre dernier avant de gagner la France. Aussi, l’individu évoqué par le procureur de la République François Molins comme étant originaire de l’Essonne serait un Syrien né en 1990 connu sous le nom de Abbdulakbak.B. Totalement inconnu des services de police, l’homme a tout d’abord passé 38 heures sur l’île grecque de Leros le 3 octobre dernier avant de gagner la France. Source

Deux terroristes ont été enregistrés comme migrants plus tôt dans l’année, a indiqué la police grecque

  L’un des kamikazes de l’attentat perpétré vendredi soir détenait un passeport syrien. Il est arrivé le 3 octobre dernier sur l’île de Leros et a pu obtenir un statut de demandeur d’asile.  

L’information a été publiée sur le site Internet du très sérieux quotidien i Kathimerini puis a été confirmée par le vice -ministre de la protection civile, Nikos Toskas: un des terroristes de Paris est passé par la Grèce en octobre. […] Deux autres noms de suspects ont également été transmis aux autorités pour vérification, mais ces dernières restent très discrètes sur leurs investigations. Source

  Quand nous avancions cette hypothèse et que nous argumentions avec des informations crédibles, les média nous traitaient de dingue; comme par exemple France Inter CTyfoVIWUAADkVS.jpg-large metronews

Voir aussi:

Attentats: le passeport syrien retrouvé à Paris appartenait à un migrant enregistré en Grèce

D'autres articles: