Tous les articles par Titus

Nataliya, mère de Yuriy : “Ces jeunes là, ce troupeau, ces animaux, se promènent dans la rue (…) C’est très dangereux pour tout le monde”

Ecole occupée par 200 migrants : le communiste et maire adjoint de paris Ian Brossat promet un hébergement pour tous dès ce soir)

États-Unis : une enseignante qui s’en prenait au privilège blanc sur les réseaux sociaux arrêtée avec son mari pour le meurtre par maltraitance de leur fille adoptive blanche de 3 ans

L’histoire tragique de la petite fille de 3 ans de Simpsonville, en Caroline du Sud, battue à mort, fait des vagues dans tout l’État.

Jerry Austin Robinson, 34 ans, et Ariel Robinson, 29 ans, ont tous deux été accusés d’homicide par maltraitance sur enfant après le décès, le 14 janvier dernier, de sa fille adoptive Victoria “Tori” Rose Smith, selon un communiqué de la South Carolina State Law Enforcement Division (SLED).

Ariel Robinson est surtout connue pour avoir remporté la saison 20 de “Worst Cooks in America” sur le Food Network en août. Selon son site web, Ariel était une enseignante de collège qui essayait de se faire une place en tant que comique, une animatrice de radio et une personnalité de la télévision. Continuer la lecture de États-Unis : une enseignante qui s’en prenait au privilège blanc sur les réseaux sociaux arrêtée avec son mari pour le meurtre par maltraitance de leur fille adoptive blanche de 3 ans

Lynchage de Yuriy : une enquête ouverte pour connaître le policier qui a fait fuiter la vidéo.

[…] Selon un proche de l’enquête à LCI, l’IGPN a également été saisie d’une enquête administrative au sujet de la diffusion de la vidéo de l’agression, qui pourrait être issue du plan de vidéoprotection de la préfecture de police de Paris.

LCI

Suède : une église attaquée aux cocktails Molotov dans la banlieue de Stockholm

Suède – Un assaillant a lancé trois cocktails Molotov contre une église de Spånga-Tensta, une banlieue de Stockholm.

L’incendie criminel a eu lieu mercredi, l’une des bouteilles piégées a été jetée sur la porte de l’église et les deux autres sur les fenêtres, les brisant.

Le pasteur Jerker Alsterlund a déclaré à la chaîne suédoise SVT : “C’est un acte symbolique fort contre une église. Je ne sais pas pourquoi quelqu’un voudrait faire cela”.

“Nous n’avions reçu aucune menace ni rien de ce genre”, a-t-il ajouté.

Une salle paroissiale du quartier avait été la cible d’une attaque similaire en décembre 2018, lorsqu’une bombe avait explosé dans le bâtiment. Aucun suspect n’a jamais été arrêté.

Breitbart / Expressen

Mila : “La virulence des jeunes d’extrême gauche est inversement proportionnelle à leur représentativité dans la population générale”

Depuis les 50 000 menaces de mort reçues le 18 janvier dernier, l’adolescente de 17 ans estime qu’elle a “perdu sa vie” et qu’elle se contente d’“observer les autres continuer à vivre”.

(…)

Ses agresseurs « très peu condamnés » Continuer la lecture de Mila : “La virulence des jeunes d’extrême gauche est inversement proportionnelle à leur représentativité dans la population générale”

Royaume-Uni : la BBC apprend aux écoliers qu’il existe plus de 100 genres différents

Dans le climat actuel, un seul ton est autorisé autour de la question de l’identité de genre, et c’est celui qui est strictement positif.

Si ce n’est pas pour parler licornes et arcs-en-ciel, oubliez.

De retour à Blighty, ne cherchez pas plus loin que la BBC pour un exemple classique. Dans une vidéo intitulée Identity – Understanding Sexual and Gender Identities, produite dans le cadre des ressources en ligne de la BBC pour les enseignants, un groupe d’écoliers âgés de neuf à douze ans discutent de la question avec des enseignants. Continuer la lecture de Royaume-Uni : la BBC apprend aux écoliers qu’il existe plus de 100 genres différents

Paris : une école occupée par 200 migrants (MàJ : la sénatrice Esther Benbassa (EELV) et le député Eric Coquerel (LFI) sur place)

Andrew Doyle: «En parodiant la gauche woke, je me moque d’un mouvement devenu dominant» FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN – Fin connaisseur de l’idéologie diversitaire dans le monde anglo-saxon, Andrew Doyle a créé un personnage fictif, baptisée «Titania McGrath», pour en parodier les outrances. Le comédien et écrivain redoute que les politiques de discrimination positive promises par Joe Biden attisent les tensions au sein de la société américaine.

Andrew Doyle est un comédien, journaliste et écrivain britannique qui contribue régulièrement aux journaux anglophones comme le Spectator USA, Spiked, ou encore le Daily Mail. Il publie en février prochain Free Speech: Why it matters sur l’importance de la liberté d’expression. Sur Twitter, il a créé un personnage fictif, Titania McGrath, pour parodier l’idéologie progressiste du monde anglophone. Titania a «publié» deux ouvrages, dont le plus récent est My first little book of intersectional activism (Hachette UK).

FIGAROVOX. – Qu’est-ce qui a mené à la création du compte parodique «Titania McGrath»?

Andrew DOYLE. – Le mouvement pour la justice sociale est récemment devenu prédominant et a commencé à s’appeler «woke» (éveillé). Je tiens à préciser que ce terme n’a pas été inventé au départ par ses détracteurs. Il ne s’agit pas à l’origine d’une dénomination péjorative employée par la droite, mais sous le feu des critiques, c’est progressivement devenu le cas.

Ce qui était autrefois un discours que l’on ne lisait que de manière marginale sur Internet et chez certains universitaires a commencé à se répandre. Les gens ont commencé à remarquer dans leurs films que Hollywood les sermonnait et leur dictait ce qu’ils devaient penser. Des programmes de télévision disparaissaient soudainement des services de streaming. De plus en plus de gens semblaient demander bruyamment de restreindre la liberté d’expression.

C’est à ce moment-là que j’ai décidé de me moquer de ce mouvement devenu de plus en plus puissant. Titania tweete des choses comme «La seule raison pour laquelle les blancs ont des enfants est qu’ils peuvent simuler l’expérience de posséder un esclave», ou encore «Les enfants ne sont jamais trop jeunes pour apprendre les maux de la Blanchitude. Je viens d’enchaîner ma nièce de quatre ans au belvédère du jardin et de lui dire de réfléchir à sa complicité dans la traite des esclaves. Elle s’est immédiatement mise à pleurer, ce qui n’est qu’une preuve de sa fragilité blanche.»

« La seule raison pour laquelle les blancs ont des enfants est qu’ils peuvent simuler l’expérience de posséder un esclave »

Titania McGrath

Avec ce personnage, je me moque clairement d’un mouvement devenu dominant. On ne devrait jamais vraiment s’en prendre aux faibles, lorsque l’on fait de l’humour, seulement aux puissants. Continuer la lecture de Andrew Doyle: «En parodiant la gauche woke, je me moque d’un mouvement devenu dominant» FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN – Fin connaisseur de l’idéologie diversitaire dans le monde anglo-saxon, Andrew Doyle a créé un personnage fictif, baptisée «Titania McGrath», pour en parodier les outrances. Le comédien et écrivain redoute que les politiques de discrimination positive promises par Joe Biden attisent les tensions au sein de la société américaine.