Tous les articles par Titus

À Nice, Philippe Vardon, conseiller municipal RN, dénonce “l’islamo-droitisme” de la mairie

Les médias font l’impasse sur les compromissions des élus de droite comme de gauche avec les islamistes. Le cas de Nice est flagrant. Lors de municipales Vardon avait apporté la preuve de la compromission d’Estrosi. Or les médias locaux ont volontairement fait l’impasse sur ces informations.

http://www.prechi-precha.fr/les-mensonges-destrosi-quand-philippe-vardon-rn-revele-quil-a-ceder-un-terrain-municipal-de-3000m2-pour-la-construction-dune-grande-mosquee-liee-aux-islamistes-de-luoif/

Philippe Vardon, conseiller municipal RN de Nice, dénonce l’“islamo-droitisme” qui sévit dans sa ville, où un islam politico-religieux inspiré des Frères Musulmans domine dans les mosquées, avec la bienveillance de la municipalité.

Des mosquées installées dans des locaux appartenant à la Ville de Nice, un terrain municipal de 3000m² mis à disposition pour construire une grande mosquée, les élèves du collège islamique accueillis dans les événements de la Ville : Christian Estrosi ne refuse rien à ses amis de l’UOIF (rebaptisée « Musulmans de France »), principal relais en France de l’idéologie des Frères musulmans. Pourtant, multipliant les déclarations martiales et les tribunes depuis plusieurs jours pour exhorter à la lutte contre « la cinquième colonne islamiste », le maire (LR ascendant Macron) de Nice et président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ne s’est manifestement pas senti menacé par un éventuel retour de boomerang.

L’islam politico-religieux inspiré des Frères Musulmans domine largement au sein des 19 mosquées de Nice

Si l’islamo-gauchisme (dans lequel a désormais sombré La France Insoumise, qui porte si mal son nom) est à juste titre largement vilipendé, on aurait tort de sous-estimer un “islamo-droitisme” – qui doit certes davantage au clientélisme électoral qu’à l’idéologie, mais est-ce moins grave ? – dont Christian Estrosi est un parfait symbole.

« Vous représentez un Islam de France inscrit dans la République, dans le respect des lois de la Nation, dans le refus des ingérences étrangères » lançait Philippe Pradal, alors Premier adjoint de Christian Estrosi, aux imams rassemblés par les soins de la municipalité dans le magnifique cadre du Palais Masséna le 7 juillet 2016. Pourtant d’un bout à l’autre de la ville, c’est l’islam politico-religieux inspiré des Frères Musulmans qui domine largement au sein des 19 mosquées de Nice. Continuer la lecture de À Nice, Philippe Vardon, conseiller municipal RN, dénonce “l’islamo-droitisme” de la mairie

Le Conseil français du culte musulman veut «encadrer» la liberté de caricaturer au nom du «devoir de fraternité»

Ce musulman est un musulman modéré…

Zemmour : “Il faut arrêter l’immigration musulmane, fermer les mosquées turques, fermer les écoles turques, et accepter l’affrontement”

Boycott islamique des produits français : tous unis derrière Macron… sauf Mélenchon

Voilà qui devrait donner du grain à moudre à tous ceux qui accusent La France insoumise d’« islamo-gauchisme ». Alors qu’Emmanuel Macron doit faire face, depuis plusieurs jours, aux insultes de Recep Tayyip Erdogan qui remet en cause sa « santé mentale » et aux appels au boycott de plusieurs pays musulmans, tous les responsables politiques semblent faire front derrière le chef de l’Etat. Tous ? Non, car l’un d’eux, et pas des moindres, refuse toujours d’apporter son soutien au président de la République, comme l’analyse Le Figaro : Jean-Luc Mélenchon.

Invité de la matinale de France Inter, ce lundi 26 octobre, le patron de La France insoumise a en effet catégoriquement refusé de se ranger aux côtés d’Emmanuel Macron. « Je l’ai fait à plusieurs reprises, je ne le ferai plus », a-t-il martelé. « Il a totalement perdu le contrôle de la situation. La France est abaissée, humiliée et ridiculisée. Quelle est la stratégie internationale de Macron ? Que compte-t-il faire à part des tweets ? », a ajouté l’Insoumis.

« C’est la France qui est attaquée »

Continuer la lecture de Boycott islamique des produits français : tous unis derrière Macron… sauf Mélenchon

Mélenchon : “Les musulmans de France ne méritent pas d’être traités comme ils le sont depuis une semaine, montrés comme des suspects”

La France Insoumise fait tout pour cajoler son électorat dans le sens du poil

Menace terroriste : le directeur de la police nationale annonce un renforcement des mesures de vigilance après des menaces de Al-Qaïda

Le directeur général de la police nationale met en garde. Dans un télégramme de Frédéric Veaux adressé aux directions et services centraux dont le ministère de l’Intérieur et la préfecture de police, et dont BFMTV a pris connaissance, ce dernier estime que “la France est la cible d’une menace terroriste élevée et constante.” Ces notes ont été envoyées après que l’agence Thabat, proche de l’organisation Al-Qaïda, a directement menacé la France.

Ainsi, “conformément à la posture vigipirate en vigueur“, il est demandé de sécuriser un maximum les rassemblements de personnes “notamment à l’occasion des célébrations religieuses chrétiennes de la Toussaint, mais également vis-à-vis des associations et lieux de culte musulmans dont les représentants ont publiquement condamné les attentats terroristes.”  […]

bfmtv

Charles Gave : « Ces documents prouvent la corruption du clan Biden : c’est un scandale inimaginable, un Watergate puissance 40 ! »

Charles Gave analyse en détail l’affaire Biden père et fils qui explose en cette fin de campagne présidentielle américaine et qui éclabousse le clan Biden : « Dans cet ordinateur, il y avait tous les deals crasseux que la famille Biden a faits avec la Chine, l’Ukraine, la Russie ! »

En 2019, 75% des mineurs traduits en justice à Paris pour des “atteintes à la personne” étaient des migrants. “Ne faisons pas d’amalgame” précise le procureur.

Après une chute de près de 80 % de la délinquance dans la capitale lors du confinement instauré pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, les chiffres repartent à la hausse. C’est notamment le cas des statistiques concernant les vols avec violence, qui touchent principalement des Franciliens et ont majoritairement lieu dans les transports en commun. Le procureur de Paris appelle à la vigilance. (…)

Les mineurs sont de plus en plus représentés parmi les auteurs d’atteintes aux personnes. Leur proportion était de 22,2 % au troisième trimestre 2020 contre 18,7 % lors de la même période, en 2019. 2 175 suspects de moins de 18 ans ont été traduits en justice depuis le début de l’année. Trois quarts d’entre eux étaient des mineurs non-accompagnés. Rémy Heitz tient toutefois à rappeler : « Ne faisons pas d’amalgame : tous les mineurs isolés étrangers ne sont pas des délinquants. »

larochesuryon.maville.com