Tous les articles par Titus

Echange tendu sur le refus de Marine Le Pen de porter le voile pour rencontrer le mufti à Beyrouth

Quand un journaliste invente une Affaire d’Emprunt du FN à des banques russes

Ce jeune homme sait déjà pour qui il va voter…

Affaire Théo : La patronne de l’IGPN accuse les médias de désinformation

A la tête de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), Marie-France Monéger-Guyomarc’h dirige les enquêteurs chargés de faire la lumière sur l’interpellation du jeune Théo. Dans un entretien accordé à L’Express, elle critique les « imprécisions » relayées par certains médias.

4638090_6_748a_marie-france-moneger-guyomarc-h-la-patronne_daf4af658169da771019dbd15735df29

« Je comprends l’émoi de la population. Ce qui est gênant, ce sont toutes ces imprécisions proférées à longueur de journée dans les médias ou lors de certaines interventions. Elles donnent l’impression que l’IGPN ne fait pas son travail, se montre partiale et enquête à l’avantage de ses collègues. Quand j’entends dire, à tort, que notre rapport mentionne « un accident » ou un « viol involontaire », les bras m’en tombent. Cela n’existe pas en droit.

Nous n’avons évidemment pas utilisé ces termes inadéquats, mais Continuer la lecture de Affaire Théo : La patronne de l’IGPN accuse les médias de désinformation

Polémique sur la colonisation / Bernard Lugan : « Lettre ouverte à Monsieur Macron »

LETTRE OUVERTE À MONSIEUR EMMANUEL MACRON, HOMME POLITIQUE NÉ D’UNE PMA ENTRE LE GRAND CAPITAL ET LES MINOTAURES DE LA REPENTANCE!

Lancé sur le marché politique tel un nouveau smartphone, vous êtes, Monsieur Macron, un ignorant butor dont les propos concernant la colonisation sont doublement inadmissibles.

1) En premier lieu parce qu’ils furent tenus à Alger, devant ces rentiers de l’indépendance qui, pour tenter de cacher leurs échecs, leurs rapines et la mise en coupe réglée de leur pays, mettent sans cesse la France en accusation.
Certains qui, parmi votre auditoire, applaudirent à vos propos d’homme soumis (cf. Houellebecq), et devant lesquels vous vous comportâtes effectivement en dhimmi, sont en effet ceux qui, le 1er novembre 2016, publièrent un communiqué exigeant que la France :

« (…) présente des excuses officielles au peuple algérien pour les crimes commis durant les 132 ans de colonisation et pour les crimes coloniaux perpétrés à l’encontre du peuple algérien afin de rappeler les affres de la répression, de la torture, de l’exil, de l’extermination et de l’aliénation identitaire car l’histoire du colonialisme restera marquée par ses crimes de sang et ses pratiques inhumaines ».

Candidat à la présidence de la République française, vous avez donc donné votre caution à de telles exigences autant outrancières qu’insultantes. Ce faisant, vous vous êtes fait le complice des pressions et chantages que l’Algérie exerce à l’encontre de la France afin d’obtenir d’elle une augmentation du nombre des visas ou tel ou tel avantage diplomatique ou financier. En d’autres temps, vous auriez donc pu être poursuivi pour « Atteinte aux intérêts fondamentaux de la Nation ».

2) Ensuite parce que vos propos constituent non seulement un recul de l’état des connaissances, mais également le viol de ce consensus historique auquel étaient arrivés les historiens des deux rives de la Méditerranée. Or, par ignorance ou par misérable calcul Continuer la lecture de Polémique sur la colonisation / Bernard Lugan : « Lettre ouverte à Monsieur Macron »

TROIS HOMMES SOUPÇONNÉS DE PROJETER UN ATTENTAT ARRÊTÉS À CLERMONT-FERRAND, MARSEILLE ET EN RÉGION PARISIENNE

Les services anti-terroristes ont arrêté trois hommes ce mardi 21 février, à Clermont-Ferrand, Marseille et en région parisienne. Ils sont suspectés de vouloir projeter un attentat.

Trois hommes, soupçonnés de projeter un attentat, ont été arrêtés mardi à Clermont-Ferrand, à Marseille et en région parisienne par les services antiterroristes, selon des sources proches de l’enquête contactées par nos confrères de l’AFP.

« Les suspects avaient un projet et ils étaient suffisamment avancés pour que les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) décident de leur interpellation », a expliqué l’une de ces sources. Continuer la lecture de TROIS HOMMES SOUPÇONNÉS DE PROJETER UN ATTENTAT ARRÊTÉS À CLERMONT-FERRAND, MARSEILLE ET EN RÉGION PARISIENNE

Marine Le Pen refuse de porter le voile pour rencontrer le grand mufti à Beyrouth, la rencontre annulée (Màj)

Seules deux autres femmes ont refusé de porter le voile dans un pays musulman: la princesse Mary de Danemark et Michelle Obama.


Màj:

Marine Le Pen rappelle que quand elle a rencontré le grand Mufti d’Egypte il n’a pas exigé qu’elle porte le voile. C’est la preuve que le voile n’est pas une tradition religieuse mais un signe d’asservissement de la femme. Dans beaucoup de pays musulman le port du voile est très récent. C’est sous l’effet d’une salafisation de la religion qu’il est aujourd’hui imposé dans des pays où il n’a jamais été porté.
Quand un représentant saoudien vient en France on ne lui demande pas de s’habiller à l’occidentale, alors oui Marine Le Pen a eu raison de tenir tête à ces illuminés!


Même si la présidente du Front National avait été prévenu la veille de la nécessité de porter le voile, elle n’a finalement pas rencontrer le grand mufti à Beyrouth.

Marine Le Pen, candidate d’extrême droite à la présidentielle en France, a refusé mardi de porter le voile pour rencontrer le grand mufti de Beyrouth dans la capitale libanaise.

A l’arrivée de la présidente du Front National pour rencontrer Abdellatif Deriane dans ses bureaux d’Aïcha Bakkar mardi matin, il lui a été tendu un voile. « La plus haute autorité sunnite du monde n’avait pas eu cette exigence, par conséquent je n’ai aucune raison de… Mais ce n’est pas grave, vous transmettrez au grand mufti ma considération mais je ne me voilerai pas », a dit Marine Le Pen, qui est repartie aussitôt. Elle faisait référence à sa visite en mai 2015 en Egypte où elle avait rencontré Ahmed al-Tayeb, le grand imam d’Al-Azhar au Caire. […]

Europe 1