Tous les articles par Titus

Marion Maréchal Le Pen sur Cnews.

La petite donne une leçon d’Histoire des idées à ce cancre de Galzi.

PS: Sur la gauche et le libéralisme, il faut lire Michéa.

Geoffroy Lejeune : «Marine Le Pen a menacé les fonctionnaires obéissant à des ordres demandant de surveiller les opposants politiques.»

Brigitte Bardot «Fillon a raison de dire que le gouvernement entretient un climat de Guerre Civile. Ça risque de terminer de manière tragique»

Pour la police, Le Roux préfère aller à “la cérémonie des César”

Rappel: Bruno Le Roux n’ira pas voir le jeune gendarme brûlé à Nantes; un télégramme et un coup de fil amplement suffisants

Alors que la colère policière persiste, un syndicat des forces de l’ordre a estimé que Bruno Le Roux était “sans doute trop occupé par son agenda mondain” pour discuter avec la profession.

Ils lui ont attribué le “César du degré zéro du dialogue social”. Le syndicat des cadres de la sécurité intérieure (SCSI) fustige le manque de dialogue de Bruno Le Roux et reproche au ministre de l’Intérieur d’avoir préféré la cérémonie des César à une rencontre avec les policiers en colère.

Le César du degré zéro du dialogue”

Sans doute trop occupé par son agenda mondain et des soirées comme celles de la cérémonie des César, Bruno Le Roux n’a pas daigné informer ou rencontrer les syndicats”, estime le SCSI dans un communiqué, revenant sur la participation du ministre à l’évènement cinématographique français qui se tenait vendredi 24 février.

Le César du degré zéro du dialogue social est attribué à ? Bruno Le Roux !” a ironiquement poursuivi le syndicat, qui estime qu’au “ministère Continuer la lecture de Pour la police, Le Roux préfère aller à “la cérémonie des César”

Quand Sarkozy dénonçait la volonté de Hollande de faire une « épuration » de fonctionnaires…

S’il existait des journalistes dans ce pays ils auraient fait un travail d' »archéologues » et  auraient sortie de l’oublie des articles démontrant finalement que ce que Hollande reproche à Marine Le Pen n’est rien d’autre que ce qu’il a lui même fait…


Article de Libération le 1 Mars 2012

(…)

Sarkozy a choisi des mots lourds pour le dire: «Hollande a annoncé l’épuration, forcément, ça échauffe les esprits des gens de la base.»

«Epuration»? Le Président sortant faisait allusion à des déclarations de son adversaire, du 19 février. Hollande l’avait accusé d’avoir mis en place«un Etat UMP, un système» dans la police et la justice, avertissant que les hauts fonctionnaires qui «sont liés à ce système auront forcément à laisser la place à d’autres» s’il était élu à l’Elysée.

«Un Etat UMP»

«C’est vrai qu’il y a eu un Etat UMP qui s’est installé, c’est vrai que Nicolas Sarkozy – il en a lui-même pris la responsabilité puisqu’il a été ministre de l’Intérieur puis président de la République (…) – a mis un vrai système en place au niveau du ministère de l’Intérieur, avec un certain nombre d’excès dont les tribunaux sont aujourd’hui saisis»,avait observé Hollande. «Dans la justice aussi il y eu des nominations de procureurs qui ont été des amis du pouvoir. Eh bien nous aurons, sans qu’il y ait de brutalité, sans qu’il y ait d’excès, à remettre l’Etat républicain à sa place», concluait-il. L’UMP avait alors crié à la «chasse aux sorcières».

Sarkozy, invité ce matin de France Inter, a de nouveau évoqué la position de Hollande: «J’ai été un peu étonné d’entendre le candidat socialiste dire que tous les magistrats, tous les préfets, tous les ambassadeurs qui, d’une manière ou d’une autre, n’avaient pas les idées de la gauche seraient changés». Continuer la lecture de Quand Sarkozy dénonçait la volonté de Hollande de faire une « épuration » de fonctionnaires…

Pierre Mollier (GODF) : « Le Grand Orient fait partie des institutions de la République »

François Hollande se rend au Musée de la franc-maçonnerie à Paris, lundi 27 février, une grande première pour un président de la République. Il visitera l’institution avant de prononcer une allocution. Une rencontre inédite, placée sous le signe de la reconnaissance de la contribution des valeurs de la franc-maçonnerie dans l’histoire politique française, explique Pierre Mollier, conservateur du Musée de la franc-maçonnerie et membre du Grand Orient. Il revient à cette occasion sur l’influence des loges maçonniques sur la politique actuelle.

Un membre du Front national peut-il être franc-maçon ?

Non, c’est d’ailleurs une des rares conditions d’exclusion du Grand Orient de France. On considère que les valeurs de l’extrême droite sont contraires à l’humanisme qui est au cœur de la philosophie maçonnique.

A ma connaissance, il n’y a pas de maçon actif parmi les prétendants à l’Elysée.

Que symbolise la visite de François Hollande ?

Il faut la replacer dans son contexte : elle se fait au Musée de la Continuer la lecture de Pierre Mollier (GODF) : « Le Grand Orient fait partie des institutions de la République »

FRANÇOIS HOLLANDE NE DÉFEND PAS LES FONCTIONNAIRES, IL LES MÉPRISE

Que connaît encore François Hollande de la fonction publique ? A part les quelques très hauts fonctionnaires qui lui font des courbettes dans les palais où il se retranche ? Que connaît-il à la souffrance des infirmières, des professeurs, des policiers et gendarmes, tous victimes de sa politique incendiaire ? Comme bon nombre de Français, j’ai été très choquée qu’il abandonne les policiers qui ont été brûlés vifs à Viry-Châtillon et ne daigne même pas se rendre à leur chevet. Non, il a préféré s’associer à tous ceux qui les conspuent, en laissant les casseurs et racailles manifester contre notre police !

Non, François Hollande n’est pas le défenseur des fonctionnaires, il est leur adversaire résolu. Il peut bien affirmer qu’il n’accepterait « jamais qu’on puisse mettre en cause les fonctionnaires dans notre République », son bilan est là pour rappeler une réalité dramatique. Pendant cinq ans, les fonctionnaires de notre pays, qu’ils servent l’État, les collectivités territoriales ou dans les hôpitaux, ont été durement oubliés et fragilisés. Et lui n’a jamais entendu le désespoir que bon nombre d’entre eux expriment, jamais !

Il s’émeut sans doute que je dénonce la chienlit dans laquelle il laisse le pays s’enfoncer sans le moins du monde s’en inquiéter. Il ne sait Continuer la lecture de FRANÇOIS HOLLANDE NE DÉFEND PAS LES FONCTIONNAIRES, IL LES MÉPRISE

L’emploi parlementaire sur mesure du fondateur des Jeunes avec Macron

Le fondateur des Jeunes Macron payé par l’Assemblée pour faire la campagne de Macron?… ce n’est pas grave c’est un socialiste.


Être bénévole sur une campagne électorale peut susciter des frustrations. Tant d’heures passées à militer, à se donner sans compter au service d’un candidat, le tout pour un résultat incertain… et zéro euro ! Il existe bien sûr la possibilité de demander à être salarié de l’association de financement de la campagne, mais les budgets sont si serrés que tout le monde ne peut y prétendre. Reste une alternative : trouver une autre source de salaire.

Le tour de passe-passe réalisé par le député-maire macroniste de Continuer la lecture de L’emploi parlementaire sur mesure du fondateur des Jeunes avec Macron