Tous les articles par Titus

Lettre ouverte de Marine Le Pen au Gouverneur de la Banque de France‏

Lettre ouverte à Monsieur Christian Noyer concernant les réserves d’or de la France

Monsieur le Gouverneur,

Au nom des Français et en ma qualité de principal chef de l’opposition, j’ai l’honneur de vous écrire, car il est de mon devoir de vous présenter une requête sur les réserves d’or de la France, relevant de l’intérêt supérieur de notre nation.

Avant même le déclenchement de la crise de 2008, le Front National avait anticipé et informé les institutions politiques de l’aggravation à venir du contexte macro-économique et géopolitique. Dans le cadre du modèle économique de plus en plus ultralibéral adopté par la France sous la pression de Bruxelles, aucun des fondamentaux économiques ne peut s’améliorer durablement. Tous les Français peuvent constater que les politiques d’austérité exigées par l’Union Européenne et la BCE et menées par le gouvernement sont un échec avéré et grave pour notre pays.

L’institution monétaire que vous dirigez a pour mission historique d’être la banque centrale dépositaire des réserves monétaires nationales et notamment des réserves d’or. Selon notre vision stratégique et souveraine, celles-ci n’appartiennent ni à l’Etat, ni à la Banque de France mais bien au peuple français et de surcroît servent de garantie ultime à la dette publique et à notre monnaie.

Dans la guerre froide monétaire qui se joue entre les pays occidentaux et les pays des BRICS, l’or reprend progressivement un rôle important. Selon le Conseil Mondial de l’Or, les réserves officielles d’or de la Chine, de l’Inde et de la Russie ont fortement augmenté entre 2007 et 2013.

Pour ces raisons et compte tenu de l’accroissement rapide des risques systémiques mondiaux, il est de la plus haute importance pour la solvabilité future de notre nation d’engager, d’ici mi-2015, une procédure d’audit détaillé dont les résultats feront l’objet d’un rapport. Ce rapport devra obtenir la validation des autorités macro-prudentielles françaises, l’ACPR, puis sera rendu public dans l’année.

Cet audit exhaustif devra contenir :
– un inventaire complet des quantités d’or physique affichées actuellement à 2435 tonnes ainsi que leur qualité (numéro de série, pureté, barres ‘Good Delivery’…), réalisé par un organisme français indépendant (à définir). Cet inventaire, sous contrôle d’huissier, devra indiquer le pays dans lequel les réserves d’or sont stockées, en France ou à l’étranger.
– Un recensement de tout contrat d’engagement financier officiel ou secret vis-à-vis de banques et sociétés privées, ou de prêt bilatéral entre la France et des institutions nationales ou internationales, ayant gagé l’or de la France afin de garantir le sauvetage de l’euro. Dans ce cas, l’audit exhaustif devra contenir les conditions des contrats d’engagement ou de prêts.

Par ailleurs :
Attendu que le 30 novembre prochain, aura lieu en Suisse une votation suite à une demande de référendum d’initiative populaire « Sauvez l’or de la Suisse » du parti UDC (Union Démocratique du Centre) qui propose le rapatriement de leurs réserves d’or sur leur sol.
Attendu qu’à la demande de certaines banques centrales nationales avisées, ce phénomène de campagne pour le « retour des réserves d’or nationales » et le contrôle démocratique existe depuis 2013 en Allemagne (Bundesbank), en Pologne etc.
Attendu que la Banque centrale néerlandaise a indiqué récemment qu’elle avait rapatrié 122,5 tonnes d’or.
Attendu que le 19 mai 2014, la Banque de France au côté d’autres banques de l’Eurosystème, Continuer la lecture de Lettre ouverte de Marine Le Pen au Gouverneur de la Banque de France‏

Espagne : un tiers des salariés ont gagné moins de 9.030 euros en 2013

La proportion de salariés vivant du salaire minimum (ou moins) a augmenté avec la crise économique. 3,6 millions de salariés ne dépasse même pas le seuil de 322,5 euros.

Manifestation à Madrid contre l’austérité en novembre 2012

Plus d’un tiers des salariés espagnols ont touché une paie de 645 euros maximum par mois en 2013, selon les chiffres de l’Agence nationale des impôts qui montrent un appauvrissement de la population active avec la crise.

Sur un total de 16,68 millions de salariés, 34% ont touché l’équivalent du salaire minimum qui est de 645 euros mensuel, payé sur 14 mois, soit 9.030 euros par an, révèlent ces chiffres publiés jeudi sur son site internet. Dans le cas de 3,6 millions d’entre eux, le salaire mensuel n’a pas dépassé 322,5 euros.

Les femmes et les jeunes plus touchés
La proportion de salariés vivant du salaire minimum a augmenté avec la crise économique puisqu’en 2007, elle n’était que de 30%. Les femmes, les jeunes et les étrangers sont particulièrement touchés par ce phénomène. L’an dernier, 2,92 millions de femmes étaient payées au salaire minimum ou moins, contre 2,84 millions d’hommes, selon l’agence fiscale espagnole.

75% des jeunes âgés de 18 à 25 ans touchent le salaire minimum ou moins. La proportion est 59% parmi les salariés étrangers.

Avant même la grave crise qui a éclaté en Espagne en 2008 existait la génération des Continuer la lecture de Espagne : un tiers des salariés ont gagné moins de 9.030 euros en 2013

Michel Onfray sur les religions: « Le tribal fait désormais la loi »

Le philosophe intervient dans notre dossier en vente en kiosques jusqu’à jeudi : « Pourquoi les religions les rendent fous ». Il estime notamment que définir « la laïcité comme respect de toutes les religions » serait une erreur car cela ouvrirait « la porte aux surenchères religieuses ». D’autant plus qu’il serait, selon lui, « dans la nature de l’islam d’être prosélyte et conquérant ».

Marianne : Il semble de plus en plus difficile de s’affirmer athée…
Michel Onfray : La chute du mur de Berlin en 1989 a laissé orphelins ceux qui croyaient à la possibilité d’un paradis sur terre. Le christianisme, le marxisme, le freudisme, fonctionnaient comme des idéologies clés en main. Avec leurs disparitions, le besoin de croire a réinvesti la religion par laquelle, sans grands frais intellectuels, on dispose d’une vision du monde carrée, simple, claire et nette. La foi permet de faire communauté assez facilement dans un monde où le tribal fait désormais la loi.

lamateur-de-cigare-magazine-portraits-de-michel-onfray-ete-2007Mais alors, le succès de votre Traité d’athéologie ne constitue-t-il pas un paradoxe ?

Non, car quelques-uns refusent le choix entre judéo-christianisme et islam. Nombre de personnes veulent avoir le choix entre dieu et pas dieu. Mais l’idéologie dominante est au service des trois monothéismes : quiconque se dit clairement athée prend le risque de se faire traiter d’antisémite par des juifs, d’islamophobe par des musulmans ou partisan du blasphème par des chrétiens… Mon Traité d’athéologie a été l’occasion pour les oubliés de l’idéologie dominante de se retrouver sous le signe d’une même raison critique.

Les représentants religieux sont sollicités sur toutes les questions, au contraire des athées, qui ne sont même pas représentés dans les comités d’éthique…
Les comités d’éthique sont composés par les pouvoirs de façon à obtenir le résultat escompté, qui est d’extrême prudence, de grande circonspection, donc de conservatisme. Avec eux, il est toujours urgent d’attendre sous prétexte de principe de précaution…

Quand on choisit un non-religieux pour siéger au comité d’éthique, la plupart du temps il s’agit d’un franc-maçon, qui incarne souvent le cléricalisme chrétien dans sa version laïque…

 

« Les monothéismes sont plus frères que frères ennemis »

Que signifient pour vous les rapprochements que l’on observe entre chrétiens et musulmans sur les questions sociétales ?
Désormais, il apparaît enfin au grand jour que les monothéismes sont plus frères que frères ennemis. Face aux avancées sociétales qui se révèlent vraiment postchrétiennes (avortement, contraception, mariage homosexuel, GPA, PMA…), elles constituent un front commun pour lequel l’ennemi, c’est toujours l’athée !Faut-il, comme certains le proposent, redéfinir la laïcité comme respect de toutes les religions ?
La laïcité comme respect de toutes les religions, c’est la porte ouverte aux surenchères religieuses. Il n’est pas dans la nature du judaïsme d’être prosélyte, on naît juif ou on ne l’est pas. Le christianisme n’a plus les moyens d’être prosélyte – encore qu’il reprenne du poil de la bête avec les succès engrangés par l’islam, ce qui lui donne des idées…

En revanche – je renvoie à la lecture du Coran, pas à l’ouï-dire médiatique sur l’islam, mais au Coran et à sa lecture plume à la main –, il est dans la nature de l’islam d’être prosélyte et conquérant. Que les médias le veuillent ou non, c’est dans le texte, confirmé par les hadith et la biographie du Prophète.
A quoi bon une laïcité respectant toutes les religions face aux revendications théocratiques consubstantielles à l’esprit prosélyte ? « Ouverte » ou « fermée », la Continuer la lecture de Michel Onfray sur les religions: « Le tribal fait désormais la loi »

Quand Zemmour explose la journaliste Audrey Crespo-Mara de LCI. (vidéo)

« Vous êtes tous formatés, vous n’avez qu’une seule question le FN. Vous me faites de la peine, on m’avait dit que vous étiez plus futée que les autres, mais vous êtes comme les autres et c’est assez lamentable pour vous. Vous posez des questions stupides »

Lettre à mes frères oligarques, par Michel Geoffroy

Source : Polémia – 21/11/2014

Chers frères et amis,

Permettez-moi de vous appeler ainsi puisque nous nous connaissons tous et que nous partageons les mêmes intérêts et le même projet : celui d’un gouvernement mondial, sous la direction éclairée des Anglo-Saxons.

Chers frères, donc, je vous écris pour faire le point de la situation mondiale et pour vous assurer que nos affaires avancent très bien.

Nous sommes en train de réussir dans la propagation du chaos mondial, qui comme vous le savez constitue le préalable à l’affermissement de notre pouvoir. Puisque le chaos détruit la confiance dans les Etats-nations, il sert aussi à terroriser les peuples et à déstructurer les communautés. Et demain, il nous permettra de nous présenter en sauveurs de l’humanité !

Nous pouvons d’abord nous réjouir de la déstabilisation des pays musulmans, initiée grâce à la guerre contre l’Irak puis renforcée par les « révolutions arabes » et l’élimination programmée des « dictateurs ». Elle a aussi provoqué par contrecoup la progression de l’islamisme, qui sera un puissant facteur de chaos en Afrique, en Asie et dans les pays européens. Nous espérons aussi que cela contribuera à développer les tensions entre l’Inde et le Pakistan et, bien sûr, aussi en Palestine.

L’immigration est, vous le savez, notre grande réussite chaotique en Europe : à la fois parce qu’elle a permis de réduire les salaires et aussi parce qu’elle a contribué à déstabiliser ces Etats-nations qui croulent désormais sous les dépenses sociales et les difficultés d’intégration de ces populations, ce qui nous a permis, en retour, de mettre en accusation ces mêmes Etats au titre des déficits publics que nous avons indirectement provoqués, et d’exiger les réformes que nous réclamons ! Ainsi la privatisation et la désagrégation de ces Etats, au prétexte du rétablissement des comptes publics, avancent vite, ce qui nous laisse entrevoir en outre d’intéressants bénéfices.

Et grâce au vote de différentes législations répressives et grâce aussi aux juges Continuer la lecture de Lettre à mes frères oligarques, par Michel Geoffroy

La presse allemande annonce un gel des salaires et un assouplissement des 35 heures

Lu sur Fdesouche

Gel des salaires pendant trois ans, assouplissement du marché du travail et des 35 heures, figurent parmi les mesures phare que le gouvernement français dévoilera jeudi à l’occasion de la publication de propositions franco-allemandes pour la croissance, selon le magazine allemand Der Spiegel à paraître lundi 24 novembre.

Ces propositions, qui doivent être présentées à Paris par les ministres de l’Economie Emmanuel Macron et Sigmar Gabriel, « prévoient entre autres une flexibilisation du marché du travail en France, ainsi qu’un assouplissement des 35 heures dans de nombreux secteurs. En outre, le document plaide pour un gel des salaires pendant trois ans pour rendre les entreprises françaises plus compétitives », écrit Der Spiegel qui affirme avoir eu accès au projet sans citer davantage de détails….

RTL

Relire :C’est en France que la rémunération distribuée aux actionnaires connaît la plus forte hausse, avec 40,7 milliards de dollars distribués (+ 30,3 %), ce qui fait du pays le plus important payeur de dividendes en Europe

Procés stalinien : À Nevers un élu FN est accusé de racisme. (Maj: réaction de M.Le Pen)

Addendum 23 Nov 2014. (Première diffusion 19 nov 2014)

Marine Le Pen apporte son soutien à Christophe Gaillard, élu FN de Nevers

(…) A Tracy-sur-Loire, Marine Le Pen a apporté son soutien à l’élu FN de Nevers : « Ça ne marche plus, ce discours de diabolisation, qui fait du FN un parti raciste… Les Français ne l’écoutent plus. Ce que je trouve étonnant, c’est l’indignation à géométrie variable. En 2012, le Cran (Conseil représentatif des associations noires de France) déplorait que “Miss France soit aussi blanche que la neige de fin d’année déposée sur les clochers de notre France éternelle”. Personne ne s’est ému de cette déclaration ! 95 % des Français sont d’accord avec Christophe Gaillard. Dont moi »

Le JDC

Christophe Gaillard est l’unique élu FN d’opposition à la mairie de Nevers. À l’occasion d’un conseil municipal, il a eu la mauvaise idée de porter un jugement sur l’affiche d’un film financé par les contribuables de Nevers et sur laquelle figure des jeunes noirs avec comme titre »La relève c’est nous ».
Il n’en fallut pas davantage pour que la gôche hurle au raaaciiiisme.

Voilà les pièces à convictions, à vous de juger:

L’affiche en question: ( qui confirme Le Grand remplacement)

FJYCYtU

Ci-dessous l’article du journal local qui n’a pas trouvé nécessaire de se servir de l’affiche comme élément d’illustration.
Le journaliste y relate les propos jugés « racistes »: (attention c’est violent âmes sensibles s’abstenir)

 » Si on avait mis que des blancs sur cette affiche, on aurait dû faire machine arrière »  » L’affiche montre des personnes de couleur noire en disant: la relève c’est nous. c’est une provocation »

cliquer sur l'image pour l'agrandir
cliquer sur l’image pour l’agrandir

Bien sûr la chasse aux sorcières a été lancée. Le pauvre garçon s’est retrouvé en très peu de temps avec toute la meute des staliniens du Front de gauche à ses trousses.

Voilà le reportage de France 3 consacré à cette nouvelle affaire Dreyfus

Le taux d’intérêt négatif, bientôt dans votre banque

Article de P.Herlin

Au Luxembourg et en Allemagne, des banques se mettent à appliquer un taux d’intérêt négatif sur les comptes de dépôt, c’est à dire à facturer argent déposé sur un compte ! La DZ Privatbank au Luxembourg, la Deutsche Skatbank, un petit établissement bancaire coopératif du Land allemand de Thuringe l’ont récemment annoncé, et plusieurs banques allemandes s’apprêtent à faire de même. Le taux d’intérêt est de -0,25% pour la banque luxembourgeoise, ainsi 1.000 euros déposés deviennent 997,5 euros un an après. Le « Strafzins », le taux d’intérêt punitif, est ainsi devenu l’expression à la mode en Allemagne

Pourquoi un tel comportement ? Tout simplement, expliquent ces banques, à cause du taux de dépôt négatif pratiqué par la Banque centrale européenne (BCE) depuis juin 2014 et qui s’élève à -0,20%. Les banques perdent de l’argent en déposant leurs liquidités à la BCE, elles le répercutent donc à leurs clients. La seule façon d’y échapper consiste, pour ces clients, à placer leur argent sur des produits financiers de la banque (livret d’épargne, assurance-vie).

Il est plutôt rare qu’une entreprise punisse ses clients, mais cette bizarrerie valide le fait que le marché interbancaire en Europe est au point mort, car normalement une banque qui dispose de liquidités les prête à celles qui en ont besoin, moyennant une rémunération. Ces banques avouent ici les déposer en totalité à la BCE, en se privant ainsi d’une possibilité de gain, et ce pour une raison bien simple : elles sont certaines de retrouver cet argent, ce qui n’est pas forcément le cas en prêtant à la banque X. Cette précaution signifie qu’elles n’ont pas confiance dans le système bancaire, que le risque de faillite demeure significatif. Ces banques avouent que la crise financière n’est pas terminée, merci pour cet aveu.

Le client est incité à placer ses liquidités sur des produits d’épargne, comme des livrets
ou de l’assurance-vie. Mais ceux-ci rapportent-ils vraiment ? Quasiment plus maintenant puisque les taux d’intérêts sont au plus bas. C’est aussi à cela que sert ce taux d’intérêt punitif : forcer, malgré tout, les déposants à migrer vers les produits de la banque, car ce sont eux qui la font vivre par les commissions qu’ils rapportent. Cette coercition en dit long sur le marasme de la banque aujourd’hui, il faut tordre le bras à ses clients pour continuer à vivre.

Au niveau macroéconomique on voit l’aberration que représente la politique de taux zéro de la BCE. Sensée relancer le crédit et la croissance, elle échoue misérablement, et en plus Continuer la lecture de Le taux d’intérêt négatif, bientôt dans votre banque