Tous les articles par Titus

Attentat à Charlie Hebdo : Saïd Kouachi a été employé deux ans à la mairie de Paris

Source: Le Parisien

« Endoctriné », « ingérable », « renvoyé ». Voilà comment est décrit Saïd Kouachi par ses anciens collègues de la mairie de Paris… Entre 2007 et 2009, le tueur de « Charlie Hebdo » a été employé à la Ville, au service propreté, comme « ambassadeur du tri ».

4433823_11-1-759549378_545x460_autocrop

Il a bénéficié d’un des contrats aidés, dit « emploi jeune », contrat de trois ans payé au smic qui n’est pas allé jusqu’à son terme… « En 2009, la Ville a employé beaucoup de jeunes des quartiers. Ça a pas mal défilé », indique un fonctionnaire, sous couvert d’anonymat.

Le travail d’« ambassadeur du tri » consistait, sur l’impulsion de la mairie de Paris et de sa volonté « écologique » d’étendre le tri sélectif aux Parisiens, à aller voir les habitants lors d’opérations de porte-à-porte, rencontrer les gardiens d’immeuble, faire un travail pédagogique. « Cet agent a posé de multiples problèmes », se souvient Stéphane*, qui a découvert « avec effroi » que l’ancien ambassadeur du tri s’était transformé en « tueur de chez Charlie Hebdo, avec son complice », mercredi matin. « Jamais nous n’aurions imaginé », souffle-t-il bouleversé. A l’époque, Saïd Kouachi était, de l’aveu de fonctionnaires, « ingérable » pour les tuteurs qui s’occupaient de ces emplois jeunes. « Il était déjà endoctriné et se dirigeait vers un certain intégrisme. »

Dans ces services de propreté de la Ville, il y a eu « la difficulté de gérer plusieurs dizaines de cas difficiles parmi des agents intégristes, dont Saïd Kouachi », poursuit Stéphane. Il évoque des ambassadeurs du tri « qui refusent de serrer la main aux femmes » ou qui « amènent leur tapis de prière et imposent d’interrompre leur service pour revenir faire prier dans les ateliers ». Et qui posaient des « problèmes de comportement ».

Saïd Kouachi a travaillé successivement dans les services de propreté des XXe arrondissement, IXe-Xe, XVIIe, XIVe et enfin XVIIIe. « Nous avons dû le déplacer quatre fois durant cette période. » En mai 2009, ses responsables ont rédigé un rapport demandant Continuer la lecture de Attentat à Charlie Hebdo : Saïd Kouachi a été employé deux ans à la mairie de Paris

A Marseille, un silence assourdissant

Lu sur Fdesouche

Terreur en France, dans le cœur du «quartier arabe», le malaise est palpable. A la sortie de la mosquée, ceux qui condamnent le font discrètement, à l’écart des barbus.

(…) Marseille est comme une poudrière qui ne demande qu’à exploser, mais personne ne se résout à allumer véritablement la mèche. Les responsables religieux, musulmans ou non, se sont singularisés ici par la discrétion de leurs communiqués. La ville est gouvernée par une sorte de Yalta des religions. Juifs et catholiques au Sud, musulmans au Nord, à chacun son territoire. Quant aux politiques, de droite ou de gauche, ils ont certes lâchés quelques condamnations, mais finalement du bout des lèvres. Marseille est au cœur de tout. Base arrière de l’islamisme radical, elle a vu l’arrestation par les douaniers, le 30 mai, du tueur Nemmouche, de retour de son massacre bruxellois. Des investigations menées ces derniers jours ont clairement ciblé des soutiens locaux. Ici, les djihadistes ont droit de cité. Mais sans faire de bruit. (24 heures)

24heures.ch

Jean-Marie Le Pen : « Je suis Charlie Martel »  » je ne suis pas Charlie »(Maj)

Addendum samedi 10 Janvier 2015: Jean-Marie Le Pen : « je ne suis pas Charlie »

Toute communauté qui comporte une aile aussi extrémiste est appelée tôt ou tard à lui obéir

Source: Europe1

Le fondateur du Front National a lancé « je suis désolé, je ne suis pas Charlie », sur son blog vidéo.

« Je ne suis pas Charlie », a lancé samedi Jean-Marie Le Pen. « Aujourd’hui, c’est : nous sommes tous Charlie, je suis Charlie. Et bien moi, je suis désolé, je ne suis pas Charlie. Et autant je me sens touché par la mort de douze compatriotes français dont je ne veux même pas savoir l’identité politique, encore que je la connaisse bien, qu’elle soit celle d’ennemis du FN qui en demandaient la dissolution par pétition il n’y a pas tellement longtemps. Je ne me sens pas du tout l’esprit de Charlie. Je ne vais pas, moi, me battre pour défendre l’esprit de Charlie qui est un esprit anarcho-trotskyste parfaitement dissolvant de la moralité politique », a déclaré sur son blog vidéo le fondateur du parti d’extrême droite.

« Rassemblement orchestré par la presse ». « La manière dont tout cela est orchestré me rappelle des manifestations du même type qui furent organisées avec la complicité des médias, y compris des médias de droite, lors par exemple de l’affaire de Carpentras où le Front national fut accusé d’avoir violé une sépulture dans un cimetière juif alors qu’il était parfaitement innocent. Et puis il y a eu 2002, ce fut exactement le même phénomène : rassemblement orchestré par toute la presse », a déclaré M. Le Pen dans son journal de bord vidéo publié sur son site internet. S’agissant de 2002, le fondateur du FN fait référence à la grande manifestation entre les deux tours de la présidentielle. Jean-Marie Le Pen avait accédé au second tour et Jacques Chirac l’avait finalement emporté par plus de 82% des voix.

« Notre mise à l’écart est un hommage ». Le Front National n’a pas été convié à la « marche Continuer la lecture de Jean-Marie Le Pen : « Je suis Charlie Martel »  » je ne suis pas Charlie »(Maj)

Zemmour et Onfray rompent le délire compassionnel, proposent une analyse et discutent de l’immigration

Un petit air frais dans cette ambiance pesante de bougie Ikéa et d’hystérie stupide portée par un slogan débile « nous sommes tous charlie ».

Un débat agréable, même si on peut regretter que Michel Onfray en reste sur l’immigration à ses petites certitudes de gauche (-je partage cependant à 100% ses références à proudhon, kropotkine, Fourier, et toute la « gauche » du mutualisme libertaire). Car même si on avait le plein emploi, les problèmes identitaires seraient les mêmes que que ceux qu’ils aujourd’hui. Il faut être sourd et aveugle pour ne pas voir que ce qui nous menace c’est le changement civilisationnel dans lequel nous entraine – sous la poussée constante et toujours de plus en plus grande de l’immigration- la progression démographique des musulmans en France. Qu’ils soient modérés ou pas.

Même avec le plein emploi, même avec des musulman modérés, la France serait-elle encore la France si elle était recouverte de mosquée ?
Voilà la vrai question que personne n’ose poser. Il est aujourd’hui devenu criminel de faire croire que nous pourrons assimiler les musulmans aux principes qui prévalent depuis des siècles dans notre pays. L’assimilation équivaut à une conversion. C’est une démarche individuelle dans un contexte très particulier. Et nous avons vu en Algérie que ce principe ne s’applique pas à la masse. Là-bas nous avons essayer pendant presque un siècle d’assimiler autant de musulman qu’il y en a aujourd’hui en France. Ce fut un échec total qui c’est conclu par une tragique guerre civile.

Pourquoi ce qui n’a pas marché hier, marcherait aujourd’hui avec internet, la télévision par satellite, le tourisme de masse ?

Nous le disons et le répétons: si le courage tue; la lâcheté aussi. Posons nous enfin les bonnes questions.

À partir de 38mn.

Liberté d’expression. Le ministre a interdit le rassemblement de Riposte Laïque d’hier

Le commissaire nous a signifié, une demi-heure avant le début de notre rassemblement, son interdiction par le préfet Boucault. La Préfecture nous en avait annoncé la probabilité à 11 heures du matin, sur ordre du Ministre en personne. Mazette ! Le Ministre qui se soucie de nous en personne, serait-ce par peur pour notre sécurité ? Que nenni… Les choses sont infiniment plus simples. Et inadmissibles.

A l’heure où le PS et l’UMP se préparent à défiler avec leurs bourreaux, à savoir l’UOIF, émanation des Frères musulmans, organisation terroriste dont même l’Egypte, pays musulman, n’a pas voulu, un Ministre de l’Intérieur prétend interdire à une partie, ciblée, de la population, de manifester son soutien à Charlie Hebdo. Vous avez dit discrimination ?

Lire la suite sur le site de Riposte Laïque

Interview des preneurs d’otages de Dammartin et Vincennes : « j’ai été envoyé par Al-Qaïda »

BFMTV a été en contact avec deux des terroristes lors de cette journée de vendredi. Ils ont revendiqué leurs actes. L’un d’eux a fait état d’une synchronisation entre les actions.

BFMTV a suivi en direct vendredi les deux prises d’otage simultanées en Seine-et-Marne et à Paris.

L’un des tueurs de Charlie Hebdo, Chérif Kouachi, joint vendredi matin par BFMTV, affirmait dans la matinée avoir été missionné par « Al Qaida du Yémen » et avoir été formé par l’Imam Anwar Al Awaki. « On est les défenseurs du prophète », a-t-il dit. La rédaction est tombée sur le terroriste en essayant de joindre des témoins dans l’imprimerie.

Amedy Coulibaly, le terroriste de la porte de Vincennes, a lui contacté BFMTV à 15h pendant la prise d’otage. Le preneur d’otage de l’épicerie cacher a affirmé s’être « synchronisé » avec les tueurs de Charlie: « Eux Charlie Hebdo, moi les policiers « , a affirmé Amedy Coulibaly. Il a de son côté affirmé appartenir à l’Etat Islamique. […]

BFMTV

Le Hashtag #JeSuisKouachi témoigne d’un soutien important aux terroristes islamistes sur Twitter.

Manif Ripouxblicaine: Clémentine Autain défilera contre… l’islamophobie.

Des islamistes viennent de tuer en trois jours 15 personnes. Mais le Front de Gauche sera dans la rue contre les islamophobes.
Encore une preuve du caractère fumeux de cette manifestation est une grande manipulation

Pour Hollande les terroristes n’ont rien à voir avec la religion musulmane

C’est vrai ils ont dû tomber sur un mauvais numéro de PIF gadget; ou alors ils ont lu Peter Pan mais ils n’ont pas compris les sous-entendus métaphysiques des interventions de la féee clochette.

Y en a marre que ces connards nous prennent pour des baltringues….