Tous les articles par Titus

Cinéma du Week-END: Les combattants – Plein Soleil

Les combattants est certainement le meilleur film français que j’ai pu voir en ce début d’année 2015.
D’un naturel pessimiste, Madeleine se prépare à survivre aux catastrophes qui ne manqueront pas de se produire dans un futur proche : réchauffement climatique, pollution chimique, surpopulation… Dotée d’une carrure de videur, elle nage des kilomètres avec un sac à dos bourré de briques, boit des smoothies de maquereaux et exerce sur toutes choses un pragmatisme rugueux. « Pour quoi faire ? » demande-t-elle à l’imprudent qui ose lui proposer quelque chose d’aussi incongru qu’une soirée en tête à tête. L’imprudent, c’est Arnaud, un jeune type doux, un peu flottant, qui s’apprête à reprendre avec son frère l’entreprise d’abris de jardin de son père, tout juste décédé. Madeleine et Arnaud n’ont rien à faire ensemble et se retrouvent pourtant dans le même stage de survie de l’armée de terre…

Un classique. Delon y est magistral dans un rôle de séducteur troublant. Pareil pour l’inoubliable feu follet, Maurice Ronet. Plein soleil est un grand film.

Tom Ripley est chargé par un milliardaire américain, M. Greenleaf, de ramener à San Francisco son fils Philippe qui passe de trop longues vacances en Italie auprès de sa maîtresse Marge. Tom entre dans l’intimité du couple et devient l’homme à tout faire de Philippe qui le fait participer à toutes ses aventures sans cesser de le mépriser. C’est alors que Tom tue Philippe et usurpe son identité. Tout semble réussir. Au moment où il s’apprête a épouser Marge, Philippe réapparait.

Législative dans le Doubs: Pour Marine Le Pen l’UMPS n’est plus dans la République. (vidéo)

L’UMP et le PS se plaisent à attaquer régulièrement le Front National comme l’a fait hier le président de la République sur les valeurs de la République.
Ce n’est pas parce qu’on les porte en bandoulière et qu’on s’en saisit à chaque discours, qu’on les respecte : organisation de la république en communautés; démembrement de la république en territoire de plus en plus autonome, dépossession de la république de sa souveraineté par délégation à des autorités supra-nationales et étrangères, viol répété du principe de laïcité… voilà autant d’exemples qui prouve que le PS comme l’UMP se situent largement en dehors du champ de la république dont ils chantent pourtant tout le temps les louanges pour mieux masquer leurs forfaitures.

Continuer la lecture de Législative dans le Doubs: Pour Marine Le Pen l’UMPS n’est plus dans la République. (vidéo)

Ivan Rioufol : unanimisme anti-FN, l’alibi des fumistes

Ivan Rioufol revient sur les élections législatives partielles dans le Doubs. Pour lui, l’UMP comme le PS devront produire des idées plutôt que jeter des anathèmes.

Le mépris porté au peuple par le monde politique s’étale dans le rejet du Front national. Traiter ce parti légal de xénophobe, antirépublicain, antidémocratique est un obligé de la rhétorique officielle. La gauche institutionnelle, François Hollande en tête, se refait régulièrement une vertu en martelant ces accusations. La droite honteuse, celle d’Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet, est pareillement convaincue d’avoir à résister au retour de la bête immonde. Le reste de l’appareil UMP tord le nez et chasse les mouches. Dans tous les cas, le Système persiste à juger le FN indigne de la république. Mais, à travers cette formation qui ne cesse d’engranger des adhésions, ce sont des Français qui se font humilier. C’est pour cette raison que l’UMP, arrogante et paresseuse, a été éliminée au premier tour de la législative partielle du Doubs. Sur ces terres socialistes, le duel FN-PS de dimanche s’annonce rude.

Juppé (UMP) dit de Marine Le Pen: «Elle est notre principale adversaire politique.» Il préfère en conséquence le candidat PS, Frédéric Barbier (26,5 % au premier tour), à celle du FN, Continuer la lecture de Ivan Rioufol : unanimisme anti-FN, l’alibi des fumistes

I-Média démonte la propagande socialiste par France 2 au sujet du fils de Walter Broccoli au FN (TV Liberté)

01:18 – PARTIE 1 – L’express, média de dénonciation

06:52 – PARTIE 2 – Le zapping d’I-Média

14:03 – PARTIE 3 – Drahi et la presse française

21:32 – PARTIE 4 – Les tweets d’I-Média

27:55 – PARTIE 5 – Le fils de Walter Broccoli au FN

34:56 – PARTIE 6 – Le bobard de la semaine

Le passage sur la propagande socialiste anti-Fn de France2.

Nous vous en avions déjà parlé: Manipulation et propagande: Son fils est au FN , il le rejette (vidéo)

Manipulation et Propagande: Mediapart pris en flagrant délit de mensonge! (vidéo)

Plenel a prétendu que Axel Loustau ((le trésorier du microparti de soutien à Marine Le Pen (nommé Jeanne)) aurait menacé de mort une journaliste. Or Axel Loustau leur a juste fait comprendre que leur méthode de petit flic politique ne relevaient pas du journalisme mais du harcèlement stalinien; mais à aucun moment il n’a menacé une journaliste.

Plenel, digne héritier des pires communistes, a donc encore menti pour salir la réputation d’un homme, et par ricochet d’un parti. La preuve de ce mensonge est dans cette conversation téléphonique entre le journaliste Karl Laske de Médiapart et Axel Loustau .

Lire le portrait de Plenel sur l’OJIM

Lire l’article de wikipédia sur le Livre de Pierre Péan et Cohen: la Face caché du Monde, où l’on découvre les méthodes stalinienne du rouge Plenel.

PJ de Paris : Bernard Petit, « victime » des « Frères » francs-maçons

Pendant des années, son appartenance supposée à la franc-maçonnerie lui a permis de faire carrière. Mais les relations entre « frères » qu’entretenaient le patron de la police judiciaire parisienne lui valent aujourd’hui la disgrâce.

Suspecté d’avoir renseigné l’ancien patron du RAID, Christian Prouteau, avant son interpellation dans une affaire d’escroquerie et de corruption, Bernard Petit tombe en compagnie de trois autres responsables policiers, connus pour leur affiliation au Grand Orient.

Les « tuyaux » échangés entre frères trois-points, qui pénalement s’analysent en une « violation du secret de l’enquête et de l’instruction », scellent le destin de celui qui était l’un des flics les plus puissants de France, depuis un peu plus d’un an seulement. A 59 ans, la carrière de ce « grand professionnel », comme l’avait présenté Manuel Valls lors de sa nomination, s’achève dans l’inconfort du bureau d’un juge d’instruction….

Fin diplomate, habile à se mouvoir dans les cercles de pouvoir, il exerce également comme Continuer la lecture de PJ de Paris : Bernard Petit, « victime » des « Frères » francs-maçons

Législative dans la Doubs: Quand l’UMP choisit la technique des chevaliers du NI (Monty Pythons)

La propagande anti-FN des média, le grand théâtre du PS et la lâcheté de l’UMP sont d’une telle absurdité que même le génie des Monty python n’arrive pas à atteindre ce degré de folie.

Déplacements ministériels : le FN dénonce « un détournement des moyens de la République »

Question de neutralité

La venue des ministres dans le cadre de la campagne électorale du candidat socialiste, à la législative partielle dans le Doubs, n’est pas du goût de tous. Steeve Briois, vice-président du Front national, a dénoncé jeudi les déplacements de Bernard Cazeneuve et Manuel Valls dans le Doubs comme « un détournement des moyens de la République. »

« Que M. Valls ou M. Cazeneuve puissent venir ici au frais de l’État, (…) pour participer à un scrutin alors qu’ils devraient être neutres », « ça nous horripile », a déclaré le maire d’Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) lors d’une conférence de presse à Allenjoie (Doubs) aux côtés de la candidate FN Sophie Montel.

Ils « se déguisent en agents de communication, alors qu’ils ont autre chose à faire, je trouve ça honteux », a estimé Mme Montel, qui sera opposée dimanche au socialiste Frédéric Barbier lors du deuxième tour de l’élection législative partielle de la 4e circonscription du Doubs.

Bernard Cazeneuve a donné un meeting mercredi soir à Audincourt avec M. Barbier, et la Premier ministre Manuel Valls, qui avait déjà participé à un meeting avant le 1er tour, est attendu ce jeudi après-midi dans la circonscription.

(Source : AFP)

François Hollande rejette l’idée de statistiques ethniques : « La crudité de la réalité effraie »commente Benbassa

« Ce débat là n’apporterait rien », a tranché François Hollande, au sujet des statistiques ethniques, lors de sa cinquième conférence de presse, dominée par les sujets de société. Interrogé par l’Obs », il y a quelques jours, la sénatrice Europe-Ecologie les Verts du Val-de-Marne, Esther Benbassa, défendait l’instauration de statistiques ethniques pour réduire la fracture sociale.

« Je défends l’instauration officielle de statistiques ethniques, qui sont aujourd’hui illégales et restent un tabou dans notre République. On mesure aujourd’hui les discriminations de manière détournée, incomplète, par les ‘prénoms à consonance’, par exemple. Regardons enfin les choses en face !

Je prône notamment la mise en place de deux cases dans les formulaires de recensement, l’une réclamant le lieu de naissance des parents et l’autre, la nationalité antérieure de celui qui n’est pas français de naissance. Cela permettrait de poser des diagnostics chiffrés et précis sur des discriminations qui sont le quotidien des banlieues.

(…)

Source

Philippot: « François Hollande a dit que certains partis ne sont pas totalement dans les valeurs de la république. Il a raison. Le PS et L’UMP n’y sont pas. »


Florian Philippot – 5 février 2015 par hurraken75

Manipulation et propagande: Son fils est au FN , il le rejette (vidéo)

addendum:

Voir aussi: I-Média démonte la propagande socialiste par France 2 au sujet du fils de Walter Broccoli au FN (TV Liberté)

Hier soir France 2 a gagné le concours Pol Pot de la propagande et devrait recevoir le prix Goebbels pour toute son oeuvre. À trois jours du second tour de la législative qui va opposer le FN au PS, la chaine publique a diffusé un reportage hautement capital pour l’information des citoyens: le témoignage de Walter Broccoli (ancien responsable FO d’Arcelor-Mittal à Florange) en rupture avec son fils depuis que celui-ci a rejoint les rangs du Front National.
Le pauvre merdeux de Florange parle avec des trémolos dans la voix comme une vieille arabe qui pleure son fils parti faire la guerre avec Daesh. De la grande comédie made in France2. À vomir.

Surtout quand on sait que ce petit rentier de la contestation est un opportuniste de première. Car grâce à quelques recherches sur le net, nous nous sommes rendu compte que le papa déçu par les choix politique de son fiston est une racaille qui bouffe à tous les râteliers. On s’est aussi aperçu que le reportage daté de décembre dernier et qu’il avait fait le jour du tournage un selfi souriant avec Maryse Burgot, la journaliste à l’origine du reportage et qui n’a jamais brillé par son objectivité. En fouillant bien le compte twitter du syndicaliste planqué, on a également appris que celui-ci était actuellement en Thaïlande, et qu’il envisageait d’être candidat UMP en lorraine. L’homme déboussolé par la conversion de son fils aux idées du FN, se console avec Hollande, Borloo, Mélenchon, et tous les caciques du système.

Face à cette mascarade digne des pires régimes staliniens, la réaction des internautes ne s’est pas fait attendre, et ce loustic, qui en 40 aurait donné son fils à la gestapo, s’est fait pourrir comme il se doit sur les réseaux sociaux.

On le répète: ARTE, France, 2, France 3, TF1, Canal+, BFM, Itélé… sont des média de propagande et de manipulation de masse. La France est gouvernée par Big Brother, et ne figure plus parmi les pays démocratiques.

Voici donc le reportage et des réactions sur twitter:

——–

Le témoignage de Walter Broccoli (ancien responsable FO d’Arcelor-Mittal à Florange) en rupture avec son fils depuis que celui-ci a rejoint les rangs du Front National.

UimCS1w-1

— Pierre S. (@FrDesouche) 4 Février 2015


Continuer la lecture de Manipulation et propagande: Son fils est au FN , il le rejette (vidéo)