Tous les articles par Titus

Jean-Christophe Cambadélis compare Daech à Israël sur Twitter, puis efface son tweet

BAD BUZZ – Invité du forum de Radio J dimanche, le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a comparé Israël à Daech et tweeté ses propos. Un tweet rapidement effacé avant d’être réécrit peu après devant les critiques reçues sur le réseau social.

Marine Le Pen dénonce l’utilisation de l’esprit du 11 janvier par le gouvernement (Maj vidéo)

Marine Le Pen, invitée du Grand Jury, le 8 février 2015 – Partie 1


Marine Le Pen, invitée du Grand Jury, le 8… par rtl-fr

Marine Le Pen, invitée du Grand Jury, le 8 février 2015 – Partie 2


Marine Le Pen, invitée du Grand Jury, le 8… par rtl-fr

« Ce n’est plus de la politique, c’est du spiritisme ». Marine Le Pen ironise à propos de ce qu’elle considère comme étant une utilisation « indécente » de l’esprit du 11 janvier (date de la grande manifestation républicaine quelques jours après les attentats de janvier, ndlr) par le gouvernement.

Le « garde à vous » du 11 janvier

« Dès qu’on est en difficulté, on en appelle à l’esprit du 11 janvier. Il y a eu une souffrance commune du peuple, des manifestations et une réaffirmation de l’attachement au liberté. Vouloir se servir de ça pour interdire toute critique, rappeler à l’ordre les syndicats et demander à l’opposition de se taire, c’est indécent« , s’emporte-t-elle.

Et la présidente du Front national de dénoncer l’utilisation de l’unité nationale « comme une sorte de garde à vous ». Selon elle, « l’UMP est est tombée dans le piège. Mais comme elle n’a aucune proposition, elle est d’accord pour être la victime consentante« .

Les propositions « insuffisantes » du gouvernement

Elle ajoute : « Les propositions du gouvernement à la suite des attentats sont microscopiques. C’est une honte et du mépris vis-à-vis de la menace qui plane sur nous (…) Les postes en plus dans l’armée alors qu’elle a perdu 54.000 postes en moins, (…) le site stop-jihadisme (…), si c’est au niveau, j’ai une vision radicalement différente ».

Marine Le Pen rappelle les propositions de son parti après les attentats des 7,8 et 9 janvier Continuer la lecture de Marine Le Pen dénonce l’utilisation de l’esprit du 11 janvier par le gouvernement (Maj vidéo)

L’État islamique aux portes de l’Europe ? (vidéo)

Le 19 mars 2011, la France lance l’opération Harmattan en Libye. L’armée de l’air, la marine nationale et même l’aviation légère de l’armée de terre sont réquisitionnées pour mettre fin au régime de Mouammar Kadhafi. Le dictateur est vaincu en quelques semaines. Toute la communauté internationale se félicite de la chute du colonel.

Depuis, quatre longues années se sont écoulées et la Libye est aujourd’hui plongée dans le chaos. Cet été, les milices islamistes de Fajr Libya – “l’aube de la Libye” – sont passées à l’offensive. Ce mouvement hétéroclite a notamment repris Tripoli, la capitale, par les armes. Piégé, le gouvernement officiel a dû s’exiler à 1 000 km plus à l’ouest, dans la ville de Tobrouk.

Quel est le projet de ces miliciens, dont certains ont déjà rejoint les rangs de Daech, le groupe État islamique? La Libye est-elle en train de devenir un sanctuaire pour les terroristes aux portes de l’Europe ? Envoyé spécial est parti à la rencontre de ces Libyens, étudiants, combattants, responsables politiques… qui font allégeance à ce califat autoproclamé.

Doubs: le PS incapable de gagner sans l’aide des Média et l’UMP.VERT.FDG.UDI.MODEM. FN seul 49,01%.


Continuer la lecture de Doubs: le PS incapable de gagner sans l’aide des Média et l’UMP.VERT.FDG.UDI.MODEM. FN seul 49,01%.

Montluel : l’église Notre-Dame-des-Marais fermée après une profanation

Il est où Valls. Et Cazeneuve. Et Taubira. Et Hollande. Et SOS racisme….

———

Désolation ce dimanche matin pour les fidèles de Montluel. Une petite affichette à l’entrée de la collégiale Notre-Dame-des-Marais leur indique que l’église a été profanée. « La porte du tabernacle a été fracturée », explique le père Blot. Le ciboire et des hosties consacrées ont été volées. Les faits se seraient déroulés jeudi ou vendredi. Une plainte a été déposée à la gendarmerie.
Ce dimanche matin, la messe a été déplacée dans la commune voisine de Dagneux. L’église Notre-Dame-des-Marais restera quant à elle fermée jusqu’à vendredi soir. A 19 heures ce 13 février, sera célébrée une messe de réparation.

Source

Sarcelles , le repli communautaire : « ceux qui parlent de mixité sociale la veulent pour les autres » (vidéo)

La conférence de presse de François Hollande aura lieu demain. Après avoir consulté beaucoup de maires de banlieue, le chef de l’Etat devrait annoncer des mesures sur la laïcité et la mixité sociale. Nous avons choisi ce soir de nous intéresser à Sarcelles dans le Val-d’Oise, en région parisienne. Une ville qui connaît depuis quelques années un repli communautaire.

Mosquée géante de Tulle: La Lombardie n’est pas la Corrèze.

En Italie, la Ligue du Nord vient de faire voter une loi rendant « quasi impossible » la construction de mosquées.

1939399

Tulle, 14.000 habitants, moins d’une centaine de musulmans – qui ont déjà à leur disposition une salle de prière -, s’apprête à faire voter la construction d’une mosquée géante.

1.200 m2 qui abriteront appartement de fonction, salles de prière séparées pour les hommes et les femmes, et quatre salles de cours dont la finalité pourrait bien concerner une école coranique. 1.200 mètres carrés pour accueillir 500 fidèles… N’est-ce pas un peu grand ? En outre, la mosquée située à l’entrée de la ville sera dotée d’un minaret de 14 mètres de haut.

Tandis que dans le Limousin un projet de cette envergure a été passé sous silence par la municipalité socialiste et dénoncé par ses opposants, en Italie, la Ligue du Nord, décrite comme un parti anti-immigration, vient de faire voter une loi rendant « quasi impossible » la construction de mosquées.

Dans cette loi, des amendements :

– Le premier autorise l’organisation d’un référendum régional. En clair, les habitants donneront leur avis sur la question.
– Le deuxième prévoit l’alourdissement de la procédure administrative. Visant, on le présume, à décourager le processus.
– Le troisième exige que l’architecture de la mosquée soit en adéquation avec le paysage lombard. Réalisation difficile.
– Le quatrième conditionne l’obtention de permis à la validation finale d’une « consultation régionale » qui surveillera la construction de très près. Autrement dit, « on vous a à l’œil ».
– Le cinquième, justement, consiste en la mise en place, tout au long de la construction, d’un système de vidéo-surveillance.

Roberto Anelli – l’initiateur et le rapporteur de la loi – espère avoir pu éviter un désastre, « sinon, ils (les musulmans) ne s’arrêteront jamais. Mosquée ne veut pas dire terroriste, mosquée veut dire menace terroriste. » Une nuance, mais une nuance de taille. Lucide, Roberto.

Alors qu’à Tulle, les élus de la mairie socialiste négocient une mosquée dans le dos de leurs administrés, en Lombardie, ceux du conseil régional demandent l’avis des habitants. Alors qu’à Tulle, on s’empresse de parer aux besoins de futures nombreuses arrivées, en Lombardie, on justifie le vote parce que la présence de musulmans dans la région « n’est pas indispensable ».

Surtout, en Lombardie, cette loi – qui inclut églises et synagogues – n’a suscité, en dehors des débats internes au conseil régional, aucune polémique.

Si, dans le fief de Hollande, les habitants sont pour ainsi dire mis devant le fait accompli, à Blaye (4.700 habitants), on veille au grain. Cette fois, ce sont les riverains de la rue Taillasson qui se rebiffent : pas de mosquée dans leur quartier. La raison ? Elle est donnée par le maire – un ancien communiste pourtant favorable au projet – qui reconnaît « le rapport difficile que les musulmans peuvent vivre avec leurs voisins ».

À Blaye, on se sent parfois plus près de la Lombardie que de la Corrèze.

L’eurodéputé UMP Philippe Juvin accuse François Hollande de « surfer sur les morts du 11 janvier pour cacher son inaction »

Sans surprise, la prestation de François Hollande lors de sa grande conférence de presse du 5 février ne lui attire pas les compliments de l’UMP. Mais il en est un qui se montre particulièrement virulent à l’égard du chef de l’Etat, lui reprochant de « surfer sur les morts du 11 janvier pour cacher son inaction. » Il s’agit de Philippe Juvin, député UMP européen et porte-parole de la délégation française du groupe PPE au Parlement européen.

Dans un communiqué diffusé ce 6 février, Philippe Juvin fustige un Président qui se contente de « dénoncer » et n’agit pas. S’il parle des « morts du 11 janvier », précisons que les attentats ont eu lieu du 7 au 9 janvier. La grande marche républicaine a en revanche bien eu lieu le 11 janvier. Il dit :

Il fallait certes de fermes déclarations, mais surtout de fermes décisions après le 11 janvier. Mais, un mois plus tard, François Hollande continue dans l’incantation. A-t-on décidé de punir ceux qui vont faire le Jihad ? A-t-on donné à la police les moyens dont elle avait besoin ? Non, on se contente de dénoncer …

Un président qui déclare vouloir entretenir « l’esprit du 11 janvier » mais qui n’aurait qu’un but: « surfer sur les attentats pour redorer son image et cacher son inaction« .

L’eurodéputé poursuit en l’accusant de ne rien faire changer sur le fond en terme de « chômage » ou de « disparition de notre outil industriel » et, à la place, « d’exposer tous les jours nos soldats manifestement avec des arrières pensées politiciennes » : Continuer la lecture de L’eurodéputé UMP Philippe Juvin accuse François Hollande de « surfer sur les morts du 11 janvier pour cacher son inaction »

Français de souche vs Français musulmans : « Il n’existe pas une unique identité française, figée depuis la nuit des temps »

Extraits d’un texte collectif intitulé « Gare à ne pas attiser une fictive guerre des identités » après l’attentat contre Charlie Hebdo.

Parmi les signataires Louis-Georges Tin, maître de conférences en Lettres (et également Président du onseil Représentatif des Associations Noires de France, ce qui n’est pas précisé).

Crise identitaire ? Insécurité culturelle ? Mais comment arrivons-nous à de telles inepties ? Faut-il rappeler, à minima, que les Français musulmans ne sont ni plus ni moins français que les autres ?

La presse de tous bords, y compris celle dont ce n’est pas l’habitude, annonce que nous sommes terrassés par un « malaise identitaire », voire par une supposée « névrose de l’islam » (sic), puisqu’un « choc culturel et religieux » créerait une « insécurité culturelle » au sein de la nation.
Voilà qui donne du grain à moudre aux identitaires de tous poils et nous engage dans une voie dangereuse :

l’« identité française », chrétienne, « blanche », « de souche », serait menacée dans son essence par l’islam, perçu comme un tout.

Cette idéologie a été analysée de longue date par les spécialistes des sciences sociales : elle peut être nommée essentialiste et différentialiste.
On s’étonne que quiconque puisse encore y croire, tellement elle est erronée, Continuer la lecture de Français de souche vs Français musulmans : « Il n’existe pas une unique identité française, figée depuis la nuit des temps »

Bruxelles : il crache sur la conductrice du tram et lui reproche de ne pas être voilée

Mohammed, 32 ans, a été transféré aux Cliniques Saint-Luc afin d’y être examiné par un psychiatre et d’y être éventuellement place en observation.

La police de la zone Bruxelles-Nord (Saint-Josse, Schaerbeek, Evere) a du intervenir dans un tram, vendredi après midi; avenue Princesse Élisabeth, à Schaerbeek.

La patrouille intervenait à la demande d’aide de la conductrice alors qu’un passager venait de la menacer et lui avait craché sur le visage, lui reprochant de ne pas porter le foulard.

Quelques instants plus tôt, avant de grimper dans le tram, l’énergumène s’en était pris à une passante qui attendait comme lui l’arrivée du tram. Il l’avait insultée et lui avait porté des coups de pied dans les jambes.

L’individu a été maîtrisé. Mohammed, 32 ans, a été transféré aux Cliniques Saint-Luc afin d’y être examiné par un psychiatre et d’y être éventuellement place en observation.

Source

Marseille : le contrôle d’une femme en niqab tourne mal

Une jeune femme de 27 ans a été interpellée hier après-midi, vers 15 h 30, sur le marché de Noailles (1er) à Marseille, alors qu’elle portait un niqab de couleur noire

Une jeune femme de 27 ans a été interpellée hier après-midi, vers 15 h 30, sur le marché de Noailles (1er) à Marseille, alors qu’elle portait un niqab de couleur noire. Seuls ses yeux étaient effectivement visibles, précise-t-on de source proche de l’enquête.

Elle a refusé de se dévoiler malgré la demande expresse des policiers qui intervenaient, en l’occurrence cinq îlotiers, dont deux réservistes. Elle s’est mise à insulter les forces de l’ordre en ces termes : « Chez nous, on ne parle pas aux hommes. Ne m’emmerdez pas ! »

Garde à vue

Elle a dès lors été rejointe par une amie qui se trouvait en compagnie de son fils de 8 ans et l’accompagnait. S’adressant à sa copine, la deuxième femme a stigmatisé à son tour Continuer la lecture de Marseille : le contrôle d’une femme en niqab tourne mal