Tous les articles par Titus

Blanchiment, escroquerie à la CAF et immigration clandestine : 150 policiers investissent la place Arnaud Bernard à Toulouse

Mardi 22 septembre 2015, dès 6 heures du matin, 150 policiers ont investi la place Arnaud Bernard, dans le centre-ville de Toulouse, pour une vaste opération de contrôle.

Près de 150 policiers ont investi la place Arnaud Bernard, mardi 22 septembre 2015, aux premières heures de la matinée. Menée conjointement par la Police aux frontières (PAF) et le Service régional de police judiciaire de Toulouse (SRPJ), l’opération a mobilisé des hommes de différents services, venus en renfort, ainsi que plusieurs dizaines de CRS.

Une longue enquête

Les policiers ont agi dans le cadre d’une commission rogatoire émanant de deux juges d’instructions toulousains. Ils enquêtaient depuis plusieurs mois sur des faits de blanchiment d’argent et d’escroquerie ainsi que sur la présence dans des immeubles de la place Arnaud Bernard d’étrangers en situation irrégulière.

Je me suis retrouvé bloqué dès 6 h 30 et jusqu’à 8 h, rapporte un commerçant de la place Arnaud Bernard. Tout le quartier a été bouclé, plus aucune livraison ne pouvait être effectuée… Je n’avais jamais vu une opération comme celle-là.

Des interpellations

D’autres opérations ont par ailleurs été menées dans le cadre de la même affaire, mardi matin. Elles ont abouti, notamment sur la place Arnaud Bernard, à quelques arrestations mais les policiers restent pour l’instant discrets sur les résultats de cette opération.

Plus tard dans la journée, le parquet de Toulouse a confirmé la mise en garde à vue de quatre personnes. Ces dernières seraient soupçonnées d’aide a l’entrée et à la circulation dans le cadre d’un séjour irrégulier d’un étranger en France, de fraudes aux allocations familiales et d’escroquerie à la CAF.

source1 – source2

Migrants: La Turquie obtient 1milliard d’euro et demande une relance des négociations sur sa candidature à l’Union européenne

La Turquie a un intérêt à la déstabilisation actuelle de la Syrie. Cela lui permet de faire pression sur l’Union Européenne en se servant des migrants comme d’une arme de chantage dans des « négociations » sur son entrée au sein de l’union.


(…) AIDE À LA TURQUIE

« Nous avons le sentiment qu’après les événements des dernières semaines, tout le monde est davantage disposé à aider les réfugiés tant qu’ils sont hors d’Europe, donc nous voulons concrétiser tout cela », explique un responsable européen.

La Commission européenne a indiqué la semaine dernière qu’elle était prête à débloquer un milliard d’euros pour la Turquie, une somme cinq fois plus élevée que celle qu’elle a versée jusqu’à présent pour venir en aide aux deux millions de réfugiés syriens dans ce pays.

Le principal obstacle au déblocage de cette aide, qui proviendrait pour les deux tiers de fonds existants, est la contribution des Etats membres, a dit à Reuters un responsable européen.

En contrepartie d’une telle aide, destinée notamment à améliorer les services de santé, la Turquie doit s’engager à améliorer les conditions de vie des réfugiés, à lutter contre les réseaux de passeurs et à empêcher les départs vers la Grèce, a-t-il ajouté.

Ankara demande de son côté une aide financière mais aussi une relance des négociations sur sa candidature à l’Union européenne. Pour répondre à ces attentes, les Vingt-Huit envisagent d’organiser un « mini-sommet » avec le président turc Recep Tayyip Erdogan le 5 octobre.

 

Source

Scandale du RSI : Xavier Bertrand et Nicolas sarkozy, responsable et coupable

Les artisans et les commerçants français ont manifesté ce lundi 21 septembre à Paris pour dénoncer une nouvelle fois les dysfonctionnements du Régime social des indépendants (RSI). Après la grande mobilisation nationale du 9 mars dernier, plusieurs milliers de travailleurs indépendants ont tenu à crier leur colère et leur détresse le jour de la remise au Premier ministre d’un rapport parlementaire sur le « fonctionnement du RSI dans sa relation avec les usagers ».

Marine Le Pen tient à exprimer sa solidarité à l’égard des 8 millions de travailleurs indépendants français victimes de ce véritable racket social.
Elle rappelle que le RSI, né le 1er juillet 2006 de la fusion des trois caisses de santé et de retraite des artisans, commerçants et professions libérales, a engendré un immense chaos humain et comptable.
Xavier Bertrand, ministre de la santé de 2005 à 2007 puis ministre du chômage de Nicolas Sarkozy, est le principal responsable de cette maltraitance organisée des travailleurs français. En effet, il a décidé le mariage forcé entre le RSI et l’URSSAF qui a donné naissance à l’Interlocuteur Social Unique (ISU) le 1er janvier 2008. Cette fusion était condamnée d’avance compte tenu de l’incompatibilité connue des deux systèmes informatiques.
Cette réforme effectuée à la va-vite sans arbitrages et l’aveuglement de Xavier Bertrand à faire respecter le calendrier en dépit des nombreuses alertes relayées par les différents acteurs du projet sur le retard pris et les problèmes techniques rencontrés, sont à l’origine de graves dysfonctionnements endurés par les cotisants et les assurés.

Aujourd’hui, le bilan du RSI est tout simplement désastreux et ses conséquences dramatiques. Continuer la lecture de Scandale du RSI : Xavier Bertrand et Nicolas sarkozy, responsable et coupable

Lyon: Le cambrioleur de 13 mosquées était… un musulman marocain

Aucune revendication religieuse. Un homme de 40 ans, présenté comme SDF, a reconnu avoir cambriolé plusieurs mosquées, a appris 20 Minutes de source policière ce mardi. Se définissant lui-même comme musulman pratiquant, il a avoué quatre vols par effraction de ces lieux de culte sur les treize dont il était soupçonné. Présenté à un juge lundi matin, il a été placé en détention provisoire dans la soirée.

Les faits remontent à début février. Quelques semaines seulement après les attentats qui ont touché la région parisienne début janvier, les policiers lyonnais constatent une recrudescence de vols par effraction dans les mosquées de la région. Avec à chaque fois le même mode opératoire, l’homme s’infiltrant dans le lieu de culte uniquement la nuit grâce aux accès de secours.

L’argent volé provenait de dons Continuer la lecture de Lyon: Le cambrioleur de 13 mosquées était… un musulman marocain

Gard : Le maire FN de Beaucaire condamné pour injure publique

Cet après-midi, le maire Front National de Beaucaire, Julien Sanchez, a été condamné par le tribunal correctionnel de Nîmes à 1 500€ d’amende pour avoir écrit : »Ce ne sont pas quelques syndicalistes enseignants sans éducation, privilégiés, aigris et sectaires, dont le comportement n’a rien à envier à celui de ‘racailles’, qui impressionneront la municipalité ».

En plus de sa condamnation à 1 500€, Julien Sanchez devra verser 1 000€ à chacune des quatre parties civiles. Joint par téléphone, le maire de Beaucaire réagit : »Cet après-midi, il ne manquait que la guillotine, ils l’avaient oubliée. C’est ridicule ! On ne m’empêchera pas de parler. C’est pour essayer de faire taire un opposant politique en pleine campagne« . Julien Sanchez a également décidé de faire appel. (…)

Source

L’impasse de la FED : Olivier Delamarche VS Jean-Jacques Friedman

« Les banquiers centraux n’ont pas la main, ça commence avec la banque de Chine », voilà le constat de Jean-Jacques Friedman, CIO chez Vega IM, où travaille Marc Riez, un des invités les plus fréquents sur le plateau de BFM Business face à Olivier Delamarche. Ce même Marc Riez qui, le 31 août dernier, prônait les capacités de la banque centrale chinoise à gérer son économie, considérant que cette dernière avait une marge de manœuvre suffisante : « [la Banque Centrale chinoise] a encore beaucoup de marge de manœuvre Olivier » 1ère vidéo du 31 août 2015, à 6min18.

Effectivement, les banquiers centraux n’ont pas la main, comme le répètent semaine après semaine nos Econoclastes, dont Olivier Delamarche. L’annonce de la FED de ne pas monter ses taux n’a donc rien de surprenant, puisque « la conjoncture n’y est pas », ce que nous savons tous depuis longtemps déjà. Cependant, et comme le montre la contradiction dans le discours d’une même gouvernance, qui n’est surement pas propre à eux, les investisseurs qui ne voulaient pas voir font maintenant volte-face.

La FED « ne se soucie que des marchés » et non pas de l’inflation et de la croissance américaine. « Tous les chiffres donnent une croissance qui diminue et une inflation qui, évidemment, n’arrive pas à repartir, parce qu’on est dans un monde qui est profondément déflationniste. » Mme Yellen a donc trouvé comme excuse la situation chinoise pour reporter sa hausse des taux, en disant : « attention, ce qu’on vous a présenté n’est pas franchement la réalité », comme sait nous le traduire Olivier Delamarche.

« [Les Etats-Unis] ont des chiffres qui sont faux. »

« Le vrai risque, c’est d’être très en retard sur la courbe » des taux d’intérêt théoriques (basé sur l’inflation et la croissance), selon M. Friedman, et c’est pourquoi la FED devrait remonter ses taux. Mais donc, c’est aussi ce qui permet à notre Econoclaste de conclure que, si la croissance américaine était effectivement aussi haute qu’annoncée, Mme. Yellen « n’aurait pas hésité une demi seconde » à remonter les taux.

 

La FED ne remontera pas ses taux car sa politique ne dépend pas des chiffres macroéconomiques mais des marchés. Mais cette vision est aussi partagée par toutes les autres banques centrales selon Olivier Delamarche : « Je ne sais pas si vous avez remarqué que toutes les banques centrales font absolument tout pour que les marchés continuent. »

Seulement, pour que les marchés continuent, la FED ne pouvait pas monter ses taux. En effet, la remontée des taux américains aurait laisser deux possibilités à Mme. Yellen : Continuer la lecture de L’impasse de la FED : Olivier Delamarche VS Jean-Jacques Friedman

Crise des migrants: L’UE s’accorde sur la répartition de 120.000 réfugiés à «une large majorité»

Un accord a été trouvé à une large majorité sur la répartition des 120.000 réfugiés syriens au sein des pays de l’Union européenne. C’est ce qu’a annoncé ce mardi le service de presse du Conseil européen sur Twitter, relayant un message de la présidence luxembourgoise de l’UE à l’issue de la réunion des ministres de l’Intérieur des 28 organisée à Bruxelles.

Selon des sources proches de la présidence luxembourgeoise du Conseil de l’UE, la proposition initiale de la Commission pour la répartition de 120.000 réfugiés avait été retravaillée afin de tenter de convaincre les pays de l’Est, vent debout contre tout quota obligatoire.

La République tchèque, Hongrie, la Roumanie et la Slovaquie  ont voté contre

Continuer la lecture de Crise des migrants: L’UE s’accorde sur la répartition de 120.000 réfugiés à «une large majorité»

Crise des migrants : Paris n’en a pas fini avec les campements improvisés

Il y a eu le boulevard de la Chapelle, la Halle Pajol, le Bois Dormoy et puis, jeudi dernier encore, le quai d’Austerlitz et le parvis de la mairie du 18e arrondissement… Depuis le 2 juin, les expulsions de campements improvisés de migrants se sont accumulées dans la capitale. Sans jamais toutefois résorber le problème : il y a toujours des tentes Quechua qui s’installent ici et là dans Paris.

515x330_tentes-font-plus-plus-nombreuses-porte-saint-ouen-o-syriens-trouve-refuge

« C’est mieux que la rue »

Après les deux évacuations de la semaine dernière, l’attention se porte sur le lycée Jean-Quarré, dans le 19e arrondissement. Le 31 juillet, ils étaient une centaine de migrants à sauter la barrière et à prendre possession du bâtiment de quatre étages, qui était inoccupé. « Au dernier décompte, il y a quelques jours, il y en avait plus de 500, de 14 nationalités différentes », expliquent Héloïse et Houssan, bénévoles du collectif de soutien aux migrants La Chapelle en lutte.

Ils s’entassent parfois jusqu’à une vingtaine par pièces et dorment sur des matelas posés à Continuer la lecture de Crise des migrants : Paris n’en a pas fini avec les campements improvisés

Éric Zemmour : « Tsipras est un Gulliver enchainé

« C’est une victoire, mais qui a gagné ? Alexis Tsipras, l’Europe, le peuple grec ? Les trois, mon général », explique Éric Zemmour deux jours après les élections législatives anticipées en Grèce. Il ajoute : « Mais si tout le monde a gagné, c’est aussi que tout le monde a perdu ». Pour le journaliste, « il y a du Mitterrand chez Tsipras ». Il insiste : « On ne saura jamais si Tsipras a réellement voulu rompre lors de son fameux voyage à Moscou ou s’il a toujours su qu’il se coucherait ? ».

À ses yeux, le leader de Syriza est un « vainqueur ligoté », un « Gulliver enchaîné ».

Tsipras a gagné le droit d’obéir à ces hommes en noir de la Troïka européenne qu’il insultait il y a quelques mois encore

Éric Zemmour

Dictature socialiste: Marine le Pen renvoyée en correctionnelle pour ses propos sur les prières de rue (Maj)

Marine Le Pen renvoyée en correctionnelle : « Le calendrier pas dû au hasard » pour Florian Philippot

Marine Le Pen est renvoyée devant le tribunal correctionnel le 20 octobre pour ses propos où elle comparait les prières de rues à l’occupation. Florian Philippot estime que

« le calendrier n’est pas dû au hasard, c’est lié aux élections régionales ». « Ce sera l’occasion de parler du fond : les seuls qui doivent aller en correctionnelle ce sont ceux qui participent à ces prières de rue qui sont illégales », affirme le vice-président du Front National.

Addendum:
Prières de rue : Marine Le Pen « juge scandaleux d’être poursuivie »

Contactée par Europe 1, Marine Le Pen a en effet jugé « scandaleux d’être poursuivie dans le pays de la liberté d’expression pour une opinion politique ». Elle a ensuite ajouté qu’elle se rendrait devant le tribunal correctionnel le 20 octobre prochain « pour leur dire ce qu’elle en pense « . La chef de file du FN est poursuivie dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en 2012 pour « incitation à la haine raciale ».

En décembre 2010, pendant une réunion publique devant des militants à Lyon, Marine Le Pen, alors en campagne pour la présidence du FN, avait dénoncé dans un discours les « prières de rue » de musulmans en les qualifiant « d’occupation ».


 

Taubira semble passer ses journée à donner des ordres à ses amis du syndicat de la magistrature et ses sbires des associations communautaires. On remarquera une nouvelle qu’il y en a qui ont le droit d’être charlie, et d’autre non….


Nouveau souci judiciaire pour le parti d’extrême droite. La présidente du Front national, Marine Le Pen, a été renvoyée devant le tribunal correctionnel de Lyon le 20 octobre pour des propos tenus en 2010 à Lyon.

Information judiciaire ouverte en 2012

En décembre 2010, pendant une réunion publique devant des militants à Lyon, Marine Le Pen, alors en campagne pour la présidence du FN, avait dénoncé dans un discours les « prières de rue » de musulmans en les qualifiant « d’occupation ».

Une première enquête pour « incitation à la haine raciale » avait été classée, mais une information judiciaire avait été ouverte en 2012 après la saisine du doyen des juges d’instruction par une association.

Scandale à l’ONU : l’Arabie Saoudite à la tête du Panel du Conseil des droits de l’Homme !

21/09/2015 – MONDE (NOVOpress)
Certes, nous n’en sommes plus à une absurdité près dans l’enceinte du mondialisme heureux, mais la nomination de l’Arabie saoudite à la tête du panel du Conseil des droits de l’Homme dépasse tout ce qu’on pouvait imaginer.

Faisal bin Hassan Trad, l’ambassadeur de l’Arabie Saoudite au Conseil des droits de l’homme, a été officialisé ce lundi à la tête de son « panel ». Il s’agit d’un organe dont la fonction est de nommer les cinq hauts fonctionnaires qui édictent les standards internationaux, de choisir les personnes qui vont occuper plus de 77 postes relatifs à la défense des droits de l’homme dans différentes régions du monde et d’informer sur les violations perpétrées en matière de droits de l’Homme. Bref, c’est un poste clef pour déterminer ce qui, selon l’ONU, constitue ou non une violation des droits de l’homme. Forcément, nommer l’Arabie Saoudite à la tête de cette structure fait scandale. Le pays est célèbre pour ses décapitations en série – le pays a dû lancer une campagne de recrutement de bourreaux pour faire face aux cadences infernales —, ses châtiments corporels et ses mutilations légales, la femme n’y a même pas un statut de citoyen de seconde zone et les opposants subissent l’arbitraire le plus total. Quant à la liberté religieuse, comment dire… qu’il suffise de rappeler que les armées des alliés américains, venus supposément sauver la pétromonarchie des griffes irakiennes en 1991, avaient interdiction d’arborer des croix rouges sur leurs ambulances et brassards d’infirmier.

Il est scandaleux que l’ONU ait choisi un pays qui a exécuté plus de gens que Daesh cette année pour présider le panel du Conseil des droits de l’Homme.

a déclaré le directeur exécutif de l’ONG UN Watch Hillel Neuer, ajoutant

« L’Arabie Saoudite détient les plus mauvais records du monde en matière de liberté religieuse, de droits des femmes, et continue à emprisonner des innocents comme le blogueur Raif Badawi.

Ce dernier a été condamné à 1 000 coups de fouet pour « insulte à l’islam » et incarcéré en prison depuis 2010. Sa peine, -50 coups de fouet hebdomadaires — a été suspendue depuis plusieurs mois, grâce à la pression de la communauté internationale, mais plus longtemps, selon sa femme, réfugiée au Canada. Selon elle, Riyad a désormais « le feu Continuer la lecture de Scandale à l’ONU : l’Arabie Saoudite à la tête du Panel du Conseil des droits de l’Homme !

Toulouse: Deux militaires en permission agressés à coups de couteau dans un Kebab

Lundi 21 septembre 2015, vers 23 heures, deux militaires en civil ont été blessés à coups de couteau alors qu’ils faisaient la queue dans un fast-food de la rue Pargaminières.

Ils étaient en soirée dans un fast-food de la rue Pargaminières, dans le centre-ville de Toulouse.

Le ton monte et une bagarre éclate

Alors que ce groupe de cinq militaires, en permission et en civil, attendait au comptoir d’un kebab, le ton a commencé à monter avec un autre groupe d’individus, aux alentours de 23 heures, lundi 21 septembre 2015.

L’ambiance a rapidement dégénéré et, d’après une source policière, deux individus du groupe opposé se sont emparés de couteaux de cuisine dans le kebab. S’en est suivie une bagarre et deux des cinq militaires ont été blessés au niveau des bras. Ils ont été pris en charge par les secours et leur pronostic vital n’était pas engagé.

Deux hommes en garde à vue

Plus tard, deux individus de 23 ans, soupçonnés d’être les auteurs de l’agression, ont été interpellés et placés en garde à vue.

L’enquête à été confiée à la Sûreté départementale et démarre tout juste. Elle devra notamment permettre d’en savoir plus sur les circonstances de cette bagarre, qui restent floues au lendemain des faits.

Vendredi 21 août dernier, un homme de 35 ans avait déjà été poignardé rue Pargaminières. Il avait été pris pour cible par quatre individus mais n’avait été que légèrement blessé.

source