Tous les articles par Titus

LUCIDE : Lancement d’un Pegida Français à Lyon ? (Màj : Photos + Discours)

hr9pDxG

Discours prononcé hier soir à l’occasion du rassemblement de LUCIDE : Luttons Unis Contre l’Islamisation De l’Europe

Il est terminé le temps des pleurs, le temps des bougies et des crayons levés timidement.
Ce soir nous sommes ensemble le réveil d’un peuple empoisonné par la bienpensance. Ce peuple uni est un corps sur lequel on souhaite greffer quelque chose qu’il ne veut pas, quelque chose qu’il ne peut pas accepter. Laissons les bobos pleurer sur le résultat d’une politique qu’ils ont depuis longtemps acceptée et qu’ils continuent à promouvoir malgré les larmes et le sang versé.
Nous sommes là pour dire Non !
L’Europe, la France, Lyon ne sont pas des terres d’immigration où l’islam peut s’installer à tous les coins de rues. Non, on ne combat pas le terrorisme musulman avec des frontières ouvertes à tous, avec une politique d’immigration incontrôlée et en laissant construire des mosquées partout sur le territoire !
Nous demandons clairement à l’État de prendre ses responsabilités, celles qu’il a depuis longtemps abandonnées pour des intérêts financiers avec une naïveté dangereuse.
Nous sommes 400 ce soir et le double jeudi prochain ! Nous serons 5000 dans très peu de temps puis 10 000 car je vous l’assure nous ne sommes pas minoritaires ! Les Français nous suivrons de plus en plus nombreux semaine après semaine, à l’image de nos frères européens de Dresde du mouvement PEGIDA ! D’ici quelques mois nous serons des milliers ici ! Et si l’État n’a toujours pas pris les choses en main, faites confiance à ce qui coule dans les veines des Français pour s’assumer eux-mêmes.
L’héritage de plus 2000 ans de prouesses, de génie et d’éclat ne s’est pas éteint en 2015, il se réveille !

Ensemble, luttons unis contre l’islamisation de l’Europe !

Bruno Gollnisch : « Regarder les choses en face, reconnaître que les islamistes trouvent dans leur livre la justification de leurs actes »


Politique Matin : La matinale du jeudi 8… par LCP

Quand le Canard Enchainé se désolidarisait de Charlie Hebdo et prenait la défense des musulmans.

arton508-146x200Après l’incendie qui a détruit les locaux de Charlie Hebdo dans la nuit du 1er au 2 novembre, l’autre journal satirique paraissant le mercredi réagit avec une semaine de recul, sous la plume de son rédacteur en chef adjoint Louis-Marie Horeau.

L’article du journaliste, intitulé « À bas la calotte ! À bas les turbans ! », commence par rappeler la longue tradition du Canard enchaîné « qui a accompagné et même nourri, tout au long du siècle dernier, l’anticléricalisme le plus résolu », avant de se joindre au concert d’indignation quasi-général qui a suivi l’« attentat » :

« Tous d’accord, et Le Canard aussi, naturellement, pour condamner les incendiaires [et] pour affirmer le droit à la satire, à la caricature, à l’humour, à la dérision, à la polémique et au blasphème. »

Mais Louis-Marie Horeau nuance et s’interroge :

« Il ne faudrait pas que le cocktail Molotov du 2 novembre carbonise aussi, au passage, tout sens critique et réduise à néant le droit de pour les musulmans, par exemple, de critiquer le blasphème. Le légitime combat de Charlie contre la charia et l’intégrisme islamiste doit-il étouffer la voix des musulmans tranquilles et pacifiques qui disent que les images du Prophète les blessent et que l’assimilation entre le Coran et le manuel du parfait terroriste est abusive ? »

Le journaliste du Canard enchaîné attribue ce qu’il qualifie de « malentendu » au « retard pris par l’islam Continuer la lecture de Quand le Canard Enchainé se désolidarisait de Charlie Hebdo et prenait la défense des musulmans.

Quand Plantu et le journal le Monde critiquaient les caricatures de Charlie Hebdo

Extrait du blog Caricatures&Caricature

Charlie Hebdo était bien isolé dans son combat. Très peu de journaux avaient republié les caricatures de Mahomet en 2006, très peu de journaux avaient soutenu le journal en 2012 suite à la publication de caricatures faisant écho à la mise en ligne d’un film sur Internet visant Mahomet (L’innocence des Musulmans). Le Canard enchaîné avait alors publié en « une » un encart se désolidarisant de son confrère satirique tandis que Plantu lors d’un débat avec le dessinateur Stuttmann à Paris le 25 septembre 2012 expliquait que Charb était responsable des morts au Pakistan qui feraient suite à la publication de tels dessins contre Mahomet par Charlie Hebdo.

Charb

Rappelons-nous également que Plantu avait à cette occasion dessiné en « une » du Monde une caricature contre Charb… L’isolement de ceux qui luttent pour défendre leur droit à caricaturer les religions favorise hélas certainement ce type d’attentat. Honte au Canard enchaîné ! Honte au Monde qui bien sûr vont rendre aujourd’hui hommage aux dessinateurs et à l’équipe de Charlie Hebdo !

Jeanette Bougrab, compagne de Charb: la gauche est responsable

Jeanette Bougrab est l’une des seules personnalité de droite qui mérite le respect. Parmi les gens de gôche qui défileront ce dimanche ils sont nombreux a avoir traité Charlie d’islamophobe. Ils sont nombreux a nous avoir empêcher de parler en nous traitant de raciste et de fasciste.
Il est temps de dire stop à l’enfumage d la gauche. Et ça passera par des propos comme ceux qui tient Jeanette Bougrab.

Jeannette Bougrab, secrétaire d’État au sport dans le gouvernement Fillon et ancienne présidente de la HALDE, était la compagne de Charb.

« Tout le monde s’unit autour de Charlie Hebdo mais il y a quelques semaines on les accusait d’être islamophobe, on les accusait d’être raciste. On leur a attribué des Y’A Bon Award, on les a stigmatisés en leur disant que ce sont eux les racistes. On les a pointés du doigt pour les faire assassiner. »

« Je ne veux pas connaître le passé de ces gens, ils ont assassiné, c’est la prison. Qu’on ne me dise rien de leur parcours, je ne veux rien entendre. Je ne veux plus entendre d’excuse pour des bourreaux qui assassinent des innocents et des combattants. »

« Je disais [à Charb] qu’on devait quitter la France, je ne devrais pas le dire, je pense qu’on aurait dû partir parce que j’étais convaincue qu’on était dans une période pré-insurrectionnelle et que notre sécurité n’était plus garantie. »

B62WkPACcAAi4y0

Réaction de Geert Wilders sur l’attentat à Charlie Hebdo : «Le problème, c’est l’islam. Et rien d’autre.»

«New-York, Sidney, Londres, Paris… Et ce n’est pas fini, c’est juste le début. Après chaque attaque, vos dirigeants pleurent des larmes de crocodiles, alors qu’ils sont entièrement responsables. Et ils vous détournent du véritable sujet : le problème, c’est l’islam et son soi-disant prophète. Le problème, c’est le coran, et rien d’autre. Cela fait des années que des voix mettent en garde contre l’islam, en vain.

Aujourd’hui, seules des mesures radicales peuvent enrayer le phénomène : il nous faut désislamiser nos pays. Toute immigration en provenance de pays musulmans doit cesser. Les jihadistes doivent être expulsés et ne jamais pouvoir revenir. Il faut quitter Schenguen, et récupérer la maîtrise de nos frontières. Maintenant, cela suffit. »

Intervention en Anglais:

Charlie Hebdo: 7 000 personnes rassemblées à Grenoble. La Marseillaise sifflée

Rappel: Charlie Hebdo a toujours soutenu un antipatriotisme radical, un immigrationisme forcené, et toute l’idéologie post-moderne qui a rendu possible l’islamisation de la France et donc leur assassinat. Il n’est donc pas surprenant d’enetendre des idiots utiles de l’Islam gueuler « Nous sommes Charlie » tout en sifflant l’hymne national. C’est même la marque des faux rebelles.

Ces manifestations expriment une dépolitisation effrayante de la société où l’on voit bien que l’émotion a remplacé la réflexion.

Aujourd’hui nous n’avons pas besoin d’être « Charlie », mais nous avons besoin de nous sentir tous des Charles Martel.

B62HZi_IUAENKJJ

Totalitarisme UMPS: Marine Le Pen dénonce son « exclusion » de la « marche républicaine »

Réaction de Florian Philippot, Vice-président du Front National, invité de Guillaume Durand sur Radio Classique et LCI.

Le FN est le seul parti, depuis des années, a être parfaitement lucide sur l’islamisme. Alors qui va défiler? les partis qui sont responsables de la situation actuelle, c’est ça en fait!


Florian Philippot, invité de Guillaume Durand… par radioclassique

Rappel: l’UOIF organisation proche de Frères musulmans a été appelée par le PS à participer à cette manifestation qui n’a de républicaine que le nom. C’est plutôt une manifestation communautariste organisée par des multiculturalistes qui ont ruiné la France.
Le FN n’a donc rien à y faire: les pompiers ne défilent pas avec les pyromanes.

Marche républicaine: le FN n’est pas le bienvenu

« Tous nos concitoyens sont les bienvenus néanmoins celles et ceux qui ont un pied en dehors de la république ne sont pas les bienvenus pour défendre quelque chose en lequel ils ne croient pas », a-t-il lancé à l’attention du Front national.

Addendum: l’Express: Charlie Hebdo: FN exclu, unité nationale brisée, récit d’un fiasco
En l’espace de quelques heures, une poignée d’élus politiques a réussi à faire voler en éclats l’unité nationale décidée après le massacre commis dans les locaux de Charlie Hebdo.

Extrait: Continuer la lecture de Totalitarisme UMPS: Marine Le Pen dénonce son « exclusion » de la « marche républicaine »

Obertone : «Ils ont hurlé ‘Allah akbar’. Encore. Nous répondons ‘pas d’amalgame’. Encore. »

Editorial de Laurent Obertone. Valeurs actuelles (extrait) 

(…)

« Ils ont hurlé « Allah akbar ». Encore.

Nous répondons « pas d’amalgame », encore.

Mais pour qui, à la fin prend-on les Français ? Que cherche-t-on à dissimuler ainsi ?

On se rassemble, on pleure, on est perdu, dans l’incompréhension, sous le choc, on parle de climat, d’actes isolés, d’espérance, de tolérance, de valeurs, d’amour, d’union, de gestes symboliques forts… Et après ? C’est tout. Comme à chaque fois.

On espère, on promet la grande autocritique, et finalement on ne change rien, on ne remet rien en question, parce qu’on a peur d’être accusé de « stigmatisation » ou de « récupération ».

Bien au-delà de la démocratie ou de la liberté d’expression, ces assassins mènent sur notre sol une guerre contre tout ce qui ne leur est pas culturellement soumis. Cette guerre durera aussi longtemps que notre naïveté, dont elle se nourrit.

Vous pensez que cette abjecte réalité réveillerait les idéologues ? Vous avez beau crier, liker, vous indigner, manifester, vous n’avez pas le pouvoir.

Depuis des décennies, ceux à qui vous essayez de parler n’écoutent plus qu’eux-mêmes. Votre expression est peut-être libre, mais qui l’entendra ? »

Valeurs Actuelles via Fdesouche

Préparation de la marche en hommage à Charlie Hebdo : le FN non convié

Lire: Marine Le Pen dénonce son « exclusion » de la « marche républicaine »

85520_affichefn-une

Pendant que le FN luttait contre l’islamisation, le PS faisait les yeux doux aux islamistes, leur payait des mosquées en contournant la laïcité et leur donnait des armes en Syrie. En ce qui concerne l’UMP, sarkozy magouillait avec le Qatar, mettait à la tête de la Libye des islamistes et faisait entrer plus de 250 000 immigrés légaux par an. Pour le FDG, le NPA et les verts, eux, manifestaient dans les rues de Paris pour la palestine en compagnie du Hamas et sous les drapeaux de DAESH

Le Rassemblement « ripoux-blicain » de ce week-end est donc une grossière manipulation et une vulgaire récupération politicienne dont les organisateur UMPS sont les premiers responsables du désastre dans lequel nous sommes. Il ne faut pas être grand clerc pour s’appercevoir que Hollande espère refaire le coup des grandes manifestations qui s’étaient déroulées après la profanation de carpentras… mais attention au retour de baton, car nous ne sommes plus dans les années 80.

Pas d’unité national ni de manif avec les islamo-collabo de PS, de l’UMP, du FDG, des Verts…

Selon nos informations, le Front national n’a pas été convié à cette réunion préparatoire à la marche prévue dimanche en hommage aux victimes de l’attentat.
Les représentants des partis politiques vont se réunir jeudi à 14h30 à l’Assemblée pour préparer la « marche républicaine » de dimanche à Paris, en hommage aux victimes de l’attentat à Charlie Hebdo. Participeront à cette réunion le Parti socialiste, le Parti communiste français, Europe Écologie-Les Verts, le Mouvement républicain et citoyen, le Parti radical de Gauche, le Parti de gauche, l’UMP, l’UDI, le Modem et Debout la France, mais pas le Front National qui n’a pas été convié, selon nos informations.

(…) LCP

Balles tragiques à Paris : 12 morts

Tribune Libre de Paysan Savoyard

Après l’attentat contre Charlie Hebdo, la classe politique et l’ensemble des corps constitués (syndicats, médias, églises…) en appellent unanimes, Front National compris, à l’unité nationale, pour défendre les valeurs de la République, notamment la laïcité et la liberté de la presse.

Nous ne nous associons pas à cet appel à l’unité, qui n’a aucun sens.

La même classe politique unanime, les mêmes corps constitués, condamnent l’islamisme radical et « tous les intégrismes », en appelant à ne pas faire d’amalgame avec les musulmans modérés qui, dès lors qu’ils respectent les valeurs républicaines, ont eux toute leur place dans la communauté nationale.

Là encore nous sommes en complet désaccord avec cette analyse.

Pas d’union nationale avec cette classe dirigeante qui organise l’invasion
Ce que nous vivons depuis 40 ans c’est l’invasion de la France et de l’Europe occidentale par des immigrés venus essentiellement d’Afrique et du Proche-Orient. Ces immigrés sont aujourd’hui au moins 15 millions en France. Ils sont majoritaires dans de nombreux quartiers, dans certaines villes et départements. Si cette immigration n’est pas interrompue d’urgence et si une partie des immigrés ne sont pas reconduits, notre peuple sera marginalisé dans son propre pays bien avant la fin du siècle. Notre civilisation aura alors disparu.

Parmi les conséquences de l’immigration il y a le terrorisme. Les actes terroristes commis en Europe et en Occident sont le plus souvent le fait de personnes originaires de l’immigration. Aujourd’hui Charlie Hebdo. Hier Joué-lès-Tours et Dijon (décembre 2014), Sydney (décembre 2014) Ottawa (octobre), Bruxelles (mai). En 2012 Merah. En 2001 le 11 septembre. En 1995 les attentats de Paris… Ces attentats sont le produit de l’immigration. Pas d’immigration : pas d’attentats.

Il convient de ne pas oublier les très nombreux délinquants, qui chaque année font bien plus de victimes que les terroristes (3,5 millions de délits et de crimes sont recensés chaque année). Ces délinquants qui volent, qui agressent, qui violent, qui insultent, qui intimident, qui torturent, qui tuent sont très souvent originaires de l’immigration. Et les victimes sont le plus souvent des Français ou des Européens de souche. La délinquance est une autre conséquence grave de l’immigration.

Il se trouve que l’invasion en cours, avec ses conséquences, attentats, délinquance, dégradation des conditions de vie des Français, ne constitue pas un phénomène spontané : elle est depuis quarante ans, soit par intérêt soit par idéologie, admise, souhaitée, organisée par la classe dominante.

Dès lors comment pourrait-il y avoir union nationale avec cette classe dirigeante qui organise l’invasion. Avec ces fonctionnaires qui appliquent avec zèle la politique immigrationniste. Ces militants associatifs qui la relaient avec enthousiasme. Avec ceux qui votent en toute conscience pour les partis immigrationnistes. Comment parler d’union avec ces gens qui nous trahissent ?

Pas d’union nationale avec ces immigrés qui sont en train de nous envahir

Ces immigrés qui s’installent ou naissent en France à raison d’au moins 400 000 par an poursuivent une logique de conquête. Ils visent à nous remplacer. Ils visent également à remplacer notre culture par la leur qui est le plus souvent musulmane.

Nous pensons que la distinction entre musulmans modérés et intégristes n’a aucun sens. Continuer la lecture de Balles tragiques à Paris : 12 morts