Tous les articles par Titus

Discours de Robert Ménard: Quand on vous fait la guerre, il faut arrêter de penser que l’ennemi vous respecte, vous ressemble, vous veut du bien, vous a mal compris…

Note : au milieu des applaudissements, le discours est plusieurs fois interrompu par des cris dans la foule : »facho ! fachiste ! Honte à toi », en particulier lors des passages faisant allusion à l’islam

Voir la vidéo sur Fdesouche

——-

Discours du maire de Béziers Robert Ménard dans sa ville, le 8 janvier 2015, à la suite des attentats de Charlie Hebdo – Extrait

« (…) Quand on vous fait la guerre, il faut arrêter de penser que l’ennemi vous respecte, vous ressemble, vous veut du bien, vous a mal compris, que vous pouvez le changer ou, pire, que c’est de votre faute. On ne choisit pas son ennemi, il vous choisit.

Et c’est cet ennemi qui nous rassemble. Et qui devrait durablement nous rassembler.

Pour lui, que l’on soit du parti communiste ou élu avec le soutien du Front National, c’est la même chose. Nous incarnons aux yeux de cet ennemi une Europe décadente, une Europe faible, une Europe qu’il pense pouvoir conquérir à la fois par la terreur, mais aussi par une lente infiltration dans nos quartiers, dans nos villes, maintenant dans nos villages. Partout où la France recule (…)

Que ferons-nous demain pour que les conditions qui risquent de transformer Paris en Beyrouth, en Alep ou en Kaboul soient traitées sans faiblesse, voilà la question qu’il faudra bien, ensemble, ne pas cesser de nous poser

On ne peut pas combattre un ennemi si on ne le nomme pas. Les assassins de Charlie Hebdo ne sont ni des boudhistes radicaux, ni des catholiques intégristes, ni des protestants forcenés. Ce sont des islamistes, des djihadistes. (…)

Après le temps du deuil, si nous ne voulons pas que s’y ajoutent d’autres morts, c’est le combat, pour notre France, qui nous appelle. »

Béziers.fr

 

Quand Amedy Coulibaly, Le preneur d’otages du supermarché de Montrouge rencontrait Sarkozy

Lire aussi: Le preneur d’otages du supermarché demande la libération des frères Kouachi (RTL)

Il a passé toute sa vie dans le quartier de la Grande-Borne à Grigny et il rencontrera aujourd’hui Nicolas Sarkozy. Amedi Coulibaly, 27 ans, travaille en contrat de professionnalisation à l’usine Coca-Cola de sa ville natale.
B66pQh_IcAAsKzA

Accompagné de neuf autres personnes, comme lui en formation en alternance, il va rendre visite au président de la République, qui souhaite rencontrer des entreprises engagées en faveur de l’emploi des jeunes.

Vidéo d’une arrestation porte de Vincennes

Un témoin a pu filmer, porte de Vincennes, où a lieu une prise d’otages, l’arrestation d’un homme par les forces de police ainsi que le déploiement de ces dernière sur le secteur qui a été bouclé. On ne sait pas pour le moment s’i s’agit d’un preneur d’otage, d’un passant ou encore d’un employé du magasin où a lieu l’attaque.


VIDÉO EXCLUSIVE – Les images d'une arrestation… par Europe1fr

Le Liban prévient la France : imminence d’un attentat « plus violent » que celui de Charlie Hebdo

Les Renseignements libanais ont alerté les autorités françaises de l’imminence d’un attentat « plus violent » que Charlie Hebdo, rapporte le quotidien libanais as-Safir dans son édition de vendredi.

Selon le journal libanais, « des préparatifs sont en cours pour une nouvelle opération terroriste sur le sol français, qui pourrait être plus violente que celle contre Charlie Hebdo ».

as-Safir indique également que les services de renseignements libanais et syriens ont mis en garde, durant les derniers mois, les autorités européennes contre le risque d’attentats spectaculaires sur le sol français.

Faouzi Ahmed – © Le Monde Juif .info

Ayaan Hirsi Ali : «Pas d’amalgame? Cet argument est caduque. On ne peut plus dissocier la violence du coran et de Mahomet»

Ayaan Hirsi Ali qui a souffert dans sa chaire de l’Islam parle d’or. Que tout les béniouioui qui gueulent nous sommes charlie et qui dépose des bougie Ikéa à leur fen^tre puisse l’entendre.

J’ai plus de respect pour la résistance de cette femme que pour tous les connards qui iront manifester ce dimanche de façon « républicaine » avec l’UOIF des frères musulmans, le PS qui a armé les islamistes de Syrie, et Sarkozy l’ami du Qatar et des islamistes de Lybie.

——-

Ayaan Hirsi Ali, femme politique d’origine somalienne et de culture musulmane, mondialement connue pour sa lutte contre l’oppression des femmes par l’islam, a réagi aux attentats contre Charlie Hebdo :

(Voir la vidéo sur Fox News)

[extrait de la vidéo ci-dessus] «Cette idéologie politique violente est consubstantielle à l’islam. Elle au coeur même de cette religion. C’est ce que beaucoup de gens refusent de voir parce qu’il existe en effet des musulmans non violents. Mais ce lien est pourtant indissoluble. Et la guerre qui est engagée est asymétrique. Car nous nous battons avec des armes, mais nous refusons de nous battre sur le terrain des idées. (…)

Dès que les musulmans se sentent « offensés », ils sont défendus par toute la classe politico-médiatique, les associations etc, qui les prennent — en quelque sorte — « en pitié », les plaignent, les défendent. Pour sortir de cette équation, il faut exercer à l’égard des musulmans un amour exigeant, et sévère, qui aborde les vraies questions. Et qui remette en cause ces valeurs dans l’islam qui posent problème.

L’argument que l’on entend en permanence, selon lequel il ne faut pas faire d’amalgame, que ces terroristes ne sont pas musulmans etc , est caduque. Cet argument n’a plus aucune valeur. Il y a un lien très évident et très clair entre ce qui se passe à Paris, au Pakistan , au Nigeria, en Syrie etc. On ne peut plus dissocier toute cette violence de l’islam, du prophète Mahomet, ou du Coran.

Et c’est seulement quand on aura reconnu cela, quand on sera sur le terrain des idées, que l’on pourra peut-être trouver un moyen de combattre cette idéologie. »

Foxnews

Amedy Coulibaly tué dans l’assaut du supermarché à Vincennes. ( 4 tués et 4 blessés graves parmi les forces de l’ordre)

Le tireur de Montrouge coupable d’avoir tué hier matin une policière municipale serait à l’origine de la prise d’otage.Il a été découvert ce matin qu’il était proche des deux islamistes responsables de la tuerie à Charlie Hebdo.

Addendum : deux otages ont trouvé la mort. (…) Le Point

Le preneur d’otages du supermarché demande la libération des frères Kouachi (RTL)
Selon plusieurs enquêteurs, Amedy Coulibaly, le preneur d’otages du supermarché casher à porte de Vincennes, demande à ce que le GIGN stoppe son opération et que les frères Kouachi, qui se trouvent à Dammartin-en-Goële soient libérés, affirme RTL.

Un peu d’humour:

Dictature de Islamophile de gauche: La chancellerie a diffusé une circulaire qui demande aux juridictions de faire remonter les signalements de tous les actes islamophobes

Des inscriptions à la peinture rouge « Islam on va vous niquer – Charlie » ont été tracées le long d’une artère de la ville de Mâcon, chef-lieu de Saône-et-Loire.

Plus précisément, deux inscriptions ont été découvertes jeudi matin 8 janvier 2015. L’une a été tracée rue Carnot et l’autre derrière l’église Saint-Pierre. L’une de ces inscriptions était insultante et l’autre témoignait plutôt un soutien à Charlie Hebdo, explique-t-on à la mairie. Dès 9h du matin, les deux tags ont été effacés par les services municipaux.

La chancellerie a diffusé jeudi 8 janvier 2015 une circulaire qui demande aux juridictions de faire remonter les signalements de tous les actes islamophobes.
Ces signalements seront centralisés à la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG).

Depuis l’attaque mercredi 7 janvier contre l’hebdomadaire, qui a fait 12 morts, une série d’actes, notamment contre des lieux de culte musulman, ont déjà été signalés…

France3

Le PS appelle à manifester avec les frères musulmans de l’UOIF (financé par le Qatar) pour la manifestation « républicaine » . Le FN (25%) est exclu

Relire :

Après l’immobilier et le foot, l’émirat investit discrètement dans l’islam hexagonal en finançant des mosquées et soutenant l’Union des organisations islamiques de France.

Comment le Qatar finance l’émergence de l’islamisme radical

Devant l’émotion suscitée par l’attaque contre Charlie Hebdo, une marche républicaine est organisée dimanche 11 janvier, à 15h à Paris, à laquelle la participation s’annonce forte.

L’heure est à l’unité nationale à laquelle les citoyens musulmans, nombreux à utiliser le hashtag #JesuisAhmed du nom du policier froidement abattu, s’associent.

Du côté des organisations musulmanes, les fédérations membres du Conseil français du culte musulman (CFCM) ainsi que l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) ont appelé les citoyens de confession musulmane « à rejoindre massivement » la manifestation « pour affirmer leur désir de vivre ensemble en paix dans le respect des valeurs de la République »…

Saphirnews

 

Comment parler de Charlie Hebdo à l’école? Une prof témoigne « Ce fut ma plus dure journée de prof »

Dans son collège, où il y a une forte communauté musulmane, les esprits devaient être rassurés. « Ils ont vu des sites d’extrême-droite, des titres terribles contre l’Islam. Quand je leur ai dit que jamais ni moi, ni personne dans le collège n’allait faire ce genre d’amalgames, j’ai senti qu’ils étaient contents. » Aujourd’hui, ce jeudi 8 janvier, Alice a décidé de bousculer le programme de ses cours pour parler avec ses élèves, des 5e et des 4e, âgés de 12, 13 et 14 ans.

« J’ai commencé par leur dire que j’étais triste et que c’était la première et la dernière fois que je leur parlerai de moi ainsi. En tant que professeur d’éducation civique, je me devais de le faire, en tant que citoyenne aussi », affirme-t-elle avec force. Contrairement à de nombreux autres enseignants en France, Alice a eu la chance d’avoir quelques heures mercredi et jeudi matin pour préparer soigneusement son intervention pour être sûre de ne pas se faire submerger par les interventions des élèves et par l’émotion. « J’ai tout simplement repris les fondamentaux, les premiers articles de la Constitution, les Unes de la presse étrangère. Je voulais qu’ils comprennent avant tout l’ampleur de cet événement ».

« Chez moi, madame, on ne rigole pas, on ne fait pas de blague »

Les débats n’ont pas été apaisés, loin s’en faut. « Les élèves les plus jeunes ont été les plus difficiles à canaliser, tout comme les élèves les plus fervents dans leur foi qui placent la religion au-dessus de tout », analyse Alice. Une chose en particulier pose problème aux élèves, l’humour. « Avant de réagir comme des enfants, des élèves ou des citoyens, ils ont parfois réagi comme des croyants. J’ai rappelé à plusieurs reprises que la religion ne définit pas entièrement ce que l’on est », défend Alice. « Chez moi, madame, on ne rigole pas, on ne fait pas de blague », lui a lancé une élève de 5e. Consciencieusement, Alice leur a montré un grand nombre de Unes de Charlie Hebdo. Pour rappeler que les caricatures se moquaient de tout et de tout le monde, des hommes politiques aux religions.

« Ils avaient tellement de choses à dire. Pour la plupart, leur opinion était déjà faite. Certains ont osé, ‘ils l’avaient bien cherché’, d’autres ont évoqué les théories du complot avant d’être violemment contestés par leurs camarades. » Finalement, ce cours d’éducation Continuer la lecture de Comment parler de Charlie Hebdo à l’école? Une prof témoigne « Ce fut ma plus dure journée de prof »

Le désarroi d’une prof qui parle de « Charlie » à ses élèves : min. de silence méprisée, provocations…

Les témoignages des profs de banlieue se multiplient. Tous déclarent avoir le plus grand à convaincre leurs élèves que l’attentat islamiste à Charlie Hebdo est un horreur.

——-

 

Minute de silence incomprise, parfois méprisée, provocation…, une enseignante dans un collège classé REP de l’académie de Grenoble raconte son étrange journée.

Le matin du 8 janvier, nous avons reçu un courrier de notre ministre qui nous rappelait que l’école était là pour transmettre les valeurs de la République. En tant que professeurs, nous avons pour mission d’expliquer à nos élèves les faits, de les faire réfléchir, de les aider à comprendre.

« Pourquoi respecter une minute de silence pour des gens que je ne connaissais pas ? »

J’ai d’abord eu un échange avec ma classe de 5e, composée de collégiens de 12 ans en moyenne. Ils étaient très silencieux. Sauf un qui m’a demandé : « Pourquoi respecter une minute de silence pour des gens que je ne connaissais pas ? » J’ai trouvé cette réaction violente. Ses camarades ont été choqués également. Ils sont jeunes, sans doute plus émotifs que leurs aînés. Je voyais que cet élève faisait semblant, il ne pesait pas ses mots. Il était dans la provocation.

J’ai rappelé les faits en commençant pas l’évidence : on a tué des êtres humains. Pour que Continuer la lecture de Le désarroi d’une prof qui parle de « Charlie » à ses élèves : min. de silence méprisée, provocations…

LUCIDE : Lancement d’un Pegida Français à Lyon ? (Màj : Photos + Discours)

hr9pDxG

Discours prononcé hier soir à l’occasion du rassemblement de LUCIDE : Luttons Unis Contre l’Islamisation De l’Europe

Il est terminé le temps des pleurs, le temps des bougies et des crayons levés timidement.
Ce soir nous sommes ensemble le réveil d’un peuple empoisonné par la bienpensance. Ce peuple uni est un corps sur lequel on souhaite greffer quelque chose qu’il ne veut pas, quelque chose qu’il ne peut pas accepter. Laissons les bobos pleurer sur le résultat d’une politique qu’ils ont depuis longtemps acceptée et qu’ils continuent à promouvoir malgré les larmes et le sang versé.
Nous sommes là pour dire Non !
L’Europe, la France, Lyon ne sont pas des terres d’immigration où l’islam peut s’installer à tous les coins de rues. Non, on ne combat pas le terrorisme musulman avec des frontières ouvertes à tous, avec une politique d’immigration incontrôlée et en laissant construire des mosquées partout sur le territoire !
Nous demandons clairement à l’État de prendre ses responsabilités, celles qu’il a depuis longtemps abandonnées pour des intérêts financiers avec une naïveté dangereuse.
Nous sommes 400 ce soir et le double jeudi prochain ! Nous serons 5000 dans très peu de temps puis 10 000 car je vous l’assure nous ne sommes pas minoritaires ! Les Français nous suivrons de plus en plus nombreux semaine après semaine, à l’image de nos frères européens de Dresde du mouvement PEGIDA ! D’ici quelques mois nous serons des milliers ici ! Et si l’État n’a toujours pas pris les choses en main, faites confiance à ce qui coule dans les veines des Français pour s’assumer eux-mêmes.
L’héritage de plus 2000 ans de prouesses, de génie et d’éclat ne s’est pas éteint en 2015, il se réveille !

Ensemble, luttons unis contre l’islamisation de l’Europe !

Bruno Gollnisch : « Regarder les choses en face, reconnaître que les islamistes trouvent dans leur livre la justification de leurs actes »


Politique Matin : La matinale du jeudi 8… par LCP