Tous les articles par Machefer

Traite Arabo-musulmane: Le génocide voilé. Entretien radio avec Tidiane N’Diaye (rediff)

Ecouter l’entretien avec Tidiane N’Diay réalisé en 2008 :

Le génocide voilé :
durée : 21 mnPremière diff le 15 juin 2011

La bien-pensance lénifiante et culpabilisatrice qui tente de justifier la dette de l’Europe envers l’Afrique par le péché de l’esclavage dit triangulaire, légitimant ainsi l’immigration actuelle, a occulté, et continue Continuer la lecture de Traite Arabo-musulmane: Le génocide voilé. Entretien radio avec Tidiane N’Diaye (rediff)

Quand Jospin, Hollande et Mélenchon privatisaient les services publics ! (vidéo)

Première diffusion le 13 avril 2012

Le Parti socialiste aura été responsable de la financiarisation de l’économie française. Au pouvoir, il se sera plié à toutes les exigences de l’Union Européenne. Aujourd’hui, à l’instar de l’UMP, le parti socialiste reste un ardent promoteur du fédéralisme européen qui mettra fin au peu de souveraineté qui nous reste.
La situation dramatique dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui, nous la devons autant à l’UMP qu’à la gauche plurielle. Ont-ils tiré les leçons du passé ?. Non!
Au nom du réalisme, au nom du modernisme, les socialistes continuerons le saccage qu’ils ont entrepris il y a 30 ans.
C’est d’ailleur sous le gouvernement de Lionel Jospin que la France a le plus privatisé de services publics

En effet, en Mars 2002 alors qu’ils clamaient leur attachement « à cet élément central de notre modèle de civilisation », au Conseil européen de Barcelone, Chirac et son prmier ministre de coalition Jospin signèrent un accord pour privatiser l’électricité et allonger de 5 ans la durée du travail dans tous les pays de l’UE.
Présent dans ce gouvernement, le révolutionnaire Mélenchon s’est bien gardé de réagir, de s’opposer et de démissionner.

En 2005, soit trois ans après cette trahison, à Guéret, des manifestants venus défendre le service public ont froidement placé François Hollande, le premier secrétaire du P.S de l’époque, face aux contradictions du discours socialiste…

Extrait 1

L'effet boule de neige par Lartmement

Extrait 2

L'effet boule de neige par Lartmement

Voir le film en entier: l’effet boule de neige.

Dossier partage des richesses : De Jospin à Raffarin, chronologie d’une politique de classe

automne 1997 Création des emplois jeunes par le gouvernement Jospin. La création des emplois-jeunes correspond à une extension de la précarité et à une politique de bas salaires.

septembre 1997 Continuer la lecture de Quand Jospin, Hollande et Mélenchon privatisaient les services publics ! (vidéo)

Liste de quelques résistants qui ont fait le FN ! (rediff)

Liste non exhaustive:

f2b27cad

Maître Jean-Baptiste BIAGGI (Paris), avocat (H), ancien député de Paris, ancien conseiller régional de Corse, ancien maire de Cagnano (Corse), officier de la Légion d’honneur, Croix de Guerre 1939-1945, médaille de la Résistance.

Mlle Rolande BIRGY (Haute-Savoie), ancienne de la JOC (1928), membre du Sillon catholique (1930), de la CFTC (1929) et du MRP (1945), résistante (Réseau Valette d’Osia), croix du Combattant volontaire de la résistance, Yad-Waschem (titre de « Juste » décerné par l’Etat d’Israël, en 1984), membre de SOS Tout Petits.

Jean-Charles BLOCH, Croix de Guerre, Président du comité des Français Juifs.

M. Roger BLOCH (Var), commerçant (ER), Croix du combattant 1939-1945, médaille des opérations de sécurité en Algérie, Reconnaissance de la Nation pour faits exceptionnels, ancien conseiller municipal de Toulon.

Nicole de BOISGUILBERT, médaille de la Résistance.

M. Claude BRABANT (Cher), ancien combattant, réfractaire au STO, évadé de France (1943), agriculteur-éleveur, maire (H) d’Annoix (30 ans), père de 7 enfants, chevalier du Mérite agricole.

M. Jean-Louis de CAMARET (Vaucluse), Médaille militaire, Croix de Guerre 39-45 avec citations, Croix du Combattant volontaire de la Résistance, ancien membre des réseaux de la France combattante et des FFI, médaille d’argent de la Ville de Paris.

M. Michel de CAMARET, ambassadeur de France, député Front National au Parlement européen (1984-1987), Compagnon de la Libération.

Michel CARAGE, Commandeur de la Légion d’Honneur, Compagnon de la Libération, Croix de Guerre 39/45 (6 citations), Médaille Coloniale avec agrafes « AFL » « Fezzan-Tripolitaine » « Tunisie », Médaille des Blessés, Médaille des Services Volontaires dans la France Libre, Presidential Unit Citation (USA), Officier du Nicham Iftikar (Tunisie).

Colonel (ER) Maurice CATALAN (Charente-Maritime), certificat national d’appartenance aux FFI, père de 6 enfants, chevalier de la Légion d’honneur, officier de l’ordre national du Continuer la lecture de Liste de quelques résistants qui ont fait le FN ! (rediff)

Rediff/Grande-Bretagne: Enoch Powell n’avait-il pas raison de prédire le désastre ? (vidéo)

Le 08 aout 2011

Dans les années 80, la Grande- Bretagne a fait le choix du multiculturalisme, du relativisme culturel et du communautarisme(1). Très vite ce modèle fut cité en exemple et l’ensemble des peuples européens furent enjoints par leurs élites à suivre la marche du progrès et de la discrimination positive.

Or, la machine n’a pas mis longtemps à s’enrayer. Au fil des ans l’immigration a augmenté, et les groupes ethnico-religieux sont devenus de plus en plus exigeants en matière d’accommodement raisonnable.
Au début de l’année 2011, le premier ministre Britannique David Cameron n’a pu que constater l’échec des politiques menées à l’égard des minorités ethniques et religieuse depuis les années 80, et s’est engagé à réduire l’immigration. (2) Une immigration qui, si l’on en croit le récent sondage publié par le Daily mail, est rejetée par plus de 70% des britanniques.(3) Et ce ne sont pas les émeutes qui ont éclaté à Tottenham qui vont améliorer la situation. (4)
Continuer la lecture de Rediff/Grande-Bretagne: Enoch Powell n’avait-il pas raison de prédire le désastre ? (vidéo)

Alexis Corbière/Front de gauche : un logement social pour un salaire de 4 000€ par mois (rediff)

21 novembre 2011

Alexis Corbière est l’un des bras droit de Mélenchon. Parfait petit apparatchik , il s’est dernièrement illustré pour avoir fait pression sur le maire du 16ème arrondissement, Claude Goasguen, afin qu’il interdise la participation de Christine Tasin et Pierre Cassen au salon du livre du B’nai Brith, et de facto qu’il censure le livre  » La faute du Bobo Jocelyn « . Dans son entreprise inquisitoriale, Alexis Corbière a pu compter sur la complicité de l’inénarrable journaliste trotskyste Abel Mestre.
Aujourd’hui on apprend que le Torquemada du petit père sans peuple bénéficie d’un logement social alors que ses rémunérations dépassent les 4 000 euros par mois.

C’est beau la morale de gauche !

Est-il normal que Corbière, avec ses revenus, bénéficie d’un logement social de la Ville de Paris ?

En mai dernier, il avait été accusé sur le site Agence Bretagne Presse d’occuper abusivement un logement social de la RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris qui se présente comme « Ethique à travers nos actions guidées par les principes de transparence, d’équité et de respect du droit. Nous nous préoccupons de nos locataires les plus fragiles et des générations futures »…) alors qu’il gagne 4 000 euros mensuels pour son seul poste d’adjoint sans compter ses autres emplois, et que son épouse Raquel Garrido est avocate en droit international et gagne donc bien sa vie a priori.

Lire l’article sur Riposte laïque

Mélenchon complice de Serge Dassault (Rediff 24 janvier 2012))

24 janvier 2012

Dans le livre « Mélenchon, le Plébéien » écrit par deux journalistes, le candidat anti-système du Front de Gauche avoue son appartenance à la Franc-maçonnerie. Mais il révèle aussi qu’il éprouve de la sympathie pour l’avionneur et ultra-libéral Serge Dassault. Le petit père sans peuple et sans moustache est vraiment impayable !

Mélenchon/Dassault : une belle et grande complicité !

Propriétaire du Figaro, Serge Dassault est un élu de l’Essonne qui ne s’embarrasse pas avec les règles de la démocratie. Le 8 juin 2009, le Conseil d’État a d’ailleurs invalidé le scrutin municipal de Corbeil-Essonnes pour irrégularités des comptes de campagne des listes de Serge Dassault et de son adversaire communiste et a prononcé leur inéligibilité pour un an au mandat municipal. Il a été reproché à Serge Dassault des dons d’argent à des habitants pendant la campagne «de nature à altérer la sincérité du scrutin».

Jean-Luc Mélenchon a fait lui-même une grande partie de sa carrière politique en Essonne dont il fut sénateur de 1986 à 2010. Il connait donc très bien le vendeur d’arme et sait lui témoigner sa sympathie quand celui-ci risque de perdre son siège de sénateur. C’est ainsi que pour les sénatoriales de 2004, Jean-Luc Mélenchon a manœuvré pour faire élire le troisième de sa liste, le communiste Bernard Vera, tout en favorisant au passage l’élection de Serge Dassault, candidat sur une liste dissidente de droite. « Pour que ma liste fasse trois, avoue Méluche aux auteurs du livre « Mélenchon, le Plébéien », il fallait que lui ne descende pas de trop : la seule chose que j’ai faite, c’est un débat avec M. Dassault où il m’a sauté à la gorge, il m’a traité de bolchévique et moi de suppôt du capitalisme. »

Les auteurs précisent que ce débat a eu lieu dans les pages du Républicain de l’Essonne, un hebdomadaire qui appartient à l’industriel depuis 2001. Marianne Louis, première fédérale PS de l’époque, dévoile dans le livre sa version des dessous de l’entretien, alors que la liste de Dassault est mal partie. « On appelle alors son cabinet pour leur proposer de ‘repolariser un peu cette affaire’. (…) Dix minutes après, un journaliste du Républicain nous rappelait : ‘Et si on faisait un débat Mélénchon-Dassault ?’ Jean-Luc l’a joué ‘couteau entre les dents’ pour bien faire remonter son principal adversaire.«  Les trois candidats – MM. Mélenchon, Dassault, et Vera – sont élus.

Question : Frère Mélenchon et Frère Dassault seraient-ils des amis de tablier ?

Quand la droite parlait comme le FN ! (vidéo)(Rediff)

13 Janvier 2017. Quand j’entends les promesses du bonimenteur Fillon et que je constate le nombre de baltringues qui le croient, je me dis que plus le temps passe et moins la vérité a des chances de les atteindre.


Première diffusion : 5 mai 2012

La caste est indignée par la campagne de Nicolas sarkozy. La drague appuyée de ce dernier en direction des électeurs du FN ne serait pas digne de la république, c’est à dire contraire aux dogmes totalitaires de la dictature du Bien et de la gauche Bobo. Or, les propositions de Nicolas Sarkozy n’ont rien à voir avec un quelconque réveil pétainiste. Toutes ces promesse sont celles qui figuraient dans le programme du RPR de Chrirac et l’UDF de VGE au début des années 90.

À cette époque  la stratégie consistait déjà à copier le programme du FN pour tromper les gogos.( voir Quand la droite était (très) à droite… et n’avait rien à envier au FN !
Et il suffit de sortir quelques vidéos des archives pour s’apercevoir que Nicolas sarkozy ne fait qu’emboiter le pas de ses prédécesseurs.

Voilà à quoi s’engageaient en 1990 la droite et le centre en cas de retour au pouvoir (reportage réalisé à l’occasion des “états généraux de l’opposition” (RPR et UDF, transformés en UMP) consacrés à l’immigration, des 31 mars et 1er avril 1990 à Villepinte) (1)

22 ans que l’arnaque marche pourquoi l’UMP changerait ?


Assise de l’immigration – RPR & UDF en 1990 par LeMalPensant

« la France ne doit pas être considérée comme un simple espace géographique sur lequel plusieurs civilisations pourraient coexister »

« On ne peut tolérer que des clandestins puissent rester en France. […] Il faut tout mettre en œuvre pour que les décisions de reconduite à la frontière soient effectives. »

« l’islam n’apparaît pas conforme à nos fondements sociaux et semble incompatible avec le droit français » : « Il y a bien incompatibilité entre l’islam et nos lois. »

« Etre étranger en France, ce n’est pas avoir automatiquement et intégralement tous les droits liés à la citoyenneté française. »

« la lutte des races remplacerait maintenant bien souvent la lutte des classes .»

(1) Parmi les participants : Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, Michèle Alliot-Marie, Roselyne Bachelot, Alain Juppé, Gérard Longuet, mais aussi… François Bayrou. Co­responsable, au nom du RPR, de cette convention, c’est Nicolas Sarkozy lui-même qui a cosigné (avec Alain Ma­delin) la préface du compte rendu de 39 pages publié à cette occasion.

(Rediff) Attentat islamique: Marine Le Pen prophétique « Combien de Mohamed Merah dans les bateaux… »

Précédente diffusion le 22 avril 2015

Plus que prophétique, lucide…. il faut se souvenir qu’à l’époque Marine Le Pen a été insultée par toute la classe politique et médiatique.

« Combien de Mohamed Merah dans les bateaux, les avions, qui chaque jour arrivent en France remplis d’immigrés ? », « combien de Mohamed Merah parmi les enfants de ces immigrés non-assimilés ? »

Continuer la lecture de (Rediff) Attentat islamique: Marine Le Pen prophétique « Combien de Mohamed Merah dans les bateaux… »

REDIFF « Le vrai visage de Manuel Valls » : le dernier livre d’Emmanuel Ratier (vidéo)

Voir aussi: QUAND RUTH ELKRIEF S’ÉNERVE CONTRE SON COLLÈGUE QUI RAPPELLE LE LIEN « ÉTERNEL » ENTRE VALLS ET ISRAËL (VIDÉO)

Publier le 25 avril 2014


Le Vrai Visage de Manuel Valls, par Emmanuel… par kontrekulture

Valls ment comme un socialiste… rien de nouveau mais bon à savoir et à rappeler.

Manuel Valls éternellement lié à Israël QUAND MEME!!!!

Rediff: Le vrai visage de Manuel Valls, d’Emmanuel Ratier : un boycott médiatique révélateur

Premieré publication le 24 MAI 2014

Cet ouvrage n’a pas reçu l’accueil des medias qu’il méritait, qui s’en étonnera ?

C’est un livre qui dévoile non seulement les mensonges de Manuel Valls sur sa famille mais, surtout, et plus intéressant, même si cela n’a pas vraiment été dit jusqu’à ce jour,  met à jour son parcours, son itinéraire, les magouilles électorales (ce que l’on pourrait appeler « trafic d’influence »), son mépris pour le peuple…

r-MANUEL-VALLS-large570Imaginez un livre qui dévoile le dixième de tout cela sur Marine Le Pen, son auteur courrait les plateaux, les émissions de radio, on ne verrait que lui dans les débats et émissions politiques… D’ailleurs, c’est ce qui s’était passé  quand Caroline Fourest et Fiametta Venner avaient écrit leur livre sur Marine Le Pen, plein de diffamations qui ont valu à ses auteurs une condamnation en justice. Fourest avait bénéficié d’une publicité gratuite éhontée, on n’avait vu qu’elle sur les plateaux pendant plusieurs semaines.

Quant à Emmanuel Ratier…  A part TV Libertés, Radio courtoisie et les sites de réinformation sur le net… Silence radio.

Nous ne nous en étonnons pas, il y a beau temps que nous savons comment fonctionne la presse aux ordres, largement subventionnée, Continuer la lecture de Rediff: Le vrai visage de Manuel Valls, d’Emmanuel Ratier : un boycott médiatique révélateur

REDIFF: Copé et Fillon convergent pour augmenter l’immigration algérienne

Première diffusion Avril 2012

Rappel avant de voter :

Lu dans El Watan du 8 décembre 2011 :

« Le taux de refus de visas pour la France a baissé de 6% cette année. Seulement 21,77% des demandes de visa formulées par les Algériens ont reçu des réponses négatives depuis le début de l’année, contre 27,84% en 2010, à la même période.

«Une avancée due à la simplification des procédures pour faciliter la circulation des Algériens entre l’Algérie et la France», dont s’est félicité, hier, le consul général de France à Alger, Michel Dejaegher, en présence de l’ambassadeur de France, Xavier Driencourt, lors d’une conférence de presse tenue à la résidence du consul à Alger. A l’ordre du jour, le bilan des dix premiers mois d’activité du consulat général de France à Alger qui a traité 140 751 dossiers de demandes de visa. Ainsi, 80 746 visas ont été délivrés depuis le 1er janvier 2011, dont 73 000 visas court séjour, contre 72 956 visas à la même période de l’an dernier.suite

Répondant à un journaliste de Tout sur l’Algérie, le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé explique :

« La France délivre près de 140 000 visas par an, pour environ 200.000 demandes. Le taux de refus diminue, nous délivrons de plus en plus de visas de circulation et nous avons fait un effort important pour améliorer les conditions d’accueil, notamment par le recours au prestataire Visa France. L’Algérie bénéficie en outre d’un régime favorable pour les visas de longue durée et pour le séjour, conformément aux accords de 1968 que nous sommes prêts à améliorer encore, pourvu que nos préoccupations soient prises en compte, conformément au principe de réciprocité. D’un point de vue personnel, je pense que la renégociation de l’accord de 1968 doit être l’occasion d’améliorer la mobilité des chefs d’entreprise, des chercheurs, des artistes. »J-F Copé dans TSA

François Fillon lors de son voyage officiel en Algérie de juin 2008  promit 170 000 visas par an aux Algériens. :

« ALGER (AFP) 21/6/2008 :

— Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem [islamiste notoire], a interpellé samedi à Alger son homologue français François Fillon, en visite à Continuer la lecture de REDIFF: Copé et Fillon convergent pour augmenter l’immigration algérienne

Jean-Jacques Jordi: Les disparus civils européens de la guerre d’Algérie. (vidéo)(rediff)

Voir aussi:
JEAN-JACQUES JORDI: EN ALGÉRIE, LES EUROPÉENS ONT ÉTÉ VICTIMES D’UNE ÉPURATION ETHNIQUE.
Première diffusion : le 7 juin 2012

Jean-Jacques JORDI est docteur en histoire, et spécialiste de l’histoire des migrations en Méditerranée aux XIXe et XXe siècles, de l’Algérie, des colonisations et des décolonisations et de Marseille.
Il vient de publier   » Silence d’État: les disparus européens de la guerre d’Algérie. » Un ouvrage dans lequel il révèle qu’il y a eu beaucoup plus d’Européens enlevés et disparus , après les Accords d’Evian et après l’indépendance de l’Algérie qu’en   » pleine guerre   » !

Ce constat stupéfiant est la conséquence tragique d’une politique de terreur menée par le FLN avec parfois la complicité du pouvoir français. Jean-Jacques Jordi va même jusqu’à parler d’épuration ethnique quand il évoque les victimes européennes et s’étonne de l’acharnement post-mortem dont leur corps ont fait l’objet. (voir vidéo de la conférence de Jean-Jacques Jordi)

Le travail de Jean-Jacques Jordi est sans manichéisme ni de parti pris. Son livre fait appel à des archives qui jusqu’ici n’avaient pu être consultées. Il nous permet d’appréhender scientifiquement une période trouble et oubliée de l’Histoire…militante.

Première partie

Un tabou – Le nombre de disparus – Le FLN ne respecte pas les accords d’Évian – l’OAS un prétexte pour le FLN et le pouvoir Français – les camps d’internements et la torture – Des charniers – l’acharnement sur le corps des cadavres.

Jérôme Cortier : Vous déterminez trois phases d’enlèvements. Quelles sont-elles ?

Jena-Jacques Jordi : De 1955 jusqu’aux accords d’Évian (18 mars 1962) , il y a à peu près 330 disparus civils. On pouvait s’attendre qu’après les accords d’Évian ce chiffre baisserait. Or, j’ai découvert qu’entre les accords d’Évian et la date d’indépendance (5 juillet 1962), c’est à dire en quelques semaines, il y en a près de 600. Donc deux fois plus qu’en 6 ans de guerre.
Et je m’attendais à un recul de ce chiffre lors de l’indépendance. Or là encore les archives nous montrent que le phénomène prend de l’ampleur avec un nombre de disparus qui ne fait qu’augmenter.

Seconde partie:

Continuer la lecture de Jean-Jacques Jordi: Les disparus civils européens de la guerre d’Algérie. (vidéo)(rediff)

Lévi-Strauss contre l’idéologie du métissage (rediff)

Publié le 17 mai 2013
Lors de l’émission de FOG « Vous aurez le dernier mot » du 6 novembre, Régis Debray revient sur la présentation mensongère de Claude Lévi-Strauss faite pas les médias et les politiques au grand public.

Par chance il y a un arc-en-ciel des cultures mais il ne faut surtout pas qu’elles se rapprochent : il faut maintenir des écarts sinon elles n’auront plus rien à se dire…


Claude Lévi-Strauss par Régis Debray (chez Fog) par noop

 

voir notre article : Claude Levy-Strauss : Il n’est nullement coupable de placer une manière de vivre et de penser au-dessus de toutes les autres.

Le mirage de l’entente universelle

Sans doute nous berçons-nous du rêve que l’égalité et la fraternité régneront un jour entre les hommes sans que soit compromise leur diversité.

Si l’humanité ne se résigne pas à devenir la consommatrice stérile des seules valeurs qu’elle a su créer dans le passé (…), elle devra réapprendre que toute création véritable implique une certaine surdité à l’appel d’autres valeurs, pouvant aller jusqu’à leur refus, sinon même leur négation.

Car on ne peut, à la fois, se fondre dans la jouissance de l’autre, s’identifier à lui, et se maintenir différent.

Pleinement réussie, la communication intégrale avec l’autre condamne, à plus ou moins brève échéance, l’originalité de sa et de ma création. Continuer la lecture de Lévi-Strauss contre l’idéologie du métissage (rediff)

Claude Levy-Strauss : Il n’est nullement coupable de placer une manière de vivre et de penser au-dessus de toutes les autres.

Première publication le 23 octobre 2012

La gauche a voulu faire de l’anthropologue claude Levy Strauss, un apôtre du métissage, un disciple de la tolérance cool et sympa. C’est d’ailleurs toujours l’image trompeuse qu’en donne la propagande éducative mise en musique par une armée de profs de gauche dont le travail consiste à expurger de l’œuvre de Levy Strauss tout ce qui pourrait aller contre leur catéchisme.
Or ceux qui ont lu « Tristes Tropiques » sans passer par le filtre soviétoïde de l' »educazion nazionale » savent que l’ethnologue n’a jamais caché son aversion envers l’Islam. Et dans « Le regard éloigné », dans « Race et Histoire, ou encore dans « Race et Culture, l’éminent intellectuel remet les pendules de l’antiracisme à l’heure. En fin observateur de la chose humaine, il a su prévoir le détournement sémantique dont a été l’objet le mot race. Il avait compris que cette manipulation avait pour but d’imposer un projet de civilisation aux apparences certes aimables mais terriblements dangereuses. En cela, il devançait Alain Finkielkraut pour qui l’antiracisme est le communisme du XXIè siècle.

Notons qu’il est impossible de débattre aujourd’hui de la civilisation dans laquelle nous pousse les bobos modernistes sans prendre le risque de se faire étriller par la police de la pensée. Claude Guéant a essayé. Mal lui en a pris. Le terrorisme intellectuel est tel que les textes de Claude Levy-Strauss auraient aujourd’hui beaucoup de mal à être publiés et enseignés avec un minimum honnêteté. Triste époque !


Citations 1

Extraits de Le regard éloigné (1983) :

« […] je m’insurge contre l’abus de langage par lequel, de plus en plus, on en vient à confondre le racisme défini au sens strict et des attitudes normales, légitimes même, et en tout cas inévitables. Le racisme est une doctrine qui prétend voir dans les caractères intellectuels et moraux attribués à un ensemble d’individus, de quelque façon qu’on le définisse, l’effet nécessaire d’un commun patrimoine génétique. On ne saurait ranger sous la même rubrique, ou imputer automatiquement au même préjugé l’attitude d’individus ou de groupes que leur fidélité à certaines valeurs rend partiellement ou totalement insensibles à d’autres valeurs.

Il n’est nullement coupable de placer une manière de vivre et de penser au-dessus de toutes les autres, et d’éprouver peu d’attirance envers tels ou tels dont le genre de vie, respectable en lui-même, s’éloigne par trop de celui auquel on est traditionnellement attaché. Cette incommunicabilité relative n’autorise certes pas à opprimer ou détruire les valeurs qu’on rejette ou leurs représentants, mais, maintenue dans ces limites, elle n’a rien de révoltant. Elle peut même représenter le prix à payer pour que les systèmes de valeurs de chaque famille spirituelle ou de chaque communauté se conservent, et trouvent dans leur propre fonds les ressources nécessaires à leur renouvellement.

Si comme je l’ai écrit ailleurs, il existe entre les sociétés humaines un certain optimum de diversité au-delà duquel elles ne sauraient aller, mais en dessous duquel elles ne peuvent non plus descendre sans danger, on doit reconnaître que cette diversité résulte pour une grande part du désir de chaque culture de s’opposer à celles qui l’environnent, de se distinguer d’elles, en un mot d’être soi ; elle ne s’ignorent pas, s’empruntent à l’occasion, mais, pour ne pas périr, il faut que, sous d’autres rapports, persiste entre elles une certaine imperméabilité. » Continuer la lecture de Claude Levy-Strauss : Il n’est nullement coupable de placer une manière de vivre et de penser au-dessus de toutes les autres.

L’armée française et ses musulmans (rediff)

Article publié en 2011.

A la fin de l’émission inquisitoriale » Des paroles et des actes » diffusée sur France2, Marine Le Pen a subi les foudres de la surveillante en chef, Caroline Fourest. Cette dernière a voulu démontrer par une manipulation dont elle a le secret que dans le programme du FN de 2007, figuraient des propos racistes contre les musulmans (1). Nous ferons juste remarquer à la petite maitresse d’école que la religion n’étant pas une race, on ne voit pas bien en quoi la critique d’une religion relève du racisme… mais bon, en 2010 il semblerait qu’il soit impossible d’être à la fois journaliste et intelligent.

Car si la petit prétentieuse avait travaillé son sujet, elle se serait vite rendu compte que l’attitude de certains soldats français de confession musulmane pose parfois de réels problèmes à l’armée. Des problèmes qui devraient d’ailleurs nous faire réfléchir à la question de la double nationalité.

En 2009, le journaliste Jean-Dominique Merchet, alors responsable des questions de défense au journal Libération, révélait que des soldats musulmans de l’armée française refusaient de partir se battre en Afghanistan contre leurs frères de religions.

( vous remarquerez la prudence des propos du journaliste de gauche.)

Moins de cinq engagés volontaires de l’armée de terre (EVAT) ont exprimé, en 2008, le souhait de ne pas partir en opérations extérieures « pour des raisons confessionnelles », reconnait l’état-major interrogé par Secret-Défense. Il s’agit de jeunes musulmans qui ne voulaient pas aller combattre d’autres musulmans en Afghanistan…

Ces cas sont rarissimes (moins de 0,01 % des engagés) mais ils existent.

source

En juin 1999, le journal L’humanité se faisait l’écho d’une mutinerie à bord du porte avion Foch

Dans la Marine, les officiers n’oublieront pas de si tôt la mutinerie de 1999 à bord du porte-avions Foch. Une soixantaine d’engagés volontaires, tous de parents maghrébins, avaient pris en otage leur officier. Après s’être retranchés 2 jours dans la cafétéria du porte-avions, ils avaient dû être délogés par un commando de fusiliers-marins. Ces « beurs » réagissaient contre une punition collective infligée à la suite d’une rébellion survenue lors d’une mission au large de la Yougoslavie au cours de laquelle les Super-Etendards avaient effectué des frappes sur le Kossovo considéré par les recrues musulmanes comme un sanctuaire islamique.

Dans le Monde Diplomatique, en septembre 2001, on apprend sous la plume de Karim Bourtel que:

Un rapport du Ministère de la Défense de janvier 2007 évoque “l’attitude intransigeante et revendicative tournant à la provocation” des JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine) et de “la surdélinquance au sein même de leur régiment.

et un peu plus loin il est précisé ceci:

les JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine, dans le langage militaire) commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d’obéissance, 6 fois plus d’outrages à supérieurs et 8 fois plus d’insoumission

source

Dans le livre de Joachim Véolias, L’islamisation de la France à la page 370, l’auteur Continuer la lecture de L’armée française et ses musulmans (rediff)

La vérité sur les massacres du 8 Mai 1945 à Sétif avec Roger Vétillard (rediff vidéo)

À l’occasion de la visite inédite d’un ministre français à Sétif (1) en Algérie pour commémorer le 70e anniversaire du massacre d’Algériens sous la colonisation française; il nous a semblé important de rediffuser une interview réalisée en 2010 de l’historien Roger Vétillard.
Il apporte une réponse détaillée et plus proche de la vérité que celle que nous délivre depuis trente ans, l’historien officiel du régime remplaciste, Benjamin stora et tous les média de propagande.

À écouter et à faire tourner.

(1) cette visite a été récemment dénoncée par l’historien Bernard Lugan. Une critique qui lui a valu d’être limogé de St Cyr.


 

Roger Vétillard est né à Sétif. Il a donc très tôt entendu parler de ce qu’il est convenu d’appeler, les massacres de Sétif et de Guelma. Un beau jour, lassé d’entendre le récit d’une histoire falsifiée à force de manipulation politique et d’occultation idéologique, ce médecin de Toulouse décide de mener sa propre enquête historique. Pendant près de 7 ans, il va consulter les archives françaises, algériennes, anglo-saxonnes, et aller à la rencontre de nombreux témoins. Le fruit de ce travail est concentré dans un livre objectif et rigoureux « Sétif, mai 1945 : massacres en Algérie » (Editions de Paris).

Avec ce livre, Roger Vétillard est bien loin des polémiques auquelles nous avons été habituées ces dernières années. Et c’est de façon méticuleuse qu’il restitue à l’histoire la complexité et les nuances dont personne ne devrait la priver.  Il y  précise, que lors de ce 8 Mai 1945, ce sont les massacres d’Européens qui ont engendré la répression des manifestants indépendantistes. Un élément que l’on a tendance à occulter.

Première partie:

durée: 19mn


Sétif, mai 1945 : massacres en Algérie par luette

Seconde partie:

durée: 18mn


Sétif, mai 1945 : massacres en Algérie- seconde… par luette

 


Retranscription partielle de l’interview vidéo:

Riposte Laïque : Quand avez-vous eu l’envie de faire un livre d’historien sur les massacres de Sétif et de Guelma ?

Roger Vétillard : J’ai décidé de m’intéresser d’un peu plus près aux massacres de Sétif et de Guelma après avoir visionné en 1995 sur ARTE un film documentaire réalisé par Medhi Lallaoui et Bernard Langlois « Les Massacres de Sétif, un certain 8 Mai 1945. » J’y ai vu un certain nombre de témoignages que je savais erronés. Je me suis donc mis au travail. Au bout de 7 ans, j’ai abouti à ce livre que j’ai présenté à des historiens et qui ont salué sa rigueur scientifique. Guy Pervillé, professeur d’histoire contemporaine à Toulouse- le Mirail, et l’un des meilleurs spécialistes de l’Algérie, a accepté de rédiger la préface, et j’ai obtenu en 2008 le prix de l’Académie des sciences d’Outre-mer.

Riposte Laïque : Au cours de vos recherches avez-vous constaté des approximations dans la façon dont les historiens ont à raconter ces événements ?

Roger Vétillard : Oui bien sûr, chez certains d’entre eux, et j’en cite quelques exemples dans mon livre. Mais le plus déplorable c’est l’utilisation politique et militante qui est faite de ces événements. Parfois on en oublierait presque de préciser que ce sont les massacres d’Européens qui ont engendré la répression.

Riposte Laïque : Le 8 Mai 1945 le peuple français s’apprête à fêter la victoire des alliés et un peu partout des cérémonies officielles sont organisées. Pouvez-vous nous dire comment les choses vont se dérouler à Sétif, à Guelma et dans les environs ?

Roger Vétillard : Tout commence à Sétif. Là, comme dans d’autres endroits en Algérie, à la veille du 8 Mai, les nationalistes du PPA (Parti du Peuple Algérien) de Messali Hadj et de l’AML (les Amis du Manifeste de la Liberté) demandent dès le 7 mai à la sous-préfecture l’autorisation d’organiser une manifestation en dehors des cérémonies officielles. La sous-préfecture donne son autorisation à condition que celle-ci se déroule le matin, qu’elle soit pacifiste et qu’il n’y ait ni revendication politique, ni présentation du drapeau indépendantiste, contrairement à ce qui s’était passé quelques jours plus tôt à Alger, Oran et Bône lors des défilés du 1er mai. Les organisateurs s’engagent à respecter ces consignes.

Le 8 mai après la prière de 8h00, la manifestation des indépendantistes part de la Continuer la lecture de La vérité sur les massacres du 8 Mai 1945 à Sétif avec Roger Vétillard (rediff vidéo)