Benoît Hamon mis en examen pour « injure envers un particulier » de Verneuil-sur-Avre

Si l’on se conforme à la moraline des média et de la gauche, Benoît Hamon devrait se retirer de la présidentielle… hi, hi, hi


Benoît Hamon, candidat à l’élection présidentielle, a été mis en examen pour injure publique envers Nicolas Miguet, journaliste et homme politique de Verneuil-sur-Avre.

Non, ce n’est pas un homonyme, il s’agit bien de Benoît Hamon, récent vainqueur de la primaire de la gauche et candidat à l’élection présidentielle. Il a été mis en examen pour le délit d’injure publique envers un particulier, en la personne de Nicolas Miguet, journaliste et homme politique originaire de Verneuil-sur-Avre, à cause de ce tweet daté du 29 novembre 2015 : « l’escroc Miguet roule pour Pécresse. Votez #AvecBarto ».

En correctionnel ?

Nicolas Miguet s’est constitué partie civile devant le tribunal de grande instance de Paris, et une information judiciaire a été ouverte.

Benoît Hamon a reconnu être titulaire du compte Twitter et être l’auteur du tweet. Il a été mis en examen le 7 décembre 2016, « une mise en examen automatique, comme pour toutes les affaires de la sorte », précise son service presse.

Lire la suite : Source