Benoît Hamon se ressert un kebab pour se relancer aux européennes

Benoît Bilal Hamon s’accroche au RN pour relancer sa campagne et rameuter les divers. On lui fera remarquer que le fait de trouver un Kebbab à Béziers prouve que Ménard ne les a pas tous chassés. Son exemple démontre donc le contraire de ce qu’il cherche à faire croire. Conclusion: Hamon Bilal est un sombre bouffon.
Notons aussi le mensonge de Naïma Sharaï. La condamnation de Ménard ait été cassée. Cette femme a donc affirmé sciemment que Ménard avait été condamné alors qu’elle savait que la condamnation avait été annulée. C’est de la diffamation.


POLITIQUE – Salade, tomates, oignons… On ne change pas une recette qui a fait ses preuves. Au fond du trou dans les sondages à 10 jours des élections européennes, Benoît Hamon s’est offert ce jeudi 16 mai une virée gastronomique dans un kebab de Béziers, ville dirigée par le maire d’extrême droite Robert Ménard, pour y célébrer la “diversité culinaire” et la diversité tout court.

Joignant le geste à la parole, c’est la bouche pleine et les mains dans les frites, confortablement installé à

la terrasse “du meilleur kebab de Béziers”, que le fondateur de Génération.s s’est expliqué en vidéo, aux côtés de sa colistière Naïma Charaï. Critiquant Robert Ménard qui “fait la guerre aux kebab” sous prétexte d’une “remise en cause de ce que serait le patrimoine civilisationnel de la France”, Benoît Hamon accuse l’élu allié du Rassemblement national de “faire la guerre à une population qu’il n’aime pas, des Français, des étrangers”.

“Quand on en arrive à expliquer qu’il ne faut pas manger de kebab pour être un bon Français, c’est qu’on est vraiment le dernier des derniers”, attaque frontalement Benoît Hamon.

Si le lien avec l’Union européenne semble lointain, la référence au kebab n’a elle rien d’innocent puisqu’elle constitue un clin d’oeil appuyé aux partisans fédérés par Benoît Hamon pendant sa campagne présidentielle. Partisans qu’il doit à tout prix remobiliser d’ici le 26 mai s’il veut espérer faire son entrée au Parlement européen.

Le 30 juin 2017, Benoît Hamon avait en effet posté en pleine soirée un tweet affichant une photo d’un sandwich, associé à une légende devenue culte. “J’ai craqué. #Faim #ZéroRégime”.
lire la suite