À voir: Bernard Monot (economiste FN) Vs Marc Ferracci (En Marche!)

Ce qui est fascinant dans ce genre d’échange c’est l’inégalité qui rend la discussion impossible.  Bernard Monot donne des explications techniques et tente d’être pédagogue sur un sujet aride auquel les gens ne comprennent rien parce que se sont des buses en économie. Et en face vous avez un guignol de l’oligarchie au service de Macron qui n’a pas à faire de pédagogie et se contente donc de faire de la démagogie avec des « arguments » anxiogène.

D’un côté la raison. De l’autre l’émotion.  C’est sans issus. Je persiste: la télévision tue la politique au profit du spectacle.
Pour être clair sur l’euro: il n’existe que deux solutions; soit on reste dans l’euro ( au risque qu’il implose ou que l’Allemagne en sorte) et on accepte que la désindustrialisation s’aggrave et que le chômage et nos salaires deviennent nos seules variables d’ajustement.
Soit nous sortons de l’euro, et alors on peut jouer sur la monnaie pour regagner en compétitivité, relancer notre industrie et sauver notre modèle social.
Pour Macron il existe une autre voie: la disparition de la France avec la construction d’un Etat européen dont l’étape fondatrice sera la mise en place d’un ministère de l’économie de la zone euro.