Béziers : Robert Ménard pose des conditions aux versements des aides sociales

Des mesures de bon sens qui indignent les journalistes au service de la caste et qui cancanent dans les média-complices.

———

Le maire de Béziers a décidé d’utiliser régulièrement la procédure du rappel à l’ordre. Et de stopper le versement des aides sociales de la Ville aux personnes qui ne répondraient pas à ces convocations.

Robert Ménard a publié, ce jeudi 12 juin, un communiqué qui risque une nouvelle fois de faire causer. Le maire de Béziers veut instaurer des séances de rappel à l’ordre pour les auteurs de petits délits ou simples incivilités dans la salle du conseil municipal. « Il appartient alors au maire, entouré d’élus et de policiers, de faire comprendre à ces personnes que leur comportement est inadmissible », explique le premier magistrat de la ville.

Dans son communiqué, Robert Ménard remarque que des individus convoqués pour un rappel à l’ordre « ne viennent pas ». L’ancien journaliste brandit donc la menace :

« les personnes majeures refusant de répondre à une convocation et qui perçoivent des aides sociales de la Ville verront celles-ci aussitôt stoppées ». Le maire clôt son communiqué en précisant que « cette décision a été votée à l’unanimité par le conseil d’administration du Centre communal d’action sociale. »

Midi libre