Quand une « blanche » critique la domination des « mâles blancs hétérosexuels ».

Ce monde fabrique des dingues… je propose qu’on envoie cette folle dans un taudis au fin fond du Nigéria, elle pourra comme cela apprécier la courtoisie virile de l’homme noir.
J’ajoute que si c’est pour financer ces primates obséquieuses il faut d’urgence supprimer toutes les allocs qui leur permettent de vivre.